Pouvoir Accéder et Utiliser Writer/Version imprimable

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche
LibreOffice 6.1 Writer Icon.svg

Nuvola-inspired File Icons for MediaWiki-fileicon-ps.png

Ceci est la version imprimable de Pouvoir Accéder et Utiliser Writer.

  • Si vous imprimez cette page, choisissez « Aperçu avant impression » dans votre navigateur, ou cliquez sur le lien Version imprimable dans la boîte à outils, vous verrez cette page sans ce message, ni éléments de navigation sur la gauche ou en haut.
  • Cliquez sur Rafraîchir cette page pour obtenir la dernière version du wikilivre.
  • Pour plus d'informations sur les version imprimables, y compris la manière d'obtenir une version PDF, vous pouvez lire l'article Versions imprimables.


Pouvoir Accéder et Utiliser Writer

Une version à jour et éditable de ce livre est disponible sur Wikilivres,
une bibliothèque de livres pédagogiques, à l'URL :
https://fr.wikibooks.org/wiki/Pouvoir_Acc%C3%A9der_et_Utiliser_Writer

Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la Licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans Texte de dernière page de couverture. Une copie de cette licence est incluse dans l'annexe nommée « Licence de documentation libre GNU ».

Bienvenue

Bienvenue

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

Cette formation présente les caractéristiques principales de Writer et vous guide étape par étape à travers de nombreux exercices pratiques dans LibreOffice Writer 4.2.6. Le cours, divisé en sept modules, aborde les thèmes suivants :

  • créer un document simple avec Writer
  • gérer des documents
  • mettre en forme un document
  • personnaliser Writer
  • obtenir de l'aide
  • utiliser les outils de Writer
  • utiliser et créer un tableau

La plupart des modules comprennent huit leçons. Les sept premières leçons comprennent des tâches simples et compréhensibles. Vous pouvez lire ou écouter les explications selon votre propre rythme et les relire ou les réentendre si nécessaire. La huitième leçon est une série de questions dont les réponses sont sous la question, afin de déterminer si vous devez réviser certaines notions.

Les explications de ce cours ont été conçues pour les personnes aveugles ou malvoyantes. Toutes les leçons décrivent les commandes des menus et du clavier. Une liste récapitulative des raccourcis clavier est fournie en annexe. Elle pourra vous servir d'aide-mémoire.

Cette formation a été conçue pour être accessible à des personnes déficientes visuelles. Elle est donc basée sur le clavier.

Pour ce cours, nous supposons que vous êtes un débutant quant à l'utilisation de Writer, mais que vous êtes familier avec votre clavier, votre équipement adapté, et les méthodes de base de l'utilisation d'un ordinateur sous Debian avec le bureau MATE, ou bien avec le PC à accès universel d'Hypra. Nous partons enfin du postulat que vous utilisez un clavier étendu lorsque nous décrivons des touches.

Les explications contenues dans ce cours supposent que vous utilisez la configuration par défaut de LibreOffice Writer 4.2.6.

En annexe, vous trouverez aussi un supplément d'aide qui vous offre une liste de commandes offertes par Orca et qui sont spécifiques aux notions enseignées dans ce cours. Lorsqu'une commande d'Orca s'appliquera à une notion enseignée, une note vous l'indiquera. L'annexe dresse un tableau de correspondance entre les raccourcis enseignés dans ce cours et ceux des lecteurs d'écran sous Windows, en fonction de la disposition du clavier choisie.

En fin d'ouvrage, vous trouverez un index. L'index permet de rechercher efficacement et rapidement un sujet précis d'apprentissage. Vous pouvez faire cette recherche à l'aide de mots-clés ou en consultant la liste de tous les sujets abordés dans cet ouvrage. Une fois le sujet trouvé, tapez entrée pour y accéder.

Nous espérons que vous apprécierez cette formation !

Comment utiliser ce manuel ?[modifier | modifier le wikicode]

Le guide tactile[modifier | modifier le wikicode]

Certaines notions sont illustrées par des photographies de l’écran, appelées captures d’écran. Ces captures sont accessibles si vous utilisez la loupe ou activez, en promenant la souris dedans, le retour vocal. Une personne aveugle peut y accéder à l'aide d'un dispositif de lecture d'images en relief. Si vous n'avez pas de tel dispositif, vous pouvez commander un guide tactile auprès d'Hypra, qui reproduit et adapte, sur braille papier, les copies d’écran qui jalonnent cet ouvrage. Dans ce guide, se trouvent les mêmes schémas en relief et numérotés dans le même ordre que dans le cœur de l'ouvrage. Cette approche vous donne une bonne représentation mentale de ce qu'il se passe à l'écran pendant que vous lisez ou écoutez.

Supports de cours[modifier | modifier le wikicode]

Tout au long du livre, se trouvent des renvois vers des fichiers modèles qui vous serviront à faire les exercices proposés. Pour les obtenir, téléchargez le fichier des exercices et déballez l'archive sur votre ordinateur, elle contient un dossier Exercices où vous irez chercher les fichiers lorsque le livre vous y invitera. Nous présumons que vous avez déballé le fichier dans le dossier Téléchargements de votre dossier personnel.

Ces fichiers vous faciliteront l'accomplissement de certains exercices.

Les conventions d'écriture utilisées dans ce manuel[modifier | modifier le wikicode]

Tout manuel établit certaines conventions d'écriture qui en assurent la cohérence et en facilitent la lecture. Elles sont peu nombreuses, les voici :

  1. Toutes les procédures pas à pas et tous les exercices sont présentés sous la forme de listes numérotées.
  2. Des abréviations sont utilisées pour désigner certaines touches : ctrl pour contrôle, maj pour majuscule, alt pour la touche alternative, tab pour tabulation, pgdn pour page down (ou page précédente), pgup pour page-up (ou page suivante).
  3. Toutes les commandes et combinaisons de commandes sont écrites en minuscules, les touches qui doivent être frappées simultanément étant réunies par un trait d'union. Exemple: ctrl-alt-flèche bas.
  4. Les rubriques de commandes d’Orca présentent les raccourcis en mentionnant la touche Orca. Cela correspond à votre touche utilisée pour passer des commandes à Orca. Selon votre configuration, il peut s’agir d’Insertion ou de Verrouillage Majuscule.


Créer un document simple avec Writer

Créer un document simple avec Writer

Découvrir Writer[modifier | modifier le wikicode]

LibreOffice Writer est un traitement de texte qui sert à créer de nouveaux documents et à modifier des documents existants. Vous pouvez y composer des documents comme une lettre, un curriculum vitae, un mémo que vous pouvez ensuite modifier, en y ajoutant ou en y retirant du texte, en réorganisant sa structure et en lui appliquant une mise en forme. Vous pouvez vérifier l'orthographe et la grammaire en cours de rédaction ou en cours de travail, et corriger automatiquement les erreurs à l'aide des outils de correction automatique. Une fois votre document créé, l'application de traitement de texte Writer vous assure le contrôle sur son aspect final. Vous pouvez modifier le type et la taille de la police pour l'adapter à vos besoins. Vous pouvez faire ressortir certaines sections de votre document en y appliquant un alignement différent et l'agrémenter en modifiant sa mise en forme, en y insérant une liste numérotée et bien d'autres améliorations. Selon l'aspect que vous voulez donner à votre texte, vous pourrez y appliquer des styles prédéfinis ou en définir d'autres, afin d'accélérer votre travail. Enfin, vous serez amené, en structurant le document, à le hiérarchiser.

Nous aborderons chacune de ces notions dans cet ouvrage.

Tout d'abord, sachez que Writer se lance de plusieurs façons selon votre système d'exploitation. Dans cette leçon, vous verrez comment lancer Writer sur MATE, à partir du menu principal et du tableau de bord, en utilisant les flèches de direction. Vous verrez aussi comment lancer Writer à partir du bureau si l'icône y a été installée. Enfin, nous verrons comment lancer Writer à partir d'un raccourci clavier.

Lancer Writer à partir du menu principal en utilisant les flèches de direction[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez ouvrir l'application Writer à partir du menu principal en sélectionnant la commande LibreOffice Writer du sous-menu Bureau. Le prochain exercice vous guidera dans cette procédure :

  1. Appuyez sur alt-ctrl-d pour vous placer sur le bureau.
  2. Appuyez sur alt-f1 pour ouvrir le menu principal.
  3. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez le menu Bureau et appuyez sur flèche droite pour ouvrir le sous-menu.
  4. À l'aide de la flèche haut ou de la flèche bas, sélectionnez la commande LibreOffice4.2 Writer. Puis appuyez sur Entrée pour ouvrir la fenêtre Writer.
  5. Appuyez maintenant sur les touches alt-f4 pour fermer Writer.

Lancer Writer en utilisant le tableau de bord[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez également lancer Writer en utilisant une méthode de MATE, appelée le tableau de bord (surtout utile pour les personnes mal-voyantes). Il faut par contre préalablement que vous ayez ajouté le lanceur de Writer dessus, à l'aide de la commande « Ajouter ce lanceur au tableau de bord ».

Cette barre est située à la droite du menu principal. Appuyez sur alt-ctrl-tab pour accéder à cette barre.

Avec tab, vous avez la liste des icônes de la barre. Si Writer n'apparaît pas, c'est qu'aucun lanceur n'a été installé. S'il apparaît, appuyez sur entrée dès que vous le rencontrez.

La configuration de votre bureau est peut-être en effet différente de celle de ce manuel.

Appuyez maintenant sur les touches alt-f4 pour fermer Writer.

Lancer Writer à partir du bureau[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez aussi démarrer Writer à partir de l'icône de raccourci Traitement de texte si elle a été installée sur le bureau. D'abord, assurez-vous que le bureau est bien affiché à l'écran. Voici comment procéder :

  1. Appuyez sur ctrl-alt-d pour réduire toutes les applications ouvertes et afficher le bureau.
  2. Le bureau MATE est maintenant affiché à l'écran et votre curseur est situé dans la zone des icônes. Avec la flèche haut ou bas, ou gauche et droite, recherchez l'icône Traitement de texte. Si vous l'avez trouvée ou une autre intitulée icône LibreOffice Writer, vous pouvez appuyer sur Entrée pour lancer Writer. Appuyez ensuite sur alt-f4 pour fermer l'application.
  3. Avec la touche origine, revenez au début de la zone des icônes.
  4. Maintenant, tapez les premières lettres du mot Traitement. Si une icône Traitement de texte est présente sur votre bureau, vous serez positionné dessus directement. Si plusieurs icônes commencent par Traitement, appuyez sur la flèche bas pour trouver LibreOffice Writer, puis appuyez sur Entrée pour lancer Writer.
  5. Enfin, appuyez sur alt-f4 pour fermer Writer.

Si vous n'avez pas retrouvé l'icône Traitement de texte ou LibreOffice Writer, il vous suffira, à partir du menu principal comme on l’a vu dans l’exercice précédent, d’appuyer sur maj-f10 et choisir Ajouter ce lanceur au bureau.

Lancer Writer à l'aide d'un raccourci clavier[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, vous pouvez lancer Writer à l'aide d'un raccourci clavier s'il a été configuré sur votre ordinateur. Généralement, il s'agit de alt-ctrl-w. Si ce raccourci fonctionne, la fenêtre de Writer doit s'afficher à l'écran. Appuyez ensuite sur alt-f4 pour fermer Writer. Sinon, il vous suffira de démarrer l'application à partir du menu principal en suivant les explications données en début de leçon.

Si le lancement et la fermeture de LibreOffice Writer sont, pour vous, de nouveaux procédés, vous pouvez vous exercer autant de fois que nécessaire. Vous savez maintenant comment démarrer l'application à partir du menu principal, du tableau de bord, du bureau et d'un raccourci clavier.

Modifier la configuration de base de Writer[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous démarrez LibreOffice Writer, certaines configurations peuvent rendre son exploration plus difficile. En effet, certains aspects comme la taille de la fenêtre de l'application et certains éléments affichés ne tiennent pas compte des contraintes des logiciels de lecture d'écran ou liées au grossissement de caractères.

Afin de modifier la configuration et la rendre plus accessible, vous allez ouvrir des boîtes de dialogue. Certaines de ces boîtes de dialogue vous seront décrites ultérieurement. Nous vous proposons de n'effectuer que les modifications suggérées lors de cette leçon.

Dans cette leçon, vous apprendrez comment agrandir la fenêtre d'application Writer, comment ajuster le facteur de grossissement du document à l'écran avec le zoom, comment modifier l'affichage du logiciel.

Agrandir la fenêtre d'application Writer[modifier | modifier le wikicode]

Au démarrage de Writer, la dimension de la fenêtre d'application peut varier. Elle peut occuper la surface de l'écran en partie ou en entier. Afin d'éviter toute confusion avec d'autres éléments de l'écran, et ainsi faciliter le travail, il est recommandé d'agrandir la fenêtre à sa taille maximale. Une fenêtre maximisée occupe l'écran en entier.

Il est possible que la fenêtre d'application de Writer ouverte par défaut ne soit pas maximisée. Voici comment maximiser la fenêtre d'application Writer. Assurez-vous que l'application Writer est lancée. Si elle ne l'est pas, vous pouvez toujours, en cas de besoin, vous référer à la leçon précédente pour la procédure à suivre.

  1. Appuyez sur les touches alt-barre d'espacement pour dérouler le menu système de la fenêtre d'application.
  2. Dans le menu système, sélectionnez la commande Maximiser à l'aide de la flèche bas et appuyez sur entrée. Si vous ne l’atteignez pas avec le clavier, cela signifie que la commande est bien présente mais grisée. Cela témoigne que la fenêtre est déjà agrandie et vous n'aurez qu'à appuyer sur échappe pour refermer le menu.

Attention ! N'utilisez jamais la commande Plein écran du menu Affichage. Cette commande affiche le document en plein écran mais fait disparaître toutes les barres de Writer, ce qui peut vous gêner fortement. Elle désactive aussi les raccourcis clavier pour y accéder.

Ajuster le facteur de grossissement du document à l'écran avec le zoom[modifier | modifier le wikicode]

Le facteur de grossissement du document à l'écran peut être modifié à l'aide de la fonction zoom du menu Affichage, se trouvant dans la barre de menus. Par exemple, si le facteur a une valeur inférieure à 100 %, comme 75 %, la taille du document vous apparaîtra réduite. Si le facteur est supérieur à 100 %, le document sera grossi à l'écran.

Cette fonction peut être pratique pour les personnes qui peuvent lire les gros caractères. Si vous utilisez un lecteur d'écran, il est fortement recommandé de régler l'affichage à 75 %. Cela vous permettra de ne pas perdre certaines informations précieuses telles que les fins de lignes ou du document.

Voici comment faire pour ajuster le zoom :

  1. Appuyez sur le raccourci alt-a pour dérouler le menu Affichage.
  2. À l'aide de la touche flèche haut, sélectionnez la commande Zoom et appuyez sur Entrée pour obtenir la boîte de dialogue correspondante.
  3. Votre curseur se trouve sur un bouton radio. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez le bouton radio intitulé 75 %.
  4. Si vous désirez sélectionner une autre valeur de zoom, choisissez un autre bouton radio.
  5. Appuyez sur la touche Entrée pour modifier le facteur de grossissement et sortir de la boîte de dialogue.

Si l'affichage vous convient, passez à l'activité suivante. S'il ne vous convient pas, reprenez la procédure à partir de l'étape 1.

Modifier l'affichage du logiciel[modifier | modifier le wikicode]

Les personnes malvoyantes peuvent trouver inconfortable la façon dont se comporte Writer par défaut d'un point de vue visuel. Par exemple, les contrastes entre le document et les barres de menus ou d'outils peuvent leur paraître insuffisants, la taille des éléments peut leur sembler petite, etc.

Writer permet de modifier beaucoup d'éléments relatifs à son aspect. Contrairement au facteur de grossissement du document affiché, que nous avons vu tout à l'heure, vos modifications seront permanentes et dépasseront le document. Voici comment vous rendre dans la boîte de dialogue appropriée et les options utiles :

  1. Appuyez sur le raccourci clavier alt-o pour ouvrir le menu Outils.
  2. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Options et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue correspondante.
  3. À l'aide de la flèche bas, ouvrez l'onglet Affichage de la boîte de dialogue.
  4. Ici, peuvent vous intéresser la zone pour inscrire l'échelle générale de Writer, qu'il est recommandé de laisser à 100 %.
  5. Ajustez le style et la taille des icônes selon votre convenance.
  6. Si l'affichage ne vous convient pas, vous devriez décocher la case à cocher suivante vous proposant d’utiliser la police du système pour celle applicable aux menus de votre traitement de texte.
  7. Ajustez les options liées au positionnement de la souris, pour la retrouver plus facilement, au lissage des fenêtres, pour augmenter le contraste. Puis, revenez à la liste des onglets.
  8. Avec la flèche bas, sélectionnez l'onglet Couleurs. Ajustez alors les couleurs comme vous le désirez.
  9. Une fois terminé, revenez aux onglets et choisissez, avec la flèche bas, l'onglet Police.
  10. Ici, réglez essentiellement la taille de la police selon votre convenance.
  11. Quand ces réglages sont terminés, appuyez sur Entrée ou sur Espace, une fois sur le bouton OK, pour valider vos choix. Si vous n'en êtes pas satisfait, appuyez sur échappe.

Si l'affichage vous convient, passez à l'activité suivante. S'il ne vous convient pas, reprenez la procédure à partir de l'étape adéquate, à savoir la 1, la 8 ou la 9.

Enfin, que vous soyez malvoyant ou non voyant, nous vous recommandons fortement de suivre les étapes 1 à 2, puis d'ouvrir l'onglet Général avec flèche bas.

Maintenant, appuyez sur tab jusqu'à la case à cocher Utiliser les boîtes de dialogue LibreOffice pour ouvrir et enregistrer. Si elle n’est pas cochée, cochez-la. Cette case change l'apparence des boîtes de dialogue Ouvrir et Enregistrer de Writer. Ce cours se base sur cette apparence.

Découvrir les éléments graphiques de Writer[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant commencer l'exploration des différents types de fenêtres de l'application Writer. La fenêtre Writer comporte plusieurs éléments graphiques qu'il faut nécessairement reconnaître pour les situer dans leur contexte et en comprendre les éléments.

Dans cette leçon, vous allez explorer la fenêtre d'application Writer et ses composantes, explorer la fenêtre de document, explorer le contenu de la boîte de dialogue Imprimer, parcourir une boîte de message.

Il est très important de connaître les éléments graphiques et les fenêtres de Writer avant de continuer l'apprentissage de cet ouvrage.

Explorer la fenêtre d'application Writer[modifier | modifier le wikicode]

À cette étape, l'application Writer devrait être ouverte. Si elle ne l'était pas, référez-vous à la leçon 1 de ce module. Pour suivre cette leçon et afin de faciliter votre travail, vous devez maximiser la fenêtre de Writer. En effet, il est possible que la fenêtre ne soit pas en plein écran. Vous pouvez l'agrandir comme appris précédemment, c'est-à-dire en appuyant sur les touches alt-barre d'espacement, pour dérouler le menu système, puis en sélectionnant la commande Maximiser et en appuyant sur la touche Entrée. Si vous ne trouvez pas la commande, c'est que la fenêtre est déjà agrandie. Appuyez sur la touche échappe pour refermer le menu.

Dans Writer comme dans MATE, il existe quatre types de fenêtres : les fenêtres d'applications, les fenêtres de documents, les boîtes de dialogue et les boîtes de messages. Writer s'ouvre sous forme de fenêtre, qu'on appelle fenêtre d'application, qui apparaît à l'écran. La notion de fenêtre est très importante. Les informations transmises ou les documents dans lesquels vous travaillez sont encadrés, donc présentés à l'intérieur de fenêtres. Une fenêtre est une zone rectangulaire délimitée par une bordure. Voici la fenêtre d'application Writer en image (reportez-vous à la page 1 du guide tactile ou branchez le module tactile si vous êtes non voyant).

la fenêtre d'application Writer

La fenêtre d'application contient une barre de menus, située sous la barre de titre et qui indique le nom de chaque menu disponible. Ces menus servent à effectuer des tâches. Nous y reviendrons brièvement au cours de la leçon. Pour le moment, notez les neuf titres inscrits sur la barre de menus représentée sur le schéma ci-dessus.

Après avoir pris connaissance des principaux éléments graphiques de Writer, vous allez maintenant apprendre à en reconnaître chaque composante. Vous allez maintenant découvrir la barre de titre, la barre de menus, les barres d'outils, la règle, la fenêtre de documents, les barres de défilement, la barre d'état. Voyons ensemble ces différents éléments.

Explorer la fenêtre de document[modifier | modifier le wikicode]

Comme toute fenêtre d'application, la fenêtre Writer comporte une barre de titre située à l'horizontale en haut de la fenêtre. Cette barre de titre indique notamment le nom de l'application active et le nom du document dans lequel vous travaillez. À sa gauche, vous retrouverez la case du menu système et à sa droite, se retrouvent les boutons Réduire, Maximiser et Fermer.[1]

La case du menu système permet de dimensionner la fenêtre à l'aide du clavier ou de la souris. La fenêtre d'application comprend aussi trois boutons à l'extrémité droite de la barre de titre : le bouton réduire, le bouton maximiser et le bouton fermer. Ces boutons servent à dimensionner ou à fermer la fenêtre d'application à l'aide de la souris. Vous pouvez revoir le contenu de la section 2 pour réviser la partie concernant l'agrandissement de la fenêtre d'application.

La barre de menus[modifier | modifier le wikicode]

Sous la barre de titre, vous trouvez la barre de menus qui présente les différentes options offertes par Writer, et, surtout, permet de choisir les commandes liées à l'application de traitement de texte. La barre de menus affiche neuf choix : les menus fichier, édition, affichage, insertion, format, tableau, outil, fenêtre et aide. Certaines commandes à l'intérieur des menus contiennent des sous-menus. En effet, certaines commandes plus complexes demandent un choix d'options supplémentaires.

La barre de menus est organisée de façon logique afin de faciliter l'accès aux fonctions dont vous aurez besoin. Par exemple, toutes les commandes relatives aux tableaux seront regroupées sous le menu tableau ; toutes celles qui vous permettront d'insérer un nouvel élément sont regroupées sous le menu Insertion.

Vous pouvez maintenant explorer la barre de menus à l'aide des commandes clavier de l'ordinateur. Commencez par sélectionner les premiers noms de la barre de menus en appuyant sur la touche f10. Ensuite, vous pouvez passer d'un nom de menu à l'autre en appuyant sur la touche flèche droite ou flèche gauche.

Pour dérouler les menus et consulter les commandes, appuyez sur la touche flèche bas. Pour activer une commande, vous devez placer le curseur dessus et appuyer sur Entrée. Nous vous recommandons de ne pas activer de commande pour le moment.

Pour refermer les menus et sous-menus, appuyez sur la touche échappe. Si vous êtes dans un sous-menu, appuyez deux fois sur la touche échappe. Si vous êtes dans un menu, appuyez une fois sur la touche échappe. Le curseur reviendra alors sur la barre de menus.

Pour faire passer le curseur de la barre de menus à la fenêtre de document dans laquelle vous pouvez éditer du texte, appuyez sur la touche échappe de nouveau.

Les barres d'outils[modifier | modifier le wikicode]

Sous la barre de menus, se trouvent des barres d'outils permettant d'accéder rapidement à certaines commandes courantes ou à certains éléments. Nous y reviendrons plus en détail à la leçon 7 du module 4.

La règle[modifier | modifier le wikicode]

La règle permet de visualiser et de modifier la position des marges, des tabulations et des retraits. Cet élément n'est accessible qu'à partir de la souris.

Naviguer dans la fenêtre de document[modifier | modifier le wikicode]

Writer vous permet d'ouvrir plusieurs fenêtres de documents en même temps et de passer de l'une à l'autre. Chaque fenêtre est un document différent. Chaque nouvelle fenêtre ou document ouvert sera, dans un premier temps, au premier plan à l'écran, puis réduite en bouton sans que le document ne soit fermé de façon définitive. Une fois réduites, les fenêtres n'occupent plus la surface du bureau. Les boutons se trouvent sur le tableau de bord qui, par défaut, se trouve en bas de l'écran, à l'horizontal.

Dans Writer, les données que vous créez, par exemple des textes, des tableaux, etc... sont présentées sous forme de documents. Chaque document est disposé dans une fenêtre de document. Remarquez que la fenêtre de document apparaît toujours dans le cadre d'une fenêtre d'application : ces deux fenêtres sont jumelées.

Une fenêtre de document apparaît lorsque vous démarrez Writer, lorsque vous créez un nouveau document, ou lorsque vous ouvrez un document existant. En ce moment, une fenêtre de document vierge s'ouvre par défaut. Dans ce cas, le document est une page blanche dans laquelle se trouve un curseur d'écriture dans le coin supérieur gauche. Le point d'insertion est représenté à l'écran par un court trait vertical clignotant. Le nom du document apparaît sur la barre de titre de la fenêtre d'application.

Les barres de défilement[modifier | modifier le wikicode]

Les barres de défilement permettent, à l'aide de la souris uniquement, de faire défiler de haut en bas, voire de gauche à droite, un document. Cette barre est située à droite de la fenêtre de document.

La barre d'état[modifier | modifier le wikicode]

Sous les barres de défilement, la barre d'état affiche des informations concernant principalement le point d'insertion, ou curseur. Elle affiche également le numéro de la page courante, le nombre de pages du document actuel, le nombre de caractères et de mots. Sans l'aide de la souris, cette barre est surtout informative.[2] Cette barre est située sous la fenêtre de document.

