Rêve lucide/Introduction

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Note[modifier | modifier le wikicode]

Quelques unes des techniques présentées dans ce livre (les techniques dites de WILD) peuvent provoquer des sensations surprenantes, peut-être susceptibles d'effrayer certaines personnes : sensation de chute, de flottement ou (beaucoup plus rarement) paralysie du sommeil, par exemple. Bien que les auteurs attestent de leur innocuité, vous pouvez éviter de pratiquer les techniques à l'origine de ces sensations si vous ne souhaitez pas les éprouver.

Vos propres attentes auront une nette incidence sur vos rêves. Si vous croyez que les personnages de rêve sont fades et inertes, ils risqueront fort de l'être. Mais si vous pensez qu'ils peuvent être créatifs, originaux et surprenants, c'est probablement ainsi qu'ils seront dans vos rêves. Rappelez-vous que plus vous penserez qu'il est facile de faire un rêve lucide, plus cela le sera.

Enfin, certaines des techniques et des "constats" évoqués dans ces pages ne sont pas appuyés par une démarche de recherche scientifique. Ceci ne signifie pas pour autant que ces techniques ne fonctionnent pas mais simplement qu'elles peuvent relever des attentes de ceux qui les ont inventées ou expérimentées... ou bien être inopérantes la plupart du temps.

À propos du sommeil et du rêve[modifier | modifier le wikicode]

Chaque nuit, nous passons entre une heure et demie et deux heures à rêver. Que se passe-t-il au juste quand nous dormons ?

Une nuit de sommeil est divisée en cycles d'une durée d'environ 90 minutes. Dans chacun de ces cycles de sommeil, on distingue cinq stades de sommeil : quatre stades dits de sommeil lent (appelé N-REM ou non-REM en anglais) et un stade dit de sommeil paradoxal (REM en anglais). REM signifie Rapid Eyes Movement (mouvement oculaire rapide). En effet, les mouvements oculaires rapides sont une des caractérisques du sommeil paradoxal.

C'est lors du sommeil paradoxal qu'ont lieu les rêves les plus vifs, ceux dont on se souvient le mieux. Les recherches ont montré que, lorsque quelqu'un est réveillé durant le sommeil paradoxal (REM), il rapporte le récit d'un rêve intense et souvent très détaillé dans 80% à 90% des cas, alors que cette proportion chute à 15 % pour le sommeil lent (non-REM).

En ce qui nous concerne, ce sont ces stades de sommeil paradoxal qui nous intéressent tout particulièrement car c'est durant ces phases que se produisent les rêves lucides.

Le déroulement d'un cycle de sommeil[modifier | modifier le wikicode]

Les phases du sommeil
Les phases du sommeil

À l'intérieur d'un cycle de 90 minutes, les stades de sommeil se succèdent dans l'ordre suivant :

  • NREM I : le stade I est un stade de sommeil très léger, correspondant à un état d'assoupissement, de glissement de l'éveil vers le sommeil. C'est durant cette phase que l'imagerie hypnagogique fait son apparition. Cette première phase débouche sur la seconde en seulement quelques minutes.
  • NREM II : pendant ce second stade du sommeil lent léger, la respiration et le rythme cardiaque commencent à ralentir. Les ondes cérébrales se caractérisent par des rythmes appelés « fuseaux de sommeil » et l'apparition d'ondes lentes appelées « complexes K ».
  • NREM III : le stade III du sommeil survient généralement entre 30 et 40 minutes après le premier endormissement. On entre alors dans le sommeil lent profond. Des ondes cérébrales lentes de grande amplitude, appelées « ondes delta », sont produites.
  • NREM IV : dans le quatrième stade, lui aussi de sommeil lent profond, la proportion des ondes delta constitue plus de 50% de l'activité cérébrale. Les battements du cœur sont à leur rythme minimal, ainsi que l'activité électrique du cerveau. C'est généralement durant cette phase que le somnambulisme se produit.
  • Suite à ce quatrième stade, il y a retour au stade III puis II, puis apparaît la phase de sommeil paradoxal.
  • REM : pendant le sommeil REM (ou sommeil paradoxal), certaines parties du cerveau sont aussi actives qu'à l'état d'éveil. Pendant cette phase, les yeux bougent rapidement. Le corps est dans un état d'atonie musculaire, ce qui permet aux actes rêvés de ne pas se traduire dans la réalité.

