Vidéoprojecteur DIY/Électricité / Électronique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vidéoprojecteur DIY
Électronique
Modifier ce modèle

Les bases / Règles de sécurité[modifier | modifier le wikicode]

Voir règles de sécurité section Éclairage : Sécurité et protections.

Les composants qu’il est utile de connaître[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi ne pas insérer des liens vers des articles de composants sur wikipedia ici par exemple...

Câbles / connections / interrupteurs[modifier | modifier le wikicode]

Mise en place de sécurité[modifier | modifier le wikicode]

Temporisation de l’extinction des ventilateurs[modifier | modifier le wikicode]

À l’extinction du vidéoprojecteur, l’ampoule est encore bouillante, c’est la raison pour laquelle on doit d’abord éteindre l’ampoule puis laisser les ventilos tourner le temps de refroidir l’ensemble.

Il faut donc deux interrupteurs, un pour l’ampoule, et un pour les ventilateurs.

Pour éviter d’avoir à revenir couper les ventilateurs, il est possible de concevoir un petit montage électronique permettant de retarder l’extinction des ventilos.

  • le zeltroleur [1] gère ceci, et possède d’autres fonctionnalités utiles pour votre VP.

une vidéo du zeltroleur [2]

  • Il existe également des timers [3] pour ventilateur qu’on trouve dans les magasins d’électronique. [4]

Motorisation D’une Partie Du Vp[modifier | modifier le wikicode]

Le zeltroleur permet de gérer deux moteurs en simultané (mise au point=focus) et (trapèze=keystone) à distance par télécommande infrarouge. Mais également de télécommander la Mise / hors Tension du projecteur et le déport des boutons de contrôle du LCD (réglages contrast, luminosité etc).

Au niveau des anomalies il permet de détecter toute élévation de température anormale par 3 sondes de températures à disposer sur la dalle LCD, sur la lampe et une pour la température interne du VP.

En cas de panne ou blocage des pales d'un ventilateur ou d'une surchauffe sur au moins l'une des sondes, le zeltroleur coupe la lampe du projecteur pour garantir la sécurité de l'ensemble (risque d'incendie, préserver la destruction du LCD etc).

Par ses sondes de températures lorsqu'on éteint le VP, le zeltroleur continu le refroidissement de l'ensemble en continuant de ventiler jusqu'à obtention de la température programmée indépendamment sur chacune des sondes.

Ces 3 thermostats indépendants permettent également d'empêcher le réamorçage de la lampe si la température de seuil minimum n'est pas atteinte. Cette fonction est utile pour le cas d'utilisation de lampes aux halogénures métalliques avec brûleur à quartz (HQI) qui ne peuvent être réamorcées à chaud sous peine de destruction de l'amorceur.

Toutes les informations remontent sur un afficheur LCD de 2x16 caractères. On peut lire également le nombre d'amorçage qu'a subit la lampe mais aussi le nombre d'heure d'allumage de celle-ci. toutes ces informations sont stockées en EPROM pour éviter qu'une panne de courant ou un débranchement électrique fasse perdre ces informations

Allez sur le site [5] pour plus de détails.

Ce projet gère aussi le focus électrique etc.