Programmation PHP/Fichiers

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche



L'utilisation de fichier peut être utile pour exporter des données à archiver ou accélérer un traitement par un système de cache. Cette page explique comment interagir avec un fichier.

Dossiers[modifier | modifier le wikicode]

Voici les fonctions usuelles :

  • dirname(__dir__) : afficher le répertoire courant
  • mkdir() : créer un dossier
  • chdir() : changer de dossier
  • opendir() : ouvrir un dossier
  • closedir() : fermer le dossier
  • readdir() : lire son contenu
  • glob() : récupérer les éléments du dossier courant, avec filtrage regex possible (ex : *.txt)[1]
  • is_dir() : vérifier la présence d'un dossier
  • is_file() : vérifier la présence d'un fichier

Sachant que les systèmes d'exploitation n'ont pas les mêmes séparateurs de dossiers (sous Windows on utilise "\" et en unixerie c'est "/"), on peut utiliser la constante prédéfinie : DIRECTORY_SEPARATOR[2].

Droits des fichiers[modifier | modifier le wikicode]

Windows[modifier | modifier le wikicode]

Sous Windows il suffit de se rendre dans l'onglet sécurité des propriétés d'un fichier, pour cocher les cases autorisant le programme à le lire et/ou le modifier.

Unix[modifier | modifier le wikicode]

chmod est le système de droit d'accès a un fichier Unix. Il s'agit d'un nombre à trois chiffres que l’on attribut à un fichier (ex. : 755). Il détermine le droit d'accès au fichier en question, qui peut le modifier.

Selon sa valeur le système d'exploitation autorise ou non la modification du fichier. Sous GNU/Linux, l'utilisateur 'root', (superutilisateur), a tous les droits, c'est-à-dire qu’il peut modifier tous les fichiers.

Lorsque qu'un fichier est créé manuellement, le chmod du fichier en question est 755, avec un tel chmod nous ne pouvons pas modifier le fichier avec un script PHP. Pour pouvoir le modifier, il suffit juste de changer le chmod du fichier, en lui donnant la valeur 766. Sous Windows, cette notion est masquée et il suffit d’être administrateur de la machine (utilisateur par défaut) pour pouvoir modifier un fichier.

  • Pour récupérer les permissions : fileperms($localFilePath) & 0777
  • Le propriétaire : fileowner($localFilePath))

Ouvrir un fichier[modifier | modifier le wikicode]

Pour déclencher l'ouverture d'un fichier chez celui qui exécute le script, on précise son type puis son emplacement :

header("Content-Type: application/pdf");
header("Content-Disposition: inline; filename='".$fichier."'");

Télécharger un fichier[modifier | modifier le wikicode]

header("Content-Type: application/pdf");
header("Content-Disposition: attachment; filename='".$fichier."'");
Attention !
link={{{link}}}

Le téléchargement ne doit pas être précédé d'affichages (ex : echo ou logs de warning) sinon ils apparaitront dans l'en-tête du fichier, le rendant illisible.

Zipper un fichier[modifier | modifier le wikicode]

Cette fonctionnalité est fournie nativement depuis PHP 5.2.0. Pour compresser des fichiers, il faut d'abord créer l'archive vide, puis les y ajouter un par un avec la méthode addFile(Fichier source, Nom du fichier dans l'archive)[3] :

$zip = new ZipArchive();
$f = '../Temp/'.$nomFichier.'.zip';
if ($zip->open($f, ZipArchive::CREATE)!==TRUE) { exit("Impossible de créer le .zip"); }
$zip->addFile('../Temp/'.$nomFichier.'.xls',$nomFichier.'.xls');
$zip->close();

Éditer et fermer un fichier[modifier | modifier le wikicode]

Créer un fichier avec un attribut chmod de 766. Ensuite il faut ouvrir le fichier en question avant de lire/écrire. Pour cela la fonction fopen est là :

Début d’un principe
Fin du principe


Explication : La fonction fopen à besoin de deux paramètres pour pouvoir s'exécuter :

  • $nomFichier, il s'agit du chemin du fichier
  • $mode, il s'agit du mode de l'ouverture

La fonction fopen utilise le premier paramètre, pour déterminer le chemin du fichier a ouvrir/créer.