Explorer le contenu de la boîte de dialogue Imprimer[modifier | modifier le wikicode]

Les boîtes de dialogue sont un autre type de fenêtres. Elles occupent une partie de la surface de l'écran seulement et leurs dimensions sont fixes. Une boîte de dialogue apparaît à la suite d'une commande lorsque vous devez fournir des informations supplémentaires pour accomplir une tâche. Par exemple, quand vous souhaitez imprimer un document, une boîte de dialogue intitulée Imprimer va s'ouvrir afin que vous puissiez préciser votre demande. Vous aurez notamment la possibilité de choisir l'imprimante, le nombre d'exemplaires, et certaines options que nous détaillerons un peu plus loin. Voici à quoi ressemble cette boîte de dialogue (reportez-vous à la page 2 du guide tactile ou branchez votre module tactile si vous êtes non voyant).

la boîte de dialogue Imprimer

La boîte de dialogue se compose d'une barre de titre qui indique son nom et présente différentes options sous forme de cases à cocher, de listes déroulantes ainsi que des zones de saisie pour entrer du texte. La boîte de dialogue comporte des boutons pour confirmer l'opération, pour l'annuler, ou parfois pour obtenir de l'aide. Ces boutons sont disposés soit côte à côte, au bas de la boîte, soit l'un au-dessus de l'autre dans la partie droite de la boîte.

Dans une boîte de dialogue, c'est la touche tabulation qui permet de passer d'un élément à l'autre dans un sens donné.[3]

Pour les personnes pouvant utiliser la souris, si vous avez un doute sur ce que fait exactement une boîte de dialogue, vous pouvez en demander la description. Elle apparaît généralement sous la commande quand vous placez votre pointeur de souris dessus et votre synthèse vocale vous indique cette description.[4]

Vous pouvez confirmer une opération sans passer par le bouton OK en appuyant simplement sur la touche Entrée. Notez que vous pouvez aussi faire disparaître une boîte de dialogue en appuyant sur la touche échappe. Dans ce dernier cas, vous annulez les commandes passées.

Vous allez maintenant découvrir en détails la boîte de dialogue Imprimer. Cette boîte de dialogue s'affiche lorsque vous désirez imprimer un document. Dans cette boîte, vous pourrez sélectionner un certain nombre d'options qui vont affecter la manière dont votre document s'imprimera. Afin de pouvoir explorer le contenu de la boîte de dialogue Imprimer, vous devez la faire apparaître à l'écran en sélectionnant la commande Imprimer du menu Fichier de la barre de menus. Appuyez sur les touches alt-f pour ouvrir le menu Fichier. Appuyez sur la touche flèche bas pour sélectionner la commande Imprimer et appuyez sur Entrée. La boîte de dialogue Imprimer apparaîtra. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier ctrl-p. Ouvrez maintenant la boîte de dialogue en choisissant la méthode qui vous convient le mieux.

Assurez-vous que la boîte de dialogue Imprimer est ouverte. Cette boîte de dialogue comporte plusieurs onglets, mais nous nous limiterons à l'onglet général qui est affiché ci-dessus. Cet onglet comporte de nombreuses options que vous pouvez explorer avec tab. Parmi elles, une vous permet de choisir le nombre d'exemplaires, les pages à imprimer et l'imprimante.

Choisir l'imprimante[modifier | modifier le wikicode]

La zone de saisie déroulante Imprimante vous permet de changer d'imprimante en choisissant dans la liste des imprimantes disponibles. À côté de cette zone, se trouvent une case à cocher et un bouton Propriétés. Vous pouvez y accéder en appuyant sur la touche tabulation puis en appuyant sur la touche Entrée. Une nouvelle boîte de dialogue s'ouvrira sur la première. Vous pouvez la parcourir avec la touche tabulation et les flèches de direction.

Dans la boîte de dialogue Propriétés, vous pouvez sélectionner le format de papier désiré, par exemple A4. Vous pouvez également y commander l'impression en orientation Portrait, la feuille étant à la verticale, ou bien en orientation paysage, la feuille étant à l'horizontal.

Pour refermer la boîte de dialogue Propriétés, appuyez sur la touche échappe une fois.

Choisir la partie du document à imprimer[modifier | modifier le wikicode]

La section plage et exemplaires comprend deux boutons radio. Elle vous permet de sélectionner les pages à imprimer.

Le premier bouton radio, coché par défaut, est intitulé Toutes. Il permet d'imprimer un document entier. Le deuxième bouton radio, situé sous le premier, s'intitule Pages. Il vous donne la possibilité de choisir les différentes pages à imprimer. Nous reviendrons sur la notion de page à imprimer au module 2.

À l'ouverture de la boîte de dialogue Imprimer, le curseur est placé par défaut dans la zone Exemplaires. Il est placé à droite de la section du choix des pages à imprimer. Cette section vous permet de modifier le nombre d'exemplaires à imprimer. Le nombre de copies à imprimer est à 1 par défaut. Vous pouvez changer le nombre d'exemplaires de deux façons : soit vous entrez le nombre correspondant à celui souhaité, soit vous déroulez la liste déroulante, à l'aide de la flèche bas, pour vous rendre au nombre souhaité.

Vous pouvez maintenant explorer la boîte de dialogue Imprimer. Vous pouvez déplacer le curseur sur les différentes options en utilisant la touche tabulation. Utilisez la flèche bas ou la flèche haut pour passer d'un bouton radio à l'autre. Utilisez la barre d'espacement pour cocher ou décocher une case. Après avoir exploré la boîte de dialogue, rendez-vous dans la zone Imprimantes qui contient la liste des imprimantes disponibles.

Le curseur devrait se trouver sur l'option Imprimantes. Déroulez la liste déroulante en appuyant sur la flèche bas. Si la liste déroulante ne se déroule pas, cela veut dire que vous n'avez aucune imprimante d'installée sur votre ordinateur. Pour confirmer un changement, quittez simplement la zone avec tabulation. Pour l'annuler, appuyez sur échappe. Pour fermer la boîte de dialogue Imprimer, appuyez sur échappe.

Parcourir une boîte de message[modifier | modifier le wikicode]

La boîte de message est un autre type de fenêtre. Il s'agit d'une petite fenêtre qui apparaît si besoin pour donner des informations. Par exemple, si vous souhaitez quitter Writer sans avoir enregistré votre travail préalablement, Writer vous informe que vous risquez de perdre vos données. Dans le bas de la boîte de message, sont présentés des boutons qui servent à répondre au message ; par exemple, annuler l'opération.

Vous venez de découvrir la fenêtre d'application Writer, la fenêtre de document, la boîte de dialogue Imprimer, ainsi que la boîte de message. À la leçon suivante, vous pourrez explorer le contenu de la boîte de dialogue Ouvrir.

Explorer la boîte de dialogue Ouvrir[modifier | modifier le wikicode]

Pendant la leçon 3, vous avez parcouru la fenêtre d'application Writer et la boîte de dialogue Imprimer. Vous allez maintenant explorer la boîte de dialogue Ouvrir. Cette boîte de dialogue permet d'ouvrir un document existant, c'est-à-dire qui a déjà été enregistré et dont vous connaissez l'emplacement ou chemin d'accès.

Dans cette leçon, vous découvrirez la zone du chemin du fichier, la section de la barre d'outils, la zone de la liste, la zone du nom du fichier, la zone du type de fichier, les boutons Ouvrir et Annuler.

Pour avoir accès à la boîte de dialogue Ouvrir, vous pouvez dérouler le menu Fichier de la fenêtre d'application Writer, en appuyant sur les touches alt-f. Ensuite, sélectionnez la commande Ouvrir avec la touche flèche bas et appuyez sur la touche Entrée. La boîte de dialogue Ouvrir apparaîtra.

Vous pouvez également passer la commande Ouvrir en utilisant le raccourci clavier ctrl-o. Essayez une de ces deux méthodes et ouvrez la boîte de dialogue.

La boîte de dialogue Ouvrir devrait être ouverte sur votre fenêtre d'application Writer. Elle contient 6 sections accessibles avec la touche tabulation et dans lesquelles vous vous déplacerez avec les flèches de direction. Vous pouvez explorer les différents éléments de la boîte de dialogue Writer sur le schéma suivant (reportez-vous à la page 3 du guide tactile ou branchez votre module tactile si vous êtes non voyant).

la boîte de dialogue Ouvrir

La zone du chemin du fichier[modifier | modifier le wikicode]

Au milieu de l’écran, se trouve la zone du chemin du fichier. Par défaut, à l'ouverture de la boîte de dialogue Ouvrir, le curseur est dans la zone du nom du fichier. Appuyez sur maj-tab quatre fois pour remonter à la section de la zone du chemin du fichier.

Cette zone est une zone de saisie déroulante qui contient les différents endroits où votre fichier peut être enregistré. Par exemple, si vous avez enregistré votre fichier sur une clé USB, vous pourrez taper ici le chemin du point de montage.

Cette section comporte, deux tabulations plus loin, le bouton pour remonter d'un niveau dans votre arborescence.

La section de la barre d'outils[modifier | modifier le wikicode]

Sous la zone précédente, se trouve une barre de trois boutons. Pour y accéder, utilisez la touche tabulation.

Nous venons de voir le bouton intitulé Remonter d'un niveau qui vous permet de remonter dans l'arborescence. Par exemple, si votre fichier se trouve dans le sous-dossier Lettres de votre dossier personnel, en activant ce bouton, vous remonterez du dossier Lettres à votre dossier personnel.

Ce bouton est entouré de deux autres. À sa gauche, vous trouverez le bouton Connecter au serveur. Si dans la zone du chemin du fichier, vous avez spécifié une adresse réseau, ce bouton vous permet de vous y connecter. Ce bouton est utile notamment si vous utilisez LibreOffice Writer au travail et travaillez sur des fichiers situés sur un réseau afin que chaque utilisateur y accède depuis son ordinateur.

À sa droite, vous trouverez le bouton Créer un nouveau dossier. Ce bouton va créer un nouveau dossier. Une fenêtre s'ouvre afin que vous inscriviez le nom du dossier que vous voulez créer. Si vous n'indiquez pas de chemin, le dossier sera créé dans le dossier courant.

La liste des fichiers[modifier | modifier le wikicode]

À partir de la zone de saisie du nom de fichier, il vous suffit de faire maj-tab pour vous retrouver dans la liste de la boîte Ouvrir. Dans cette zone, vous retrouverez la liste des fichiers et dossiers contenus dans le dossier courant. Vous vous déplacerez dans cette zone à l'aide des flèches de direction.

La zone du nom du fichier[modifier | modifier le wikicode]

Juste sous la liste des fichiers, il y a la zone de saisie Nom du fichier. Dans cette zone, vous pourrez rentrer le nom de votre document.

Si vous appuyez sur flèche bas, vous aurez une liste des chemins des derniers fichiers ouverts. Quand vous tapez un nom de fichier, s'il existe, la ligne est automatiquement complétée par le nom connu. Dans cette zone, vous pouvez taper directement tout le chemin du fichier en utilisant pendant la saisie le mécanisme d'autocomplétion que l'on vient de décrire. Par exemple, si votre fichier s'appelle Lettre 2, et qu'il est enregistré dans votre dossier personnel, vous pouvez taper ~/Lettre 2.odt. ~ désigne la racine de votre dossier personnel.

Le curseur étant placé par défaut dans cette zone à l'ouverture de la boîte de dialogue, ceci peut représenter un moyen rapide d'ouvrir un document lorsque vous en connaissez l'emplacement exact.

La zone du type de fichier[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette liste, proposée dans une liste déroulante, vous pouvez choisir d'ouvrir un document dans un format donné. Cette zone est mise par défaut au format Documents Opendocument (.odt). Vous pourrez découvrir les types de fichiers couramment utilisés à la leçon suivante.

Les boutons Ouvrir et Annuler[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, dans le bas de la boîte de dialogue, à droite, se trouvent les boutons Ouvrir et Annuler. Avec la touche tabulation, vous vous positionnerez sur le bouton choisi et taperez Entrée pour valider. Pour cet exercice, nous vous conseillons soit de choisir Annuler, soit d'appuyer sur la touche échappe pour sortir de la boîte de dialogue Ouvrir sans prendre en compte les modifications éventuelles.

Vous connaissez maintenant la boîte de dialogue Ouvrir. Prenez le temps de parcourir chaque élément en le comparant avec le modèle proposé dans le schéma supra ou dans le guide tactile. Ensuite, vous pourrez passer à la prochaine leçon du module 1, dans laquelle vous découvrirez le contenu de la boîte de dialogue enregistrer sous.

Explorer la boîte de dialogue Enregistrer sous[modifier | modifier le wikicode]

La boîte de dialogue Enregistrer sous contient les mêmes éléments graphiques que la boîte de dialogue Ouvrir. Vous pouvez vous référer à la capture d'écran de la boîte de dialogue Ouvrir de Writer ou à la page 3 du guide tactile pour consulter la boîte de dialogue Ouvrir.[1]

la boîte de dialogue OUvrir

La seule différence est le bouton Ouvrir qui est remplacé par le bouton enregistrer. Cependant, dans cette leçon, vous pourrez explorer le contenu de la boîte de dialogue Enregistrer sous qui n'a pas été détaillé dans la leçon sur la boîte de dialogue Ouvrir.

Dans cette leçon, vous verrez la liste déroulante Type de fichier et la gestion de documents.

Pour ouvrir la boîte de dialogue Enregistrer sous, appuyez sur les touches alt-f. Déplacez-vous dans le menu à l'aide de la flèche bas pour atteindre la commande Enregistrer sous, et appuyez sur entrée. Vous pouvez aussi utiliser le raccourci clavier ctrl-maj-s. Si vous enregistrez un fichier sans l'avoir nommé, notez que Writer ouvrira automatiquement cette boîte de dialogue afin que vous donniez un nom et un emplacement à votre travail.

La liste déroulante Type de fichier[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque la boîte de dialogue Enregistrer sous est ouverte, le curseur est placé par défaut dans la zone de saisie Nom du fichier. Appuyez une fois sur la touche tabulation pour vous positionner dans la liste Type de fichiers. Cette liste vous propose d'enregistrer votre fichier dans différents formats. Par défaut, votre document sera enregistré au format OpenDocument. Cependant, vous avez la possibilité de choisir un autre format, comme Word 2003 ou Word 2007, ou un format compatible avec tous les éditeurs de texte (texte brut), ou Rich text format pour y appliquer une mise en forme minimum.

La gestion de documents[modifier | modifier le wikicode]

Elle est minime, mais elle existe. À partir de la boîte de dialogue Enregistrer sous, ainsi qu'à partir de la boîte de dialogue Ouvrir, vous avez la possibilité de créer un dossier et de supprimer un dossier ou un document.

Pour créer un dossier, vous devez d'abord vous assurer que vous allez créer un dossier à l'endroit voulu. Ensuite, vous devez accéder à la barre d'outils et sélectionner le bouton Créer un nouveau dossier.

Pour supprimer un dossier ou un fichier, sélectionnez le nom de l'élément dans la liste des fichiers et des dossiers[4] puis appuyez sur la touche supprimer. Writer vous demande alors de confirmer votre commande par une boîte de message.

Fermez la boîte de dialogue Enregistrer sous pour passer à la prochaine leçon.

Travailler dans un document[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez, dans cette leçon, apprendre à travailler dans Writer. Vous pourrez changer la configuration pour améliorer la visibilité à l'écran, puis saisir du texte, apprendre à vous déplacer à l'intérieur d'un document, l'enregistrer, et enfin l'imprimer. Ensuite, à la leçon 7, vous verrez comment les modifier et les fermer.

Voici ce que vous verrez plus précisément dans la leçon 6 : comment travailler dans un document ouvert par défaut, comment configurer le mode d'affichage, comment enregistrer un document, comment saisir du texte, comment enregistrer un document en cours de travail, comment se déplacer dans un texte, comment imprimer le document.

Pour effectuer cette leçon, assurez-vous que l'application Writer est ouverte. Si elle ne l'était pas, ouvrez-la.

Travailler dans un document ouvert par défaut[modifier | modifier le wikicode]

Lors de l'ouverture de l'application, le document appelé Sans nom 1 s'ouvre par défaut. Un document ouvert peut se présenter sous différentes formes d'affichage à l’écran.

Configurer le mode d'affichage[modifier | modifier le wikicode]

Dans le menu Affichage de la barre de menus, deux modes d'affichage vous sont proposés. Nous vous conseillons d'utiliser le format Mise en page d'impression. Ce format permet de visualiser le texte en continu à l'écran et sans avoir de rupture lors des changements de pages. Voici comment procéder :

  1. Appuyez sur la touche f10 pour accéder à la barre de menus.
  2. Rendez-vous sur le menu Affichage avec la flèche droite. Le menu Affichage est également accessible via le raccourci clavier alt-a. Vous serez positionné par défaut sur l'élément Mise en page d'impression qui est le premier item du menu affichage. Appuyez sur la touche Entrée.

Enregistrer un document[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant enregistrer le document vide qui s'était ouvert avec l'application Writer. Pour ce faire :

  1. Appuyez sur les touches alt-f pour dérouler le menu Fichier et, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Enregistrer sous et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Enregistrer sous.
  2. Vous devriez être dans le sous-dossier Documents de votre dossier personnel. Appuyez sur les touches maj-tab, pour remonter à la liste des fichiers et dossiers et choisissez le dossier Documents à l'aide de la flèche bas. Appuyez sur Entrée pour l'ouvrir.
  3. Appuyez sur la touche Tabulation pour vous rendre dans la zone de saisie Nom de fichier. Inscrivez « Point » et appuyez sur Entrée pour enregistrer le document et fermer la boîte de dialogue Enregistrer sous. Le document devrait maintenant s'appeler Point.odt.[1]

Notez que, par défaut, votre fichier s'est enregistré au format OpenDocument. Le nom de votre fichier peut comporter jusqu'à 255 caractères et ne peut pas comprendre les caractères suivants : \, /, >, <, *, ?, guillemet, |, : et ;. Si vous enregistrez un document pour la première fois, vous pouvez l'enregistrer avec le raccourci clavier ctrl-s. Cette commande ouvrira la boîte de dialogue Enregistrer sous. Entrez le nom du fichier dans la zone de saisie Nom du fichier. Appuyez sur la touche Entrée pour enregistrer et fermer la boîte de dialogue.

Vous êtes maintenant prêt à saisir du texte dans la fenêtre du document.

Saisir du texte[modifier | modifier le wikicode]

Votre curseur au point d'insertion est dans la fenêtre de document nommée Point.odt, en haut à gauche, par défaut. Il vous suffit de commencer à écrire à partir de cet endroit.

Vous allez dans l'exercice suivant saisir un court texte qui vous rappellera les règles à respecter concernant les espaces avant et après un signe de ponctuation ou les deux-points. Avant la saisie, nous allons aborder la notion de paragraphe.

Un paragraphe est une composition en prose d'une ou plusieurs phrases, sans retour à la ligne avec une unité de pensée. Dans Writer, un paragraphe est également un bloc de texte qui pourra être traité comme une entité à part entière. La phrase que vous allez saisir dans le prochain exercice va être considérée comme un paragraphe.

Lors de la saisie, vous n'avez pas besoin d'appuyer sur la touche Entrée en fin de ligne. Le retour à la ligne se fait automatiquement si vous dépassez la marge de droite. Cependant, si vous voulez changer de paragraphe, vous devez appuyer sur la touche Entrée pour faire un retour à la ligne.

Lorsque vous tapez une adresse, les lignes ne sont pas complètes. Pourtant, le bloc de texte doit former un paragraphe. Dans ce cas, pour revenir à la ligne sans changer de paragraphe, il y a un moyen bien simple : à la fin de votre ligne, appuyez sur les touches maj-entrée. Votre curseur retournera au début de la ligne suivante et vous pourrez continuer la saisie de votre texte en utilisant autant de maj-entrée que vous avez de lignes dans votre paragraphe.

Vous allez maintenant créer un paragraphe en saisissant la phrase suivante. À la fin de chaque ligne, vous appuierez sur les touches maj-entrée.[5] Dans l'exercice suivant, vous allez taper ce petit texte : « Pour le point [virgule] les règles de ponctuation [appuyez maintenant sur maj-entrée] à respecter sont les suivantes [deux-points, appuyez sur les touches maj-entrée]. Avant le point [virgule], il n'y a aucune espace [virgule, appuyez sur les touches maj-entrée]. Après le point [virgule], il y a une espace vide [point, appuyez sur les touches maj-Entrée]. »

Appuyez une fois sur la touche Entrée pour laisser une ligne vide entre les deux paragraphes. Puis, continuez à entrer le texte suivant : « Pour la virgule [virgule] il n'y a pas d'espace avant mais seulement après [point]. »

Vous avez saisi du texte dans votre document. Vous allez maintenant apprendre comment enregistrer votre document.

Enregistrer un document en cours de travail[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez continuer à travailler dans votre document, puisqu'il est toujours ouvert. Enregistrez régulièrement les modifications à l'aide de deux méthodes.

Appuyez sur les touches alt-f pour accéder au menu fichier, puis à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Enregistrer et appuyez sur la touche Entrée. Sinon, appuyez sur les touches ctrl-s pour utiliser le raccourci clavier de cette commande.

Choisissez une de ces deux méthodes et enregistrez ces modifications.

Se déplacer dans un texte[modifier | modifier le wikicode]

Assurez-vous que le document appelé Point.odt est encore à l'écran. Afin d'être certain que votre curseur est au début du texte, il est conseillé de faire le raccourci clavier ctrl-origine pour amener le point d'insertion en haut à gauche du document.

Pour vous déplacer dans un texte, vous allez utiliser les flèches de direction, soit celles de droite, gauche, haut et bas. Vous appuierez sur les touches Origine et Fin et la touche Contrôle pour augmenter les combinaisons de commandes avec les flèches. Pour se déplacer dans un document, voici les touches de raccourcis à utiliser.

Pour se rendre au début du document, appuyez sur ctrl-origine. Pour se rendre à la fin du document, appuyez sur ctrl-fin. Pour se déplacer d'un caractère, appuyez sur flèche gauche ou flèche droite. Pour se déplacer d'un mot, appuyez sur ctrl-flèche gauche ou ctrl-flèche droite. Pour se déplacer d'un paragraphe, appuyez sur ctrl-flèche haut ou ctrl-flèche bas. Pour aller au début de la ligne courante, appuyez sur la touche Origine. Pour aller à la fin de la ligne courante, appuyez sur la touche Fin.

Nous vous invitons à vous déplacer à l'intérieur du texte saisi précédemment pour vous familiariser avec les touches. Par exemple, allez au début du document, puis descendez de deux lignes, déplacez-vous de trois caractères vers la droite, et enfin, descendez d'un paragraphe.

Lorsque vous serez à l'aise avec les déplacements, vous pourrez poursuivre aisément.

Imprimer le document[modifier | modifier le wikicode]

Le document Point.odt devrait être ouvert à l'écran. Pour l'imprimer, ouvrez le menu Fichier en appuyant sur les touches alt-f. Sélectionnez la commande Imprimer à l'aide de la touche Flèche bas et appuyez sur Entrée. La boîte de dialogue Imprimer apparaîtra.

Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier ctrl-p.

Dans la leçon suivante, vous effectuerez différentes opérations vous permettant d'apporter des corrections dans un document. Vous verrez comment sélectionner du texte pour y apporter des modifications.

Modifier un document simple[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous apprendrez à apporter quelques modifications à un document. Vous verrez comment insérer des caractères, comment effacer des caractères, comment annuler une ou plusieurs actions, comment rétablir une ou plusieurs actions, comment sélectionner du texte, comment déplacer du texte dans un même document, comment copier coller du texte dans un même document, comment fermer un document.

Insérer des caractères[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous saisissez du texte, il arrive fréquemment de devoir rajouter un caractère, un mot ou une phrase. Il vous suffira de positionner le point d'insertion à l'endroit précis où vous souhaitez insérer vos caractères et le reste du texte se déplacera vers la fin du document pour laisser la place à votre saisie.

Dans le document Point.odt du dossier Documents de votre dossier personnel, vous allez ajouter maintenant quelques mots supplémentaires. Voici les étapes à suivre.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-origine pour vous déplacer au début du texte, soit à gauche du mot « Pour ».
  2. Appuyez sur la touche Flèche bas pour vous déplacer à la ligne située au-dessous, soit à gauche de « à ».
  3. Appuyez sur ctrl-flèche droite deux fois et une fois sur la flèche gauche pour placer le curseur à gauche du troisième mot, soit le mot « sont ».
  4. Tapez le texte suivant : « virgule [espace] lors de la saisie du texte [virgule] ».
  5. Assurez-vous que votre phrase a été ajoutée au paragraphe.[4]
  6. Appuyez sur les touches ctrl-s pour sauvegarder les modifications.

Effacer des caractères[modifier | modifier le wikicode]

Au cours de la saisie, vous devrez très souvent effacer des caractères, des mots ou des phrases. Vous avez dans ce cadre deux façons de procéder : vous positionnez le curseur à l'endroit de l'effacement ou vous sélectionnez le texte à effacer et vous réécrivez par-dessus.

Pour cet exercice, vous utiliserez les deux méthodes.

  1. Placez-vous à la fin du premier paragraphe de votre texte.
  2. En appuyant sur la touche Retour arrière, vous effacerez lettre par lettre en déplaçant le curseur vers la gauche. Appuyez six fois pour effacer le mot « vide » et l'espace le précédant.
  3. Conservez le curseur là où il est et appuyez sur les touches maj-origine pour sélectionner du curseur au début de la ligne. Appuyez sur la touche Supprimer pour effacer le texte.[4]

Annuler une ou plusieurs actions[modifier | modifier le wikicode]

Lors des exercices précédents, vous avez inséré puis supprimé quelques mots. Il est possible, lors de la saisie d'un texte, que soient effacés, par erreur, des caractères, des mots ou des phrases. Dans Writer, vous avez la possibilité d'annuler la ou les dernières actions même si vous avez sauvegardé votre document, tant que vous ne le fermez pas. Par exemple, l'insertion et la suppression des deux derniers exercices se fait ainsi.

Appuyez sur la touche f10 pour ouvrir la barre de menus, allez jusqu'à Edition avec flèche droite. Notez que le menu Edition est également accessible avec le raccourci clavier alt-d. Puis, choisissez la commande Annuler frappe ou une autre action, qui est le premier item de ce menu. Appuyez sur la touche Entrée.

