Livre de cuisine/Beurre de Marrakech

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Le Beurre de Marrakech est une substance psychotrope à base de cannabis. Celle-ci est constituée de beurre dans lequel a été dissout le THC qui est la substance active du cannabis.

Préparation du Beurre de Marrakech avec des feuilles

Fabrication[modifier | modifier le wikicode]

Le THC est liposoluble, c'est à dire qu'il est soluble dans les graisses. Il est donc possible de le dissoudre dans les matières grasses telles que beurre, huile, lait, etc... mais également dans l'alcool. Il est par contre très peu soluble dans l'eau. Plusieurs méthodes complexes existent mais la plus simple ne nécessite qu'une casserole, un tamis/filtre et éventuellement un ustensile pour remuer. De l'eau est mise à ébulition dans une casserole, on y ajoute du beurre et du cannabis sous forme soit de feuilles et têtes finement coupées ou hachées, soit de résine réduite en poudre ou encore d'huile de cannabis.

« Rectification :

Le THC a la particularité de se réfugier dans les graisses, dès 60* degrés.

Faire un 1er bouillon des feuilles dans de l’eau afin de nettoyer la matière végétale.

Dosage / Ingrédients :

Il faut compter : • 1g de feuilles • 1g de beurre.

Pour une récupération plus facile, compter : • 1g manucure (feuilles) • 2g beurre.

Pour utiliser les têtes, compter : • 1g de têtes • 5g de beurre.

Inutile de faire bouillir, monter la température à 70-75 degrés (à petit frémissement, si pas de thermomètre) laisser mijoter à couvert en remuant doucement régulièrement.

Mettre un linge propre et sec dans une passoire ou chinois et filtrer le liquide dans un récipient haut et étroit, ce qui facilitera la récupération du beurre à la fin. Presser la matière végétale dans le linge, presser fort pour extraire un maximum de beurre piégé dans cette masse végétale, il faut que se soit chaud ... Attention aux brûlures ! » Fin de la rectification.

Après 30 min de cuisson en remuant le mélange, le THC est dissout dans le beurre. Il faut alors filtrer le mélange pour séparer les particules solides et le mélange peut alors être mis au frais au réfrigérateur. En refroidissant, le beurre se reconstituera en plaquette au dessus de l'eau et pourra ainsi être récuperé. De nombreuses personnes utilisent les petites feuilles et les restes de manucures pour préparer ce beurre. Dans le cas de matières végétales (Têtes comprises) il est conseillé de laisser mijoter l'herbe seule dans l'eau pendant une demi-heure avant d'ajouter le beurre et de remuer le tout pendant encore 15 à 20 min de cuisson. D'autres matières grasses comme l'huile ou le lait peuvent également être traitées selon le même principe. Le thé au cannabis est en effet préparé à base de lait et non d'eau dans lequelle le THC est peu soluble, même si une partie du produit est récuperée.[1][2]

(c'est quoi cet article bourré de fautes d'orthographe, sans aucune donnée de quantité de mise en oeuvre, et j'ai quand même un certain doute sur le fait que le THC s'évapore lors de l'ébullition, une cuisson au bain-marie serait plus appropriée) = Le THC se vaporise aux alentours de 175°C, l'eau pour sa part à 100°C ... pas besoin de bain marie

Référence rectification : Les très riches heures du cannabis. Phix. Édition du Lézard.

Utilisation[modifier | modifier le wikicode]

Le beurre de Marrakech n'est théoriquement pas utilisé pur même si certains en font des tartines ou du pain. On l'utilise en général dans la confection de space cakes à la place du beurre normal ou encore dans la préparation d'autres spécialités culinaires cannabiques.

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://archive.is/20121225062308/hyperspaces.free.fr/Derives/fabrication_du_beurre_de_marrake.htm
  2. http://www.erowid.org/lang/fr/plants/cannabis/cannabis_faq_eat_fr.shtml#beurre

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]