Calcul tensoriel/Espace-temps courbe/Équations de Maxwell

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le tenseur de champ électromagnétique peut s'écrire à partir du rotationnel quadrimensionnel d'un quadrivecteur potentiel  :

.

Parce que la double dérivation covariante d’un champ scalaire ne dépend pas de l’ordre des indices, l’expression du tenseur du champ électromagnétique ne change pas si l’on rajoute au potentiel vecteur un terme , 4-divergence d’un scalaire quelconque. Ce terme est appelé jauge.

  • La jauge de Lorentz stipule
  • En limitant la divergence au domaine spatial (cas des champs statiques), on a la jauge de Coulomb

La jauge de Lorentz existe. Partant d’un potentiel vecteur A quelconque, il suffit de trouver la fonction f dont le 4-laplacien soit égal à la 4-divergence de A. Dans un espace-temps plan, c’est une équation harmonique évidemment soluble. Dans un espace temps courbe, ...

Équation premier groupe[modifier | modifier le wikicode]

Si l’espace-temps est plan, l’expression entraine directement l’équation premier groupe de Maxwell Dans un espace-temps courbe, cette équation s’écrit

Équation second groupe[modifier | modifier le wikicode]

L'équation second groupe de Maxwell s'écrit

Partant de

on obtient

Le choix de la jauge de Lorentz permet d'éliminer le second terme. L'équation second groupe de Maxwell s'écrit finalement à partir du 4-laplacien et du tenseur de Ricci :