Votre dernière action devrait être rétablie. Notez que vous pouvez aussi utiliser les touches ctrl-z. Appuyez maintenant sur les touches ctrl-z trois fois pour annuler la suppression du mot « vide. ». Notez qu'en exécutant les deux méthodes, les deux dernières actions ont été annulées. Votre texte Point.odt est maintenant le même qu'avant la saisie initiale.

Rétablir une ou plusieurs actions[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'exercice précédent, vous avez annulé l'insertion et la suppression de quelques mots. Si vous souhaitez rétablir ces modifications, il suffit d'utiliser les mêmes étapes qu'à l'exercice précédent, mais en utilisant la fonction Répéter ou son raccourci clavier ctrl-y. Voici comment procéder en utilisant les deux choix. Appuyez sur la touche f10 pour accéder à la barre de menus puis utilisez flèche droite et flèche bas pour dérouler le menu Edition. Maintenant, choisissez la commande Rétablir. Appuyez sur la touche Entrée. Maintenant, faites la commande ctrl-y autant de fois que nécessaire afin de retrouver les précédentes modifications. Votre texte Point.odt est maintenant le même qu'après les exercices d'insertion et de suppression.

Sélectionner du texte[modifier | modifier le wikicode]

Pour déplacer, copier ou coller du texte, vous devez préalablement le sélectionner. Une sélection peut contenir des mots, des phrases, des paragraphes et des pages. Le texte sélectionné apparaît à l'écran en gris. Voici les touches à utiliser pour sélectionner des caractères, des mots, des lignes, des paragraphes ou le document complet à partir de l'emplacement du curseur.

Pour sélectionner une lettre à droite, appuyez sur maj-flèche droite. Pour sélectionner une lettre à gauche, appuyez sur maj-flèche gauche. Pour sélectionner un mot à droite, appuyez sur ctrl-maj-flèche droite. Pour sélectionner un mot à gauche, appuyez sur ctrl-maj-flèche gauche. Pour sélectionner du point d'insertion à la fin de la ligne, appuyez sur maj-fin. Pour sélectionner du point d'insertion au début de la ligne, appuyez sur maj-origine. Pour sélectionner une ligne en haut, appuyez sur maj-flèche haut. Pour sélectionner une ligne en bas, appuyez sur maj-flèche bas. Pour sélectionner un paragraphe en haut, appuyez sur ctrl-maj-flèche haut. Pour sélectionner un paragraphe en bas, appuyez sur ctrl-maj-flèche bas. Pour sélectionner le document entier, utilisez la touche de raccourci ctrl-a.

Notez que, par défaut lorsque vous sélectionnez du texte et que, juste après, vous tapez un caractère quelconque, le texte sélectionné est supprimé. Pour annuler cette opération, il suffit d’utiliser les touches de raccourci ctrl-z, vues dans l'exercice précédent.

Assurez-vous que votre fichier Point.odt est toujours à l'écran. Effectuez l'exercice suivant pour pratiquer la sélection de texte :

  1. Placez votre point d'insertion au début du deuxième paragraphe de votre texte.
  2. Appuyez sur les touches maj-flèche droite pour sélectionner la première lettre, soit la lettre P. Pour annuler la sélection, appuyez sur une des flèches de direction. Remarquez que si vous appuyez sur la flèche droite, le curseur se retrouvera sur le début du mot suivant.
  3. Placez le point d'insertion au début du premier paragraphe de votre texte. Appuyez sur ctrl-maj-flèche droite pour sélectionner le premier mot complet, soit le mot « Pour ».[4]
  4. Recommencez à appuyer sur ctrl-maj-flèche droite et, en maintenant les touches ctrl-maj, appuyez deux fois sur la touche Flèche droite pour sélectionner les deux prochains mots.
  5. Appuyez maintenant sur les touches maj-flèche bas pour sélectionner la ligne courante à partir de l'emplacement du curseur et le début de la ligne suivante jusqu'à hauteur du curseur. À chaque fois que vous appuyez de nouveau sur la flèche bas, vous sélectionnez la ligne au-dessous.
  6. Placez le point d'insertion au début du premier paragraphe de votre texte en utilisant les touches ctrl-origine. Appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche bas pour sélectionner le premier paragraphe.
  7. Enfin, vous pouvez appuyer sur les touches ctrl-a pour sélectionner le document complet. Pour annuler la sélection, appuyez sur une flèche de direction.

Déplacer du texte dans un même document[modifier | modifier le wikicode]

Pour déplacer, copier et coller du texte, vous avez le choix d'utiliser la commande correspondante dans le menu Edition ou d'utiliser des touches de raccourci. Voici la méthode avec les touches de raccourci, puis un exercice pour pratiquer avec les commandes du menu Edition.

Afin de pouvoir déplacer du texte dans un document, vous devez d'abord le sélectionner. Ensuite, vous le coupez en utilisant les touches de raccourci ctrl-x. Pour mémoriser cette commande, rappelez-vous que le x a la forme d'un ciseau ouvert.

Une fois coupé, vous pourrez coller votre texte en plaçant votre curseur à l'endroit désiré en appuyant sur les touches ctrl-v. Pour mémoriser cette commande, rappelez-vous que le v ressemble à un pot de colle à l'envers.

Voici maintenant l'exercice permettant de déplacer du texte.

  1. Assurez-vous que le document Point.odt est bien à l'écran. Sélectionnez ensuite le deuxième paragraphe en vous déplaçant au début de ce dernier et en appuyant sur les touches ctrl-maj-flèche bas.
  2. Appuyez sur les touches ctrl-x pour couper la sélection. Notez que votre texte a disparu de l'écran pour se stocker dans le presse-papiers. Le presse-papiers est une zone de stockage temporaire et invisible.

Voici le mode d'emploi pour coller du texte coupé. Afin de garder le texte tel qu'il est, vous allez maintenant coller le texte au même endroit. Appuyez sur les touches ctrl-v pour coller le texte coupé. Vérifiez que vous avez bien replacé le texte coupé. Vous auriez pu le déplacer à n'importe quel autre endroit dans votre document. Il suffit de placer le curseur à l'endroit où vous souhaitez replacer votre texte.

Copier et coller du texte dans un même document[modifier | modifier le wikicode]

Copier du texte signifie que vous prenez une copie du texte sélectionné pour le coller ultérieurement dans le même document ou dans un nouveau document. Vous devez d'abord sélectionner le texte à copier. Ensuite, vous le copiez par la commande du menu Edition ou les touches ctrl-c. Enfin, vous le collez à l'emplacement du curseur. Pour le coller, vous pouvez passer par le menu Edition ou les touches ctrl-v.

Pratiquez le copier-coller dans l'exercice suivant.

  1. Assurez-vous que le document Point.odt est bien à l'écran. Sélectionnez le deuxième paragraphe en vous déplaçant au début de ce dernier et en appuyant sur les touches ctrl-maj-flèche bas.
  2. Appuyez sur les touches ctrl-c pour copier le texte sélectionné. Notez que votre texte reste à l'écran en surbrillance puisque vous n'en prenez qu'une copie ; cette dernière va se copier dans le presse-papiers.

Dans l'exercice précédent, vous avez copié le dernier paragraphe de votre document Point.odt. Vous allez, dans l'exercice suivant, le coller au début de votre texte. Après avoir copié un élément, vous pouvez le coller à l'emplacement de votre choix. Voici comment :

  1. Appuyez sur les touches ctrl-origine pour positionner votre curseur au début du document.
  2. Appuyez sur les touches ctrl-v pour coller le texte copié. Remarquez que votre deuxième paragraphe se retrouve maintenant, en plus, au début de votre texte. Appuyez sur ctrl-z pour annuler cette modification.

Avant de finir la leçon 7, il ne vous reste qu'à fermer votre document.

Fermer le document[modifier | modifier le wikicode]

Pour fermer le document, ouvrez le menu Fichier en appuyant sur les touches alt-f. Sélectionnez la commande Fermer, à l'aide de la touche flèche bas, et appuyez sur Entrée. Vous pouvez également utiliser le raccourci clavier ctrl-f4. Votre fichier se fermera tout de suite si vous n'avez pas fait de modifications depuis la dernière sauvegarde. Si vous avez effectué des modifications, une boîte de dialogue de confirmation va s'ouvrir. Cette boîte vous demande si vous voulez enregistrer ou ignorer les modifications apportées à votre document. Selon votre réponse, trois actions différentes seront exécutées, les voici :

Si vous appuyez sur Entrée sur le bouton Enregistrer, votre document sera sauvegardé sous son nom actuel puis fermé.

Si vous appuyez une fois sur la touche tabulation, suivie d'Entrée, vous répondez Fermer sans enregistrer. Votre document ne sera pas sauvegardé mais fermé.

Si vous appuyez sur la touche échappe, vous répondez Annuler. La boîte de dialogue se fermera et aucune opération ne sera faite.

Cette leçon termine le module sur la création d'un document simple avec Writer. Maintenant, vous pouvez compléter le module en répondant à un quiz de cinq questions portant sur les notions abordées.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Parmi les affirmations suivantes, laquelle est fausse ?
    1. LibreOffice Writer sert à créer de nouveaux documents.
    2. LibreOffice Writer permet de supprimer et d'ajouter du texte.
    3. LibreOffice Writer permet de vérifier l'orthographe.
    4. LibreOffice Writer ne permet pas de faire de la mise en forme.
  2. Quelle est l'utilité de la barre d'état ?
    1. Sert à connaître le titre d'un document.
    2. Permet d'afficher les applications réduites en boutons.
    3. Sert à obtenir de l'information sur la position du curseur.
    4. Permet d'obtenir de l'information sur la dimension de la fenêtre.
  3. Parmi les choix suivants, quel raccourci clavier permet d'ouvrir la boîte de dialogue Imprimer ?
    1. ctrl-p
    2. alt-p
    3. ctrl-i
    4. Impression écran
  4. Lors de l'ouverture de la boîte de dialogue Ouvrir, dans quel élément se situe le curseur par défaut ?
    1. Le curseur est dans la zone des lecteurs
    2. Le curseur est dans la liste déroulante Type de fichiers.
    3. Le curseur est positionné dans la liste des dossiers et fichiers.
    4. Le curseur se situe dans la zone de saisie Nom du fichier.
  5. Quelle commande clavier est utilisée pour se déplacer au début d'un document ?
    1. La touche Origine
    2. Les touches ctrl-origine
    3. La touche flèche droite
    4. Les touches ctrl-fin

Réponses aux quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. LibreOffice Writer vous permet de créer de nouveaux documents, de supprimer et d'ajouter du texte et de vérifier l'orthographe en cours de rédaction. L'affirmation fausse était : « LibreOffice Writer ne permet pas de faire de la mise en forme ». Référez-vous à la leçon 1 pour réviser les différentes possibilités de ce traitement de texte.
  2. La barre d'état ne sert pas à consulter le titre d'un document. C'est la barre de titre située en haut du document qui a cette fonction. Elle ne sert pas non plus à afficher les applications réduites en boutons. C'est le tableau de bord qui occupent cette fonction. Elle ne sert pas non plus à donner de l'information sur le positionnement de la fenêtre. La barre d'état sert plutôt à donner de l'information sur le positionnement du curseur. Référez-vous à la leçon 3 pour obtenir plus d'informations sur la barre d'état.
  3. En appuyant simultanément sur les touches ctrl-p, vous ouvrez la boîte de dialogue Imprimer. alt-p n'est associé à aucune commande de LibreOffice Writer, donc, ne permet pas d'ouvrir la boîte de dialogue Imprimer. Le raccourci ctrl-i ne permet pas d'ouvrir la boîte de dialogue Imprimer mais transforme du texte en italique. La touche Impression écran ne permet pas d'ouvrir la boîte de dialogue Imprimer. Cette touche permet de capturer l'image de l'écran et de l'envoyer dans un fichier image. Référez-vous à la leçon 3 pour obtenir plus d'informations au sujet de la boîte de dialogue Imprimer.
  4. À l'ouverture de la boîte de dialogue Ouvrir, le curseur se trouve dans la zone de saisie, Nom de fichier, où vous pouvez saisir le nom du fichier à ouvrir. Référez-vous à la leçon 4 pour en savoir plus sur la boîte de dialogue Ouvrir.
  5. La touche Origine permet de se déplacer rapidement au début d'une ligne, et non au début du document. La touche flèche droite permet de se déplacer au caractère situé à la droite du curseur. Les touches ctrl-fin permettent de se déplacer rapidement à la fin d'un document et non au début. Ce sont les touches ctrl-origine qui permettent de se déplacer rapidement au début d'un document. Référez-vous à la leçon 6 pour en savoir plus sur les différents déplacements du curseur.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 1,1 et 1,2 insertion-entrée du pavé numérique : permet d'obtenir le titre de la fenêtre d'application. Cette commande permet de lire le titre de la fenêtre d'application dans laquelle vous vous trouvez ainsi que le nom du document dans lequel vous travaillez. Notez que dans une boîte de dialogue, cette commande vous permet également de lire le titre de la boîte et de l'onglet de la fiche active.
  2. Insertion-entrée deux fois du pavé numérique : permet d'obtenir l'information présentée sur la dernière ligne d'une fenêtre. Par exemple, cette commande permet de lire l'information présentée sur la barre d'état d'une fenêtre d'application lorsque celle-ci est affichée.
  3. touches 1 à 9 du pavé numérique : déplace le curseur de balayage. Ces commandes permettent de déplacer le curseur de balayage d'Orca et le pointeur à travers, notamment, une boîte de dialogue. Elle vous permet donc de l'explorer librement sans vous soucier du curseur.
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 et 4,4 entrée du pavé numérique : active la fonction « Où suis-je ». Cette fonction donne ici la description textuelle de la boîte de dialogue où vous vous trouvez.
  5. Pour modifier l'écho de touches, utilisez l'onglet du même nom dans la boîte de dialogue des préférences d'Orca. Il s'agit là de décider de l'information qu'Orca donne lorsque vous utilisez le clavier de votre ordinateur. En cochant les cases appropriées, vous pouvez ajuster le rappel des touches entre Caractère, mot, phrase. Lorsque vous choisissez l'option Caractère, Orca identifiera tous les caractères que vous entrez au clavier. Si vous choisissez l'option Mots, Orca identifiera le dernier mot que vous venez d'écrire, mais seulement après que vous avez appuyé sur la barre d'espacement ou encore sur la touche Entrée. Enfin, par phrase, Orca lira la dernière phrase après que vous avez tapé un point, un point d'interrogation ou la touche Entrée.


Gérer des documents

Gérer des documents

Utiliser la boîte de dialogue Ouvrir[modifier | modifier le wikicode]

Dans le chapitre 2, vous avez découvert la boîte de dialogue Ouvrir. Vous allez maintenant apprendre à gérer des documents à partir de cette boîte de dialogue. N'hésitez pas à vous référer à la page 3 du guide tactile ou à la capture d'écran de la boîte de dialogue Ouvrir de Writer pour revoir le contenu de la boîte de dialogue Ouvrir.

la boîte de dialogue Ouvrir

Dans cette leçon, vous verrez comment ouvrir un document existant, comment supprimer un document et comment créer un nouveau dossier. Avant de commencer, assurez-vous que Writer est ouvert à l'écran. Dans le cas contraire, ouvrez-le.

Ouvrir un document existant[modifier | modifier le wikicode]

Pour ouvrir un document existant, vous pouvez faire dérouler le menu Fichier en appuyant sur let touches alt-f. Ensuite, sélectionnez la commande Ouvrir avec la touche flèche bas et appuyez sur la touche Entrée. La boîte de dialogue Ouvrir apparaîtra.

Vous pouvez également passer la commande Ouvrir en utilisant le raccourci clavier ctrl-o. Essayez une de ces deux méthodes.

La boîte de dialogue Ouvrir devrait maintenant être ouverte dans votre fenêtre d'application Writer. Elle est structurée comme la boîte de dialogue Enregistrer sous. Par défaut, le curseur se trouve dans la zone Nom de fichier. Vous pouvez y écrire le chemin d'accès et le nom du document que vous désirez ouvrir, soit ~/Téléchargements/Exercices/Bonjour.odt et appuyez sur la touche Entrée.

Le document portant le nom Bonjour.odt contenu dans le dossier Exercices de votre dossier personnel devrait maintenant être ouvert. Fermez-le en appuyant sur les touches ctrl-f4.

Pour ouvrir un document dont vous ne connaissez pas le nom exact, vous devez parcourir la liste des dossiers et des documents enregistrés dans le dossier sélectionné dans la liste déroulante.

Prenez quelques instants pour retracer le contenu des fichiers fournis avec cet ouvrage. D'abord, passez la commande Ouvrir du menu Fichier en utilisant le raccourci clavier ctrl-o. La boîte de dialogue Ouvrir s'affichera.

Le curseur se trouve par défaut dans la zone de saisie intitulée Nom de fichier. Vous pouvez également taper le nom d'un dossier dans cette zone. Pour obtenir la liste des fichiers fournis avec cet ouvrage, vous allez taper ~/Téléchargements/ et appuyer sur la touche Entrée.

Maintenant, appuyez sur les touches maj-tab pour déplacer le curseur dans la liste des fichiers et dossiers du dossier Téléchargements.

Maintenant, sélectionnez le dossier Exercices avec la flèche haut ou bas et appuyez sur Entrée. La liste des fichiers changera pour afficher le contenu du dossier Exercices. Remarquez que, si vous vouliez, il vous serait possible à ce moment-ci de faire afficher le niveau hiérarchique précédent, soit le dossier Téléchargements, en appuyant sur la touche Retour arrière, située dans le coin supérieur droit du pavé alphanumérique, généralement au-dessus de la touche Entrée.

Utilisez les flèches de direction pour positionner votre curseur sur le document portant le nom de Bonsoir.odt. Appuyez ensuite sur Entrée pour ouvrir le document.

Notez qu'il existe plusieurs façons d'ouvrir un document. S'il s'agit d'un des vingt derniers documents dans lequel vous avez travaillé, vous pouvez l'ouvrir à partir de la liste de documents affichée dans le sous-menu Derniers documents utilisés du menu Fichier. Ouvrez maintenant le menu Fichier en appuyant sur alt-f et sélectionnez la commande Dernier documents utilisés. Appuyez sur flèche droite pour ouvrir le sous-menu.

Maintenant, sélectionnez par exemple le fichier Bonjour.odt à l'aide des flèches haut et bas et appuyez sur Entrée.[1]

Votre document Bonjour.odt devrait être affiché à l'écran. Vous pouvez le fermer en appuyant sur les touches ctrl-f4. Appuyez une nouvelle fois sur les touches ctrl-f4 pour fermer le document Bonsoir.odt. Dans l'exercice suivant, vous apprendrez comment gérer des fichiers dans la boîte de dialogue Ouvrir.

Supprimer un document[modifier | modifier le wikicode]

Tout comme à partir de la boîte de dialogue Enregistrer sous, vous pouvez aussi supprimer un document à partir de la boîte de dialogue Ouvrir. Vous allez apprendre comment et pratiquer dans l'exercice suivant. Vous pouvez vous référer à la page 3 du guide tactile ou à la capture d'écran de la boîte de dialogue Ouvrir de Writer pour revoir le contenu de la boîte de dialogue Ouvrir.

la boîte de dialogue Ouvrir

Dans l'exercice suivant, vous allez supprimer le document appelé Vide.odt, contenu dans le dossier Exercices. Assurez-vous d'être dans le dossier Exercices avant de commencer l'exercice. Vous pouvez vous référer à la leçon précédente si vous ne savez pas comment effectuer cette modification. Voici comment procéder pour supprimer le document Vide.odt.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-o pour afficher la boîte de dialogue Ouvrir. Appuyez sur les touches maj-tab pour vous rendre dans la liste des documents.
  2. Avant de supprimer un document, vous devez le sélectionner. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez le document Vide.odt à l'aide de la touche flèche bas ou de la touche flèche haut.
  3. Appuyez sur la touche Supprimer pour supprimer le document sélectionné.
  4. Une boîte de message s'affichera pour vous demander la confirmation de la suppression. Appuyez sur Entrée pour confirmer. Ensuite, appuyez sur la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue Ouvrir.

Créer un nouveau dossier[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant créer un nouveau dossier dans le dossier Exercices.

  1. Appuyez sur les touches de raccourci ctrl-o pour afficher la boîte de dialogue Ouvrir. Assurez-vous d'être dans le dossier Exercices.
  2. Appuyez autant de fois que nécessaire sur les touches maj-tab pour accéder au bouton Créer un nouveau dossier.
  3. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Nouveau dossier.
  4. Votre curseur est par défaut dans la zone de saisie Nom. Inscrivez dans cette zone le nom du nouveau dossier. Dans le cadre de cet exercice, inscrivez le nom Gestion. Appuyez sur la touche Entrée pour créer votre nouveau dossier et fermer la boîte de dialogue Nouveau dossier. Le dossier Gestion est maintenant créé dans le dossier Exercices ; appuyez sur la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue Ouvrir.

Dans la leçon suivante, vous apprendrez comment basculer entre plusieurs documents ouverts.

Basculer d'un document ouvert à un autre[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, vous pouvez ouvrir plusieurs documents et passer de l'un à l'autre sans avoir à les fermer et les ouvrir à nouveau. Il y a deux façons de basculer d'un document à l'autre.

Dans cette leçon, vous apprendrez comment basculer d'un document à l'autre en passant par le menu Fenêtre, ou basculez d'un document à l'autre avec les touches alt-tab.

Pour effectuer l'exercice suivant, vous allez ouvrir trois documents du dossier Exercices : voici comment procéder.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-o pour ouvrir la boîte de dialogue Ouvrir. Appuyez sur les touches maj-tab pour vous rendre dans la liste des fichiers.
  2. Avec la flèche bas, sélectionnez le document Bon matin.odt et, en appuyant sur les touches maj-flèche bas, augmentez la sélection en ajoutant les fichiers Bonjour.odt et Bonsoir.odt.
  3. Appuyez sur la touche Entrée pour les ouvrir.

Basculer d'un document à l'autre en passant par le menu Fenêtre[modifier | modifier le wikicode]

Comme l'illustre l'écran présenté en première page du guide tactile, représentant une capture d'écran de la fenêtre d'application Writer, le menu Fenêtre se trouve dans la partie droite de la barre de menus de l'application Writer, à côté du menu Aide. Son raccourci clavier est alt-n.

Voici maintenant la façon dont vous pouvez basculer d'un document à l'autre en passant par le menu Fenêtre. Un des trois documents devrait être affiché à l'écran.

  1. Appuyez sur les touches alt-n pour ouvrir le menu Fenêtre de Writer. Au bas de ce menu, vous retrouvez les trois noms de vos trois documents ouverts. Celui qui est actuellement ouvert apparaît sous forme d'une case à cocher cochée.
  2. À l'aide des flèches haut et bas, sélectionnez un des deux noms non cochés. Pour basculer dans ce document, appuyez sur Entrée.

Notez que, quand vous retournerez dans le menu Fenêtre, la case à cocher sera devant le nom du document où vous venez de basculer.

Basculer d'un document à l'autre avec les touches alt-tab[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez essayer la deuxième méthode en utilisant les touches de raccourci alt-tab. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez le document intitulé Bonsoir.odt.

Pour basculer d'un document à l'autre, appuyez sur la touche alt et, en la maintenant enfoncée, puis appuyez sur la touche tab pour basculer au document suivant. Il vous suffira de relâcher les touches pour l'ouvrir.

Remarquez que vous êtes maintenant dans un autre des trois documents. Notez que si vous aviez ouvert une autre application comme le dossier personnel par exemple, elle devrait être minimisée sur le tableau de bord et la fonction alt-tab vous la proposerait en même temps que vos documents Writer.[2]

Dans la leçon suivante, vous apprendrez à déplacer du texte d'un document à un autre.

Déplacer du texte d'un document à un autre[modifier | modifier le wikicode]

Dans la leçon précédente, vous avez appris à basculer d'un document à un autre. Dans cette leçon, vous pourrez utiliser ce processus pour déplacer du texte d'un document à un autre document.

Pour déplacer, copier ou coller du texte, vous devez préalablement le sélectionner. Une sélection peut contenir des mots, des phrases, des paragraphes et des pages. Le texte sélectionné apparaît à l'écran en gris. Pour couper le texte sélectionné, appuyez sur les touches ctrl-x. Lorsque vous avez coupé le texte à déplacer, basculez dans l'autre document avec les touches alt-tab et appuyez sur les touches ctrl-v pour le coller.

Assurez-vous, avant de commencer le prochain exercice, que les documents Bonjour.odt et Bonsoir.odt sont affichés à l'écran. Si ce n'était pas le cas, ouvrez-les maintenant. Vous allez, pour faire l'exercice suivant, créer un nouveau document dans lequel vous insérerez du texte coupé dans les documents Bonjour.odt et Bonsoir.odt.

  1. Appuyez sur les touches de raccourci ctrl-n pour créer un nouveau document.
  2. Basculez du nouveau document au document Bonsoir.odt en appuyant sur les touches de raccourci alt-tab.
  3. Assurez-vous d'être dans le document Bonsoir.odt. Placez le point d'insertion au début du premier paragraphe de votre texte en appuyans sur les touches ctrl-origine.[3]
  4. Sélectionnez les deux premiers paragraphes en appuyant sur les touches ctrl-maj-flèche bas pour sélectionner le premier paragraphe, et en maintenant les touches ctrl-maj, appuyez sur la touche flèche bas deux fois pour sélectionner le deuxième paragraphe ainsi que l'espace qui les sépare.[4]
  5. Appuyez sur les touches ctrl-x pour couper les paragraphes sélectionnés de Bonsoir.odt. Une fois les paragraphes coupés, vous pourrez les coller dans votre nouveau document.
  6. Basculez du document Bonsoir.odt au nouveau document en appuyant sur les touches alt-tab.
  7. Appuyez sur les touches ctrl-v pour coller les paragraphes de Bonsoir.odt dans le nouveau document. Vérifiez que votre nouveau document contient le texte sélectionné dans Bonsoir.odt.
  8. Recommencez l'exercice depuis l'étape 2 en choisissant le fichier Bonjour.odt. Vous sélectionnerez ses deux premiers paragraphes, les couperez et les collerez dans votre nouveau document.
  9. Enregistrez le nouveau document dans le dossier Exercices en appuyant sur les touches ctrl-s. Donnez à votre nouveau document le nom de Hello.odt. Appuyez sur Entrée pour enregistrer et fermer la boîte de dialogue. Fermez les documents Bonjour.odt, Bonsoir.odt et Bon matin.odt sans les enregistrer.