Après la phase de sommeil paradoxal survient un micro-éveil. Généralement, un tel micro-éveil est oublié au réveil matinal. Puis un nouveau cycle commence.

Il faut toutefois signaler qu'au fil de la nuit, le sommeil à ondes delta (stades III et IV) diminue puis disparaît : après le second ou troisième cycle, il ne subsiste plus que du sommeil de stade II et du sommeil paradoxal. Enfin, le temps consacré au sommeil paradoxal (et donc au rêve intense, exploitable par l'« onironaute ») augmente au fil de la nuit, passant de 10 minutes lors du premier cycle à 45 minutes, voire plus, lors des derniers.

Questions / réponses[modifier | modifier le wikicode]

De toutes façons, je ne rêve jamais

En fait, tout le monde rêve mais certains oublient systématiquement leurs rêves. Dans le prochain chapitre, nous apprendrons à améliorer le souvenir de nos rêves.

Pourquoi rêvons-nous ? Que signifient les rêves ?

Plusieurs hypothèses à propos de cela sont évoquées dans l'article de Wikipédia à propos de l'interprétation des rêves.

À propos du rêve lucide[modifier | modifier le wikicode]

Le rêve lucide est un rêve au cours duquel vous êtes conscient de rêver. Quand vous êtes dans un rêve lucide, vous pouvez exercer un certain contrôle sur le contenu de votre rêve : cela peut aller du simple fait de voler à faire apparaître un objet ou une personne, à vous transformer en animal, ou à rêver du lieu ou de l'univers que vous souhaitez ! C'est un peu comme si vous étiez réalisateur et acteur de votre propre film... mais les effets spéciaux sont faits par le cerveau !

L'existence des rêves lucides a été prouvée scientifiquement. En 1980, Stephen LaBerge, pour sa thèse doctorale à l'Université Stanford en Californie, a imaginé une expérience consistant à détecter et enregistrer les mouvements des yeux durant le sommeil paradoxal. Il a demandé à des rêveurs lucides, dès leur prise de conscience dans le rêve, de produire avec leurs yeux un code prévu à l'avance et ce mouvement a été enregistré sur le polysomnographe. Pour plus d'informations à propos de cette expérience, certains ouvrages de Stephen LaBerge, comme Le rêve lucide ou S'éveiller en rêvant, ont été traduits en français.

Quelques raisons de faire des rêves lucides[modifier | modifier le wikicode]

Il y a plusieurs raisons pour que vous ayez envie de faire des rêves lucides :

  • Juste pour le fun ! Voler dans un rêve lucide procure des sensations époustouflantes. Les rêves lucides sont généralement beaucoup plus intenses et plus vifs que les rêves ordinaires. Vous pouvez utiliser le rêve lucide pour vous envoler vers des cieux colorés après une longue journée de dur labeur.
  • Se transformer en un animal ou utiliser des superpouvoirs est une expérience unique que seul le rêve lucide peut vous offrir.
  • Une grande partie de l'entraînement au rêve lucide permet d'améliorer le rappel de rêves, et donc de se souvenir de nombreux rêves. En particulier, si vous êtes particulièrement intéressé par les rêves (spirituellement ou psychologiquement), le rêve lucide est susceptible de vous aider dans vos recherches.
  • Vous pouvez utiliser le rêve lucide pour la créativité : certains peintres ont utilisé le rêve lucide pour leur inspiration. D'autres entendent en rêve lucide de très belles mélodies, avec des orchestrations complexes. Si vous écrivez un roman, si vous inventez un monde pour un jeu-vidéo, vous pouvez essayer de passer quelques minutes dans l'univers que vous avez projeté, voire demander à vos personnages oniriques ce qu'ils en pensent ou ce qu'il va se passer.
  • Les rêves lucides ont déjà été utilisés pour diminuer le stress lors d'une présentation publique, en répétant à l'avance un discours ou une performance musicale.
  • Vous pouvez revivre de précédents rêves ou certaines expériences de votre passé.
  • Les rêves lucides peuvent vous aider dans l'interprétation de vos rêves et dans la communication avec votre subconscient.
  • Chez les personnes sujettes à des cauchemars récurrents ou des hallucinations (souvent traumatisantes) dues à des paralysies du sommeil, maîtriser le rêve lucide peut devenir une bonne méthode pour améliorer la qualité de son sommeil.
  • Etc.

