Réseaux TCP/IP/Adressage IP v6

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les réseaux TCP/IP
schéma de réseau
Sommaire
  1. L'adressage IP version 4
  2. L'adressage IP version 6
  3. Les serveurs DNS
  4. Le routage IP statique
  5. Translation d'adresses NAT/PAT
  6. Les VPN
  7. La pile TCP/IP
  8. DHCP
  9. Le routage dynamique
  10. Les routeurs CISCO
  11. Administration sous Windows
  12. Administration sous Linux
  13. Analyse des messages
Bibliographie
Autres livres

Les adresses IP v4 sont stockées sur 32 bits et peuvent donc adresser environ 4 milliards de machines (232 précisément). Avec l'informatisation et la multiplication des types de terminaux se connectant à internet (téléphone mobile, tablettes, ...), ce nombre a largement été dépassé. Jusqu'à maintenant, la résolution de ce problème consiste à subdiviser l'adressage IP v4 en sous-réseau et à faire partager une même adresse par plusieurs machines. Cependant les fournisseurs d'accès n'ont à présent (presque) plus de blocs d'adresses libres à proposer en IP v4.

Création du protocole IP v6[modifier | modifier le wikicode]

La version 5 du protocole IP n'existe pas car le numéro de version 5 était déjà réservé à un autre protocole. Le numéro de version IP passe donc directement de la version 4 à la version 6.

Le protocole IP v6 conçu dès la fin des années 1990 définit une adresse sur 128 bits pouvant donc adresser environ 3×1038 machines. Cette nouvelle version du protocole IP résout donc le problème de pénurie d'adresses. De plus l'adressage est simplifié par le fait que chaque machine possède une adresse propre.

Format des adresses IP v6[modifier | modifier le wikicode]

Les adresses IP v6 sont formées de 8 paquets de 4 chiffres hexadécimaux séparés par le signe deux-points. Exemple :

0123:0078:9ABC:DEF0:1234:5678:9ABC:DEF0

Les zéros devant chaque nombre peuvent être supprimés :

123:78:9ABC:DEF0:1234:5678:9ABC:DEF0

Une séquence (une seule) de nombres nuls présent dans l'adresse peut être supprimée à condition de conserver les deux signes deux-points les encadrant :

123:0:0:0:1234:0:9ABC:DEF0
=
123::1234:0:9ABC:DEF0

Certaines adresses facilitant la migration depuis l'IP v6 peuvent se terminer par une adresse au format IPv4 :

123:0:0:0:1234:0:127.0.0.1
123::1234:0:127.0.0.1

Adresse IP v6 dans les URLs[modifier | modifier le wikicode]

Au lieu d'utiliser le nom de domaine du serveur dans une URL, son adresse IP peut être utilisée. Dans ce cas, aucun serveur DNS n'est utilisé.

En IPv4, l'adresse est directement utilisable, même si un numéro de port est spécifié :

127.0.0.1:8080

En IPv6, le caractère deux-points étant utilisé également dans l'adresse, il faut encadrer celle-ci entre crochets :

[123::1234:0:9ABC:DEF0]:8080