Phytosociologie/Classes CATMINAT de végétation en France/Clé de détermination 13

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les classes de végétation décrites ici sont celles définies en phytosociologie selon la typologie CATMINAT. On les y classe selon un système de type binomial, classique en taxonomie, avec une clé de détermination primaire qui se décline en plusieurs clés secondaires.

Description de la clé primaire[modifier | modifier le wikicode]

13/ : Cultures, friches, coupes forestières à sols perturbés, lieux plus ou moins rudéralisés, et zones naturelles de caractères écologiques similaires (pieds de falaises, ourlets dunaires...). L'enrichissement trophique est lié aux animaux, aux actions de l'homme, à la fixation symbiotique d'azote, ou à la minéralisation active dans le sol consécutive aux éclaircies et aux remontées de nappe d'eau.

Seconde clef de détermination[modifier | modifier le wikicode]

Clé Désignation Description
13/1 Onopordetea acanthii
subsp. acanthii
Friches herbacées vivaces à nombreuses espèces bisannuelles, le plus souvent rudérales, aimant l'azote, développée sur des sols secs à moyennement secs, dans des régions au climat plutôt chaud.
13/2 Glechomo hederaceae - Urticetea dioicae Friches et ourlets constitués de plantes vivaces herbacées, répandues dans la région eurosibérienne sur des sols riches en azote, moyennement pourvus en eau, exceptionnellement humides et dans ce cas ombragés.
13/3 Stellarietea mediae Végétations d’annuelles accompagnatrices des cultures, développée sur des sols riches à moyennement riches en azote.
13/4 Sisymbrietea officinalis Friches annuelles pionnières, développée sur des sols riches à moyennement riches en azote, dans les zones rudéralisées.
13/5 Galeopsio tetrahit - Senecionetea sylvatici Végétations nitrophiles naturelles à annuelles pionnières des clairières, lisières et éboulis européens.
13/6 Lepidio squamati -
Polygonetea avicularis
subsp. depressi
Tonsures nitrophiles des lieux surpiétinés.