Questions / réponses[modifier | modifier le wikicode]

Je ne peux pas contrôler mes rêves.

C'est à vrai dire très rarement le cas dans les rêves ordinaires, bien que cela soit parfois susceptible d'arriver lors de certains cauchemars. Par contre, si vous devenez lucide dans un rêve, vous serez déjà généralement capable de décider de vos actions et de les contrôler, ce qui est un début. Quoiqu'il en soit, vous n'avez pas à vous suggérer de faire quelquechose en particulier, ne vous inquiétez pas. La plupart des gens n'ont aucun problème pour sauter très haut ou voler dans un rêve lucide !

Mais d'un autre côté, certaines parties de votre cerveau sont moins actives en rêve, ce qui peut vous mener à agir dans une logique toute autre de celle que vous suivez dans votre vie quotidienne, et à faire des choix moins adroits : par exemple, vous pourriez choisir de continuer votre rêve lucide même si vous savez que vous ne vous en souviendrez que de la moitié au réveil. Une fois réveillé, vous pourriez regretter de ne pas avoir interrompu votre rêve plus tôt.

Les rêves lucides sont-ils liés aux phénomènes paranormaux ?

Il n'y a absolument rien de paranormal dans le rêve lucide. Si l'on croit aux phénomènes paranormaux, alors bien sûr on pensera que des phénomènes paranormaux sont susceptibles de se produire durant un rêve lucide, tout comme dans les autres états de conscience normaux ou modifiés. Certaines personnes prétendent avoir vécu des rêves partagés ou découvert des informations auparavant inconnues par le biais du rêve lucide. Mais en ce qui concerne l'opinion des parapsychologues, il n'a jamais été prouvé qu'il se produit plus de phénomènes paranormaux durant les rêves lucides que durant les rêves ordinaires.

Combien de temps cela prend-il d'apprendre à devenir lucide dans ses rêves ?

Cela dépend totalement des personnes et des circonstances. Certains ont un rêve lucide seulement quelques nuits après en avoir entendu parler pour la première fois (généralement par accident), alors que pour d'autres, cela peut prendre des mois ! Si vous manquez de sommeil, si vous vous mettez trop de pression en utilisant les techniques d'induction de rêves lucides, cela pourrait prendre longtemps, encore plus même si vous vous persuadez que vous n'y arriverez que difficilement ! Cela peut aussi dépendre de la quantité d'efforts que vous fournissez. Quoiqu'il en soit, chacun a la faculté de faire des rêves lucides.

Il me semble que j'en fais naturellement. Est-ce fréquent ?

Il est rare de faire régulièrement des rêves lucides de manière naturelle, en revanche la plupart des gens ont eu au moins un rêve lucide dans leur vie. Si vous désirez accroître la fréquence de vos rêves lucides, vous ne perdrez rien à lire ce livre ; vous pouvez aussi consulter le chapitre relatif aux utilisations du rêve lucide, dans le but d'avoir quelques idées de ce que vous pouvez faire de vos rêves.

J'ai fait un rêve, est-ce que j'étais lucide ?

De manière générale, un rêve lucide est défini comme un rêve dans lequel vous êtes, à un moment donné, conscient de rêver. Même si vous êtes lucide une seconde et perdez ensuite votre lucidité, la partie où vous saviez que vous rêviez était, techniquement parlant, un rêve lucide.

Toutefois, cela peut être un peu confus. Parfois, vous pouvez rêver que vous êtes "lucide" sans que ce mot signifie vraiment que vous vous savez en train de rêver ! Un tel rêve est d'ailleurs souvent le signe que vous aurez bientôt un authentique rêve lucide, car cela montre que votre esprit est absorbé par l'idée du rêve lucide.

