Réseaux TCP/IP/Routage dynamique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Les réseaux TCP/IP
schéma de réseau
Sommaire
  1. L'adressage IP version 4
  2. L'adressage IP version 6
  3. Les serveurs DNS
  4. Le routage IP statique
  5. Translation d'adresses NAT/PAT
  6. Les VPN
  7. La pile TCP/IP
  8. DHCP
  9. Le routage dynamique
  10. Les routeurs CISCO
  11. Administration sous Windows
  12. Administration sous Linux
  13. Analyse des messages
Bibliographie
Autres livres

Le routage dynamique[modifier | modifier le wikicode]

Il existe sur les routeurs certaines applications qui permettent aux routeurs voisins de s'échanger de l'information quant à leur tables de routage; ce sont les protocoles de routage.

Dans le routage statique, l'administrateur réseau doit informer (paramétrer) les routeurs pour leur donner des ordres de routage: sur quelle interface envoyer les datagrammes pour le réseau de destination d'adresse IP "X". C'est une modification statique de la table de routage des routeurs.

C'est long, fastidieux et pas très efficace et ne convient qu'à de petites structures.

Si la configuration du réseau change (souvent) pour des raisons diverses : incident, coupure, changement de matériel, surcharge, alors il faut, pour maintenir le routage dans de bonnes conditions, (donc maintenir la continuité de service), que chaque routeur adapte sa table de routage à la nouvelle configuration. Cela n'est possible qu'à travers un processus automatique.

C'est le rôle des protocoles de routage.


Protocole de routage à vecteur de distance RIP : Routing Information Protocol

Protocole de routage à état de liens OSPF : Open shortest path first