Si vous avez fait l'exercice précédent, vous devriez avoir affiché à l'écran votre document Hello.odt. Dans la prochaine leçon, vous imprimerez le document Hello.odt.

Imprimer un document[modifier | modifier le wikicode]

Vérifiez que votre document hello.odt est bien à l'écran. Si ce n'est pas le cas, ouvrez-le. Le document Hello.odt contient deux pages.

Lorsque vous souhaitez imprimer un document, vous pouvez choisir quelle partie imprimer ou ne pas imprimer. Par exemple, vous pouvez n'imprimer que le troisième paragraphe, que la deuxième page ou plusieurs copies de votre document. Il est possible de revoir le contenu de la boîte de dialogue Imprimer dans la leçon 3 du chapitre 2 et de retrouver sa forme page 2 du guide tactile ou sur

Capture d'écran de la boîte de dialogue Imprimer de Writer

Dans cette leçon, vous aller successivement imprimer la sélection, la ou le groupe de pages choisi, le document complet et choisir le nombre de copies à imprimer.

Imprimer la sélection[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous travaillez dans un document et que vous souhaitez n'en imprimer qu'une partie, il est possible de la sélectionner et d'imprimer uniquement cette sélection.

Le principe de sélection reste le même, mais au lieu de copier votre texte, vous l'imprimez. Pour l'exercice suivant, sélectionnez le deuxième paragraphe de votre document. Vous pouvez vous reporter à la leçon 7 de la section 2 pour revoir les touches de sélection de texte.

Après avoir sélectionné votre texte, voici comment n'imprimer que la sélection.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-p pour ouvrir la boîte de dialogue Imprimer.
  2. Appuyez sur les touches maj-tab autant de fois que nécessaire pour placer votre curseur au début de la section Plage et exemplaires. Le curseur sera placé sur le bouton radio Toutes les pages.
  3. À l'aide de la flèche bas, descendez jusqu'au bouton radio Sélection ou appuyez sur la touche s.
  4. Appuyez sur la touche Entrée pour lancer l'impression et fermer la boîte de dialogue Imprimer.

Imprimer la page ou le groupe de pages choisies[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez dans cet exercice imprimer la première page avec le choix Pages. Voici les étapes :

  1. Appuyez sur les touches ctrl-p pour ouvrir la boîte de dialogue Imprimer.
  2. Appuyez sur les touches maj-tab autant de fois que nécessaire pour placer votre curseur au début de la section Plage et exemplaires.
  3. À l'aide de la flèche bas, descendez jusqu'au bouton radio Pages ou appuyez sur la touche g.
  4. Votre curseur se trouve alors dans la zone de saisie Pages. Entrez le chiffre 1 pour indiquer que vous souhaitez imprimer la page 1.
  5. Appuyez sur la touche Entrée pour lancer l'impression et fermer la boîte de dialogue Imprimer.

Remarquez que dans cet exercice, vous n'avez pas à tenir compte de l'emplacement du point d'insertion dans le document. Notez que vous pourriez choisir dans un document des pages isolées ou des groupes de pages. Par exemple, si votre document contient vingt pages, voici la manière de taper les informations selon le besoin : imprimer les pages 4, 5, 6, 11 et 19 donnerait 4-6;11;19. En effet, pour imprimer une suite de pages, vous indiquez le premier numéro et le dernier séparés par un tiret. Pour imprimer plusieurs pages discontinues, vous séparez les groupes par un point-virgule.

Imprimer le document au complet[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, voici comment imprimer le document au complet.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-p pour ouvrir la boîte de dialogue Imprimer.
  2. Appuyez sur Entrée pour lancer l'impression et fermer la boîte de dialogue Imprimer.

Remarquez que dans la boîte de dialogue Imprimer, dans la section Plage et exemplaires, le bouton radio Toutes étant coché par défaut, il vous suffit de lancer l'impression en appuyant sur la touche Entrée sans rien identifier dans la boîte de dialogue.

Choisir le nombre d’exemplaires à imprimer[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez certainement noté qu'à l'ouverture de la boîte de dialogue, votre curseur se trouve par défaut dans la section Plage et exemplaires, dans la zone de saisie Nombre d'exemplaires. Ainsi, vous pouvez choisir par défaut le nombre de copies à imprimer en utilisant la flèche haut pour augmenter le nombre ou la flèche bas pour diminuer le nombre. Vous pouvez également saisir directement le nombre choisi.

Appuyez sur les touches ctrl-f4 pour fermer le document Hello.odt et passer à la prochaine leçon, où vous apprendrez à enregistrer différentes versions d'un document.

Enregistrer plusieurs versions d'un document[modifier | modifier le wikicode]

Au cours de la création d'un long document, il vous sera peut-être utile d'enregistrer plusieurs versions ou brouillons d'un document au fur et à mesure de son développement. Cet outil vous permettra d'enregistrer les versions successives sans écraser ni modifier les versions antérieures. Il permet également de prendre moins de place sur votre ordinateur. En effet, de chaque version, ne sont sauvegardées que les modifications. Vous pourrez ainsi aller visionner une ancienne version du même document sans risquer de la modifier. Vous allez apprendre dans cette leçon comment travailler avec des versions de documents.

Vous verrez comment créer et enregistrer une version d'origine, comment créer et enregistrer une deuxième version, une troisième version, comment consulter et fermer une version antérieure.

Avant de commencer le premier exercice, assurez-vous que Writer est affiché à l'écran. S'il ne l'est pas, ouvrez-le.

Créer et enregistrer une version d'origine[modifier | modifier le wikicode]

  1. Créez un nouveau document qui sera votre version d'origine en appuyant sur let touches ctrl-n.
  2. Donnez un nom à votre document. Pour ce faire, appuyez sur ctrl-s. Pour cet exercice, nous vous conseillons d'entrer dans la zone de saisie Nom du fichier le nom du document et son chemin, soit ~/Téléchargements/Exercices/Cascade.odt. Appuyez ensuite sur Entrée pour enregistrer et sortir de la boîte de dialogue Enregistrer sous.
  3. Dans ce document vide, tapez la date d'hier avec un court texte concernant une anecdote sur cette journée.
  4. Enregistrez la version d'origine en appuyant sur les touches alt-f pour dérouler le menu fichier puis, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Versions et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue correspondante.
  5. Appuyez sur tab jusqu'au bouton Enregistrer une nouvelle version et appuyez sur Entrée. Votre curseur se trouve dans la zone Commentaire. Vous pouvez entrer un commentaire succint.
  6. Appuyez sur les touches maj-tab pour vous rendre au bouton OK et appuyez sur Entrée pour enregistrer.
  7. À l'aide de la touche tab, sélectionnez le bouton Fermer. Appuyez sur Entrée pour sortir de la boîte de dialogue Version.

Créer et enregistrer une deuxième version[modifier | modifier le wikicode]

  1. Votre curseur est maintenant à nouveau dans votre document d'origine. Le nom de votre fichier est maintenant Cascade.odt. Pour créer une deuxième version, vous tapez, par exemple, la date d'aujourd'hui, avec un court texte de votre choix.
  2. Appuyez sur les touches alt-f pour ouvrir le menu Fichier et, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Version et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Version de Cascade, puisque votre document s'appelle Cascade.
  3. Appuyez sur tab jusqu'au bouton Enregistrer une nouvelle version et appuyez sur Entrée
  4. La boîte de dialogue Enregistrer une nouvelle version doit être ouverte. Votre curseur se trouve dans la zone de saisie Commentaire. Vous pouvez y entrer un commentaire succint comme par exemple Deuxième version.
  5. Appuyez sur les touches maj-tab pour sortir de la zone de saisie et vous rendre au bouton OK et appuyez sur Entrée pour enregistrer. Remarquez que la deuxième version s'enregistre sous le même nom que la première. Vous n'avez pas, cette fois, à donner un nom au fichier.
  6. À l'aide de la touche tab, sélectionnez le bouton Fermer. Appuyez sur Entrée pour sortir de la boîte de dialogue Version.

Créer et enregistrer une troisième version[modifier | modifier le wikicode]

  1. Vous êtes à nouveau dans votre document Cascade.odt. Créez une troisième version. Tapez, par exemple, la date de demain, avec ou sans texte.
  2. Appuyez sur les touches alt-f pour ouvrir le menu Fichier puis, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Version et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Version de Cascade.
  3. Appuyez sur tab jusqu'au bouton Enregistrer une nouvelle version et appuyez sur Entrée. La boîte de dialogue Enregistrer une nouvelle version est ouverte. Votre curseur se trouve dans la zone de saisie Commentaire. Vous pouvez y entrer un commentaire succint comme par exemple Dernière version.
  4. Appuyez sur les touches maj-tab pour sortir de la zone de saisie et vous rendre au bouton OK. Appuyez sur Entrée pour enregistrer.
  5. À l'aide de la touche tab, sélectionnez le bouton Fermer. Appuyez sur Entrée pour sortir de la boîte de dialogue Version.

Consulter une version antérieure[modifier | modifier le wikicode]

  1. Appuyez sur les touches alt-f pour ouvrir le menu Fichier puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Version et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Versions de Cascade.
  2. Votre curseur se trouvant dans la liste des versions antérieures, sélectionnez la version antérieure choisie avec la flèche bas et appuyez sur la touche tab jusqu'au bouton Afficher, puis appuyez sur la touche Entrée.
  3. Appuyez sur maj-tab pour lire le commentaire de la version sélectionnée. Si le commentaire correspond à ce que vous souhaitez, appuyez sur la touche échappe. Ensuite, appuyez sur tab jusqu'au bouton Ouvrir et appuyez sur Entrée pour ouvrir la version antérieure.
  4. Deux des trois versions antérieures devraient être ouvertes en lecture seule à l'écran. Votre curseur se trouve dans le fichier correspondant à la version que vous venez de sélectionner. Pour basculer vers l’autre version, utilisez alt-tab. Notez que les deux versions ainsi ouvertes sont en lecture seule. Prenez le temps de consulter le contenu de la version que vous venez d’ouvrir, et ensuite, fermez-la avec les touches ctrl-f4. Notez qu'à cette étape, vous pourriez enregistrer le document ouvert comme fichier normal en passant par la commande Enregistrer sous du menu Fichier, c'est-à-dire que vous n'auriez plus accès aux différentes versions.
  5. Le document original Cascade.odt devrait encore être ouvert à l'écran. Appuyez sur ctrl-f4 pour le refermer.

À la prochaine leçon, vous découvrirez comment travailler sur un même document à plusieurs.

Assurer un suivi des modifications du document[modifier | modifier le wikicode]

Au travail, il est de plus en plus fréquent que vous deviez travailler sur un document à plusieurs personnes. Par exemple, il n'est pas rare qu'après avoir rédigé un document, vous le fassiez relire par un collègue. Or, il est fréquent que celui-ci y apporte des modifications. Mais dans un souci pédagogique ou pour vous donner la possibilité de discuter, voire de refuser sa proposition, il l'émet en mode suivi.

Writer vous offre cette fonctionnalité. Elle permet de garder une trace de toutes les modifications de tous les lecteurs d'un fichier. Charge ensuite à l'auteur de les accepter, refuser ou commenter. C'est ce que nous verrons dans cette leçon.

Dans cette leçon, vous verrez comment modifier un document tout en laissant une trace, repérer une modification extérieure, accepter une modification, refuser une modification, commenter un passage.

Notez que cette fonctionnalité n’est pas vraiment ergonomique pour les utilisateurs d’aides techniques. Elle est d’abord pensée pour les voyants, mais nous allons voir dans cette leçon comment en tirer le meilleur parti. Remarquez aussi qu'au bout d'un certain volume, même les personnes voyantes trouvent un document en mode suivi moins lisible. Cette pratique doit donc rester maîtrisée.

Mettre en place le suivi des modifications[modifier | modifier le wikicode]

Si vous souhaitez que les modifications que vous vous apprêtez à faire se voient, c'est-à-dire apparaissent sans altérer définitivement le texte d'origine, vous devez les enregistrer. Voici comment procéder.

  1. Appuyez sur les touches ctrl-o pour afficher la boîte de dialogue Ouvrir. Dans la zone de saisie Nom de fichier, tapez /usr/local/share/doc/Formation/pauw/Exercices/Cascade.odt. Appuyez sur Entrée pour l'ouvrir.
  2. Vous allez activer l'enregistrement des modifications. Pour ce faire, appuyez sur alt-d pour ouvrir le menu Edition. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Modifications et ouvrez son sous-menu à l'aide de la flèche droite.
  3. Le curseur étant par défaut positionné sur la commande Enregistrer, appuyez sur Enqrée pour l'activer.

Vous êtes de retour dans votre document. Pour interrompre l'enregistrement, refaites la même procédure que lors du précédent exercice. L'appui sur Entrée décochera cette fois la case Enregistrer et désactivera le mode.

Repérer une modification extérieure[modifier | modifier le wikicode]

Une fois que vous avez activé l'enregistrement des modifications pour un document, toutes vos modifications apparaîtront sans prendre un effet immédiat. Par exemple, quand vous effacerez un caractère, il apparaîtra à l'écran dans une couleur spécifique. Quand vous passerez la souris dessus, le nom de l'auteur de la modification apparaîtra ainsi que la date à laquelle la modification a été apportée.

Au prochain exercice, nous allons effectuer quelques modifications dans votre document Cascade.odt.

  1. Déplacez votre curseur sur la dernière ligne de votre document contenant la date de demain avec ou sans texte.
  2. Supprimez l'année de la date. Notez que votre curseur se place sous le caractère supprimé mais celui-ci ne disparaît pas. À l'écran, les caractères effacés sont barrés et prennent une autre couleur.
  3. À droite du premier chiffre de l'année, ajoutez une lettre. Vous notez désormais que Writer indique l'année complète ainsi que votre texte ajouté.

Pour repérer plus facilement une modification, les utilisateurs d'Orca peuvent procéder comme suit : vous ouvrez le menu contextuel n'importe où dans le document, et à l'aide de la flèche bas, vous choisissez la commande Modification suivante ou Modification précédente. Le changement est alors sélectionné et apparaît en braille.[5].

Au prochain exercice, nous allons faire le tour des modifications effectuées au précédent exercice.

  1. Appuyez sur ctrl-origine pour atteindre le début de votre document.
  2. Ouvrez le menu contextuel à l'aide des touches maj-f10 ou de la touche menu contextuel si votre clavier dispose d'une telle touche. Dans ce menu, choisissez la commande Modification suivante.
  3. Votre curseur se trouve sur la dernière modification du document. Il s'agit de l'insertion du caractère.
  4. Réouvrez le menu contextuel et exécutez à nouveau la commande Modification suivante. Il s'agit cette fois de la suppression du premier chiffre de l'année.
  5. Réitérez les deux étapes précédentes pour parcourir toutes les modifications de votre document. Enfin, replacez-vous sur la première proposition de modification.

Accepter une modification[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous avez repéré une modification, vous avez plusieurs possibilités, incluant celle de l'accepter. Voici comment procéder.

  1. Le document Cascade.odt devrait être ouvert et votre curseur devrait se trouver sur la première modification envisagée. Si tel n'est pas le cas, revoyez les exercices précédents de cette leçon.
  2. Appuyez sur maj-f10 ou la touche du menu contextuel si votre clavier en possède une.
  3. À l'aide de la flèche bas, choisissez la commande Accepter la modification. Observez que le premier chiffre de l'année a été supprimé, car telle était la proposition de modification que vous avez atteinte. Notez que, si vous insérez un caractère, il ne sera définitivement inséré qu'après acceptation, par vous ou votre collaborateur, de son insertion.
  4. Placez-vous sur la modification suivante.

Refuser une modification[modifier | modifier le wikicode]

Si vous êtes en désaccord avec une proposition de modification, vous pouvez la rejeter. Voici comment procéder.

  1. Le document Cascade.odt devrait être ouvert et votre curseur devrait se trouver sur la deuxième modification envisagée, qui est celle restante puisque vous avez accepté l'autre lors de l'exercice précédent. Si tel n'est pas le cas, revoyez les exercices précédents de cette leçon.
  2. Appuyez sur maj-f10 ou la touche du menu contextuel si votre clavier en possède une.
  3. À l'aide de la flèche bas, choisissez la commande Rejeter la modification. Observez que le caractère restant a été supprimé, car la proposition de modification que vous avez atteinte et refusée, consistait dans son ajout.

Notez que vous avez la possibilité d'accepter ou de refuser toutes les modifications proposées dans un fichier. Voici comment procéder.

  1. Appuyez sur ctrl-fin pour atteindre la fin de votre fichier. Passez une ligne et inscrivez la phrase « Test ».
  2. Appuyez sur les touches alt-d pour dérouler le menu édition et ouvrez le sous-menu Modifications.
  3. Dans ce sous-menu, choisissez la commande Accepter ou rejeter. La boîte de dialogue correspondante s'ouvrira.
  4. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la commande Tout rejeter. Appuyez sur Entrée pour l'activer.
  5. Appuyez une nouvelle fois sur Entrée pour fermer la boîte de dialogue Accepter ou rejeter.

Commenter une modification[modifier | modifier le wikicode]

Au moment où vous effectuez une modification, il se peut que vous désiriez l'expliquer à votre correspondant. Vous pouvez le faire en commentant votre modification. Attention, cette méthode ne doit pas être confondue avec l'insertion d'un commentaire, qui ajoute à la marge un commentaire qui apparaîtra lorsque vous imprimerez le document. Ici, la modification n'apparaîtra pas à l'impression.

Voici comment procéder pour commenter une modification que vous proposez.

  1. Appuyez sur ctrl-fin pour atteindre la fin de votre fichier. Passez une ligne et inscrivez la phrase « Prêt pour envoi par message électronique »
  2. Appuyez sur les touches alt-d pour dérouler le menu Edition et ouvrez le sous-menu Modifications.
  3. Dans ce sous-menu, choisissez la commande Accepter ou rejeter. La boîte de dialogue correspondante s'ouvrira.
  4. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la liste des modifications. Elle se situe au début de la boîte de dialogue, après les onglets de celle-ci. Puis, appuyez sur fin, pour atteindre la dernière ligne correspondant à la dernière modification proposée dans le document. À chaque ligne du tableau, vous avez quatre colonnes indiquant, de gauche à droite, la nature de la modification, son auteur, la date et le commentaire que l'auteur a inséré. Vous pouvez parcourir ces colonnes avec la flèche droite.
  5. Ouvrez le menu contextuel à l'aide des touches maj-f10 ou de la touche dédiée si votre clavier en comporte une. Sélectionnez la commande éditer le commentaire.
  6. Dans la zone de saisie, inscrivez « Anticipation de la prochaine leçon ».
  7. À l'aide des touches maj-tab, sélectionnez le bouton OK pour fermer la boîte de dialogue d'ajout d'un commentaire.
  8. Appuyez sur tab jusqu'à atteindre le bouton Fermer et appuyez sur Entrée pour fermer la boîte de dialogue Accepter ou rejeter. Enfin, appuyez sur ctrl-f4 pour fermer le document actuel.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à envoyer un courrier électronique à partir de Writer.

Envoyer un document par courriel[modifier | modifier le wikicode]

Pour faire cette leçon, vous devez avoir une connexion Internet et connaître l'adresse électronique de votre destinataire afin de pouvoir lui envoyer le courrier électronique. Pour avoir plus d'informations sur la messagerie électronique, vous pouvez vous référer au livre Pouvoir Accéder et Utiliser Internet, aux modules 5 et 6 consacrés au courrier électronique.

Dans cette leçon, vous verrez comment modifier le format d'envoi d'un document et comment l'envoyer en tant que fichier PDF.

Pour effectuer cette leçon, vous devez avoir un document ouvert à l'écran.

Comment modifier le format d'envoi d'un document ?[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous envoyez un document, vous pouvez l'envoyer sous plusieurs format. Le format Word permet à votre destinataire qui n'utilise pas LibreOhfice mais Microsoft Office d'ouvrir le document. Par contre, à l'ouverture, il est possible que certaines mises en forme complexes disparaissent. Le format PDF évite ce problème. Il ne peut pas être modifié facilement par votre destinataire et l'aspect visuel du document est respecté quelle que soit la manière dont l'ouvrira votre correspondant.

Dans tous les cas, il sera envoyé en tant que pièce jointe d'un courrier électronique. Le document sera ainsi transmis sans être ouvert et va figurer dans le courrier sous la forme d'une icône OpenDocument accompagnée de son nom de fichier. Le destinataire peut alors l'ouvrir et le modifier dans Writer, ou encore l'enregistrer sur son propre ordinateur.

Pour choisir un format, vous allez d'abord créer un nouveau document à l'aide des touches ctrl-n. Ensuite, vous allez :

  1. Ouvrir le menu Fichier de la barre de menus en appuyant sur les touches alt-f.
  2. Appuyer sur flèche bas jusqu'à atteindre la commande Envoyer. Appuyer sur flèche droite pour dérouler le sous-menu.
  3. Choisir la commande correspondant au format dans lequel vous souhaitez envoyer votre document. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la commande Envoyer par e-mail sous forme de texte OpenDocument et appuyez sur la touche Entrée.
  4. Votre curseur se retrouve dans votre logiciel de messagerie préféré. Writer a en effet, par la commande de l'étape 3, ouvert l'outil de rédaction d'un nouveau message. Le curseur étant par défaut dans la zone de saisie réservée à l'adresse du destinataire, mettez à cet endroit les coordonnées du destinataire.
  5. Il est d'usage courant d'indiquer dans la zone de saisie Sujet le titre ou contenu de votre message. Si vous avez enregistré le fichier, l'objet du message sera rempli en empruntant le nom de votre document. Si vous n'avez pas donné de nom au document que vous voulez envoyer, le champ Sujet sera automatiquement rempli par le texte noname.odt. Laissez ce nom ou tapez le texte souhaité.
  6. Pour envoyer le courrier, appuyez sur la touche ctrl-entrée.

Notez qu'avant d'envoyer, vous auriez pu voir la liste des pièces jointes en appuyant une fois de plus sur la touche tab. Vous auriez vu votre document nommé avec l'extension odt.

Envoyer votre document au format PDF[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant apprendre plus spécifiquement comment envoyer un document au format PDF. D'abord parce que comme on l'a déjà vu, ce format est le plus robuste pour conserver les mises en forme et être sûr que le document sera lu tel que vous l'avez conçu par la majorité de vos correspondants. Ensuite car Writer utilise une technique particulière pour créer le document PDF qu'il est utile de voir ici. Voici comment procéder.

  1. Retournez dans le document vide que vous avez créé en débutant l'exercice précédent.
  2. Ouvrez le menu Fichier de la barre de menus en appuyant sur les touches alt-f.
  3. Appuyez sur flèche bas jusqu'à atteindre la commande Envoyer. Appuyez sur flèche droite pour dérouler le sous-menu.
  4. Choisissez la commande correspondant au format dans lequel vous souhaitez envoyer votre document. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la commande Envoyer par e-mail en PDF et appuyez sur la touche Entrée. Une boîte de dialogue va s'ouvrir.
  5. Votre curseur se trouve maintenant dans la boîte de dialogue de Writer Exporter au format PDF. Vous pouvez y modifier les paramètres de la création du document PDF. Pensez toujours à effectuer les modifications suivantes pour que le document PDF exporté soit accessible. Tout d'abord, dans l'onglet Général, cochez la case intitulée PDF marqué. Ensuite, dans l'onglet Vue initiale, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez le bouton radio Repère de texte et page.
  6. Maintenant, appuyez sur maj-tab autant de fois que nécessaire pour atteindre le bouton Envoyer.
  7. Votre curseur se retrouve dans votre logiciel de messagerie préféré. Writer a en effet, par la commande de l'étape 4, ouvert l'outil de rédaction d'un nouveau message. Le curseur étant par défaut dans la zone de saisie réservée à l'adresse du destinataire, inscrivez à cet endroit les coordonnées du destinataire.
  8. Tapez dans la zone de saisie Sujet le titre du contenu de votre message. Si vous avez enregistré le fichier, l'objet du message sera rempli en empruntant le nom de votre document. Si vous n'avez pas donné de nom au document que vous voulez envoyer, le champ Sujet sera automatiquement rempli par le texte noname.pdf. Laissez ce nom ou tapez le texte souhaité.
  9. Pour envoyer le courrier, appuyez sur la touche ctrl-Entrée.

Notez qu'avant d'envoyer, vous auriez pu voir la liste des pièces jointes en appuyant une fois de plus sur la touche tab. Vous auriez vu votre document nommé avec l'extension pdf.

