Livre de cuisine/Biersupp

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


La biersupp ou soupe à la bière est une spécialité régionale alsacienne connue depuis trois siècles[1] ; on la consomme également dans le Nord, mais aussi en Allemagne, en Belgique et en Tchéquie.

Elle était tout autant un plat du pauvre qu'un plat servi aux nobles[2] ou au clergé. En effet, les abbayes la confectionnaient et la servaient car elle avait des vertus hygiénique et médicinale, à la façon d'un grog, notamment en saison froide, de même que la bière était servie avantageusement l'été, évitant la consommation d'une eau fétide. On parle également de potage des brasseurs dans les abbayes trappistes belges.

Ingrédients[modifier | modifier le wikicode]

  • 1 oignon
  • 40g de beurre
  • 1 ou 1/2 l de bouillon de viande
  • 25 ou 33 cl de bière blonde ou brune
  • 125 g de chapelure blonde ou de mie de pain
  • Noix de muscade, Sel, Poivre
  • Tranches de pain rassis pour les croûtons

Recette[modifier | modifier le wikicode]

On épluche et hache l’oignon, puis on le faire suer au beurre. On ajoute la bière et le bouillon de volaille. On porte à ébullition et on verse la chapelure et les épices en laisser mijoter de dix à trente minutes. On coupe alors le pain en croûtons à faire dorer au beurre. C'est un plat simple, campagnard, qu'on peut accommoder de crème, de lard fumé ou de saucisses de Strasbourg.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pierre Leclercq, Quand Gambrinus se met à la cuisine.
  2. La fameuse Soupe à la Bière, potage épaissi à la mie de pain bis, lié au jaune d'œuf et aromatisé au sucre, à la cannelle et aux zestes de citron vert, est d'un grand usage parmi les premiers Seigneurs, surtout pour le soir. in Vincent la Chapelle, Le Cuisinier moderne, 1742.

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]