Détermination des minéraux

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher
Rhodochrosite sur quartz et Hubnerite (variété Wolframite)
Cristal de sulfate de cuivre hydraté
Célestine de Madagascar
Fluorite

Un minéral se caractérise par ses propriétés physico-chimiques, sa dureté (classée sur l'échelle de Mohs de 0 à 10) et sa formule chimique, les variations admises dans la composition font que les minéralogistes considèrent volontiers les minéraux comme des espèces minérales, se caractérisant certes par ses propriétés physiques (les plus « visibles » étant la symétrie, la couleur, la dureté, l'éclat, la trace et l'indice de réfraction) et chimiques, mais ne pouvant se confondre avec les éléments ou composés chimiques du chimiste.

Il faut noter qu’un certain nombre de tests sont destructeurs pour le minéral à identifier, si l’échantillon est limité, il est donc recommandé de n’avoir recours à ces tests qu’en dernier ressort et sur la partie de l’échantillon qui présente le moins d’intérêt minéralogique.

Un minéral se détermine grâce à un certain nombre de propriétés, plus ou moins simples à identifier. Ces propriétés sont les suivantes :

  • la dureté ;
  • la couleur ;
  • la trace ;
  • la transparence ;
  • l'éclat ;
  • le clivage et la cassure ;
  • la morphologie ;
  • la densité ;
  • la réactivité aux acides, bases et à l'eau ;
  • la radioactivité, la luminescence, la fluorescence ;
  • la couleur de la flamme.

Sommaire[modifier | modifier le wikicode]

À propos de ce livre[modifier | modifier le wikicode]

Ce livre est la reproduction de la page « La détermination des minéraux » publiée sous licence GFDL du site GéoWiki en sa version du 2 juillet 2009 à 18 h 15. Les auteurs originaux sont consignés dans l'historique :

La page « Minéraux par dureté » est issue de cette page, toujours de GéoWiki, en sa version du 5 juillet 2009 à 6 h 22, sous licence GFDL. Les auteurs originaux sont consignés dans l'historique :

La page « Minéraux par couleur » est une création originale.