Vous voici arrivé à la fin du module 2. Avant de poursuivre et de commencer le module 3, nous vous suggérons de répondre à un quiz de cinq questions portant sur les notions abordées. Au préalable, fermez tous les documents ouverts sans enregistrer les modifications.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Laquelle des fonctions suivantes ne peut être réalisée à partir de la boîte de dialogue Ouvrir ?
    1. Ouvrir un nouveau document
    2. Supprimer un document
    3. Ouvrir un document existant
    4. Créer un nouveau dossier
  2. Comment peut-on basculer entre deux documents ouverts avec Writer ?
    1. On utilise le raccourci clavier alt-tab
    2. On utilise le raccourci clavier alt-f4
    3. On utilise le raccourci clavier ctrl-f12
    4. On utilise le raccourci clavier ctrl-f6
  3. Quels raccourcis clavier sont respectivement utilisés pour couper et coller du texte ?
    1. ctrl-c et ctrl-v
    2. ctrl-x et ctrl-z
    3. ctrl-x et ctrl-v
    4. alt-x et alt-v
  4. Quelle commande utilise-t-on pour enregistrer une deuxième version d'un document ?
    1. La commande Version
    2. La commande Version de
    3. La commande Enregistrer
    4. La commande Ouvrir
  5. Que se passe-t-il lorsqu'un document est envoyé par courrier électronique ?
    1. Le document est envoyé comme corps de texte au destinataire
    2. Le document est envoyé au format PDF
    3. Le document est envoyé comme une pièce jointe
    4. Le document s'enregistre dans le dossier Boîte d'envoi

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. Il est possible de supprimer un document, d’ouvrir un document existant et de créer un nouveau dossier à partir de la boîte de dialogue Ouvrir, alors qu'on ne peut pas ouvrir un nouveau document. Référez-vous à la leçon 1 pour réviser les différentes fonctions de la boîte de dialogue Ouvrir.
  2. La combinaison de touches alt-f4 ferme l'application Writer, la combinaison de touches ctrl-f12 ouvre la boîte de dialogue Insérer un tableau. La combinaison de touches ctrl-f6 n'a aucun effet sur votre document. Pour basculer d'un document ouvert à un autre par Writer, utilisez le raccourci clavier alt-tab. Référez-vous à la leçon 2 pour revoir la procédure.
  3. Les raccourcis clavier ctrl-c et ctrl-v servent respectivement à copier et à coller du texte. Les raccourcis clavier ctrl-x et ctrl-z servent respectivement à couper et à annuler la dernière action. Les raccourcis clavier alt-x et alt-v ne sont associés à aucune commande de Writer. Pour couper du texte, vous utilisez ctrl-x et pour le coller, ctrl-v. Référez-vous à la leçon 3 pour réviser le mode d'emploi du déplacement du texte.
  4. Version de est le titre de la boîte de dialogue par laquelle on confirme l'enregistrement d'une deuxième version d'un document. La commande Enregistrer permet d'enregistrer les modifications en cours de frappe. La commande Ouvrir permet d'ouvrir un document existant. La bonne réponse est la commande située dans le menu Fichier. Référez-vous à la leçon 5 pour revoir la procédure.
  5. Le document n'est pas envoyé comme corps de texte du message électronique, ni au format PDF. Le dossier Envoi n'existe pas. En fait, il est envoyé comme pièce jointe. Référez-vous à la leçon 7 du présent module concernant l'envoi d'un document par courrier électronique.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. insertion-entrée du pavé numérique : permet d'obtenir le titre de la fenêtre d'application. Cette commande permet de lire le titre de la fenêtre d'application dans laquelle vous vous trouvez ainsi que le nom du document dans lequel vous travaillez. Notez que dans une boîte de dialogue, cette commande vous permet également de lire le titre de la boîte et de l'onglet de la fiche active.
  2. ctrl-alt-d : permet de réduire toutes les fenêtres d'applications ouvertes. Cette commande permet de réduire toutes les fenêtres d'applications ouvertes à leur bouton sur le tableau de bord.
  3. insertion-entrée du pavé numérique : permet d'obtenir le titre de la fenêtre d'application. Cette commande permet de lire le titre de la fenêtre d'application dans laquelle vous vous trouvez ainsi que le nom du document dans lequel vous travaillez. Notez que dans une boîte de dialogue, cette commande vous permet également de lire le titre de la boîte et de l'onglet de la fiche active.
  4. entréd deux fois du pavé numérique : permet de lire le texte sélectionné. Cette commande permet de lire la portion de texte que vous aurez préalablement sélectionnée.
  5. entrée du pavé numérique deux fois rapidement : permet de lire le texte sélectionné. Cette commande permet de lire la portion de texte que vous aurez préalablement sélectionnée.


Mettre en forme un document

Mettre en forme un document

Dans les deux premiers modules, vous avez appris à créer et gérer des documents. Vous allez maintenant apprendre à les mettre en forme afin d'améliorer leur apparence.

Mettre en forme des caractères[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous verrez comment sélectionner du texte, comment modifier la taille de la police de caractère, comment modifier la police de caractère, comment mettre du texte en gras, comment mettre du texte en italique, comment mettre du texte en majuscule, comment modifier la casse.

Afin de pouvoir modifier la mise en forme d'un document, vous allez d'abord vous assurer que l'application Writer est lancée puis ouvrir le document Fable.odt situé dans le dossier Exercices. Pour modifier la mise en forme du texte, vous devez d'abord indiquer quelle partie ou quels caractères doivent recevoir la modification. Dans le module 1, vous avez vu comment sélectionner du texte. Afin de revoir les touches utilisées, les voici à nouveau.

Sélectionner du texte[modifier | modifier le wikicode]

Pour sélectionner une lettre à droite, appuyez sur les touches maj-flèche droite. Pour sélectionner une lettre à gauche, appuyez sur les touches maj-flèche gauche. Pour sélectionner un mot à droite, appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche droite. Pour sélectionner un mot à gauche, appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche gauche. Pour sélectionner une ligne en haut, appuyez sur les touches maj-flèche haut. Pour sélectionner une ligne en bas, appuyez sur les touches maj-flèche bas. Pour sélectionner un paragraphe en haut, appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche haut. Pour sélectionner un paragraphe en bas, appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche bas. Pour sélectionner le document entier, utilisez la touche de raccourci ctrl-a.

Dans chacun des exercices suivants, vous aurez à effectuer une sélection. Vous pourrez vous référer à cette révision si nécessaire.

Modifier la taille de la police de caractère[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez dans le prochain exercice modifier la taille des caractères du titre de la fable suivi du nom de son auteur afin de vous préparer à l'exécution du dernier exercice de cette leçon. Pour ce faire, vous devez d'abord sélectionner la première ligne du document Fable.odt en procédant comme suit.

Pour sélectionner la première ligne du document, appuyez d'abord sur les touches ctrl-origine pour amener votre curseur au début du document, puis appuyez sur les touches maj-fin.[1]

Assurez-vous que le texte à modifier est sélectionné. Puis, pour modifier la taille de la police, suivez les étapes que voici.

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour accéder au menu Format et appuyez sur la flèche bas pour sélectionner la commande Caractère. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Caractère.
  2. Le curseur se situe par défaut dans la zone de saisie Famille, synonyme de police, dans l'onglet Police. Appuyez autant de fois que nécessaire sur la touche tab pour vous retrouver dans la zone de saisie Taille.
  3. Vous pouvez taper la taille de la police choisie ou la choisir dans la liste déroulante avec la touche flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, choisissez 16 comme taille de police. Ensuite, appuyez sur Entrée pour modifier la taille de la police du texte sélectionné et fermer la boîte de dialogue.[2]

Modifier la police de caractère[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez changer la police des caractères du document dans l'exercice suivant. Pour ce faire, commencez par sélectionner tout le document, c'est-à-dire appuyez sur les touches ctrl-a puis suivez les étapes que voici.

  1. Assurez-vous que le texte à modifier est sélectionné. Appuyez sur les touches alt-t pour accéder au menu Format et appuyez sur la flèche bas pour sélectionner la commande Caractère. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Caractère.
  2. Le curseur se situe par défaut dans la zone de saisie Famille, synonyme de police, dans l'onglet Police. Vous pouvez taper le nom de la police choisie ou le chercher dans la liste déroulante avec la touche flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, choisissez le style de police Arial en l'écrivant dans la zone de saisie.
  3. Appuyez sur Entrée pour modifier la police du texte sélectionné et fermer la boîte de dialogue.[2]

Mettre du texte en gras[modifier | modifier le wikicode]

Dans cet exercice, vous allez modifier le style du titre de la fable en le mettant en gras dans le document ouvert à l'écran. Tout d'abord, sélectionnez le texte à modifier. Rendez-vous au début du document en appuyant sur les touches ctrl-origine et sélectionnez les mots « Le renard et la cigogne » en appuyant sur les touches ctrl-maj suivies de flèche droite cinq fois.

Assurez-vous que le texte à mettre en gras est sélectionné. Puis, appuyez sur les touches de raccourci ctrl-g.

Notez que vous pouvez également passer par le menu format puis choisir la commande Caractère. Cette dernière ouvrira la boîte de dialogue Caractère et vous pourrez, à l'aide de la touche tab, passer de la liste déroulante Famille à la liste déroulante Style. Enfin, tapez le style choisi ou faites-les défiler avec flèche bas et appuyez sur la touche Entrée pour changer le style et fermer la boîte de dialogue.

Vous avez le choix entre Normal, italique, gras et italique gras. Le style gras épaissit le texte. Le style italique fait pencher le texte vers la droite. Voici des exemples de mise en forme de texte que vous retrouvez page 4 du guide tactile[2] :

Ceci est un titre en italique, à distinguer du texte en gras.

Mettre du texte en soulignement[modifier | modifier le wikicode]

Dans cet exercice, vous allez encore modifier le style du titre de la fable en le mettant en souligné. Tout d'abord, assurez-vous que le titre est encore sélectionné ; sinon faites-le en revenant au début du document et en sélectionnant les mots « Le renard et la cigogne ». Puis, après vous être assuré que le texte à mettre en souligné est sélectionné, appuyez sur le raccourci clavier ctrl-u.

Notez que vous pouvez également passer par le menu format puis choisir la commande Caractère. Cette dernière ouvrira la boîte de dialogue Caractère. Passez alors à l'onglet Effet de style et, après cinq tab, vous pourrez passer à la liste déroulante Soulignement. Enfin, tapez une fois sur la flèche bas pour choisir le soulignement simple et appuyez sur la touche Entrée pour changer le style et fermer la boîte de dialogue.[2]

Mettre du texte en italique[modifier | modifier le wikicode]

Dans cet exercice, vous allez modifier le style du nom de l'auteur de la fable en le mettant en italique dans le document ouvert à l'écran. Tout d'abord, sélectionnez le nom de l'auteur, soit Jean de La Fontaine. Si vous venez de faire l'exercice précédent, appuyez trois fois sur les touches ctrl-flèche droite pour placer le curseur à gauche du mot Jean. Appuyez quatre fois sur les touches ctrl-maj-flèche droite pour sélectionner Jean de la Fontaine.

Assurez-vous que le texte à mettre en italique est sélectionné, puis appuyez sur le raccourci clavier ctrl-i.

Notez que vous pouvez également passer par le menu format puis choisir la commande Caractère. Cette dernière ouvrira la boîte de dialogue Caractère et vous pourrez, à l'aide de la touche tab, passer de la liste déroulante Famille à la liste déroulante Style. Enfin, tapez le style choisi et appuyez sur la touche Entrée pour changer le style et fermer la boîte de dialogue.

Le style italique fait pencher le texte vers la droite. Des exemples de mise en forme de texte se trouvent deux sections supra et page 4 du guide tactile[2].

Mettre du texte en majuscule[modifier | modifier le wikicode]

Toujours dans le document Fable.odt, vous allez maintenant mettre le nom de l'auteur en majuscules. Si vous venez de faire l'exercice précédent, les mots « Jean de la Fontaine » devraient être sélectionnés. Ensuite, pour les mettre en majuscules, voici les étapes à suivre.

  1. Après vous être assuré que le texte à mettre en majuscule est sélectionné, appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Caractère et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Caractère.
  2. Vous êtes dans la boîte de dialogue Caractère. Appuyez sur maj-tab pour vous rendre à la liste des onglets. À l'aide de la flèche droite, choisissez l'onglet Effet de caractères.
  3. Appuyez deux fois sur tab pour atteindre la liste déroulante et choisissez l'élément Majuscule. Puis, appuyez sur Entrée pour fermer la boîte de dialogue.[2]

Modifier la casse[modifier | modifier le wikicode]

Pour finir, vous n'allez conserver en majuscules que les premières lettres du nom de l'auteur de cette fable. Comme pour les exercices précédents, vous devez sélectionner le texte à modifier. Si vous venez de faire l'exercice précédent, les mots « Jean de la Fontaine » devraient être sélectionnés. Puis, voici les étapes à suivre pour changer la casse.

  1. Après vous être assuré que le texte à mettre en majuscules est sélectionné, appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format.
  2. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Modifier la casse. Puis, appuyez sur la touche flèche droite pour ouvrir le sous-menu.
  3. Vous pouvez choisir l'option désirée avec les touches flèche haut ou flèche bas. Vous appuierez sur la touche Entrée, ce qui refermera le menu et appliquera les modifications. Dans cet exercice, vous choisirez Majuscule à chaque mot. Appuyez ensuite sur Entrée. Vous pouvez constater que chaque première lettre du nom de l'auteur est maintenant en majuscule. Il vous suffira de choisir minuscule pour le mot « de » pour avoir le bon orthographe.

Utiliser l'espace et le tiret insécables[modifier | modifier le wikicode]

Enfin, pour terminer la leçon, vous allez apprendre à utiliser l'espace et le tiret insécables. La définition du mot « insécable » est : qui ne peut être coupé ou divisé. Dans la mise en forme d'un texte, cette fonction est utilisée pour éviter que des mots ne soient coupés en deux et que le reste du mot ne soit envoyé sur la ligne suivante.

Vous avez sûrement remarqué, au début de cette leçon, que le titre du document Fable.odt a été modifié pour que le nom d'auteur soit sur deux lignes. En effet, nous avons volontairement omis d'insérer un espace insécable entre les deux derniers mots du nom de l'auteur.

Vous allez, dans le cadre de l'exercice suivant, appliquer l'espace insécable. Assurez-vous d'abord que le document est toujours à l'écran puis placez le curseur entre les deux mots à unir, soit « la » et « Fontaine » ou, précisément, juste à gauche de la lettre F. Vous devez d'abord supprimer l'espace existant en appuyant sur la touche Supprimer, pour le remplacer par l'espace insécable.

Lors de la saisie de texte, vous pouvez insérer directement un espace insécable en appuyant sur les touches ctrl-maj-barre d'espacement. Cependant, si vous modifiez du texte et qu'un espace est déjà existant, il suffit de le supprimer pour y insérer l'espace insécable.

Le même principe s'applique au tiret insécable que vous insérez en appuyant sur les touches ctrl-maj-moins du pavé numérique si vous en disposez d'un, après l’avoir verrouillé en appuyant sur la touche correspondante.

Vous pouvez maintenant constater que le « la » de la Fontaine est passé sur la deuxième ligne de votre document. Notez que vous pouvez aussi par le menu Insertion et la commande Caractères spéciaux insérer tout les caractères existants.

Appuyez sur les touches ctrl-s pour sauvegarder les modifications. Ceci termine la première leçon du module. La prochaine leçon vous apprendra à mettre en forme un paragraphe.

Mettre en forme un paragraphe[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant utiliser comme support de mise en forme une lettre fictive de format commercial. Pour faire les exercices suivants, ouvrez le document Lettre.odt se trouvant dans le dossier Exercices. Dans cette lettre, différents paragraphes seront à remettre en forme pour obtenir une mise en page plus esthétique.

Dans cette leçon, vous verrez donc comment sélectionner un paragraphe, comment modifier l'alignement d'un paragraphe, comment modifier l'interligne dans un paragraphe, comment mettre un paragraphe en retrait.

Sélectionner un paragraphe[modifier | modifier le wikicode]

L'adresse du destinataire de la lettre contenue dans Lettre.odt a été alignée à gauche. Vous allez modifier ce détail en l'alignant à droite.

Tout d'abord, comme pour toute modification, vous devez sélectionner le paragraphe à remettre en forme. Vous avez ouvert le document Lettre.odt ; appuyez d'abord sur les touches ctrl-origine pour amener le curseur au début du document.

Pour vous rendre au paragraphe à sélectionner, appuyez sur les touches ctrl-flèche bas. Vous êtes maintenant prêt à le sélectionner.

Assurez-vous que votre curseur est à gauche du premier caractère du paragraphe à sélectionner, puis appuyez sur les touches ctrl-maj-flèche bas. Votre paragraphe est maintenant en surbrillance, donc sélectionné.[1]

Modifier l'alignement d'un paragraphe[modifier | modifier le wikicode]

Si vous venez de faire l'exercice précédent, le paragraphe contenant l'adresse du destinataire de la lettre devrait être sélectionné. Si ce n'est pas le cas, veuillez refaire l'exercice précédent.

Assurez-vous d'abord que le paragraphe à modifier est sélectionné. Puis, suivez les étapes que voici :

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Paragraphe puis appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Paragraphe.
  3. Assurez-vous d'être dans l'onglet Alignement et sur les boutons radio définissant l'alignement. Comme vous le constatez, l'alignement par défaut est Gauche. Vous avez le choix entre gauche, centré, droite et justifié. L'alignement justifié vous est présenté page 5 du guide tactile et caractérise tout le présent ouvrage. Il permet à l'ordinateur de gérer les espaces entre les mots pour que toutes les lignes s'arrêtent au même endroit sur la droite.
  4. À l'aide de la touche flèche bas, choisissez l’alignement souhaité. Dans le cadre de cet exercice, vous choisirez l'alignement Droite. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue en enregissrant les modifications.

Notez que vous pouvez également utiliser les raccourcis clavier suivants : ctrl-l pour aligner à gauche et ctrl-r pour aligner à droite ; ctrl-j pour justifier et ctrl-e pour centrer. Enfin, notez que lorsque vous sélectionnez un paragraphe, vous pouvez modifier son alignement en passant par le menu contextuel. La commande Alignement qu'il contient ouvre un sous-menu incluant les mêmes commandes que les boutons radio que l'on vient de voir.[2]

Modifier l'interligne d'un paragraphe[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous souhaitez faire ressortir un paragraphe ou une liste dans un document, vous pouvez changer d'interligne en sélectionnant le passage du texte à modifier, c'est-à-dire que l'espace entre chaque ligne sera modifié. Si vous venez de faire l'exercice précédent, le paragraphe contenant l'adresse du destinataire de la lettre devrait être sélectionné. Si ce n'est pas le cas, veuillez le sélectionner.

Assurez-vous d'abord que le paragraphe à modifier est sélectionné. Puis, suivez les étapes que voici :

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Paragraphe puis appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Paragraphe.
  2. Assurez-vous d'être dans l'onglet Retrait et espacement. Appuyez sur la touche Tabulation autant de fois que nécessaire pour atteindre la liste déroulante Interligne.
  3. Choisissez l'interligne souhaité à l'aide des touches flèche haut ou flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, vous choisirez l'interligne simple. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue en enregistrant les modifications.

Mettre un paragraphe en retrait[modifier | modifier le wikicode]

Dans le corps de la lettre du document Lettre.odt, il y a une énumération des règles de présentation de la lettre commerciale. Dans cet exercice, vous allez appliquer la commande de mise en retrait d'un paragraphe pour cette énumération.

Tout d'abord, assurez-vous d'avoir le document Lettre.odt affiché à l'écran. Puis, appuyez sur les touches ctrl-origine pour placer le curseur au début du document.

Maintenant, allez positionner le curseur au début du paragraphe à sélectionner, soit celui commençant par « la paie » en appuyant autant de fois que nécessaire sur les touches ctrl-flèche bas.

Sélectionnez ce paragraphe en appuyant sur les touches ctrl-maj-flèche bas, puis suivez les étapes ci-dessous :

  1. Le paragraphe à mettre en retrait doit être sélectionné. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Paragraphe et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue. Votre curseur se trouve dans l'onglet Retrait et espacement. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la zone de saisie intitulée Avant le texte.
  2. Dans cette zone de saisie, vous avez le choix entre saisir directement la taille du retrait en indiquant l'unité de mesure utilisée (c'est-à-dire en pouces ou en centimètres) ou alors augmenter le retrait avec la flèche haut. Notez que dans ce dernier cas, la mesure configurée par défaut dans les options de LibreOffice sera utilisée, soit 0cm. Vous apprendrez au module 4 à modifier ce réglage.
  3. Dans le cadre de cet exercice, vous saisirez : « 2cm » dans la zone de saisie « Avant le texte ». Après avoir choisi la taille du retrait désiré, appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue Paragraphe.

Fermez et enregistrez le document en appuyant sur ctrl-f4 et en choisissant Enregistrer. Dans la leçon suivante, vous mettrez en forme un document dans son ensemble.

Mettre en forme l'ensemble d'un document[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez appris à mettre en forme des caractères puis des paragraphes. Maintenant, vous allez mettre en forme le document dans son ensemble.

Vous verrez dans cette leçon comment sélectionner un format de papier, comment sélectionner l'orientation du papier, comment modifier les marges, comment utiliser la touche tab pour aligner, comment paginer un document.

Avant de commencer la leçon, assurez-vous que Writer est lancé et qu'un document est ouvert. Dans le cas contraire, lancez-le et créez un nouveau document.

Sélectionner le format du papier[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous créez un nouveau document, le format du papier est par défaut à A4, soit 21cm de largeur et 29,7cm de longueur. Cependant, Writer offre d'autres formats de papier qui varient selon les disponibilités de l'imprimante sélectionnée.

  1. Pour sélectionner le format du papier, appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus. Puis, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Page. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Votre curseur se trouve par défaut dans l'onglet Gestionnaire. Appuyez sur les touches maj-tab pour atteindre la liste des onglets et, à l'aide de la flèche droite, sélectionnez l'onglet Page.
  3. Le curseur se trouvant par défaut sur la liste déroulante Format du papier, il vous suffit de vous déplacer à l'intérieur de celle-ci à l'aide des touches flèche haut ou flèche bas pour sélectionner un nouveau format. Dans le cadre de cet exercice, ne modifiez pas le format utilisé par défaut. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue Page.

Sélectionner l'orientation du papier[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous devez créer un document qui nécessite une largeur plus importante que la hauteur de la page, vous pouvez modifier l'orientation du papier. Cette modification s'appliquera également à la fenêtre du document. Vous allez, pour effectuer l'exercice suivant, ouvrir un document dans le dossier Exercices appelé Paysage.odt, du nom de l'orientation que vous devez choisir.

Voici maintenant comment procéder pour sélectionner une orientation.

  1. Votre document est ouvert à l'écran et vous souhaitez modifier son orientation. Appuyez d'abord sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus. Puis, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Page. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Votre curseur se trouve par défaut dans l'onglet Page car c'est de cet onglet que vous êtes parti lors du dernier exercice. Le curseur se trouvant par défaut sur la liste déroulante Format du papier, appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour vous rendre sur les boutons radio d'orientation.
  3. Pour choisir l'orientation Paysage, appuyez sur la touche flèche bas pour choisir le bouton radio Paysage. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue et enregistrer votre modification.

Le schéma de la page 6 du guide tactile illustre une page en orientation paysage.

Page en orientation paysage

Modifier les marges[modifier | modifier le wikicode]

Dans un document, les marges représentent la distance du bord de la feuille à partir de laquelle le texte va être placé. Dans Writer, les marges haut, bas, droite et gauche sont par défaut à 2cm. Cependant, vous pouvez les modifier selon vos besoins. Sur les pages 5 et 6 du guide tactile, les marges sont de 2cm, comme sur tout cet ouvrage.

Assurez-vous que le document Paysage.odt est affiché à l'écran. Voici la marche à suivre pour modifier les marges.

  1. Votre document est ouvert à l'écran et vous souhaitez modifier les marges. Appuyez d'abord sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format de la barre de menus. Puis, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Page. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Assurez-vous d'être dans l'onglet Page. Si ce n'est pas le cas, nous vous rappelons que pour passer d'un onglet à l'autre, vous devez appuyer sur les touches maj-tab pour vous rendre sur le nom des onglets et sélectionner l'onglet désiré avec les flèches de direction ou utilisez le raccourci clavier ctrl-tab pour aller sur l'onglet suivant et ctrl-maj-tab pour vous rendre dans l'onglet précédent. Puis, appuyez sur la touche tab.
  3. Le curseur se trouvant par défaut sur la liste déroulante Format du papier, appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour vous rendre sur la zone de saisie Gauche. C'est la première des quatre zones de saisie vous permettant de régler les marges gauche, droite, haut et bas. Il ne vous reste qu'à choisir la taille désirée pour chacune et appuyer sur Entrée pour enregistrer les modifications et fermer la boîte de dialogue. Dans le cadre de cet exercice, vous appuierez sur la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue sans prendre en compte de modifications. Fermez ensuite le document Paysage.odt sans enregistrer les modifications.

Utiliser la touche Tabulation pour aligner[modifier | modifier le wikicode]

Les tabulations servent à aligner des colonnes. Le type de tabulation que vous choisissez détermine le style de cet alignement. Il en existe quatre : gauche, droite, centré et décimal. Chaque type aligne le texte différemment. Par exemple, une tabulation décimale servira à aligner une colonne de valeurs monétaires sur leur décimale.

Il existe d'autres manières de mettre en forme votre document avec les tabulations. Par exemple, si vous souhaitez que les éléments d'une liste à colonnes multiples comme une table des matières soient séparés par une ligne pointillée horizontale, vous pouvez sélectionner différentes options de points de suite. Ces derniers sont également utiles llorsque vous créez un répertoire téléphonique dans lequel un nom de personne est suivi d'une ligne pointillée indiquant son numéro.

Vous pouvez utiliser les tabulations par défaut. Lorsque vous appuyez sur la touche Tabulation, votre curseur créera un espace de 1,25 centimètres.

Dans l'exercice suivant, vous allez créer un nouveau répertoire téléphonique. Tout d'abord, ouvrez le document Répertoire.odt se trouvant dans le dossier Exercices.

Avant les modifications que vous allez apporter dans le prochain exercice, les noms sont à 1 cm de la marge de gauche (c'est-à-dire à une Tabulation) et sont séparés de leur numéro de 1 cm, c'est-à-dire à une tabulation. Il est important d'insérer une tabulation avant le premier élément et une autre avant le deuxième élément. Les numéros de téléphone ne sont pas alignés. Voici comment modifier la mise en forme afin d'aligner les noms à 5cm de la marge de gauche, de les faire suivre par des pointillés, puis d'aligner les numéros de téléphone à 15cm de la marge de gauche.

