Phytosociologie/Classes CATMINAT de végétation en France/Clé de détermination 15

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les classes de végétation décrites ici sont celles définies en phytosociologie selon la typologie CATMINAT. On les y classe selon un système de type binomial, classique en taxonomie, avec une clé de détermination primaire qui se décline en plusieurs clés secondaires.

Description de la clé primaire[modifier | modifier le wikicode]

15/ : Haies arbustives, halliers, fruticées, maquis, matorrals, buissons, pré-manteaux et manteaux externes et de coupes forestières (lisières arbustives), souvent linéaires mais parfois en nappes spatiales, ou plus ou moins éclatés, constituées d’arbustes et d’arbrisseaux.

Seconde clef de détermination[modifier | modifier le wikicode]

Clé Désignation Description
15/1 Pistacio lentisci - Rhamnetea alaterni
subsp. alaterni
Manteaux et maquis méditerranéens (matorrals).
15/2 Cytisetea striato -
scoparii subsp. scoparii
Pré-manteaux arbustifs pionniers, aimant la lumière et la chaleur, établis sur des sols minéraux, acides, plutôt pauvres en azote, jamais humides.
15/3 Franguletea dodonei Fourrés arbustifs hygrophiles des sols tourbeux planitiaires à submontagnard.
15/4 Nerio oleandri - Tamaricetea gallicae Fourrés arbustifs aimant la chaleur, établis sur des sols minéraux et humides à fort battement de nappe, essentiellement le long des rivières méditerranéennes.
15/5 Salicetea purpureae subsp. purpureae Fourrés arbustifs des sols minéraux humides souvent à éléments grossiers, répandue dans les eaux courantes à fort battement saisonnier de nappe, surtout dans les fleuves et rivières de la région eurosibérienne.
15/6 Pino mugo -
Alnetea alnobetulae
Fourrés arbustifs subalpins, mésohydriques.
15/6 Salicetea bicolori – lapponum Buissons hydrophiles, boréaux à subalpins, rarement montagnards (tourbières).
15/7 Rhamno catharticae - Prunetea spinosae Végétation arbustive eurosibérienne, des manteaux externes et des coupes, fruticées, halliers (= manteau en nappe, équivalent structural des maquis ou matorrals méditerranéens), haies, également dispersée à l'intérieur des forêts ou formant des fourrés de colonisation, des buissons. Elle est établie généralement sur des sols assez riches en azote, souvent évolués (avec des horizons pédologiques bien définis), non tourbeux, aux étages planitiaires à montagnard.