Voici les différents modes d'ouvertures pour la fonction fopen :

Mode Description
r Ouvre en lecture seule, et place le pointeur de fichier au début du fichier.
r+ Ouvre en lecture et écriture, et place le pointeur de fichier au début du fichier.
w Ouvre en écriture seule, et place le pointeur de fichier au début du fichier et réduit la taille du fichier à 0. Si le fichier n'existe pas, on tente de le créer.
w+ Ouvre en lecture et écriture, et place le pointeur de fichier au début du fichier et réduit la taille du fichier à 0. Si le fichier n'existe pas, on tente de le créer.
a Ouvre en écriture seule, et place le pointeur de fichier à la fin du fichier. Si le fichier n'existe pas, on tente de le créer.
a+ Ouvre en lecture et écriture, et place le pointeur de fichier à la fin du fichier. Si le fichier n'existe pas, on tente de le créer.
x Créé et ouvre le fichier en lecture seule ; place le pointeur de fichier au début du fichier.

Si le fichier existe déjà, fopen() va échouer, en retournant FALSE et en générant une erreur de niveau E_WARNING. Si le fichier n'existe pas, fopen() tente de le créer. Ce mode est l'équivalent des options O_EXCL|O_CREAT pour l'appel système open(2) sous-jacente. Cette option est supportée à partir de PHP 4.3.2 et fonctionne uniquement avec des fichiers locaux.

x+ Crée et ouvre le fichier en lecture et écriture ; place le pointeur de fichier au début du fichier.

Si le fichier existe déjà, fopen() va échouer, en retournant FALSE et en |générant une erreur de niveau E_WARNING. Si le fichier n'existe pas, fopen() tente de le créer.

Pour le fermer maintenant, il y a la fonction fclose.

Début d’un principe
Fin du principe


Copier un fichier[modifier | modifier le wikicode]

if (!copy($ancienFichier, $nouveauFichier)) {
    echo 'La copie a échoué.';
}

Pour les images il existe aussi imagecopyresampled[4].

Supprimer un fichier[modifier | modifier le wikicode]

if (!unlink($fichier)) {
    echo 'La suppression a échoué.';
}

Interagir avec le fichier[modifier | modifier le wikicode]

Lecture[modifier | modifier le wikicode]

Une fois ouvert, il existe plusieurs manière de lire le contenu d'un fichier : caractère par caractère, ligne par ligne, jusqu'à une certaine taille, ou tout entier.

file[modifier | modifier le wikicode]

Pour lire le fichier en entier, on peut utiliser file() qui renvoie un tableau séparant chaque ligne du fichier :

Début d’un principe
Fin du principe

Ainsi, $fichier[0] correspond à la première ligne, $fichier[1] à la seconde, etc.

fgets[modifier | modifier le wikicode]

La méthode générale pour lire ligne par ligne avec la fonction fgets, dont la définition est la suivante :

Début d’un principe
Fin du principe


La variable $objetFichier doit être le résultat de l'ouverture d'un fichier avec fopen. Pour lire un fichier en entier, il suffit d’utiliser fgets en boucle ; la condition de sortie de la boucle serait alors l'arrivée à la fin de fichier, évènement notifié par la fonction feof.

