Wikijunior:Les éléments/Histoire

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Cet article présente les dates auxquelles ont été découverts les éléments chimiques. Certains sont connus depuis des temps immémoriaux, mais la plupart ont été découverts récemment.

Antiquité[modifier le wikicode]

XIIIe siècle[modifier le wikicode]

  • 1250 - Arsenic découvert par Albertus Magnus

XVe siècle[modifier le wikicode]

  • 1450 - Antimoine décrit pour la première fois par Tholden

XVIe siècle[modifier le wikicode]

  • 1526 - Zinc découvert par Paracelsus

XVIIe siècle[modifier le wikicode]

XVIIIe siècle[modifier le wikicode]

  • 1737 - Cobalt découvert par Georg Brandt. Provient de l'allemand kobalt ou kobold (esprit maléfique).
  • 1741 - Platine découvert par Charles Wood
  • 1751 - Nickel isolé par Axel Frederik Cronstedt.
  • 1753 - Bismuth découvert par Claude Geoffroy Junine
  • 1755 - Magnésium découvert par Joseph Black.
  • 1766 - Hydrogène isolé et décrit par Henry Cavendish. Du grec hudôr (eau) et gennan (générer), nommé par Antoine Lavoisier.
  • 1772 - Azote découvert par Daniel Rutherford. de "a" sans et "zoe" vie : sans vie en grec.
  • 1774
    • Oxygène découvert par Joseph Priestley. Du grec oxus (acide) et gennan (générer).
    • Chlore découvert par Carl Wilhelm Scheele.
    • Manganèse découvert par Johan Gottlieb Gahn
  • 1778 - Molybdène découvert par Carl Wilhelm Scheele
  • 1782 - Tellure découvert par Franz Joseph Müller Freiherr von Reichenstein. Du latin Tellus (terre).
  • 1783 - Tungstène découvert par José de Elhuyar et Fausto de Elhuyar
  • 1789
    • Uranium découvert par Martin Heinrich Klaproth. D'après le nom de la planète Uranus.
    • Zirconium découvert par Martin Heinrich Klaproth. Nommé d'après le Zircon (minéral).
  • 1793 - Strontium découvert par Martin Heinrich Klaproth
  • 1794 - Yttrium découvert par Johan Gadolin. D'après Ytterby (une ville de Suède).
  • 1797
    • Titane découvert par Martin Heinrich Klaproth, de titan, divinités grecques.
    • Chrome découvert par Nicolas Louis Vauquelin
  • 1798 - Béryllium découvert par Nicolas Louis Vauquelin

XIXe siècle[modifier le wikicode]

  • 1801
    • Vanadium découvert par Andrés Manuel del Río, non vérifié jusqu'en 1831
    • Columbium découvert par Charles Hatchett, renommé plus tard Niobium
  • 1802-Tantale découvert par Anders Ekeberg
  • 1803
    • Cérium découvert par Martin Heinrich Klaproth ; Jöns Jacob Berzelius et Wilhelm Hisinger
    • Rhodium découvert par William Hyde Wollaston
    • Palladium découvert par William Hyde Wollaston
    • Osmium découvert par Smithson Tennant. Du grec ὀσμή osmë (odor)
    • Iridium découvert par Smithson Tennant.
  • 1807
    • Potassium découvert par Humphry Davy. Du latin kalium.
    • Sodium découvert par Humphry Davy. Du latin natrium (sodium).
  • 1808
    • Calcium découvert par Humphry Davy. Du latin calcis (chaux).
    • Baryum découvert par Humphry Davy. Du grec βαρύς barys (lourd).
    • Bore découvert par Louis Joseph Gay-Lussac et L.J. Thenard
  • 1811 Iode découvert par Bernard Courtois
  • 1817
    • Lithium découvert par Johan August Arfwedson. Du grec λίθος lithos (pierre).
    • Cadmium découvert indépendamment par Friedrich Stromeyer et K.S.L Hermann
    • Sélénium découvert par Jöns Jacob Berzelius
  • 1823 - Silice découvert par Jöns Jacob Berzelius
  • 1825 - Aluminium découvert par Hans Christian Ørsted
  • 1826 - Brome découvert par Antoine Jérôme Balard
  • 1828
    • Thorium découvert par Jöns Jacob Berzelius
    • Béryllium - Indépendamment découvert par Friedrich Wöhler et A.A.B. Bussy
  • 1839 - Lanthane découvert par Carl Gustaf Mosander
  • 1843
    • Terbium découvert par Carl Gustaf Mosander
    • Erbium découvert par Carl Gustaf Mosander
  • 1844 - Ruthénium découvert par Karl Klaus
  • 1860
  • 1861 - Thallium découvert par Sir William Crookes
  • 1863 - Indium découvert par Ferdinand Reich et Theodor Richter
  • 1868
    • Hélium indépendamment découvert par Jules Janssen et Joseph Norman Lockyer. Du grec ἥλιος hêlios (soleil).
  • 1875 - Gallium découvert par Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran
  • 1878 - Ytterbium découvert par Jean Charles Galissard de Marignac. D'après Ytterby (une ville de Suède).
  • 1879
    • Thulium découvert par Per Theodor Cleve
    • Scandium découvert par Lars Fredrik Nilson
    • Holmium découvert par Marc Delafontaine et Jacques Louis Soret
    • Samarium découvert par Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran
  • 1880 - Gadolinium découvert par Jean Charles Galissard de Marignac
  • 1885
    • Praséodyme découvert par Carl Auer von Welsbach.
    • Néodyme découvert par Carl Auer von Welsbach.
  • 1886
    • Germanium découvert par Clemens Winkler.
    • Fluor découvert par Henri Moissan. Du latin fluo.
    • Dysprosium découvert par Paul-Émile Lecoq de Boisbaudran. Du grec δυσπρόσιτος dysprositos.
  • 1894 - Argon découvert par William Ramsay. Du grec ἀργός argon (inactif).
  • 1898
    • Néon découvert par William Ramsay. Du grec νέος neos (nouveau).
    • Krypton découvert par William Ramsay. Du grec κρυπτός kryptos (caché).
    • Xénon découvert par William Ramsay. Du grec ξένος xenos (étranger).
    • Radium découvert par Pierre et Marie Curie. Du latin radius (rayon)
    • Radon découvert par Friedrich Ernst Dorn. De Radium.
    • Polonium découvert par Pierre et Marie Curie. De la Pologne.
  • 1899 - Actinium découvert par André-Louis Debierne.

