Le système d'exploitation GNU-Linux/Unix et Linux

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


  1. Qu'est-ce qu'un système d'exploitation ?
  2. Unix et Linux
  3. Partitionnement du disque
  4. Installation
    1. Installer Debian via le réseau
  5. Utilisateur Unix, l'interface console
    1. Le login
    2. Commandes de base
    3. L'aide en ligne man
    4. L'éditeur de texte vi
    5. Les shells
    6. La complétion
    7. Les jokers
    8. Les répertoires importants
    9. Redirection des entrées/sorties
    10. Invoquer un programme en tâche de fond
    11. Propriétaires et droits d'accès
    12. Processus
    13. Locale
  6. Administration du système
    1. Configuration du réseau
    2. Les utilisateurs et groupes
    3. Le processus d'initialisation
    4. Les systèmes de fichiers
    5. Le système virtuel /proc
    6. Les périphériques /dev
    7. L'ordonnanceur de travaux cron
    8. Le backup : tar et gzip
    9. ghost avec partimage
    10. sauvegarde de fichiers avec rsync
    11. Les fichiers journaux syslog
    12. Installation de nouveaux logiciels
    13. Le noyau Linux et les modules
    14. Autres commandes utiles
    15. Installation RAID1 logiciel + LVM + XFS
    16. Scripts de surveillance
    17. Réseaux sans fil
  7. Administration des services réseaux
    1. Le serveur de noms BIND
    2. Le serveur de configuration réseau DHCP
    3. Le serveur de shell distant SSH
    4. Le partage de fichiers Samba
    5. Le partage de fichiers NFS
    6. Le serveur d'impression CUPS
    7. Le serveur de fichiers FTP
    8. Le serveur Web Apache
    9. La base de données MySQL
    10. Le serveur de mails Postfix
    11. Les annuaires LDAP
    12. L'outil d'administration Webmin
    13. La supervision
  8. Sécurisation d'un serveur Linux
    1. Installation d'un service en mode chroot
    2. Protection avec iptables
  9. Médiagraphie
  10. Auteurs


Unix/Linux[modifier | modifier le wikicode]

Unix est un système d'exploitation très populaire parce qu'il est présent sur un grand nombre de plates-formes, du micro-ordinateur à l’ordinateur central (mainframe). L'avantage de cela, c'est que les programmes développés sous Unix peuvent être transférés d'une plate-forme à une autre avec un minimum de modifications.

Ce système est multitâche, c'est-à-dire qu'il est capable de gérer et d'exécuter plusieurs programmes simultanément. De plus, il est multi-utilisateurs, c'est-à-dire que plusieurs personnes peuvent s'y connecter en même temps et travailler ; le système partage alors toutes les ressources logicielles et matérielles de l'ordinateur entre les différents usagers.

L'histoire d'Unix est unique dans le monde des systèmes d'exploitation. En effet, alors que la plupart des systèmes d'exploitation ont été conçus par des fabricants d'ordinateurs pour vendre leurs machines, Unix n'a pas été conçu dans un but commercial. Il l'est devenu parce qu'il constitue une norme en matière de système d'exploitation.

Contrairement à un système d'exploitation commercial complètement contrôlé par son fabricant, le système Unix est aujourd'hui distribué par plusieurs intervenants dont voici les principaux

  • Historique
    AT&T, à qui on attribue la paternité de Unix ;
  • l'université de Berkeley, qui a fait évoluer Unix dans plusieurs domaines ;
  • SUN Microsystems, à qui l’on doit les améliorations importantes de l'interface graphique ;
  • Santa Cruz Operation et Microsoft, le XENIX/UNIX fut la première version pour PC de Unix.

À cause de cette situation de développement, le système d'exploitation Unix a mis plusieurs années à être standardisé. Actuellement, il en existe deux principales variantes, incompatibles entre elles :

  • Unix SYSTEM V,
  • Unix BSD.

Il existe aussi une multitude de variations mineures dérivées d'une des deux ou des deux principales variantes ; on a ainsi, en les regroupant :

  • les systèmes Unix-Based ;
  • les systèmes Unix-Like.

Systèmes Unix-Based[modifier | modifier le wikicode]

Les systèmes étant "descendants" du système Unix original.

  • XENIX/UNIX provenant de SCOMicrosoft ;
  • AIX provenant d'IBM ;
  • Mac OS X provenant d'APPLE ;
  • SunOS/Solaris provenant de SUN MicroSystems ;
  • IRIX provenant de Silicon Graphics ;
  • ULTRIX provenant de DIGITAL ;
  • HP-UX (Hewlett Packard UniX) provenant Hewlett-Packard.
  • FreeBSD ;
  • OpenBSD ;
  • NetBSD ;

Systèmes Unix-Like[modifier | modifier le wikicode]

Les systèmes Unix-Like reproduisent les mêmes fonctionnalités que la version AT&T, mais le noyau du système est incompatible parce qu'il a été réécrit pour éviter le versement de droit d'auteurs à AT&T. On retrouve dans cette catégorie :

  • Minix ;
  • GNU/Linux ;
  • QNX.

Cette prolifération de produits a fait apparaître un certain nombre de différences entre les systèmes, dont les principales sont :

  • les communications inter-programmes ;
  • la gestion de la mémoire (segmentation ou pagination) ;
  • divers paramètres du système ;
  • divers outils qui peuvent être intégrés dans un produit et absents dans un autre.

Principales distributions de Linux[modifier | modifier le wikicode]

Celui qui s'intéresse aux différentes versions de Linux doit faire la différence entre le noyau du système d'exploitation proprement dit (le kernel, en anglais) et la combinaison d'utilitaires qui l'accompagnent. Les distributions se différencient par le choix du noyau et le choix des différents utilitaires disponibles.

Au moment de la rédaction de ce texte, la version actuelle du noyau de Linux porte le numéro 4.2.x, mais les versions suivantes sont probablement prêtes. Vérifiez donc la version du noyau que vous vous procurez. Cette version figure dans de nombreuses distributions et constitue un élément commun.

De nombreux utilitaires sont également communs à toutes les distributions. (Exemples : Bourne Again Shell ou l'interface graphique Xfree86).

Voici une liste non exhaustive des distributions disponibles :

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Consultez également ces pages dans d’autres projets Wikimedia :

Article encyclopédique sur Wikipédia.
Connaissances universitaires sur Wikiversité.