Histoire de l'Europe/La formation des États européens

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La formation des états européens (XIVe-XVe siècle)[modifier | modifier le wikicode]

La Renaissance et la Réforme[modifier | modifier le wikicode]

Au XVe siècle, des nations puissantes apparaissent, construites par des monarques qui centralisent le pouvoir (France, Angleterre, Espagne).

Née en Italie au XVe siècle pendant le Quattrocento, la Renaissance est un mouvement intellectuel et scientifique (l'humanisme) et un nouveau courant artistique (peinture, sculpture, architecture) qui marque l'Europe.On notera la prolifération d'œuvres ayant pour thème l'antiquité ;

La diffusion de la Réforme protestante inspirée par les moines Luther et Calvin, favorisée par le développement de l'imprimerie, est un bouleversement encore plus important dans l'Europe occidentale. Elle fait éclater l'unité des catholiques, et aboutit à des guerres de religion en Allemagne, en France, et plus tard en Angleterre.

La première expansion coloniale[modifier | modifier le wikicode]

C'est également à cette époque que les Européens commencent à être capables de naviguer sur tous les océans. Ce sont les Grandes découvertes : installation de comptoirs le long des côtes africaines, route des Indes par le contournement de l'Afrique découverte par les Portugais en 1498, et Amérique découverte par les Espagnols en 1492. Le traité de Tordesillas (1494) partage le monde, encore largement inconnu entre un hémisphère portugais et un hémisphère espagnol.

Les Espagnols et les Portugais sont rejoints dans cette expansion coloniale par les Hollandais, les Français et les Anglais au XVIIe siècle. Les Hollandais s'installent sur tous les continents avec, notamment les Indes néerlandaises (future Indonésie). La France va occuper un vaste territoire qui s'étend de Québec à La Nouvelle-Orléans mais n'aura jamais les moyens de le peupler. Enfin, les Anglais créent des colonies sur la façade atlantique de l'Amérique du Nord, chassant les Hollandais de la future New York (1664).

L'Europe profite à partir de ce moment non seulement du développement d'un commerce mondial, la « protomondialisation », mais elle commence par la colonisation à établir sa domination directe sur d'autres continents, principalement l'Amérique au XVIe siècle. Elle commence à développer les religions chrétiennes. Mais cette colonisation s'accompagne de la traite des noirs et de l'utilisation d'esclaves dans les plantations d'Amérique. Les amérindiens sont décimés par les maladies, le travail forcé, ou exterminés. L'Europe s'enrichit considérablement par la découverte des métaux précieux d'Amérique, dont l'énorme quantité créa une forte inflation au XVIIe siècle et surtout par le commerce triangulaire.


retour au sommaire
chapitres | Introduction | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19
annexes | Glossaire | Bibliographie | Liens | Auteurs
catégorie | Histoire > Histoire de l'Europe