Le système d'exploitation GNU-Linux/Le login

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche



Login[modifier | modifier le wikicode]

Les systèmes compatibles Unix sont par définition multi-tâches et multi-utilisateurs, c'est à dire que plusieurs personnes peuvent travailler simultanément sur le même système.

Chaque utilisateur est identifié par un nom d'utilisateur (login) et un mot de passe (password).

Le login est associé à un numéro unique (le UID : User IDentifiant) et permet d'identifier chaque utilisateur. Il ne contient ni espace, ni caractères spéciaux.

Le mot de passe doit être choisi judicieusement : il doit mélanger des caractères en minuscule et majuscule, des chiffres et des caractères spéciaux.

Chaque utilisateur dispose d'un répertoire de travail (le Home Directory) dans lequel il a le droit de créer ses propres fichiers et répertoires. Ce répertoire de travail se situe généralement dans le répertoire home et porte le nom du login. Exemple : le répertoire de travail de l'utilisateur alex est /home/alex.

Il existe un utilisateur particulier : le root. Le root est l'administrateur du système, il dispose de tous les droits et s'occupe de la gestion du système : ajout et suppression des utilisateurs, installation et configuration du système et des logiciels ...

Le root a tous les pouvoirs sur le système, il peut tout faire, y compris tout casser. De ce fait, il faut donc choisir un mot de passe très sécurisé, et toujours bien vérifier à deux fois avant d'exécuter une opération avec l'utilisateur root.

Le root n'est pas une personne à proprement parler, il s'agit d'une fonction. Ainsi, il ne faut jamais travailler en permanence avec le compte root, mais utiliser son compte habituel, et ne passer root (via les commandes su ou sudo) que si l'on a besoin de réaliser une opération d'administration.

Contrairement aux autres utilisateurs, le répertoire de travail du root se situe à la racine du système (/root). L'explication est simple : en cas de problème avec la partition /home, l'utilisateur root pourra quand même accéder à son répertoire de travail.

Session[modifier | modifier le wikicode]

Pour voir les sessions ouvertes sur la machine :

w

Pour en tuer une :

sudo pkill -9 -u nom_du_login