Enseignement du néonormand

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Flag of Normandy.svg


WELCOMIN


Ce wikibook est une présentation du Néonormand, langue recréée à partir des mots scandinaves entrés dans la langue normande. Cette langue est donc une évolution théorique du norrois parlé en Normandie entre le 12e et le 15e siècle.


Attention : Ce projet reste néanmoins une conlangue sans grand intérêt scientifique, et qui ne remplace en aucun cas les travaux réalisés par des professionnels sur l'évolution historique du norrois, l'étymologie et la toponymie normande. Il s'agit là d'une œuvre de fiction.


Vous trouverez une présentation grammaticale, un glossaire et la liste des transformations phonétiques retenues.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Le Néonormand n'est pas une langue naturelle bien qu'elle soit génétiquement apparentée au sous-groupe scandinave occidental (avec le nynorsk, le féroïen et l'islandais). Elle est créée à partir des mots norrois entrés dans la langue normande. Autrement dit, les évolutions phonétiques subies par ces derniers sont appliquées à tout le vocable norrois. C'est une évolution théorique du Norrois.


Enseignement[modifier | modifier le wikicode]

Prononciations
[modifier | modifier le wikicode]

Consonnes 100 percent.svg : graphies Voyelles 100 percent.svg : graphies
Diphtongues 100 percent.svg : graphies Triphtongues 100 percent.svg : graphies

Leçons
[modifier | modifier le wikicode]

Leçon 1 Fait à environ 50 %  : Pronoms Leçon 3 Fait à environ 50 % Adjectifs
Leçon 2 Fait à environ 50 %  : Substantifs Leçon 4 Fait à environ 50 % : Adverbes

Conjugaison
[modifier | modifier le wikicode]

Présent Passé
Futur Conditionnel
Verbe irréguliers Voie passive

Glossaire[modifier | modifier le wikicode]

Français-Norrois-Néonormand [1]


Evolutions phonétiques[modifier | modifier le wikicode]


Traduction[modifier | modifier le wikicode]

Le début du Petit Chaperon Rouge

Dat vas en time ene toorparalige litle stoolke, hine falligaste at wèr connom have seet ; hennar modir elskde mjoc hane, oc amme elskde hane mèr. Dâ gode ginnine gèrde till hane ene litle roode hette ; hon vas swâ laglige mèd at allstadar hon kalldic hine Litle Roodhettine. En dag hennar modir, wèr havde eldad cagar, till hane sagde: “far oc se wèrsoo ammine dine es, for dvi at èc sagdomc at hon vas sike, bèr till hane en cage oc ta desse litle smjorsgritine.” Hine Litle Roodhettine dragde strax oc farde till sine ammesheme, wèr bude i ett annat toorp. Farande i en skog mœtte hon ulvin, wèr havde list till ad ete hane ; en han ecke bellde av dvi at nacgare treskèrarar vare i skogin.