Essayez d'utiliser ce tableau :

Signes attestant que vous étiez lucide Signes attestant que vous ne l'étiez pas
  • Vous avez fait un test de réalité qui a donné un résultat positif.
  • Vous avez expliqué à vos personnages de rêve que vous étiez dans un rêve.
  • Vous avez essayé de stabiliser le rêve.
  • Vous avez essayé de voler, de passer au travers d'un miroir etc. immédiatement après avoir réalisé que vous étiez en train de rêver.
  • Vous vous êtes réveillé aussitôt après avoir réalisé que vous étiez dans un rêve.
  • Vous vous souvenez de vos rêves au réveil, mais vous n'êtes pas conscient que c'est un rêve au moment même où vous rêvez.
  • Vous avez accompli des actions qui vous semblaient extraordinaires, mais sans savoir que vous rêviez.
  • Dans votre rêve, vous vous êtes souvenu de votre rêve précédent, mais sans réaliser que vous étiez encore en train de rêver.
  • Vous avez rêvé que vous vous réveilliez, mais avez cru après ce faux-réveil que vous êtiez dans la réalité.
  • Les rêves que vous croyez lucides ne se distinguent pas des autres : aucun déclic particulier, aucune augmentation du sentiment de présence ou de libre-arbitre.

Le rêve lucide présente-t-il un danger ?[modifier | modifier le wikicode]

Depuis trente ans que les rêves lucides ont été étudiés en Occident par divers psychologues (et bien plus si l'on prend en compte les yogas du rêve orientaux), il n'existe aucune preuve que les rêves lucides soient « anormaux » ou nocifs pour la santé d'une quelconque manière.

Peu de gens ont entendu parler de rêves lucides, encore moins en ont fait l’expérience. Certaines personnes sont encore moins ouvertes ou réceptives à ce qui leur semble des nouveautés. Ne soyez donc pas étonnés s'ils pensent que ce phénomène est « impossible » ou « bizarre » ou « fou » ou « probablement dangereux ». Ce n'est bien sûr pas le cas mais ne vous en vexez pas : après tout, convaincre les autres n'est pas votre métier.

Ceci dit, il pourrait y avoir quelques effets secondaires associés aux rêves lucides(Référence nécessaire). Souvenez-vous que vous travaillez avec votre propre inconscient et que l’imprudence n’est pas recommandée(Référence nécessaire). Cela ne doit pas être une raison pour vous faire peur et vous empêcher de vivre cette incroyable expérience.

Les dangers suivants ont parfois été évoqués. Certains sont purement fantaisistes, d'autres sont imaginables bien que nul cas n'ait jamais encore été signalé dans la littérature médicale.

Avertissement !
link={{{link}}}

Les paragraphes ci-dessous, traduits du wikibook anglais, sont (comme le wikibook anglais l'indique d'ailleurs) essentiellement compilés à partir de discussions de forums. Il ne reflètent aucunement une information scientifique, médicale ou livresque et devraient être profondément remaniés.

Dépendance[modifier | modifier le wikicode]

Les rêves lucides peuvent être utilisés pour différentes raisons. Certains peuvent y prendre part juste pour s’amuser, d’autres comme drogue non dangereuse ou comme machine virtuelle naturelle. S'amuser, explorer des univers fantastiques, est une utilisation tout à fait valable du rêve lucide. Cependant, faites attention à ne pas l'utiliser comme une échappatoire à la vraie vie. Si vous constatez que vous passez plus de temps à dormir que nécessaire, ou que vous pensez plus souvent au rêve qu'à la réalité, soyez prudents : si vous accomplissez les buts que vous vous fixez et que vous êtes satisfait des évènements, il n'y a aucune raison de s'alarmer. Mais si vous constatez que vous avez besoin de vous reprendre en main, vous devriez faire une pause... Vous pouvez de même utiliser vos rêves lucides pour explorer ce qui pourrait être fait dans votre vie.

