Le système d'exploitation GNU-Linux/Redis

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  1. Qu'est-ce qu'un système d'exploitation ?
  2. Unix et Linux
  3. Partitionnement du disque
  4. Installation
    1. Installer Debian via le réseau
  5. Utilisateur Unix, l'interface console
    1. Le login
    2. Variables d'environnement
    3. Commandes de base
    4. L'aide en ligne man
    5. L'éditeur de texte vi
    6. Les shells
    7. La complétion
    8. Les jokers
    9. Les répertoires importants
    10. Redirection des entrées/sorties
    11. Invoquer un programme en tâche de fond
    12. Propriétaires et droits d'accès
    13. Processus
    14. Locale
  6. Administration du système
    1. Configuration du réseau
    2. Les utilisateurs et groupes
    3. Le processus d'initialisation
    4. Les systèmes de fichiers
    5. Le système virtuel /proc
    6. Les périphériques /dev
    7. L'ordonnanceur de travaux cron
    8. Le backup : tar et gzip
    9. ghost avec partimage
    10. sauvegarde de fichiers avec rsync
    11. Les fichiers journaux syslog
    12. Installation de nouveaux logiciels
    13. Le noyau Linux et les modules
    14. Autres commandes utiles
    15. Installation RAID1 logiciel + LVM + XFS
    16. Scripts de surveillance
    17. Réseaux sans fil
  7. Administration des services réseaux
    1. L'outil d'administration Webmin
    2. telnet
    3. cURL
    4. Le serveur de noms BIND
    5. Le serveur de configuration réseau DHCP
    6. Le serveur de shell distant SSH
    7. Le partage de fichiers Samba
    8. Le partage de fichiers NFS
    9. Le serveur d'impression CUPS
    10. Le serveur de fichiers FTP
    11. Le serveur Web Apache
    12. Le serveur Web Nginx
    13. La base de données MySQL
    14. La base de données Memcached
    15. La base de données Redis
    16. Le serveur de mails Postfix
    17. Les annuaires LDAP
    18. La supervision Nagios
  8. Sécurisation d'un serveur Linux
    1. Installation d'un service en mode chroot
    2. Protection avec iptables
  9. Erreurs connues
  10. Médiagraphie
  11. Auteurs

Installation[modifier | modifier le wikicode]

Redis est comme Memcached, un système de gestion de base de données clef-valeur scalable, très hautes performances. En 2019, il devient plus utilisé que Memcached car il possède plus de fonctionnalités[1]. Par exemple il permet en plus une persistance sur la mémoire morte utile pour les reprises sur panne, autoriser les groupes de paires clé-valeur, et gère mieux le parallélisme[2].

Pour l'installer :

sudo apt-get install redis-server

Test :

telnet localhost 6379

Reset mémoire :

echo "FLUSHALL" | nc -q 1 localhost 6379

Commandes[modifier | modifier le wikicode]

Pour se loguer au serveur Redis :

telnet nom_du_serveur 6379

Les commandes Redis les plus utiles[3] :

  • MONITOR : pour suivre l'activité du serveur en temps réel.
  • FLUSHALL : pour vider toute la base de données.
  • QUIT : quitter.

Pour afficher les clés de la base en shell :

redis-cli KEYS '*'

Par défaut, redis-cli pointe sur 127.0.0.1. Pour regarder une autre machine :

redis-cli -h redis.example.com KEYS '*'


Références[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]