Vidéoprojecteur DIY/Sécurité et protections

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Vidéoprojecteur DIY
Sécurité et protections
Modifier ce modèle

Avant de vous lancer dans l’aventure, il faut prendre un minimum de précautions.

Protection de la personne[modifier | modifier le wikicode]

  • Lunettes : Pour tous les travaux de découpe, meulage, perçage, etc., prévoir des lunettes de protection, une poussière ou un débris dans l’œil (par exemple limaille métallique, ou lame de scie sauteuse qui casse en fonctionnement) est vite arrivé, et les dommages subis par les yeux sont bien souvent irréversibles.
  • Gants : Si vous devez tenir des objets chauds comme la lampe alors qu’elle est bouillante mieux vaut prévoir des gants.
  • Environnement de travail : Travaillez toujours dans de bonnes conditions de sécurité ; faites attention à ne pas travailler à côté de produits inflammables ou explosifs. Organisez votre travail en dédiant un espace pour chaque élément que vous allez utiliser. Un pour les vis, un autre pour les câbles, puis pour l’objectif, etc ... Il faut éviter que le désordre s’installe, c’est une source d’accident bien trop facile. Débranchez et enroulez les câbles des appareils électriques dès que vous ne vous en servez plus, vous éviterez de vous y prendre les pieds. Maintenez les appareils électriques à distance de tout point d’eau.
  • Adaptation de l’outil en fonction du travail à effectuer : À chaque travail son outil, cela vous évitera de vous blesser et d’abîmer votre matériel. On ne fait du bon travail qu’avec de bons outils.
  • Les yeux : Attention les lampes comme les HQI émettent une très forte luminosité et ne disposent pas toutes de filtre anti-UV donc ne regardez jamais l’ampoule directement.
  • Fatigue : La plupart des accidents surviennent avec la fatigue. La seule solution est de s’arrêter dès qu’on sent la fatigue arriver.
  • Énervement : C’est dans l’énervement que l’on perd patience et que l’on oublie les règles les plus simples de sécurité. Laissez donc tomber, faites une pause d’une heure ou deux, vous ferez du bien meilleur travail par la suite.

Protections électriques[modifier | modifier le wikicode]

  • Risques de choc électrique
  • Protection des installations par fusibles
  • Protection des câbles de la chaleur par gaines isolantes
  • Choix des sections de câbles électriques

Protections magnétiques[modifier | modifier le wikicode]

Le ballast d’un kit d’éclairage par lampe à décharge (par exemple HQI) est une sorte de grosse bobine. Or, lorsqu’un courant circule dans une bobine, il provoque l’apparition d’un champ magnétique. Ainsi, si vos cartes électroniques (par exemple carte contrôleur de la dalle LCD) sont placées trop proches du ballast, le champ magnétique aura un effet d’induction, c’est-à-dire qu’il va engendrer des courants souvent destructeurs dans les composants électroniques. Ce qui, bien sûr, rendra définitivement le circuit électronique hors d’usage.

Pour éviter cela, une protection consiste à isoler électromagnétiquement le ballast en le plaçant dans ce que l’on appelle une Cage de Faraday. Concrètement, cela consiste à ’’’placer le ballast dans une boite en métal’’’ (mais surtout pas une boite dont les parois sont tapissées de papier alu, l’alu n’est pas magnétique), ’’’ou encore dans une cage métallique dont les mailles sont très fines’’’ (ce qui permet ainsi de laisser passer de l’air, et donc de ventiler le ballast).

Le métal étant conducteur, le rôle de la Cage de Faraday est de créer une enveloppe dont le potentiel électrostatique est uniforme autour de l’objet à isoler. Cette enveloppe stoppe ainsi les variations électromagnétiques locales. Afin d’assurer la stabilité de ce potentiel électrostatique, il est préférable de ’’’relier la Cage de Faraday à la terre’’’.

Il est possible d’utiliser du grillage vendu en magasin de bricolage, plastifié, afin le limiter le risque de contact de la cage de Faraday avec les circuits électriques du vidéoprojecteur. Il est nécessaire ainsi de s’assurer que toutes les faces de la cage sont reliées électriquement entre elles, ceci dans le but de maintenir le potentiel électrostatique uniforme sur toute la cage.

Risques mécaniques[modifier | modifier le wikicode]

  • Bord de vitre coupant
  • Tôle métallique coupante
  • Échardes de bois

Prévention des incendies[modifier | modifier le wikicode]

Ceci est une précaution d’usage, qui n’est pas spécifique aux vidéoprojecteurs DIY. Il est plus que prudent de disposer chez soi d’un extincteur. En effet, un court-circuit ou un composant défectueux qui se met à chauffer anormalement peuvent surgir dans n’importe quel appareil électrique, que ce soit un vidéoprojecteur ou non.

On trouve très facilement des petits extincteurs dans les magasins de bricolage ou dans les boutiques d’articles pour automobiles. Ils ne coûtent pas très cher (entre 20 et 35 euros l’appareil en France), et ça peut éviter de grosses catastrophes.

Attention, il faut surveiller la date de péremption sur l’appareil : généralement un appareil neuf reste valable ’’(leur fiabilité est garantie)’’ pendant environ 5 ans.