Apprendre à jouer aux échecs/Les autres figures, les valeurs des pièces

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


Il faut maximiser son camp contre celui de son adversaire, en matériel, en position d'attaque, en protection du roi. Le matériel est développé ici, et le reste viendra avec l'expérience de jeu.

La valeur des pièces dépend un peu de leur position, de leur protection... mais il est possible d'estimer une valeur globale des pièces ainsi, à l'unité :

  • Pion : 1, de référence. (Les logiciels d'échecs n'aimant pas les fractions, et souhaitant nuancer la valeur des pièces selon leur position, prennent 100 pour le pion, puis 500 pour la tour...).
  • Tour : 5.
  • Dame : 9.
  • Fou et cavalier : 3. (On prend parfois 7 pour la paire de fou et 3 pour un fou sans son jumeau).
  • Roi : 4 en attaque et la partie en défense. (Les logiciels prennent parfois 100).

Connaitre cette table permet de savoir, à titre d'exemple, qu'il n'est pas intéressant d'échanger un de ses fous contre un ou deux pions adverses, en général. Lorsqu'on a l'avantage matériel, il est souvent utile de renforcer le rapport de cet avantage en échangeant des pièces.

Deux remarques importantes :

  • Certaines études ont des valeurs similaires, mais un peu différente.

Ainsi, si on regarde comme valeur le nombre moyen de cases accessibles sur un échiquier (quasi vide, sauf pour le pion) on aura :

    • Pion : 2,5.
    • Cavalier : 8.
    • Fou : 10
    • Tour : 14
    • Dame : 24
    • Roi : 8.