Exemple de parcours d'un fichier ligne par ligne

<?php
$nomFichier = "chemin_ou_nom_de_fichier";
$objetFichier = fopen($nomFichier, "r"); //ouverture en lecture

if ($objetFichier) {
    //on lit le fichier tant que la fin n'est pas atteinte
    while (!feof($objetFichier)) {
        $ligne = fgets($objetFichier);
        echo $ligne;
    }
    fclose($objetFichier);
}
else
    echo "Erreur : impossible d'ouvrir le fichier.";
?>

fgetc[modifier | modifier le wikicode]

La fonction équivalente pour lire caractère par caractère se nomme fgetc :

Début d’un principe
Fin du principe


Notez que cette fonction retourne FALSE arrivée à la fin du fichier. Lors d'un parcours, il faut donc tester impérativement la valeur avant de l’utiliser, avec un test logique de la forme « $caractere !== FALSE ».

fgetcsv[modifier | modifier le wikicode]

Cette fonction fonctionne comme "fgets" sauf qu'en plus elle utilise le séparateur "," (qui peut être changé par le paramètre "delimiter"[5]) pour créer un sous-tableau de champs par ligne.

Écriture[modifier | modifier le wikicode]

Une fois le fichier ouvert, l'écriture se fait via la fonction fwrite.

Début d’un principe
Fin du principe


Explication :

  • $objetFichier : variable pointant vers un fichier ouvert avec fopen
  • $chaine : la chaîne à écrire dans le fichier
  • retour : le nombre de caractère écrits, ou FALSE si erreur

L'utilisation est alors la même que pour la lecture : ouvrir le fichier, écrire et fermer.

Exemple d'écriture

<?php
$nomFichier = "chemin_ou_nom_de_fichier";
$chaine = "Je suis une chaine écrite par PHP !\n"
$objetFichier = fopen($nomFichier, "w"); //ouverture en lecture

if ($objetFichier) {
    if(fwrite($objetFichier, $chaine) === FALSE) {
       echo "Erreur : impossible d'écrire dans le fichier.";
    }
    fclose($objetFichier);
}
else {
    echo "Erreur : impossible d'ouvrir le fichier.";
}
?>

Attention : Si vous ouvrez le fichier avec l'option w ou w+, le contenu du fichier sera effacé s'il existait. Pour écrire à la fin, il faut ouvrir avec les options a ou a+ (voir ci-dessus). Enfin, si vous pouvez avec l'option r+, le contenu sera écrasé, puisque le pointeur de fichier sera placé au début.


Par ailleurs, la fonction file_put_contents() effectue un fopen(), fwrite() et fclose() successivement[6].

Se déplacer[modifier | modifier le wikicode]

Parfois, il peut être nécessaire de se déplacer dans le fichier, par exemple pour revenir au début. Pour cela, il faut utiliser la fonction fseek comme suit :

Début d’un principe
Fin du principe

Explication :

  • $objetFichier : variable pointant vers un fichier ouvert avec fopen
  • $position : la position à laquelle on veut se déplacer. Pour revenir au début, $position doit valoir zéro.

Pour aller à la fin :

Début d’un principe
Fin du principe


Fichiers uploadés[modifier | modifier le wikicode]

Copier-coller ces lignes dans un fichier vierge upload.php pour qu’il affiche le nom des fichiers qu'on upload avec :

<?php
echo '
<form method="POST" action="upload.php" enctype="multipart/form-data">
     <input type="file" name="fichier">
     <input type="submit" name="envoyer" value="Uploader">
</form>';
if (isset($_FILES['fichier'])) {
    echo $_FILES['fichier']['name'];
}
?>

Pour tester si un fichier ou un dossier local existe, utiliser file_exists()[7].

Fichiers temporaires[modifier | modifier le wikicode]

Pour créer des fichiers qui seront automatiquement détruits en fin de connexion, le dossier temporaire est accessible avec : sys_get_temp_dir().

La fonction tempnam() quant-à elle nomme automatiquement un nouveau fichier temporaire avec un nom unique :

$fileName = tempnam(sys_get_temp_dir(), 'MonFichier1');

Fichiers distants[modifier | modifier le wikicode]

HTTP[modifier | modifier le wikicode]

Pour lire un fichier en HTTP (par exemple cette page web) :

<?php
$page = file_get_contents("http://fr.wikibooks.org/wiki/PHP/Fichiers");
echo $page;
?>

ou[8]

<?php
$url = 'http://fr.wikibooks.org/wiki/PHP/Fichiers';
echo htmlspecialchars(implode('', file($url)));
?>

Pour tester si un fichier distant existe, utiliser get_headers()[9].

 fonctionne aussi bien avec HTTPS.