  1. Sélectionnez les quatre lignes correspondant aux noms et numéros de téléphone à remettre en forme.
  2. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format et, à l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Paragraphe. Puis, appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Paragraphe.
  3. Appuyez sur maj-tab pour atteindre la liste des onglets. À l'aide de la flèche droite, sélectionnez l'onglet Tabulations.
  4. Votre curseur sera par défaut dans la zone de saisie Position. Dans cette boîte de dialogue, il y a quatre zones. La première zone vous permet d'indiquer à quelle distance de la marge de gauche vous souhaitez insérer votre tabulation. La deuxième zone vous permet de choisir l'alignement parmi les cinq choix énumérés sous forme de boutons radio. La troisième zone vous permet de définir les modalités de remplissage de l'espace laissé par la tabulation. Enfin, la dernière est une série de boutons pour gérer les taquets.
  5. Entrez la position de votre tabulation de gauche, soit 5cm, dans la zone de saisie Position.
  6. Appuyez sur tab pour définir l'alignement et appuyez sur la flèche bas pour choisir le bouton radio Gauche.
  7. Appuyez encore sur la touche tab pour vous rendre à la section des points de suite. Et assurez-vous que le bouton radio Aucun est sélectionné.
  8. Appuyez sur la touche tab pour vous rendre sur le bouton Nouveau et appuyez sur la touche Entrée.
  9. Votre curseur s'est replacé dans la zone de saisie Position. Entrez maintenant la position de votre tabulation de droite en tapant « 15cm » comme position.
  10. Choisissez l'alignement dans la section Alignement.
  11. Choisissez le numéro 2 de la section Points de suite et appuyez sur la touche Tabulation pour vous rendre sur le bouton Nouveau. Appuyez sur Entrée pour insérer la tabulation.
  12. Appuyez sur la touche tab pour vous rendre au bouton OK. Appuyez sur Entrée pour enregistrer vos tabulations et fermer la boîte de dialogue.

La mise en forme du document Répertoire.odt est définie comme suit : les noms sont à 5cm de la marge de gauche, sont suivis par des pointillés, puis leurs numéros de téléphone correspondant sont alignés à 15cm de la marge de gauche.

Fermez le document Répertoire.odt en enregistrant les modifications.

Paginer un document[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, pour numéroter les pages de façon automatique, vous procéderez en deux temps. Tout d'abord, vous insérerez, selon l’endroit où vous souhaitez placer le numéro des pages, une en-tête ou un pied de page, c'est-à-dire une zone, sur toutes les pages, réservée à un contenu de votre choix. Ensuite, vous vous rendrez dans la zone et utiliserez la commande Champ du menu Insertion de la barre de menus.

Voici comment procéder. Tout d'abord, ouvrez le document Les précieuses ridicules.odt dans le dossier Exercices. Ensuite, appuyez sur les touches ctrl-origine pour vous rendre au début du document. Dans l'exercice qui suit, vous appliquerez la pagination à partir du début du document.

  1. Appuyez sur les touches alt-i pour ouvrir le menu Insertion de la barre de menus.
  2. Appuyez sur flèche bas pour sélectionner la commande Pied de page et ouvrez le sous-menu à l'aide de la touche Flèche droite.
  3. Appuyez sur la touche Entrée pour sélectionner le style de pied de page par défaut. Votre curseur est placé alors dans la zone réservée au pied de page que vous venez de créer.
  4. Appuyez de nouveau sur alt-i pour revenir dans le menu Insertion de la barre de menus. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Champs et ouvrez le sous-menu à l'aide de la flèche droite.
  5. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Numéro de page et appuyez sur la touche Entrée pour insérer les numéros de page. Désormais, pour chaque page, en pied de page, le numéro sera inséré. Par défaut, il est à gauche. Vous pouvez demander à Writer de l'aligner à droite en appuyant sur ctrl-r. Cette commande s'appliquera à toutes les pages. [[Pour placer le curseur dans l'entête de page, faites ctrl-page précédente.

Pour placer le curseur dans le pied de page, faites ctrl-page suivante.

Pour revenir dans le texte, refaites ctrl-page précédente (le curseur se positionnera au début du document), ou ctrl-page suivante, (le curseur se positionnera à la fin du document).

Fermez le document Les précieuses ridicules.odt en enregistrant les modifications. Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à insérer des éléments dans le document.

Insérer des éléments dans un document[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous verrez les différentes parties d'un document, comment insérer un saut de page, comment ajouter une note en bas de page, comment insérer une liste numérotée.

Les différentes parties d'un document[modifier | modifier le wikicode]

Un document comme un rapport ou un devoir est divisé en différentes parties dont voici les plus courantes en considérant que chaque partie ne contient qu'une page.

La première page du document s'appelle la Première page. Elle comporte le titre, au style titre principal, l'auteur du document, et éventuellement l'éditeur. Elle fait l'objet d'un style dans Writer, dont le principal avantage est qu'il permet de ne pas la compter dans la numérotation des pages du document.

La deuxième page est une page blanche appelée page de garde.

La troisième page serait la dédicace.

La quatrième page contient un avant-propos.

La cinquième page est la table des matières.

Le document peut ensuite être séparé en plusieurs parties. Chaque partie a sa page titre et peut être divisée en chapitres. Chaque chapitre a son style de titre. Ensuite, pour chaque chapitre, il y a l'introduction, le développement et la conclusion.

Enfin, après tous les chapitres de toutes les parties, le document peut avoir des annexes : un glossaire, une bibliographie, un index et enfin la liste éventuelle des encadrés, illustrations et tableaux utilisés dans le document avec leur titre, le numéro de page dans laquelle ils sont placés.

Insérer un saut de page[modifier | modifier le wikicode]

Lorsqu'un document comporte plus d'une page, Writer insèrera automatiquement un saut de page lorsque le nombre de lignes maximum, en fonction de la taille de la police du caractère utilisé, est atteint. Dans ce cas, votre curseur se positionnera au début de la page suivante.

Cependant, il est possible, n'importe où dans votre document, d'insérer un saut de page manuellement. Votre curseur ira alors automatiquement au début de la page suivante.

Dans le cadre de l'exercice qui va suivre, assurez-vous d'être dans le document Les précieuses ridicules.odt situé dans le dossier Exercices.

Afin de séparer le titre de la pièce de la liste des personnages, positionnez votre curseur à droite de la parenthèse fermée des dates de naissance et de décès de Molière. Voici maintenant la marche à suivre :

  1. Placez votre curseur à l'endroit où vous souhaitez insérer le saut de page, puis appuyez sur les touches alt-i pour ouvrir le menu Insertion.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Saut manuel, puis à l'aide de la touche Entrée, ouvrez la boîte de dialogue Insérer un saut. Cette boîte de dialogue contient deux zones. Une première permet de définir le type de saut, tandis que la deuxième permet de définir le style de la page qui suivra si on insère un saut de page.
  3. Le bouton radio par défaut est Page. Ne changez rien à cela puisque vous souhaitez justement insérer un saut de page et appuyez sur la touche Entrée. Une deuxième page a été créée et votre curseur devrait se trouver au début de la page. La boîte de dialogue insérer un saut s'est refermée. Par défaut, il n'y a aucun style particulier, la page est donc ordinaire.[3]

Notez que vous pouvez également insérer un saut de page en utilisant le raccourci clavier ctrl-Entrée.

Fermez le document Les précieuses ridicules.odt en enregistrant les modifications avant de passer à l'exercice suivant.

Ajouter une note en bas de page[modifier | modifier le wikicode]

Lors de la rédaction d'un document, il est possible que vous deviez insérer une note de bas de page afin de spécifier la source des citations, ou tout simplement pour préciser ou aider à la compréhension d'un passage de votre texte. Pour apprendre à insérer une note de bas de page, vous allez ouvrir le document appelé Lettre.odt dans le dossier Exercice. Ce document est en mode d'affichage Mise en page d'impression. Vous verrez au module 4 les différents modes d'affichage.

Dans ce document, il y a une énumération de règles concernant les éléments qui composent une lettre. Vous devez placer le curseur à la fin de la troisième énumération, celle qui concerne les initiales d'identification. Votre curseur sera donc placé à droite du point suivant le nom Saisine.

Voici comment procéder pour ajouter une note de bas de page :

  1. Assurez-vous que votre curseur est positionné à l'endroit précis où vous souhaitez insérer la note de bas de page. Puis appuyez sur les touches alt-i pour ouvrir le menu Insertion. Appuyez sur la touche Flèche bas pour sélectionner la commande Note de bas de page.
  2. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Note de bas de page/de fin. Vous pouvez, à l'aide des choix contenus dans cette boîte de dialogue, choisir une note de bas de page ou une note de fin de document.
  3. Appuyez sur la touche tab jusqu'au bouton radio Note de bas de page et assurez-vous qu’il est sélectionné.
  4. Appuyez sur tab jusqu'au bouton Ok et appuyez sur la touche Entrée.
  5. Votre curseur se situe maintenant dans une nouvelle fenêtre dans le bas de la page. Attention, il ne s'agit pas du pied de page. C'est à cet endroit que vous devez taper le texte de la note de bas de page. Dans le cadre de cet exercice, entrez le texte suivant comme note de bas de page : « Notez que si c'est la même personne, il n'y aura pas d'initiales d'identification. »

Pour revenir dans votre document, appuyez sur la touche Page précédente.

Enregistrez et fermez le document Lettre.odt avant de passer à l'exercice suivant.

Insérer une liste numérotée[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, des outils d'aide à la saisie sont activés par défaut. Par exemple, si vous tapez un chiffre suivi d'un point, d'un tiret ou d'une parenthèse fermée et si vous tapez du texte ensuite, le fait de faire un retour à la ligne fera apparaître au début de la ligne suivante un « 2 », suivi d'un point, d'un tiret ou d'une parenthèse. En effet, si cette fonction est activée, Writer supposera que vous avez commencé une énumération et que vous souhaitez la poursuivre. Il activera donc le style de liste Numérotation correspondant. Writer appelle cette fonction l'autocorrection. Elle a une portée assez large, par exemple elle peut corriger automatiquement des fautes de frappe, rajouter les majuscules sur les lettres qui suivent un point et un espace (ce qui est pratique pour mettre en majuscule une lettre accentuée commençant une phrase).

Voici un exercice qui vous permettra d'essayer cet outil.

  1. Créez un nouveau document en appuyant sur les touches ctrl-n.
  2. Tapez ceci : « 1- Sortir la clé ».
  3. Tapez sur la touche Entrée puis tapez cela : « Ouvrir la porte ». lors de la relecture, vous constaterez qu'un 2- s'est inséré avant la phrase.

Si cet exercice n'a pas fonctionné ou que cette mise en forme automatique vous semble inutile ou nuisible, voici comment désactiver l'autocorrection :

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format.
  2. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez la commande autoCorrection et appuyez sur la touche Flèche droite pour ouvrir le sous-menu.
  3. Votre curseur se trouve par défaut sur l'élément « Pendant la frappe » qui est coché par défaut. Appuyez sur Entrée pour désactiver l'autocorrection pendant la frappe.

Fermez le document sans enregistrer. Vous avez terminé cette leçon. La prochaine vous apprendra à insérer une table des matières.

Insérer une table des matières et une liste numérotée personnalisée[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, il est possible d'obtenir automatiquement une table des matières à partir du texte saisi. Cependant, vous devez le prévoir au début de la saisie de votre document et utiliser les styles. C'est un des avantages majeurs d'utiliser le style. Ici, pour que la table des matières reconnaisse les niveaux hiérarchiques des titres et des paragraphes, vous devez les expliciter.

Dans cette leçon, vous apprendrez donc comment utiliser les styles, comment insérer une table des matières, comment insérer une liste numérotée.

Utiliser les styles[modifier | modifier le wikicode]

En recourant aux styles, vous pouvez appliquer en une fois différentes mises en forme à votre document. Un style pourra, par exemple, appliquer une police de taille 16, en gras souligné et centré. Les styles de caractères mettent en forme des mots et des lignes de texte. Les styles de paragraphe modifient des paragraphes entiers et incluent des mises en retrait, des indentations et des interlignes. Les styles de page permettent d'ajuster l'orientation d'une page, ses dimensions et sa numérotation. Enfin les styles de listes permettent de définir des façons de créer des listes numérotées ou à puces.

Si vous voulez qu'une portion de texte comporte toutes ces caractéristiques, vous pouvez choisir d'y appliquer un style plutôt que de les lui attribuer individuellement. Vous pouvez utiliser un style prédéfini, en modifier un ou en utiliser un personnalisé.

Les styles ont une importance absolue dans un logiciel de traitement de texte et ils représentent ce qu'il apporte de plus important. Ils constituent pour les utilisateurs un gain de temps considérable, surtout sur un long document, et une fiabilité dans l'application rigoureuse des mises en forme. Pour les personnes non voyantes, l'avantage est que vous pouvez appliquer une mise en forme, par défaut ou créée avec l'aide d'une personne voyante, avec la certitude que le résultat visuel correspond à vos attentes.

Enfin, l'utilisation des styles crée une identification pour le logiciel Writer lui permettant d'automatiser certaines opérations telles que celle que vous verrez dans cette leçon.

Vous allez commencer par ouvrir et explorer la boîte de dialogue Style et formatage avant d'appliquer un style.

La boîte de dialogue Style et formatage[modifier | modifier le wikicode]

La boîte de dialogue Style et formatage est complexe mais répond à une logique que nous allons présenter ici. Tout d'abord, explorez l'aspect visuel de la boîte de dialogue à partir du schéma suivant, en branchant votre module tactile, ou de la page 7 du guide tactile.

la boîte de dialogue Style et formatage

Comme vous pouvez le constater, cette boîte de dialogue implique de choisir la catégorie de style souhaitée, ceux qu'on souhaite afficher et d'y appliquer les modifications souhaitées.

Voici les étapes à suivre pour l'ouvrir.

  1. Appuyez sur alt-a pour dérouler le menu Affichage de la barre de menus. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Barre d'outils et appuyez sur la touche flèche droite pour ouvrir le sous-menu.
  2. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande intitulée Formatage. Si la case correspondante est cochée, appuyez sur échappe 3 fois pour revenir à votre document. Si la case n'est pas cochée, appuyez sur Entrée pour cocher la case, ce qui va afficher ainsi la barre d'outils des styles visuellement et fermer le menu. Ces étapes ne devraient pas être à réitérer à chaque fois, vous n'avez pas besoin de les suivre si vous savez que votre barre d'outils Formatage est affichée car vous l'avez fait une fois. Ce paramètre persiste en effet entre vos sessions avec Writer.
  3. Appuyez sur ctrl-f11 pour ouvrir un menu incluant les styles les plus fréquents. Puis, à l'aide de la flèche bas, choisissez la commande Plus et appuyez sur Entrée. La boîte de dialogue Style et formatage s'ouvrira.

Votre curseur se trouve par défaut sur une liste de styles. En réalité, il serait plus pertinent qu'il se positionne sur la barre d'outils vous permettant de choisir la catégorie de styles. Commencez donc votre découverte par cette barre en appuyant sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre le bouton Styles de paragraphe.

Styles de paragraphe est la catégorie par défaut à l'ouverture de la boîte de dialogue Styles et formatage. Pour voir les autres catégories, une fois votre curseur sur la barre des catégories, appuyez sur les touches Flèche gauche ou flèche droite. Pour activer une catégorie, appuyez sur la touche Entrée.

Après avoir choisi la catégorie, vous pouvez filtrer le contenu de la liste des styles. Pour cela, appuyez sur les touches maj-tab. Votre curseur est dans une liste déroulante vous proposant différents styles. Attention, ces filtres ne correspondent pas aux catégories que vous venez de parcourir, même s'ils peuvent porter le même nom. Par exemple, dans la liste Styles de paragraphe, vous pouvez afficher les styles de paragraphes utilisés dans le cadre d'une liste, ce que Writer nomme Styles de liste. Pour autant, il ne s'agit pas des styles des listes numérotées, présents dans la catégorie Styles de liste sur la barre d'outils.

L'étape suivante consiste à choisir le style désiré. Tout d'abord, positionnez votre curseur dans la liste des styles à l'aide des touches maj-tab. Puis, appuyez sur les touches Flèche haut et flèche bas pour parcourir la liste déroulante. Pour appliquer le style désiré, appuyez sur Entrée.

D'autres possibilités existent. Tout d'abord, à partir du menu contextuel que vous ouvrez à l'aide des touches maj-f10, vous pouvez modifier le style sélectionné ou créer un nouveau style. Les options de création d'un nouveau style dépendent du moment où vous exécutez la commande Nouveau. Si vous l'exécutez après avoir choisi, dans la barre d'outils, la catégorie Styles de paragraphe, vous créez un nouveau style de paragraphe. De même pour les styles de page, de liste, etc où les options de personnalisation sont différentes.

D'autres options permettent de tirer parti du style sélectionné. Elles se trouvent sur une barre d'outils située après la barre des catégories. Utilisez la touche tab autant de fois que nécessaire pour vous y rendre.

Le bouton Tout remplir permet de reproduire un style donné à d'autres endroits d'un document. Il n'offre pas une fonction accessible.

Le bouton Nouveau style à partir de la sélection peut s'activer avec la touche Barre d'espacement. Il ouvre un petit menu que vous pouvez parcourir avec les touches Flèche haut et flèche bas. Ce menu comporte trois commandes. Nouveau style à partir de la sélection permet de créer un nouveau style en s'inspirant des réglages du style que vous avez sélectionné. Cela vous permet, par exemple, de reprendre toute la mise en forme du style Titre 1 en ne modifiant qu'un aspect, comme le texte de la numérotation (Annexe A au lieu d'un simple chiffre arabe ou romain, par exemple).

Les deux autres boutons vous permettent de créer un style interne à Writer en vous inspirant d'un style reçu d'une personne extérieure.

Maintenant que vous avez exploré la boîte de dialogue Style et formatage, voyons deux applications concrètes.

Appliquer un style[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cadre de cet exercice et de nombreux autres qui suivront, vous allez utiliser les styles prédéfinis dans Writer. Ici, nous verrons ceux permettant de créer une table des matières sur un document de quelques pages. Ce document s'appelle Les Précieuses Ridicules.odt et se trouve dans le dossier Exercices. Ouvrez ce document avant de procéder à l'exercice suivant préparatoire à la table des matières. Voici comment procéder. En cas de besoin, référez-vous à la page 7 du guide tactile ou à la capture d'écran de la boîte de dialogue Styles et formatage de Writer.

capture d'écran de la boîte de dialogue Styles et formatage de Writer
  1. Assurez-vous que le document Les Précieuses Ridicules.odt est affiché à l'écran. Sélectionnez le titre commençant par Personnages.[1]
  2. Ouvrez l'outil nommé Style et formatage à l'aide du raccourci clavier ctrl-f11. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Plus. À l'aide de la touche Entrée, ouvrez la boîte de dialogue Style et formatage. Les autres commandes sont des propositions de styles déjà présents sur le document pour les appliquer plus rapidement.
  3. Votre curseur se trouve dans la liste déroulante des styles de paragraphe, liste par défaut. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez Titre 1 et appuyez sur Entrée pour appliquer le style Titre 1 à la ligne sélectionnée.[2]
  4. Recommencez l'opération précédente pour le titre commençant par SCÈNE I, c'est-à-dire, ouvrez la boîte de dialogue Style et formatage avec le raccourci clavier ctrl-f11 et sélectionnez la commande Plus. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez le style Titre 1 et appuyez sur la touche Entrée.
  5. Revenez maintenant au début de votre document Les Précieuses Ridicules.odt pour sélectionner le titre du fichier.
  6. Vous allez appliquer à ce titre le style Titre principal. Pour ce faire, appuyez sur les touches ctrl-f11 pour ouvrir le choix des styles. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Plus et ouvrez la boîte de dialogue Style et formatage en appuyant sur la touche Entrée.
  7. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez le style Titre 2 et appuyez sur la touche Entrée.
  8. Enregistrez les modifications en appuyant sur les touches ctrl-s.

Personnaliser la numérotation d'une liste[modifier | modifier le wikicode]

Le document Les Précieuses Ridicules comporte un exercice qui se présente sous la forme d'une liste sous forme de tirets. Nous allons faire en sorte que cette liste soit numérotée sous la forme « Personnage » et le numéro qui y correspond. Voici comment vous y prendre. En cas de besoin, référez-vous à la page 7 du guide tactile ou à la capture d'écran de la boîte de dialogue Styles et formatage de Writer.

  1. Positionnez votre curseur sur le premier élément de la liste à tirets sous le titre Personnages. Elle est de style Normal présentant des tirets.[2]
  2. Sélectionnez toute la liste.[1]
  3. Ouvrez la liste des styles à l'aide du raccourci clavier ctrl-f11. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Plus... Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Style et formatage.
  4. Vous êtes dans la boîte de dialogue Style et formatage et votre curseur est dans la liste des styles de paragraphe affichée par défaut. Appuyez sur tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la barre d'outils des catégories.
  5. À l'aide de la flèche droite, sélectionnez la catégorie Styles de liste. Appuyez sur Entrée pour afficher cette catégorie. Appuyez sur les touches maj-tab autant de fois que nécessaires pour atteindre la liste des styles de liste.
  6. À l'aide des touches Flèche haut et flèche bas, sélectionnez le style Numérotation 2. puis, ouvrez le menu contextuel à l'aide des touches maj-f10.
  7. Choisissez la commande Modifier du menu contextuel en appuyant sur la touche Flèche bas. La boîte de dialogue des paramètres du style va s'ouvrir.
  8. Par défaut, votre curseur se trouve dans l'onglet Options. Il permet d'ajuster la façon dont le style numérote une liste ainsi que les éléments entourant le numéro. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la liste des styles de numérotation. Pour en choisir un, appuyez sur les touches flèche haut et flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la numérotation en chiffres romains.
  9. À l'aide de la touche tab, positionnez votre curseur sur la zone de saisie intitulée Avant. Inscrivez pour cet exercice : « Personnage  ». N'oubliez pas l'espace.
  10. À l'aide de la touche tab, positionnez votre curseur sur la zone de saisie intitulée Après. inscrivez : « : » N'oubliez pas l'espace.
  11. Appuyez sur Entrée pour fermer la boîte de dialogue du style Numérotation 2. Puis appuyez de nouveau sur la touche entrée pour revenir dans votre document. Vous observez que désormais, le nombre des personnages apparaît puisque la liste est numérotée en chiffres arabes.

Si vous désirez utiliser la même présentation de listes numérotées à un autre endroit dans un document, voici comment procéder :

  1. Positionnez votre curseur sur le premier élément de la liste numérotée. Elle est de style Normal présentant une numérotation automatique.
  2. Ouvrez la liste des styles à l'aide du raccourci clavier ctrl-f11. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande plus.... Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Style et formatage.
  3. Vous êtes dans la boîte de dialogue Style et formatage et votre curseur est dans la liste des styles de paragraphe affichée par défaut. Appuyez sur tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la barre d'outils des catégories.
  4. À l'aide de la flèche droite, sélectionnez la catégorie Styles de liste. Appuyez sur Entrée pour afficher cette catégorie. Appuyez sur les touches maj-tab autant de fois que nécessaires pour atteindre la liste des styles de liste.
  5. À l'aide des touches Flèche haut et flèche bas, sélectionnez le style Numérotation 2. puis, appuyez sur Entrée.
  6. Vous retournez alors dans votre document. Si l'énumération continue à suivre celle de la liste numérotée que vous avez créée précédemment dans le même document, amenez le curseur sur le numéro de la liste qui vient de s'ajouter automatiquement à l’aide de la flèche droite. Puis, appuyez sur maj-f10 pour ouvrir le menu contextuel.
  7. Maintenant, utilisez flèche bas jusqu'à Reprendre la numérotation. Le numéro de la liste recommencera alors à 1.

Notez que la même méthode vous permet de décider si, après une unité de style, le style courant est maintenu ou remplacé par un autre style. Par exemple, après un style de paragraphe Titre 1, le style dit « de suite » est un style de paragraphe normal, puisque Writer s'attend à un texte introductif après un titre de niveau 1.

En résumé, pour appliquer un style à un texte sélectionné, vous devrez passer par la boîte de dialogue Style et formatage. Appuyez sur les touches ctrl-f11 pour ouvrir la fenêtre de choix de styles, puis sur la flèche bas pour sélectionner la commande Plus. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Style et formatage.

Choisissez le style désiré et appuyez sur Entrée pour l'appliquer et fermer la boîte de dialogue.

Insérer une table des matières[modifier | modifier le wikicode]

Pour insérer une table des matières, vous devez appliquer les styles avec les niveaux hiérarchiques. Pour faire l'exercice suivant, vous devez effectuer au préalable l'avant-dernier sur l'utilisation des styles.

Positionnez votre curseur juste avant le titre commençant par « Personnages ». Puis, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous que votre curseur est bien positionné à l'endroit où devra commencer la table des matières. Appuyez sur les touches alt-i pour ouvrir le menu Insertion, puis à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Index et tables. Puis appuyez sur flèche droite pour ouvrir le sous-menu et sélectionnez-y la commande Index et tables à l'aide de la touche flèche bas. Enfin, appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Index et tables.
  2. Assurez-vous d'être dans l'onglet Index. Si ce n'est pas le cas, nous vous rappelons que pour passer d'un onglet à l'autre, vous devez appuyer sur les touches maj-tab pour vous rendre sur le nom de l'onglet, puis sélectionner l'onglet désiré avec les flèches de direction. Puis, entrez dans l'onglet à l'aide de la touche tab.
  3. Votre curseur se trouve par défaut dans la zone de saisie nommée Titre. Tapez le titre que vous souhaitez donner à la table des matières.
  4. La liste déroulante suivante vous permet de choisir le style de la table à insérer. C'est ici que vous déciderez si c'est une table des matières ou un index d'un autre type, comme par exemple un index de mots-clés. Par défaut, le style Table des matières est sélectionné.
  5. Les zones suivantes vous permettent d'ajuster les paramètres de votre table des matières. Par exemple, vous pouvez décider que la table des matières ne portera que sur le chapitre courant au lieu de tout le document. De même, vous devez définir la profondeur, c'est-à-dire jusqu'à quel niveau hiérarchique l'assistant va pour générer la table. Assurez-vous que le chiffre de la zone de saisie Afficher les niveaux correspond au nombre total de niveaux utilisés dans votre document. Puis, appuyez sur la touche Entrée pour insérer la table des matières.
  6. Par souci d'esthétique, insérez maintenant un saut de page après la table des matières en appuyant sur les touches ctrl-Entrée.
  7. Enregistrez le document en cours en appuyant sur les touches ctrl-s.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à insérer des liens hypertextes.