Confusion entre le souvenir d'un rêve et la réalité[modifier | modifier le wikicode]

Il a été observé quelques rares fois que l'amélioration rapide du souvenir de rêve, à partir d'un rappel très faible ou nul, a amené à croire réel un souvenir issu d'un rêve, lorsqu'il n'y avait pas de moyen évident et immédiat de vérification ou de comparaison. En plus d'être complètement exceptionnel, isolé, temporaire, ce phénomène ne concerne pas à proprement parler le rêve lucide et n'a jamais porté à préjudice.

En cas de dissociation[modifier | modifier le wikicode]

Le rêve lucide est déconseillé chez les personnes présentant des signes de dissociation ou de schizophrénie. Il ne saurait en lui-même provoquer cet état chez une personne non prédisposée.

Des signes indiquant qu'un gros problème est en train de se développer chez une personne :

  • L'aptitude à ignorer la douleur
  • L'obsession pour une émission de télévision ou un film
  • Se remémorer le passé de manière tellement intense qu'on semble le revivre
  • Etre persuadé d'avoir fait des choses qu'on ne se souvient pas avoir faites
  • Ne pas se souvenir d'évènements importants de sa propre vie
  • Avoir l'impression qu'un lieu familier est étranger
  • Se voir soi-même comme si on voyait une autre personne
  • Avoir l'impression que les gens et que les objets ne sont pas réels
  • Ne pas reconnaître des amis proches ou des membres de la famille
  • Etre incapable de déterminer comment on est arrivé en un certain lieu
  • Ne pas se souvenir d'avoir enfilé les vêtements qu'on porte

Si de tels symptômes surviennent et qu'ils ne peuvent pas être attribués à une autre cause (ex : la prise de drogue), vous devez abandonner la pratique du rêve lucide. Arrêtez même toute activité relevant de la fiction pour un certain temps.

Controversé : La rencontre accidentelle d'entités "spirituelles"[modifier | modifier le wikicode]

Cela dépend de votre conception du monde. Si les rêves sont simplement créés par le cerveau, vous n'avez rien à craindre des esprits ou fantaisies similaires. Le livre "L'art de rêver" de Carlos Castaneda évoque un grand nombre de points à ce sujet.

Controversé : La prise de mauvaises habitudes et l'adoption d'un comportement déviant[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous êtes en rêve lucide, vous avez la possibilité de contrôler votre propre monde dans des proportions qui seraient inconcevables à l'état d'éveil. Vous pouvez, par exemple, faire apparaître ou disparaître des objets, voire même obtenir des personnages de rêve tout ce dont vous avez envie de leur part. Certaines personnes sont persuadées que cette omnipotence peut conduire votre subconscient à désirer ce contrôle accru dans le monde réel(Référence nécessaire), ce qui est bien entendu inapproprié. Ainsi, vous pourriez être tenté d'appliquer les solutions du rêve lucide aux obstacles de la vie quotidienne, au lieu d'y faire face(Référence nécessaire) ; par exemple, détruire ces obstacles par le biais de super pouvoirs. Encore une fois, cela devient vraiment un problème si vous êtes mentalement instable à l'issue de votre rêve lucide.

Controversé : L'épuisement[modifier | modifier le wikicode]

Certains estiment que la pratique de nombreux rêves lucides induits de manière artificielle peut s'avérer épuisante(Référence nécessaire). En faisant plusieurs rêves lucides par nuit, la durée du sommeil profond peut se réduire de manière considérable(Référence nécessaire), alors que le sommeil profond est nécessaire à la récupération du corps. C'est aussi fatiguant que si vous vous leviez toutes les vingt ou trente minutes pendant la nuit pour regarder la télévision. L'épuisement dépend du nombre de vos rêves lucides par nuit(Référence nécessaire). Des rêves lucides récurrents peuvent donc troubler vos cycles de sommeils(Référence nécessaire).