XXe siècle[modifier le wikicode]

  • 1901 - Europium découvert par Eugène Demarcay.
  • 1907 - Lutécium découvert par Georges Urbain. De Lutèce (ancien nom de Paris).
  • 1917 - Protactinium découvert par Lise Meitner et Otto Hahn
  • 1923 - Hafnium découvert par Dirk Coster
  • 1925 - Rhénium découvert par Walter Noddack et Ida Tacke
  • 1937 - Technétium découvert par Carlo Perrier et Emilio Gino Segrè
  • 1939 - Francium découvert par Marguerite Perey
  • 1940
    • Astate découvert par Dale R. Corson, K.R.Mackenzie, Emilio Gino Segrè
    • Neptunium découvert par E.M. McMillan et Philip Abelson à l'université de Berkeley
  • 1941 - Plutonium découvert par Glenn T. Seaborg, Arthur C. Wahl, Joseph W. Kennedy, Emilio G. Segrè
  • 1944 - Curium découvert par Glenn T. Seaborg
  • 1945
  • 1949 - Berkélium découvert par Albert Ghiorso, Glenn T. Seaborg, Stanley G. Thompson, Kenneth Street Jr.
  • 1950 - Californium découvert par Albert Ghiorso, Glenn T. Seaborg
  • 1952 - Einsteinium découvert par Argonne Laboratory, Los Alamos Laboratory et l'Université de Californie.
  • 1953 - Fermium découvert par Argonne Laboratory, Los Alamos Laboratory, et l'Université de Californie.
  • 1955 - Mendélévium découvert par Glenn T. Seaborg, Evans G. Valens.
  • 1958 - Nobélium découvert au Nobel Institute for Physics. Nommé d'après Alfred Nobel.
  • 1961 - Lawrencium découvert par Albert Ghiorso. D'après Ernest Lawrence.
  • 1964 - Rutherfordium découvert au Joint Nuclear Research Institute à Dubna, Union soviétique.
  • 1970 - Dubnium découvert par Albert Ghiorso. D'après Dubna, Russie.
  • 1974 - Seaborgium découvert par Joint Nuclear Research Institute et l'Université de Berkeley
  • 1976 - Bohrium découvert par Y. Oganessian et al, Dubna et confirmé au GSI (1982)
  • 1982 - Meitnérium découvert par Peter Armbruster et Gottfried Münzenberg, GSI
  • 1984 - Hassium découvert par Peter Armbruster et Gottfried Münzenberg
  • 1994
    • Darmstadtium découvert par S. Hofmann, V. Ninov et al, GSI
    • Roentgenium découvert par S. Hofmann, V. Ninov et al, GSI
  • 1996 - Ununbium découvert par S. Hofmann, V. Ninov et al, GSI
  • 1997 - Bellon découvert par J et A Bellon
  • 1999 - Ununquadium découvert par Joint Nuclear Research Institute à Dubna

XXIe siècle[modifier le wikicode]

  • 2001 - Ununhexium découvert par le Joint Nuclear Research Institute à Dubna
  • 2004 (en attente de confirmation)
    • Wikijunior:Les éléments - Joint Nuclear Research Institute et Laboratoire national de Lawrence Livermore
    • Ununpentium - Joint Nuclear Research Institute et Laboratoire national de Lawrence Livermore
  • 2006 (en attente de confirmation)
    • Ununoctium - Joint Nuclear Research Institute et Laboratoire national de Lawrence Livermore