Insérer des liens hypertextes[modifier | modifier le wikicode]

Si vous êtes familier avec Internet, vous connaissez sans doute les hyperliens. Il s'agit d'un texte ou d'un graphique qui, lorsque vous appuyez sur la touche Entrée quand votre curseur est dessus, vous fait basculer vers une autre adresse Internet. Les hyperliens permettent de naviguer à l'intérieur d'une même page web, d'un même site Web ou d'un site Web à un autre. Certains liens vous permettent de passer d'une section à une autre dans une même page Web. Ils vous permettent de vous déplacer rapidement dans la page sans la faire défiler.

Dans Writer, vous pouvez faire la même chose, soit insérer un lien hypertexte, qui vous offrira les mêmes possibilités que sur une page Web. Ceci se fait à partir de la boîte de dialogue Lien hypertexte du menu Insertion.

Assurez-vous que le document Les Précieuses Ridicules.odt du dossier Exercices est bien ouvert à l'écran. Dans le cas contraire, ouvrez-le maintenant.

Dans l'exercice suivant, vous allez créer un lien vers l'article de l'encyclopédie Wikipédia traitant de cette œuvre théâtrale.

Placez donc votre curseur sur le titre de la pièce.

  1. Appuyez sur les touches alt-i pour accéder au menu Insertion. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Hyperlien puis appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Le curseur est par défaut dans une liste où vous pouvez afficher différents chemins. Commencez par appuyer sur les touches maj-tab jusqu'à atteindre la liste déroulante située juste avant le bouton Appliquer. Cette liste contient les différentes cibles possibles pour un lien : vers un document, vers un autre fichier ou vers Internet. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez Internet.
  3. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la zone de saisie « Adresse ». Inscrivez dans cette zone : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Précieuses_ridicules
  4. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la zone de saisie Texte.
  5. Dans cette zone, tapez ce texte : « Les précieuses ridicules ».

Quand vous positionnez votre curseur sur le titre « Les précieuses ridicules », vous pouvez ouvrir le lien. Pour ce faire, appuyez sur maj-f10 ou sur la touche Application de votre clavier.

Dans le menu contextuel, choisissez à l'aide de la touche Flèche bas la commande Ouvrir le lien. Appuyez sur Entrée pour l'activer.

Notez que dans le menu contextuel, vous trouvez également une commande Editer l'hyperlien. Elle vous permet de modifier l'adresse cible ou le texte affiché.

En résumé, pour insérer un lien hypertexte à partir de la boîte de dialogue Hyperlien du menu Insertion, il vous faut choisir le type de cible, taper l'adresse de la cible dans la zone de saisie, puis inscrire le texte à afficher. Ce texte s'affiche ensuite et il suffit d'utiliser la commande Ouvrir le lien du menu contextuel pour activer le lien.

Créer des renvois facilement modifiables[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous rédigez un document, il est fréquent que vous désigniez, à un endroit donné, un autre endroit du document. Par exemple, il peut arriver que vous renvoyiez à une notion précédemment abordée ou à une image insérée auparavant dans le document. Cette désignation s'appelle un renvoi.

Vous pourriez les effectuer à la main, en spécifiant par exemple manuellement « voir le chapitre X page Y ». Cette méthode présente cependant un inconvénient, à savoir que la page Y est susceptible de changer si vous modifiez le document en y ajoutant ou en y insérant du texte ou d'autres choses.

Writer vous permet de fixer un renvoi et il se charge lui-même de sa mise à jour.

Dans cette leçon, vous verrez la boîte de dialogue Renvoi, comment effectuer un renvoi vers une image.

La boîte de dialogue Renvoi[modifier | modifier le wikicode]

Avant de faire des exercices, nous allons explorer la boîte de dialogue Renvoi. Voici la boîte de dialogue Renvoi en image telle qu'elle apparaît lorsque vous l'ouvrez dans un document vierge (reportez-vous à la page 8 du guide tactile ou branchez le module tactile si vous êtes non voyant).

la boîte de dialogue Renvoi

Cette boîte de dialogue comprend trois parties. À son ouverture, votre curseur se trouve dans la liste déroulante Type de renvoi. Cette liste vous permet d'indiquer si le renvoi que vous allez faire se fera vers un titre du document, une figure (une image), une note de base de page, etc.

tab vous permet d'atteindre une autre liste déroulante où vous pouvez choisir ce qui doit apparaître lors de l'insertion du renvoi. Writer peut faire allusion à l'élément auquel vous décidez de renvoyer en citant la page où il se trouve, son chapitre, en ne mentionnant que l'expression « supra » ou « infra », ou en affichant d'autres éléments constitutifs de votre élément cible.

Enfin, tab vous permet d'atteindre la liste contenant les éléments correspondant au type précédemment choisis et connus d Writer. Cette liste sera d'autant plus pertinente et accessible que vous avez choisi des styles, nommé les éléments graphiques que vous avez insérés et été précis dans leur organisation.

Créer un renvoi vers une image[modifier | modifier le wikicode]

Pour cet exercice, nous allons utiliser le fichier pauw situé dans le dossier Exercices. Ce fichier contient des captures d'écran, qui sont des images.

Pour créer un renvoi vers une image, voici comment procéder :

  1. Placez votre curseur à l'endroit où vous souhaitez inscrire le renvoi, par exemple, à la fin du document.
  2. Appuyez sur alt-i pour ouvrir le menu Insertion et sélectionnez la commande Renvoi à l'aide de la flèche bas.
  3. Dans la première liste déroulante, choisissez le type Figure.
  4. Dans la seconde, choisissez le titre de l'image.
  5. Dans la troisième, sélectionnez l'image qui vous intéresse avec ls flèches haut et bas et appuyez sur entrée.
  6. Pour refermer la boîte de dialogue, appuyez sur échappe. Remarquez que dans votre texte, se trouve désormais le titre de l'image que vous avez choisie. Votre curseur ne peut pas le parcourir caractère par caractère et se positionne soit sur la première lettre, soit sur l'espace situé après la dernière lettre du titre de l'image. Vous ne pouvez donc pas modifier ce titre, modifiable uniquement en modifiant celui que vous avez donné à votre image.
  7. Si vous souhaitez vous rendre à l'image à laquelle renvoie votre note, vous cliquez gauche dessus.[4]

Fermez le document en appuyant sur ctrl-f4. Nous vous conseillons de ne pas enregistrer les modifications. Remarquez que la même procédure s'applique pour renvoyer à un titre de section ou chapitre, il vous suffit de choisir un autre type de champ dans la première liste déroulante.

Vous voici arrivé à la fin du module 3. Avant de commencer le module 5, nous vous suggérons de répondre à un quiz de cinq questions sur les notions abordées.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Quelle est la procédure pour sélectionner le document en entier ?
    1. Appuyer sur le raccourci clavier ctrl-tab
    2. Appuyer sur le raccourci clavier ctrl-a
    3. Passer par le menu Format et la commande Paragraphe
    4. Appuyer sur la touche de fonction f9
  2. À quoi sert l'option Orientation paysage ?
    1. Elle est utilisée pour des photos insérées dans un document.
    2. Elle permet de modifier les marges de gauche et de droite.
    3. Elle permet d'utiliser une page dans sa largeur
    4. Elle permet de modifier l'alignement d'un paragraphe
  3. À quoi sert le raccourci clavier ctrl-Entrée ?
    1. A insérer un saut de ligne
    2. A insérer un espace insécable
    3. A sélectionner le document en entier
    4. A insérer un saut de page
  4. Concernant l'insertion d'éléments dans un document, laquelle de ces affirmations est fausse ?
    1. Les notes de bas de page ne s'affichent qu'à l'impression
    2. Un lien hypertexte permet de naviguer à l'intérieur d'un document
    3. Une table des matières peut être insérée n'importe où
    4. Les styles sont l'élément au cœur de la logique du traitement de texte
  5. Comment affiche-t-on les numéros de pages dans une table des matières ?
    1. Les numéros de pages s'affichent toujours automatiquement
    2. Par une case à cocher de la boîte de dialogue Table des matières
    3. En cochant la case « Afficher les numéros de pages »
    4. En choisissant le style Numéro de page

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le menu Format et la commande Paragraphe vous permettront de mettre en forme des paragraphes. Les raccourci clavier f9 et ctrl-t ne correspondent à aucune commande de Writer. Par contre, on utilise le raccourci clavier ctrl-a pour sélectionner le document entier. Référez-vous à la leçon 1 pour réviser les différentes options de sélection de texte.
  2. L'orientation de la page n'a rien à voir avec la modification des marges latérales, de l'alignement d'un document ou avec l'insertion de photos dans un document. Elle permet d'utiliser une page dans sa largeur. Référez-vous à la leçon 3 pour réviser les possibilités de mise en forme d'un document.
  3. Le raccourci clavier ctrl-entrée ne sert pas à insérer un saut de ligne ou de page. Pour sélectionner le document en entier, il faut utiliser le raccourci ctrl-a. Le raccourci clavier ctrl-entrée insère un saut de page et positionne votre curseur sur le début de la page suivante. Référez-vous à la leçon 4 pour réviser le mode d'emploi d'insertion d'un saut de page.
  4. Les notes de bas de page ne s'affichent pas seulement à l'impression. Elles peuvent être consultées à l'écran. Par contre, un lien hypertexte permet effectivement de naviguer à l'intérieur d'un document et une table des matières peut être insérée n'importe où dans le document. De même, les styles sont un élément incontournable pour tirer pleinement parti des possibilités offertes par un logiciel de traitement de texte. Référez-vous à la leçon 6 se rapportant aux liens hypertextes.
  5. Les numéros de pages s'affichent toujours automatiquement à l'insertion d'une table des matières. Les cases à cocher proposés et le style Numéro de page n'existent pas.

Vous avez terminé cette leçon.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 1,1 1,2 et 1,3 entrée deux fois du pavé numérique : permet de lire le texte sélectionné. Cette commande permet de lire la portion de texte que vous aurez préalablement sélectionnée.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 2,4 2,5 2,6 2,7 et 2,8 insertion-f : informe sur le type, le style et la taille de la police du caractère courant ainsi que son alignement. Notez que le caractère courant est le caractère se trouvant vis-à-vis du curseur d'insertion, ou focus.
  3. insertion-entrée deux fois du pavé numérique : permet d'obtenir l'information présentée sur la dernière ligne d'une fenêtre. Par exemple, cette commande permet de lire l'information présentée sur la barre d'état d'une fenêtre d'application lorsque celle-ci est affichée.
  4. signe multiplié du pavé numérique : effectue un clic gauche. Cette commande simule un clic gauche de souris lorsque votre curseur de balayage, qui entraîn votre pointeur, se situe sur l'élément où vous désirez cliquer.


Personnaliser Writer

Personnaliser Writer

Décrire les paramètres d'affichage[modifier | modifier le wikicode]

Writer fournit deux affichages que vous pouvez utiliser pour travailler. Votre choix dépendra du type de document que vous allez créer et de quelle manière vous comptez travailler.

Dans cette leçon, vous verrez le mode d'affichage Mise en page d'impression et le mode d'affichage Mise en page Web.

Avant de commencer, assurez-vous que Writer est ouvert à l'écran. Dans le cas contraire, ouvrez-le.

Le mode d'affichage Mise en page d'impression[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous appliquez une mise en forme soignée, ou si vous déplacez et copiez du texte, il est souhaitable d'utiliser ce mode. C'est celui par défaut au lancement de Writer.

Celui-ci montre la mise en page et la mise en forme effectives de sorte que vous puissiez avoir une idée de leurs effets ou de l'aspect de votre document. En fait, le mode d'affichage Mise en page d'impression permet d'afficher un document tel qu'il sera imprimé en incluant notamment les en-têtes, les pieds de page, les marges, et les lignes physiques de la feuille à l'écran.

Voici comment procéder afin d'afficher la page du document Les Précieuses Ridicules.odt dans ce mode :

  1. Appuyez sur les touches alt-a pour ouvrir le menu Affichage.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Mise en page d'impression et, si aucune case cochée n'apparaît, appuyez sur la touche Entrée. Votre document est maintenant affiché en mode d'impression.

La mise en page Web[modifier | modifier le wikicode]

Si vous créez un document qui aura vocation à être publié sur un site Internet, vous pourriez souhaiter prévisualiser son apparence. Voici comment procéder pour afficher le document tel qu'il apparaîtrait sur un site Internet :

  1. Appuyez sur les touches alt-a pour ouvrir le menu Affichage.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Mise en page Web et, si aucune case cochée n'apparaît, appuyez sur la touche Entrée. Votre document est maintenant affiché en mode Web.

Appuyez sur les touches ctrl-s pour enregistrer le document et fermez le document Les Précieuses Ridicules.odt.

La leçon suivante vous permettra de choisir les options de Writer.

Choisir les options de Writer[modifier | modifier le wikicode]

Dans la configuration par défaut de l'application Writer, certains paramètres ont été affectés à partir de différents critères généraux. Cependant, vous pouvez changer cette configuration de base afin d'améliorer votre confort ou la rapidité d'exécution de certaines tâches.

Dans cette leçon, vous verrez la boîte de dialogue des Options de Writer, comment modifier l'unité de mesure, comment modifier le dossier par défaut, comment ouvrir un fichier modèle Normal.ott.

La boîte de dialogue Options de Writer[modifier | modifier le wikicode]

La boîte de dialogue Options de Writer se trouve dans le menu Outils de la barre de menus. Vous pouvez y accéder en tapant les touches alt-o. Puis, à l'aide de la touche Flèche haut, sélectionnez la commande Options et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue. Votre curseur est positionné par défaut sur la liste des onglets.

La boîte de dialogue Options est assez complexe, en particulier du fait de l'organisation de ses onglets. Ils sont rangés comme une arborescence. Pour faciliter la suite de cette leçon et votre compréhension de l'organisation de la boîte de dialogue, réduisez tous les onglets afin de parcourir le premier niveau de l'arborescence. Pour ce faire, appuyez sur flèche gauche, puis flèche bas, puis flèche gauche, jusqu'à la fin de la liste.

Votre curseur devrait être sur le dernier élément du premier niveau de l'arborescence des onglets de la boîte de dialogue Options. À l'aide de la flèche haut, parcourez la liste des huit éléments.

Pour observer les onglets contenus dans chaque catégorie, vous appuyez sur la flèche droite. Une liste de sous-onglets apparaîtra et vous pouvez la parcourir à l'aide de la flèche bas. Observez la liste des onglets et des sous-onglets.

Notez que la boîte de dialogue distingue les options générales de LibreOffice ayant un impact sur tous les outils, dont Writer, celles spécifiques à Writer et celles concernant Writer sur le Web. Les autres onglets concernent également Writer.

Enfin, pour parcourir le contenu des options de chaque sous-onglet, appuyez sur la touche tab.

Notez qu'une autre boîte de dialogue permet également de configurer certaines options de Writer. Elle s'intitule Personnaliser et se situe elle aussi dans le menu Outils. Elle a une forme plus habituelle, subdivisée en onglets. Nous aurons l'occasion de l'étudier.

Modifier l'unité de mesure[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant choisir l'unité de mesure que vous souhaitez utiliser, par exemple pour les marges ou les tabulations. Le centimètre est l'unité de mesure définie par défaut pour l'entrée des valeurs dans les boîtes de dialogue. Néanmoins, vous pouvez entrer des valeurs dans une unité de mesure différente que celle définie par défaut. Les valeurs différentes doivent être alors suivies du symbole représentant l'unité de mesure utilisée.

Dans l'exercice suivant, vous allez modifier les valeurs par défaut de Writer.

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils de la barre de menus. À l'aide de la flèche haut, sélectionnez la commande Options et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez l'onglet intitulé LibreOffice Writer. Développez-le à l'aide de la touche Flèche droite.
  3. Appuyez sur la touche Flèche bas pour sélectionner l'onglet Général.
  4. Appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la liste déroulante Unité de mesure.
  5. Cette liste déroulante vous donne cinq possibilités d'unités de mesure à utiliser : le pouce, le centimètre, le millimètre, le point ou le pica. Avec la touche Flèche haut ou flèche bas, vous pouvez choisir votre unité qui sera utilisée par défaut. Dans le cadre de cet exercice, ne modifiez pas l'unité de mesure par défaut. Appuyez sur la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue.

Modifier le dossier par défaut[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous souhaitez enregistrer un document, il vous faut en spécifier l'emplacement. Si la plupart du temps vous enregistrez vos documents au même endroit, avant par exemple de les déplacer avec votre outil de gestion de fichiers, vous avez intérêt à définir ce dossier comme dossier par défaut.

Voici comment procéder :

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils de la barre de menus. À l'aide de la flèche haut, sélectionnez la commande Options et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez l'onglet intitulé LibreOffice Writer. Développez-le à l'aide de la touche Flèche droite.
  3. Appuyez sur la touche Flèche bas autant de fois que nécessaire pour positionner votre curseur sur l'onglet intitulé Chemins.
  4. Appuyez sur la touche Tabulation pour amener votre curseur dans un tableau que vous pouvez parcourir avec les quatre flèches de direction. La première colonne correspond aux différents éléments que Writer est susceptible de devoir stocker sur votre ordinateur, comme le dictionnaire, la sauvegarde, les modèles, etc. La deuxième colonne indique les chemins où Writer va chercher ou stocker l'élément correspondant.
  5. Appuyez sur la touche flèche bas autant de fois que nécessaire pour sélectionner l'élément Mes documents.
  6. Ensuite, appuyez sur la touche tab autant de fois que nécessaire pour atteindre le bouton Editer et appuyez sur la touche Entrée. La boîte de dialogue Changer se présente comme la boîte de dialogue Ouvrir. À l'ouverture de la boîte de dialogue, le curseur est dans la zone de saisie Emplacement. Vous pouvez entrer directement le dossier par défaut de votre choix avec son chemin.
  7. Notez que vous pouvez rétablir le chemin par défaut en activant le bouton Par défaut. Dans le cadre de cet exercice, ne modifiez pas le chemin par défaut. Appuyez sur la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue.

Ouvrir un fichier modèle document vierge[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez appris, au module 1, qu'à l'ouverture de Writer, un document s'ouvre par défaut. Le modèle document vierge est un modèle polyvalent qui convient à tous les types de documents. Quand vous lancez Writer, l'application crée un nouveau document vide fondé sur un modèle vierge.

Notez que vous pouvez modifier ce modèle pour changer la mise en forme ou le contenu par défaut des documents. Voici comment ouvrir le modèle par défaut défini par Writer :

  1. Appuyez sur les touches alt-f pour accéder au menu Fichier.
  2. Appuyez sur la touche entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Nouveau, le curseur étant par défaut sur cette commande.
  3. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la commande Document texte à l'aide de la touche Flèche bas et appuyez sur Entrée. Si vous aviez un modèle souhaité, vous auriez choisi la commande Modèle et, dans la boîte de dialogue Gestion de modèles, ouvert le modèle désiré. Les modèles définis pour Writer s'ouvrent via l'onglet Documents de la boîte de dialogue Gestion de modèles.

Notez que pour créer un nouveau modèle, la commande s'appelle Enregistrer comme modèle et se trouve dans le sous-menu Modèle du menu Fichier.

La prochaine leçon vous apprendra à configurer l'autocorrection.

Configurer l'autocorrection[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque vous saisissez du texte dans Writer, par défaut, la première lettre de chaque phrase est remplacée, si elle est en minuscule, par une lettre en majuscule. Dans cette leçon, vous verrez comment désactiver cette option.

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Options d'autocorrection et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Dans cette boîte de dialogue, vous avez différents onglets. Celui qui nous intéresse s'appelle Options.[1] Appuyez sur les touches maj-tab pour positionner votre curseur sur la liste des onglets. À l'aide de la touche Flèche droite, sélectionnez l'onglet Options. Appuyez sur la touche tab pour entrer dans l'onglet.
  3. Appuyez sur la touche flèche bas et la touche flèche droite pour parcourir le tableau. Positionnez le curseur sur la ligne Majuscule en début de phrase. Si cette case est cochée, Writer mettra automatiquement une majuscule en début de phrase. Si vous ne voulez pas de ce comportement, décochez la case pour la désactiver. Pour ce faire, appuyez sur la flèche gauche pour vous placer sur la case à cocher à gauche de la correction automatique proposée.
  4. Appuyez sur la touche Entrée pour enregistrer vos modifications et fermer la boîte de dialogue.

La prochaine leçon concerne la configuration des polices et des marges par défaut.

Configurer la police et les marges par défaut[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez appris, à la leçon 2, comment ouvrir un modèle de document prédéfini par Writer et rapidement comment en créer un. Après cette leçon sur la configuration des marges et de la police par défaut, vous pourrez vous créer un modèle personnalisé.

Dans cette leçon vous verrez comment configurer la police par défaut et comment configurer les marges par défaut.

Configurer la police par défaut[modifier | modifier le wikicode]

Certaines polices de caractères sont plus lisibles à l'écran que d'autres. Par exemple, la police Arial est une police nettement définie et conserve sa qualité de lecture quelle que soit sa taille de caractère.

Voici comment configurer la police Arial par défaut :

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez la commande Options et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez l'onglet LibreOffice Writer et appuyez sur la touche Flèche droite pour le développer. Sélectionnez ici l'onglet Polices (standard occidentales).
  3. Cet onglet propose une police et une taille par défaut pour plusieurs situations. Pour chacune, indiquez la police Arial en la tapant dans la zone de saisie ou en la choisissant dans la liste déroulante.
  4. Appuyez sur échappe pour ne prendre en compte aucune modification.

Configurer les marges par défaut[modifier | modifier le wikicode]

Chaque page de document de Writer comporte des marges. Les marges représentent l'espace entre le texte et le bord du papier. Elles assurent que le texte ne débordera pas de la page et aident à présenter un document de façon esthétique et organisée.

Les marges par défaut peuvent être ajustées pour que vienne se loger votre logo d'entreprise ou tout autre graphique inclus dans votre papier d'impression.

Pour configurer les marges par défaut, vous allez utiliser ce que vous avez déjà appris dans ce module, puisque la procédure consiste en la définition d'un modèle par défaut comportant les bonnes marges.

  1. Ouvrez un nouveau document en appuyant sur les touches ctrl-n.
  2. Appuyez sur alt-t pour ouvrir le menu Format. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez la commande Page et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  3. Appuyez sur les touches maj-tab pour atteindre la liste des onglets et, à l'aide de la flèche droite, sélectionnez l'onglet Page.
  4. Appuyez sur tab autant de fois que nécessaire pour atteindre la zone de saisie intitulée Gauche. Inscrivez une valeur de 2,5cm dans les quatre zones de saisie. Appuyez sur Entrée pour valider vos modifications et fermer la boîte de dialogue.
  5. Pour l'instant, les nouvelles marges s'appliquent au document actuel. Pour qu'elles deviennent par défaut, il faut en faire un modèle par défaut. Pour ce faire, appuyez sur alt-f pour ouvrir le menu Fichier et, avec la flèche bas, sélectionnez la commande Enregistrer sous… puis appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  6. Sélectionnez avec flèche bas l'élément Modèle de texte ODF (.OTT).
  7. Choisissez l'emplacement où enregistrer le modèle. Dans le cadre de cet exercice, appuyez sur maj-tab et choisissez le dossier Mes modèles puis appuyez sur Entrée. Une nouvelle boîte de dialogue s'ouvrira pour vous permettre de donner un nom à votre modèle. Dans le cadre de cet exercice, tapez Marges. Appuyez sur Entrée pour refermer les boîtes de dialogue.
  8. Ouvrez le gestionnaire de modèle à l'aide du raccourci maj-ctrl-n. Dans la liste des dossiers, sélectionnez Mes modèles et appuyez sur Entrée pour l'ouvrir. Ensuite, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez le modèle nommé Marges. Appuyez alors sur tab pour accéder aux barres d'outils jusqu'à entendre « Ouvrir ».
  9. À l'aide de la flèche droite, sélectionnez Par défaut et appuyez sur Entrée. Désormais, quand vous créerez un nouveau document, ce sont ces paramètres qui seront utilisés.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à modifier les couleurs du fond et du texte de votre document.

Modifier la couleur du fond et du texte[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, vous avez la possibilité de modifier la couleur du fond de la page ainsi que celle de la police. Cependant, si vous utilisez un système d'agrandissement, les couleurs choisies peuvent entrer en conflit avec celles de l'environnement. Nous vous conseillons donc de ne changer ces configurations que dans le cas où vous n'utiliseriez pas de technologie d'agrandissement.

Dans cette leçon, vous verrez comment modifier la couleur du fond et comment modifier la couleur de la police.

Modifier la couleur du fond[modifier | modifier le wikicode]

Voici la démarche à suivre pour modifier la couleur du fond de la page :

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez le menu Caractère et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Caractère.
  3. À l'aide des touches maj-tab, positionnez-vous sur la liste des onglets. Puis, avec la touche flèche droite, sélectionnez l'onglet Arrière-plan.
  4. Votre curseur se trouve sur le nom de l'onglet Arrière-plan. Appuyez sur la touche tab. Votre curseur se place sur une grille, dans laquelle vous vous déplacez avec les flèches haut et bas. Vous pouvez choisir la couleur désirée. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la couleur Bleu 2.
  5. Appuyez sur la touche Entrée pour choisir la couleur de fond et fermer le menu.

