Apprendre à jouer aux échecs/Choisir son jeu

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher


Pour choisir son jeu vidéo d'échecs, on choisira un jeu en 3D ou en 2D selon les critères suivants :

  • Prix (Il en existe des gratuits).
  • Licence libre ou non.
  • Aspect (Certains jeux ont les pièces et les plateaux à choisir dans une liste, d'autres permettent de faire ces propres pièces, avec hélas parfois un format non documenté et non répandu)
  • 2D ou 3D ?
  • Les pièces se reconnaissent-elles au premier coup-d'œil ? Les tailles des pièces sont-elles fonction croissante de leur importance ?
  • Peut-on changer l'aspect des pièces ? Leur forme, leur couleur ?
  • Peut-on afficher les coordonnées des cases ? Sous la forme d'une double rangée de coordonnées, ou à chaque case ?
  • Les effets bling-bling sont-ils désactivables ?
  • Options graphiques, pour s'adapter au capacités de l'ordinateur.
  • Respect de toutes les règles (la sous-promotion et la prise en passant sont peu répandues, de même que la vérification des répétitions, ...)
  • Possibilité de "tricher" en revenant en arrière sur un grand nombre de coups.
  • L'affichage de l'estimation des avantages respectifs des joueurs.
  • Peut-on choisir le type d'IA, son niveau ?

Mes conseils : http://jchecs.free.fr/fr/index.php en 2D (gratuit, libre, Java) et http://wjchess.jeffprod.com/ en 3D (gratuit, propriétaire, Windows), Dreamchess (disponible sur GNU/Linux, MacOS, BeOS, Dreamcast, Windows, gratuit, libre : http://www.dreamchess.org/).

Pour choisir son jeu d'échecs réel, on prendra compte des critères suivants :

  • Certains jeux d'échec contiennent des petites pièces qui, avalées, peuvent représenter un danger pour les plus jeunes. Il existe des jeux d'échecs aux pièces étudiées pour l'utilisation par les plus jeunes, ces pièces sont plus grandes et moins dures.
  • Les pièces peuvent-elles se ranger sans se détériorer ? Une boite non matelassée fera subir des chocs aux pièces lorsqu'elle est secouée.
  • Un bon jeu possède deux dames par couleur. La promotion des pions la rendent parfois nécessaire. Sinon, il faudra ruser, par exemple en posant un pion sur une tour, pour dire "c'est une Dame".
  • La taille des pièces est-elle fonction croissante de la valeur des pièces ? (Un cavalier vaut approximativement autant qu'un fou, et ils sont souvent plus petits. La tour vaut plus encore et est souvent encore plus petite.)
  • Les pièces se reconnaissent-elles au premier coup-d'œil ?
  • Les coordonnées des cases sont-elles visibles ? Sous la forme d'une double rangée de coordonnées, ou à chaque case ?
  • Adaptez le budget à son utilisation. Un beau jeu cher devra durer, et un jeu de voyage sera vite dégradé.
  • Pour un jeu durable, on choisira du métal inoxydable, mais c'est une matière qui fait froid au doigts. Le plastique est bon marché, mais le bois est plus joli. Il existe aussi des pièces en pierre (marbre, ...)
  • Si vous ne trouvez pas de jeu idéal dans le commerce, il faudra vous en fabriquer un. Sa valeur affective sera alors inestimable, et fera un bon patrimoine familial à transmettre. Pensez à choisir des tailles de pièces fonction croissante de leur valeur.

Un jeu d'échecs électronique devra tenir compte de tous ces critères à la fois. Au besoin, on prendra les pièces d'un jeu "normal" pour jouer sur un plateau électronique. Certains de ces jeux sont reliables à un ordinateur, via une prise USB par exemple, d’autres ont un déplacement automatique des pièces, par bras robotisé.