FTP[modifier | modifier le wikicode]

Déposer un fichier (sans vérifier s'il en écrase un)[10] :

<?php
copy('fichier_local.txt', 'ftp://login:password@server/repertoire/fichier_distant.txt');
?>

Souvent le répertoire porte le nom de l'utilisateur, et on écrase le fichier s'il existe :

<?php
$serveur = 'serveur1';
$login = 'utilisateur1';
$password = 'mdp1';
$fichier = 'fichier1';
copy($fichier, 'ftp://'.$login.':'.$password.'@'.$serveur.'/'.$login.'/'.$fichier, stream_context_create(array('ftp' => array('overwrite'=>True))));
?>

Fonctions propres au FTP, pour lire un serveur distant, y télécharger et déposer des fichiers[11] :

$cnx = ftp_connect($serveur);
$loginResult = ftp_login($cnx, $login, $password);

// Liste des noms des dossiers et fichiers du dossier distant (dans le désordre)
$dossierDistant = ftp_nlist($cnx, ".");
var_dump($dossierDistant);

// Liste des éléments du dossier distant avec leurs inodes
$dossierDistant2 = ftp_rawlist($cnx, ".");
var_dump($dossierDistant2);

// Change de répertoire :
var_dump(ftp_pwd($cnx));
ftp_chdir($cnx, 'tmp');
var_dump(ftp_pwd($cnx));

// Téléchargement du dernier fichier distant
sort($dossierDistant);
$distant = $dossierDistant[sizeof($dossierDistant)-1];
$local = 'FichierLocal.txt';
if (!ftp_get($cnx, $local, $distant, FTP_BINARY)) {
    echo "Erreur ftp_get\n";
} else {
    ftp_delete($cnx, $distant);
}

// Téléversement d'un fichier local
$local = 'FichierLocal2.txt';
if (!ftp_put($cnx, $distant, $local, FTP_ASCII)) {
    echo "Erreur ftp_put\n";
}

Pour définir le timeout, voir ftp_set_option()[12].

SFTP[modifier | modifier le wikicode]

On utiliser les trois fonctions suivantes pour construire l'URL ouverte par fopen[13] :

$connexion = ssh2_connect('tools-login.wmflabs.org', 22);
ssh2_auth_password($connexion, 'monLogin', 'MonMotDePasse');
$sftp = ssh2_sftp($connexion);
$stream = fopen("ssh2.sftp://$sftp/monFichier", 'r');

php://[modifier | modifier le wikicode]

Ce protocole donne accès aux flux (entrant et sortant) de PHP[14].

  • php://fd : file descriptor.
  • php://filter
  • php://input : lecture de ce qui est posté.
  • php://memory
  • php://output : écriture.
  • php://stderr
  • php://stdin
  • php://stdout
  • php://temp

Fichiers binaires[modifier | modifier le wikicode]

Certains fichiers binaires comme les .docx et les .xlsx seront abordés dans les chapitres suivants sur les bibliothèques et frameworks.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. http://php.net/manual/fr/function.glob.php
  2. http://php.net/manual/fr/dir.constants.php
  3. http://php.net/manual/fr/ziparchive.addfile.php
  4. http://php.net//manual/fr/function.imagecopyresampled.php
  5. http://php.net/manual/fr/function.fgetcsv.php
  6. http://php.net/manual/fr/function.file-put-contents.php
  7. http://php.net/manual/fr/function.file-exists.php
  8. developpez.net
  9. http://php.net/manual/fr/function.get-headers.php
  10. http://php.net/manual/fr/book.ftp.php
  11. http://php.net/manual/fr/function.ftp-nlist.php
  12. http://php.net/manual/fr/function.ftp-set-option.php
  13. http://php.net/manual/fr/function.ssh2-sftp.php
  14. http://php.net/manual/fr/wrappers.php.php