Controversé : L'incapacité de s'arrêter[modifier | modifier le wikicode]

Relax, ne vous alarmez pas si vous avez des difficultés à arrêter de faire des rêves lucides(Référence nécessaire), il est possible de perdre cette habitude. Ce problème peut par exemple arriver si vous vous couchez une nuit, et que vous devenez spontanément lucide dans un rêve sans même l'avoir voulu. Si vous avez entraîné votre esprit au point de l'habituer aux rêves lucides, il peut être difficile de ne plus en faire(Référence nécessaire). Une chose importante à retenir, c'est que si vous voulez vraiment ne plus faire de rêves lucides, vous n'en ferez plus. L'astuce est de ne plus du tout penser au rêve lucide en général, et d'ici quelques mois la lucidité onirique s'estompera d'elle-même. Souvenez-vous, ne vous alarmez pas si vous continuez à faire des rêves lucides alors que vous ne désirez plus en faire. Perdre cette habitude peut prendre du temps. Si cela vous pose vraiment problème, vous devriez en parler à votre médecin généraliste ou à un thérapeute, qui pourrait vous prescrire des médicaments agissant contre l'insomnie et éventuellement contre les rêves lucides incontrôlables(Référence nécessaire).

Controversé : Les faux-éveils indésirables[modifier | modifier le wikicode]

L'un des avantages de faire des rêves lucides, c'est d'être capable de modifier le rêve ou de se réveiller en cas de perte de contrôle. Parfois, en essayant de mettre fin à un rêve, il peut arriver que vous vous réveilliez dans votre chambre. Mais à ce moment précis, d'étranges phénomènes font leur apparition ; par exemple, quelqu'un entre dans votre chambre, un gros bruit se fait entendre, ou des objets sont disséminés un peu partout dans votre chambre. Cela est fréquent en cas de cauchemars ou d'intense fatigue corporelle(Référence nécessaire) et explique que votre tentative de réveil ait provoqué un faux-éveil. C'est une bonne idée de prendre l'habitude de faire un test de réalité juste après un réveil, de sorte à ce que vous soyez en mesure de devenir lucide.

Quand des faux-éveils surviennent plusieurs fois dans une nuit, ils peuvent être très fatigants(Référence nécessaire) et parfois effrayants. Si vous vous croyez réveillé dans votre chambre, vous pouvez être confronté à des situations inhabituelles susceptibles de vous effrayer ; à ceci s'ajoute que vous risquez d'avoir peur de ne plus être capable de vous réveiller.

Mais ce n'est pas une situation très courante. Une fois que vous êtes lucide, il est généralement plus facile de se réveiller ou de perdre le rêve que de continuer à rêver.

Techniques similaires[modifier | modifier le wikicode]

Je parviens à faire des projections astrales, devrais-je apprendre à faire des rêves lucides ?

Logiquement, non. S'il vous arrive souvent d'entrer dans un "monde onirique" après avoir quitté votre enveloppe corporelle, cela correspond techniquement à la méthode WILD (en anglais, "Wake-Initiation of Lucid Dreams"), qui correspond à un rêve lucide induit directement à partir de l'état d'éveil. Gardez à l'esprit que la plupart des gens estiment que la "projection astrale" ou les "expériences hors du corps" sont en réalité des rêves lucides. Que ces phénomènes psychiques soient véridiques ou simplement oniriques, apprendre à devenir lucide dans vos rêves vous permettra d'étendre le champ de vos expériences.

Si ces deux phénomènes sont à ce point similaires, pourquoi apprendre le rêve lucide et non la projection astrale ?

En voici plusieurs raisons :

  • Le rêve lucide est un phénomène que tout le monde peut comprendre. La plupart des gens ont déjà eu un rêve lucide. Pas une seule théorie à propos des projections astrales est unanimement acceptée, même au sein de la communauté astraliste.
  • Si vous êtes prêt à dépenser de l'argent, il existe plusieurs gadgets qui aident à l'émergence de la lucidité onirique. Le plus souvent, ces gadgets émettent une lumière ou un signal sonore une fois que le stade REM est détecté.
  • Si vous ne croyez pas aux phénomènes psychiques, il vous sera plus agréable de lire des ouvrages traitant exclusivement du rêve lucide plutôt que des livres consacrés à la projection astrale.
  • Le rêve lucide a lieu quand vous dormez, donc il n'empiètera pas sur votre temps de la journée.
  • Et surtout, vous serez en mesure d'utiliser ce Wikilivre à votre avantage !

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]