Vidéoprojecteur DIY/Éclairage

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vidéoprojecteur DIY
Éclairage
Modifier ce modèle

Règles de sécurité[modifier | modifier le wikicode]

  • les composants électriques d’un bloc HQI sont alimentés en 230 V, il convient donc de prendre toutes les précautions d’usage pour éviter de graves accidents (de l’électrisation désagréable à l’électrocution fatale).

(NDLR : bon c’est peut-être évident mais il faut toujours le rappeler quelque part).

  • Il est vivement conseillé d’utiliser des ampoules avec filtre UV-Stop (les ampoules OSRAM de puissance <= 400W le sont). Cependant, même avec ce filtre, il semble qu’une certaine quantité d’UV(B) soit dégagée par la lampe : il est donc recommandé lors de tests sur le bloc lumière de porter des lunettes de protection, ou en prenant soin de ne jamais regarder l’ampoule directement. Côté projection, après passage à travers tous les composants optiques et réflexion sur l’écran de projection, il est admis que la proportion d’UV restants est nulle ou tout à fait infime.
  • Les ampoules HQI sont des éléments très sensibles mais qui fonctionnent pourtant dans des conditions de température très fortes : elle ne doivent être donc utilisées que si elles sont en parfait état, dans le cas contraire ces éléments peuvent exploser. En particulier, il faut éviter de toucher le verre avec ses doigts qui peuvent laisser un dépôt gras avec les empreintes digitales : cela peut suffir à déclencher l’explosion de la lampe. Le constructeur recommande de toujours faire fonctionner une HQI dans un bloc fermé pour éviter les projections dues à une explosion. Dans notre cas, il faut éviter que les prises d’air pour le refroidissement soient dans l’alignement direct entre l’ampoule et les spectateurs.
  • Une ampoule HQI produit 20% de lumière pour 80% de chaleur dégagée. Le refroidissement d’un bloc lumière est donc fondamental pour éviter la détérioration des autres éléments de la box et même des risques d’incendie. Il ne faut jamais souffler directement sur l’ampoule sous risque de diminuer sa durée de vie : l’idéal est de mettre 1 ou 2 ventilateurs en extraction (plutôt vers le haut - l’air chaud monte) avec une prise d’air (plutôt vers le bas). Le tout dans un bloc relativement bien fermé (éviter le bois aux alentours de la HQI, et les ventilateurs en plastique trop près de l’ampoule). Une ampoule HQI 400W demande bien sûr plus de moyens de refroidissement qu’une 250W. Côté éléments optiques, un élément très efficace contre la chaleur et le filtrage des Infra-Rouge (composante calorifique de la lumière) est une vitre trempée. La mettre d’emblée protègera la fresnel et le TFT contre les effets néfastes de la chaleur (déformation pour la fresnel en acrylique, taches sur le TFT - si celles-ci se produisent, éteindre immédiatement la light-box).

Toujours s’assurer que tous les ventilateurs sont bien branchés avant de démarrer le projecteur (si 2/3 fonctionnent, cela passe inaperçu).

  • Pour un bon fonctionnement des éléments HQI, il est recommandé de suivre la règle suivante : il ne faut pas éteindre l’ampoule avant qu’elle ait fonctionné au moins 15 minutes, et il ne faut pas la rallumer tant qu’elle n’est pas éteinte depuis 15 minutes également. Ceci peut réduire drastiquement sa durée de vie. À noter que l’ajout d’un condensateur spécifique (gros cylindre blanc) aide à la régulation de l’alimentation et facilite l’usage de la HQI.
  • Le câblage des composants HQI doit être réalisé avec soin et à l’aide de câbles bien isolés et de section suffisante (2.5 mm² recommandés). La mise à la terre de tous les composants peut être envisagée (bien que beaucoup s’en passent). Il vaut mieux ne pas mettre ballast et surtout l’amorceur trop proche de l’ampoule à cause de la forte chaleur.

Rôle de la lampe[modifier | modifier le wikicode]

Tout simplement éclairer, comme toutes les lampes... Mais ici, la lampe éclaire l’écran "nu" et c’est son éclairage qui va nous donner l’image projetée. (avec l’aide des autres éléments bien sûr !)

Types de lampes[modifier | modifier le wikicode]

’’Voir également les articles : lampe, ampoule électrique, efficacité lumineuse’’

  • HQI

On utilise principalement des lampes HQI (HRI, HMI... selon la marque, ce sont des lampes aux vapeurs de mercure), il s’agit de lampes à décharge, elles nécessitent une "platine" pour fonctionner, comme les tubes luminescents. Une platine comporte généralement un amorceur (pour créer l’arc dans l’ampoule), un ballast (gros transformateur), une ou des douilles, et un condensateur.

Plusieurs modèles de HQI sont disponibles :

  • La puissance
La puissance va jouer un rôle principal sur la puissance lumineuse de votre vidéoprojecteur, les différentes HQI que nous utilisons sont les suivantes :
  • 150w
Il est possible d’utiliser des HQI 150w, au détriment de la luminosité.
  • 250w
Le modèle 250w, faute d’être le plus puissant, a l’avantage d’être moins encombrant que sa grande sœur et de moins chauffer.
  • 400w
Le modèle de HQI le plus puissant couramment utilisé dans nos projets. C’est aussi le plus encombrant et celui qui chauffe le plus.
  • 575w HMI
Un modèle à arc court, puissant et très couteux, plutôt exotique et réservé à ceux qui sont prêts à payer le prix de la qualité.
  • FC2
Ce sont de loin les douilles les plus utilisées. Leur forme permet d’avoir une lightbox assez simple à réaliser.
  • E40
  • Rx7s (ampoules 150W)
  • G12 pour certaines ampoules telles les powerball OSRAM
On utilise généralement des HQI à 5200°K, le mieux serait du 6500°K ou 7000°K

Avantages du HQI face à l’halogène (pour une puissance équivalente) :

  • Luminosité supérieure
  • Chauffe moins
  • Température de couleur plus adaptée. (au choix suivant l’ampoule)
  • Halogène
Certains utilisent de l’halogène pour commencer ou effectuer des tests avant de passer au HQI. La température de couleur est de l’ordre de 3000°K.

L’alimentation des lampes, câblage, etc.[modifier | modifier le wikicode]

Câblage sans condensateur.