Comment modifier la couleur de la police[modifier | modifier le wikicode]

Après avoir modifié la couleur du fond du document, vous allez apprendre comment assortir la couleur de la police à celle du fond.

  1. Appuyez sur les touches alt-t pour ouvrir le menu Format.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Caractère et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Caractère.
  3. Appuyez sur les touches maj-tab pour vous positionner sur la liste des onglets. À l'aide de la flèche droite, sélectionnez l'onglet Effet de style.
  4. Appuyez sur tab pour vous positionner sur la première liste déroulante, qui est justement celle des couleurs disponibles. À l'aide des flèches de direction, vous pouvez choisir une des couleurs proposées. Dans le cadre du prolongement de l'exercice précédent, choisissez la couleur blanc. Appuyez sur la touche Entrée pour choisir la couleur de la police et fermer la boîte de dialogue Caractère. Notez que ce changement n'est valable que pour le document courant.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à créer un raccourci clavier.

Créer des raccourcis clavier[modifier | modifier le wikicode]

Comme vous l'avez déjà remarqué, l'utilisation de raccourcis clavier fait gagner du temps. En effet, lorsque vous voulez déplacer un paragraphe, vous utilisez déjà les touches ctrl-x pour le couper et ctrl-v pour le coller. Si vous passiez par le menu, il vous faudrait dérouler le menu édition et choisir la commande Couper, puis recommencer pour choisir la commande Coller. Cependant, nous vous conseillons d'être vigilant pour ne pas risquer d'effacer ou de remplacer un raccourci clavier déjà existant et très utile.

Cette possibilité de créer des raccourcis peut s'étendre au-delà des commandes. Vous pouvez en effet enregistrer un raccourci clavier qui effectuera pour vous toute une série de tâches.

Dans cette leçon, vous allez apprendre comment créer une macro et comment créer un raccourci clavier.

Créer une macro[modifier | modifier le wikicode]

Une macro est une tâche qui nécessite plusieurs commandes pour être accomplie. Quand vous créez une macro, vous effectuez toutes les commandes nécessaires à l’accomplissement de la tâĉhe souhaitée et tous les réglages désirés. Alors qu’un raccourci clavier basique permet d’activer une commande de menu, une macro permet d’en activer plusieurs et de faire des choix automatiquement.

Dans le prochain exercice, vous allez créer un raccourci clavier qui va, à lui seul, centrer votre texte et le souligner.

Voici la procédure :

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour dérouler le menu Outils. Dans ce menu, sélectionnez la commande Macros pour ouvrir son sous-menu.
  2. Dans ce menu, sélectionnez la commande Enregistrer une macro et appuyez sur entrée. Ne tenez pas compte de la boîte de dialogue qui s’affiche. À partir de maintenant, toutes les touches que vous allez taper seront enregistrées.
  3. Appuyez sur ctrl-e pour centrer votre texte.
  4. Maintenant, appuyez sur ctrl-u pour souligner votre texte.
  5. Maintenant, appuyez sur alt-o pour dérouler le menu Outils et sélectionnez la commande Macros. Dans ce menu, la commande enregistrer une macro est cochée. Appuyez sur Entrée pour décocher la case et terminer l’enregistrement de la macro. Une boîte de dialogue s’ouvrira.
  6. Appuyez sur maj-tab jusqu’à la zone de saisie intitulée « Nom de la macro » et inscrivez le nom Exercice macro.
  7. Enfin, appuyez sur tab jusqu’au bouton Enregistrer et sélectionnez-le avec la touche entrée.

Créer un raccourci clavier[modifier | modifier le wikicode]

Writer vous permet d’affecter un raccourci non prévu par défaut à une commande ou à une macro. Au prochain exercice, vous allez affecter un raccourci clavier à la macro que vous venez de créer. La procédure sera la même pour créer un raccourci vers une commande de menus qui n’a pas de raccourci clavier.

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Personnaliser pour ouvrir la boîte de dialogue Personnaliser.
  2. Appuyez sur les touches maj-tab pour atteindre la liste des onglets et choisissez l'onglet intitulé Clavier.
  3. Dans cet onglet, il y a trois listes déroulantes. La première contient les touches, la seconde les catégories de commandes et la troisième, les commandes. Votre curseur se retrouve par défaut dans la liste des touches de clavier. Appuyez sur la touche tab pour atteindre la liste des catégories. Les commandes des menus sont rangées en effet par catégories, afin que vous les retrouviez plus facilement. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la catégorie désirée. Dans le cadre de cet exercice, choisissez Macros de LibreOffice. Ce choix fait l’objet d’un sous-menu que vous ouvrez avec la flèche droite. Choisissez User, pour n’afficher que les macros que vous avez vous-même définies. Puis standard, puis Module 1, dans les sous-catégories que propose l’arborescence et que vous faites apparaître à l’aide des flèches droite et bas.
  4. Appuyez sur la touche tab pour accéder à la liste des commandes. Choisissez-en une à l'aide de la flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, choisissez Exercice macro.
  5. Utilisez les touches maj-tab pour revenir à la liste des touches. Vous pouvez choisir dans la liste des touches et des raccourcis proposés, ou en taper un directement. Dans le cadre de cet exercice, appuyez sur le raccourci clavier maj-ctrl-m.
  6. Vous avez ainsi affecté le raccourci clavier maj-ctrl-m à la macro que vous aviez créée lors de l’exercice précédent et qui ajuste automatiquement la taille de vos caractères, la police et les marges de votre document. Pour vérifier si la touche est disponible, c'est-à-dire non affectée à une autre commande de Writer, appuyez sur tab autant de fois que nécessaire pour atteindre le bouton Modifier. Si vous ne le trouvez pas, c'est que le raccourci clavier est déjà affecté. Si vous le trouvez, appuyez sur la touche Entrée pour l'activer.
  7. Appuyez sur maj-tab autant de fois que nécessaire pour atteindre le bouton OK. Appuyez sur Entrée pour valider les changements et fermer la boîte de dialogue Personnaliser.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à utiliser les barres d'outils.

Utiliser les barres d'outils[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez utiliser les barres d'outils standard et celle Formatage. Dans ces barres d'outils, il y a des icônes que vous pouvez activer comme des menus sans ouvrir le menu ou la boîte de dialogue. Vous pouvez passer de l'une à l'autre à l'aide de la touche tab et sélectionner celle choisie avec la touche entrée.

Dans cette leçon, vous allez activer une barre d'outils, utiliser la barre d'outils standard et utiliser la barre d'outils Style et formatage.

Afficher une barre d'outils[modifier | modifier le wikicode]

Writer offre la possibilité d'afficher des barres d'outils de toutes sortes. Il peut en afficher des dizaines. Dans la pratique, toutes ne vous seront pas utiles et même, assez peu le seront. Aussi, nous vous suggérons de désactiver l'affichage de la plupart d'entre elles.

Cependant, pour cette leçon, nous vous proposons d'en activer deux : celle standard et celle Style et formatage. Voici comment procéder.

  1. Appuyez sur les touches alt-a pour dérouler le menu Affichage. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Barre d'outils et ouvrez le sous-menu qui s'y rapporte avec la touche flèche droite.
  2. Dans ce menu, assurez-vous que les éléments Standard et Formatage sont cochés. Si ce n'est pas le cas, positionnez votre curseur sur l'un d'eux et appuyez sur Entrée. Le menu se refermera et la barre d'outils sera affichée.
  3. Recommencez les étapes 1 et 2 pour afficher l'autre barre d'outils. Vous pouvez faire de même pour désactiver les autres en décochant, par la même technique, les éléments cochés.

Utiliser la barre d'outils standard[modifier | modifier le wikicode]

  1. Appuyez sur la touche f6 autant de fois que nécessaire pour accéder à la barre d'outils standard, il s'agit de celle située juste après la barre de menus.
  2. Choisissez l'icône représentant la commande dont vous avez besoin à l'aide des flèches de direction. Dans le cadre de cet exercice, choisissez l'icône Nouveau. Appuyez sur la touche Entrée pour activer la commande.
  3. Enfin, appuyez sur f6 autant de fois que nécessaire pour revenir dans votre document.

Utiliser la barre d'outils Style et formatage[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cadre de cet exercice, tapez les mots : « expression à mettre en gras » dans votre nouveau document créé à l'exercice précédent. Sélectionnez ensuite la phrase avant de mettre en pratique l'exercice sur la barre d'outils Style et formatage.

  1. Appuyez sur la touche f6 autant de fois que nécessaire pour atteindre la barre d'outils Style et formatage.
  2. Choisissez l'icône représentant la commande dont vous avez besoin à l'aide des flèches de direction. Dans le cadre de cet exercice, choisissez l'icône Gras et appuyez sur la touche Entrée pour activer la commande.[2]

Vous voici arrivé à la fin du module 4. Avant de poursuivre et de commencer le module 6, nous vous suggérons de répondre à un quiz de cinq questions portant sur les notions abordées.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Où peut-on ouvrir les derniers fichiers utilisés ?
    1. Dans le menu Affichage
    2. Dans le sous-menu Nouveau du menu Fichier
    3. Dans la boîte de dialogue Propriétés du menu Fichier
    4. Dans le menu Dernier documents du menu Fichier
  2. À partir de quel emplacement peut-on désactiver l'option Majuscule en début de phrase ?
    1. Dans la boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils
    2. Dans le sous-menu Autocorrection du menu Format
    3. Dans la boîte de dialogue Options du menu Outils
    4. Dans la boîte de dialogue Options d'autocorrection du menu Outils
  3. Que permet le mode d'affichage Mise en page d'impression ?
    1. Il permet d'afficher uniquement le texte
    2. Il permet d'afficher le fichier vierge par défaut
    3. Il montre la mise en page et la mise en forme effectives
    4. Il permet d'afficher uniquement le texte et les marges
  4. À partir de quelle boîte de dialogue peut-on associer un raccourci clavier à une commande ?
    1. La boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils
    2. La boîte de dialogue Options du menu Outils
    3. Le sous-menu Nouveau du menu Fichier
    4. Le sous-menu Autocorrection du menu Format
  5. Comment pouvez-vous créer un raccourci clavier si la commande ne se trouve pas dans la boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils ?
    1. En créant une macro
    2. En ajoutant la commande à la boîte de dialogue
    3. En affichant la barre d'outils correspondante
    4. En tapant le raccourci quand vous êtes positionné sur la commande

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les derniers fichiers utilisés ne se trouvent pas dans le bas du menu Affichage, ni dans le menu Nouveau du menu Fichier, ni dans la boîte de dialogue Propriétés du menu Fichier. Ils sont dans le menu Derniers documents du menu Fichier. Référez-vous à la leçon 2 pour réviser les différentes options de Writer.
  2. Ce n'est pas dans la boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils, dans le sous-menu Autocorrection du menu Format ou dans la boîte de dialogue Options du menu Outils, mais dans l'onglet Options de la boîte de dialogue Options d'autocorrection du menu Outils que vous pouvez désactiver l'option Majuscules en début de phrase. Référez-vous à la leçon 3 pour réviser cette notion.
  3. Le mode d'affichage Mise en page d'impression, en plus d'afficher le texte et les marges du document, montre la mise en page et la mise en forme effectives d'un document. Pour afficher un fichier vierge, vous devez sélectionner Document texte dans le sous-menu Nouveau du menu Fichier. Référez-vous à la leçon 1 pour revoir ces notions.
  4. La boîte de dialogue Personnaliser, accessible depuis la commande Personnaliser du menu Outils, permet d'associer un raccourci clavier à une commande, depuis l'onglet Clavier. La boîte de dialogue Options du menu Outils permet quant à elle de configurer plusieurs options de Writer. De son côté, le sous-menu Nouveau du menu Fichier permet d'ouvrir de nouveaux documents. Référez-vous à la leçon 6 pour revoir les notions sur les raccourcis clavier.
  5. Quand la commande n'apparaît pas dans la boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils, ou si vous souhaitez mettre en place un choix par défaut, vous devez créer une macro. En revanche, il n'est pas possible d'ajouter la commande à la boîte de dialogue Personnaliser du menu Outils. De même, l'affichage de la barre d'outils correspondante n'est non seulement pas toujours possible pour la commande envisagée, mais elle ne permet pas de créer un raccourci clavier pour cette commande. Enfin, taper le raccourci qu'on souhaite quand le curseur est positionné sur la commande n'est pas une option disponible. Référez-vous à la leçon 6 pour revoir la marche à suivre.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. insertion-entrée : permet d'obtenir le titre de la fenêtre d'application. Cette commande permet de lire le titre de la fenêtre d'application dans laquelle vous vous trouvez ainsi que le nom du document dans lequel vous travaillez. Notez que dans une boîte de dialogue, cette commande vous permet également de lire le titre de la boîte et de l'onglet de la fiche active.
  2. insertion-f : informe sur le type, le style et la taille de la police du caractère courant ainsi que son alignement. Notez que le caractère courant est le caractère se trouvant vis-à-vis du curseur d'insertion, ou focus.


Obtenir de l'aide

Ouvrir la fenêtre d'aide de Writer[modifier | modifier le wikicode]

Ce manuel ne se fixe pas pour objectif l'exhaustivité des usages du traitement de texte et il n'aborde pas les autres outils fournis avec la suite LibreOffice. Il s'en tient à offrir un guide accessible aux utilisateurs déficients visuels souhaitant acquérir les bases du traitement de texte, sans s'interdire d'aborder des sujets pour des usages plus avancés.

L'aide interne de Writer est quant à elle exhaustive sur les fonctionnalités du traitement de texte et de la suite LibreOffice. Par contre, son contenu et ses indications ne sont pas nécessairement accessibles. Elle cite tous les raccourcis clavier, mais vous devrez souvent transposer les explications fournies en commandes de menus et raccourcis clavier.

Au plan formel, elle ressemble à un livre de référence auquel vous pouvez accéder par la touche f1. Toutefois, l'aide étant un document informatisé, elle offre plus de possibilités qu'un livre standard.

Dans les prochaines leçons, nous nous atarderons sur les particularités de la navigation dans ce livre sur l'ordinateur. Après avoir parcouru ce module, vous devriez être en mesure d'accéder à un grand nombre d'informations concernant Writer. Vous pourrez également utiliser de la même façon l'aide disponible dans les applications de la suite LibreOffice.

Dans cette leçon, vous verrez comment ouvrir l'aide interne de LibreOffice et comment ouvrir l'aide disponible sur Internet.

Ouvrir la fenêtre Aide de LibreOffice[modifier | modifier le wikicode]

Dans Writer, la consultation d'un sujet donné se fait en deux étapes. La première étape consiste à repérer le sujet recherché. La deuxième étape consiste à lire l'information sur le sujet.

Nous vous proposons maintenant de faire un premier exercice qui consiste à lancer la fenêtre de l'aide de LibreOffice depuis votre logiciel Writer afin d'ouvrir la partie du livre concernant Writer. Nous utiliserons le menu d'aide de la barre de menus. Tout d'abord, assurez-vous d'avoir l'application Writer ouverte à l'écran.

  1. Appuyez sur la touche f10 pour ouvrir la barre de menus. Puis, utilisez la touche flèche droite autant de fois que nécessaire pour atteindre le menu Aide et déroulez-le à l'aide de la touche flèche bas.
  2. Sélectionnez la commande Aide de LibreOffice en appuyant sur la touche flèche bas ou flèche haut et appuyez sur Entrée pour ouvrir la fenêtre Aide de LibreOffice. Notez que vous pourriez également ouvrir cette fenêtre en utilisant la touche f1.
  3. Si l'outil d'aide n'a pas été installé, votre navigateur Web se lancera et vous serez sur un outil d'aide en ligne de LibreOffice. Nous décrirons à la leçon 7 ses principales spécificités et dans l'exercice suivant comment y accéder sans utiliser le menu Aide de Writer.

Ouvrir l'aide en ligne de LibreOffice[modifier | modifier le wikicode]

Si vous souhaitez lire l'aide en ligne alors que l'outil d'aide de LibreOffice est installé, la procédure ci-dessus ne fonctionnera pas. Par contre, vous pourrez ouvrir la page à l'aide de votre navigateur Web. Voici comment procéder :

  1. Ouvrez votre navigateur Web préféré, par exemple Firefox.
  2. Entrez dans la barre d'adresse ce qui suit en la copiant depuis ce document : https://help.LibreOffice.org/index.php?title=Writer/Welcome_to_the_LibreOffice_Writer_Help/fr&Language=fr&System=UNIX&Version=4.2#bm_id3147244. Appuyez ensuite sur Entrée.
  3. Si vous pensez souvent utiliser cette aide, nous vous suggérons d'en faire votre favori ou de marquer cette page dans votre navigateur Web.

La prochaine leçon décrira la fenêtre Aide de LibreOffice, tandis que les quatre leçons suivantes seront chacune consacrées à un onglet, c'est-à-dire à une méthode de recherche. Enfin, la dernière leçon survolera les spécificités de l'aide en ligne de LibreOffice.

Découvrir la fenêtre Aide de LibreOffice[modifier | modifier le wikicode]

Pour suivre cette leçon, vous devez, si ce n'est déjà fait, lancer l'aide interne de LibreOffice en appuyant sur la touche de fonction f1.

Comme toute fenêtre d'application, l'aide de LibreOffice comporte une barre de titre, une case de menu système et les boutons Réduire, Maximiser et Fermer. Par contre, au lieu d'une barre de menus, la fenêtre d'aide présente directement des fiches dont vous pouvez voir le titre dans les onglets en haut à gauche.

Voici à quoi ressemble chaque fiche de la fenêtre Aide de LibreOffice, partie Writer (reportez-vous aux pages 9 à 12 du guide tactile ou branchez votre module tactile si vous êtes non voyant).

la fiche Rechercher la fiche contenu de l'aide la fiche Index de l'aide la fiche des marque-pages

Chaque fiche vous offre une façon différente de sélectionner une rubrique. La fiche Contenu ouvre une rubrique par sujet. Pour y accéder, choisissez l'onglet Contenu. La fiche Rechercher permet d'obtenir une rubrique à partir de mots-clés contenus dans les pages de l'aide. La fiche Index présente les rubriques par ordre alphabétique. Enfin, la fiche marque-pages ne présente que les sujets que vous aurez marqués comme fréquemment utiles pour vous.

La fenêtre Aide de LibreOffice s'ouvre toujours sur la dernière fiche consultée. Par exemple, si vous avez laissé cette fenêtre à la fiche Contenu lors d'une consultation antérieure, c'est celle-ci qui sera active quand vous ouvrirez de nouveau la fenêtre d'aide.

Après le lancement de la fenêtre d'aide, le curseur se trouve toujours sur le premier élément de la fiche active. Pour identifier la fiche active, utilisez les touches ctrl-tab. Si vous ne pouvez pas accéder à l'onglet avec les touches ctrl-tab, utilisez tab et maj-tab puis les flèches gauche et droite pour faire défiler la liste des onglets.

Vous pouvez utiliser la touche tab pour passer d'un élément à l'autre à l'intérieur de la fiche.

Nous vous invitons à faire l'exercice d'activer les différentes fiches. Pour ce faire, faites défileRr les onglets à l'aide des flèches gauche et droite après avoir atteint la liste des titres d'onglets avec la touche tab ou maj-tab. Arrêtez-vous sur la fiche Contenu avant de passer à la prochaine leçon.

Faire une recherche à l'aide du contenu[modifier | modifier le wikicode]

La fiche Contenu présente les sujets d’aide de LibreOffice comme un livre électronique. Dans le second panneau, vous accédez donc à la table des matières présentée sous la forme d’une arborescence. Pour parcourir les sujets, utilisez les flèches haut et bas. Pour en ouvrir un, vous appuyez sur la touche flèche droite. Si aucun sous-menu ne s’ouvre, c’est que l’élément sur lequel vous vous trouvez correspond à un article. Appuyez alors sur entrée pour l’afficher.

Dans le prochain exercice, nous allons accéder à la liste des raccourcis clavier offerts par Writer. Si ce n’est pas déjà fait, ouvrez l’aide de Writer sur la fiche Contenu.

  1. À l’aide de la flèche bas, sélectionnez la rubrique « Rubriques d’aide communes » qui présente tous les sujets communs à tous les composants de LibreOffice, dont Writer fait partie. Appuyez sur la flèche droite pour ouvrir cette rubrique.
  2. Lorsque vous descendez dans cette arborescence, le premier élément est « Informations générales ». Ouvrez-le avec la flèche droite.
  3. Dans cette rubrique, le premier élément s’intitule « Raccourcis clavier » et n’a pas de sous-menu. Appuyez donc sur entrée pour afficher l'article.
  4. Maintenant, appuyez sur la touche f6 deux fois pour ouvrir l’article.
  5. L’article s’affiche comme une page Web. Il présente donc des liens, que vous pouvez activer avec la touche entrée, et des tableaux dans lesquels vous pouvez naviguer avec l’aide de votre lecteur d’écran. Activez le lien proposé sur cet article puis refaites f6 deux fois pour consulter les résultats.

Dans la prochaine leçon, vous verrez comment lancer une recherche dans l’aide de Writer.

Faire une recherche à l’aide de l’outil de recherche[modifier | modifier le wikicode]

La fiche Rechercher présente une fenêtre similaire à celle vous permettant de rechercher un texte dans un document. Vous la parcourez avec la touche tab.

Au prochain exercice, vous allez rechercher les rubriques d’aide concernant les raccourcis clavier, afin de mesurer la différence de procédure entre les deux méthodes de recherche. Assurez-vous que l’aide de Writer est ouverte sur la fiche Rechercher.

  1. Positionnez votre curseur sur la zone de saisie et inscrivez « Raccourcis ».
  2. Au lieu de taper directement la touche entrée, explorez d’abord la fiche. Celle-ci présente des cases à cocher vous permettant de limiter le périmètre de la recherche, au cas où les résultats affichés la première fois seraient trop vagues.
  3. Après avoir fait le tour de la fiche, appuyez sur la touche entrée depuis le bouton Rechercher ou la zone de saisie.
  4. Après la deuxième case à cocher, se trouve la liste de vos résultats de recherche. Vous pouvez la parcourir à l’aide de la flèche bas. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez « Raccourcis clavier dans LibreOffice Writer » et appuyez sur Entrée.
  5. Maintenant, appuyez deux fois sur la touche f6 pour lire l’article correspondant. L’article s’affiche comme une page Web. Il présente donc des liens, que vous pouvez activer avec la touche entrée, et des tableaux dans lesquels vous pouvez naviguer avec l’aide de votre lecteur d’écran.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à faire une recherche dans l’index de l’aide.

Faire une recherche à partir de l’index[modifier | modifier le wikicode]

L’index de l’aide est une autre façon de trouver de l’information sur un sujet qui vous intéresse. Le fonctionnement ressemble à celui du moteur de recherche vu à la Mais au lieu de chercher des mots-clés, Writer effectue sa recherche parmi des entrées d’index prédéfinies. Le résultat sera le plus souvent le même, mais plus limité car les entrées seront davantage ciblées.

Voici la procédure pour rechercher l’article sur les raccourcis clavier à partir de l’index. Assurez-vous d’avoir l’aide affichée à l’écran et de positionner le curseur sur la fiche Index.

  1. Positionnez votre curseur dans la zone de saisie et inscrivez-y « Raccourcis clavier ». Appuyez ensuite sur entrée.
  2. Appuyez sur la touche flèche bas pour consulter les résultats. Si la liste commence par des termes dont la première lettre est un a, et que ces termes sont sans lien avec votre recherche, c’est que Writer n’a pas trouvé de résultats probants. Il affiche alors la liste de toutes les entrées disponibles, dans l’ordre alphabétique. Dans le cadre de cet exercice, vous remarquerez que les résultats sont différents de ceux vus à la leçon 5. Ceci parce que la recherche ne renvoie pas à des rubriques mais à des entrées d’index. Ceci permet d’obtenir une réponse moins générale et davantage ciblée sur une tâche en particulier. Chaque entrée d’index correspond en effet à une procédure et non à des explications générales. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez l’entrée Raccourcis clavier ; généraux et appuyez sur la touche entrée.
  3. Si vous appuyez deux fois sur la touche f6, le cadre dans lequel se déplace le curseur n’est pas nécessairement navigable. Dans ce cas, appuyez sur tab pour choisir une des rubriques auxquelles renvoie l’entrée d’index. Dans le cadre de cet exercice, choisissez Raccourcis (Accessibilité). Confirmez ensuite avec la touche entrée.
  4. De nouveau, appuyez deux fois sur la touche f6. Maintenant, vous pouvez parcourir l’article associé à cette rubrique.

Marquer un sujet[modifier | modifier le wikicode]

Vous savez désormais afficher un sujet qui vous intéresse dans l’aide de Writer. Certains articles présentent des procédures pour effectuer des tâches complexes. Ces procédures, d’ailleurs, peuvent souvent impliquer l’usage de la souris, pour lequel il existe des alternatives dans les menus et les raccourcis clavier, qu’il vous faudra trouver.

La complexité de ces procédures peut vous amener à désirer la conserver, pour la retrouver le moment venu sans refaire toute la recherche. Vous utiliserez alors un marque-page.

Dans cette leçon, vous verrez comment marquer une page, atteindre un marque-page, gérer les marque-pages.

Marquer une rubrique d’aide[modifier | modifier le wikicode]

Pour marquer une rubrique d’aide, procédez comme suit :

  1. Assurez-vous d’avoir l’article sur les raccourcis clavier liés à l’accessibilité affiché à l’écran. Si ce n’est pas le cas, refaites l’exercice précédent ou utilisez une des méthodes présentées dans les leçons précédentes de ce module.
  2. Appuyez sur la touche Menu contextuel ou effectuez le raccourci maj-f10.
  3. À l’aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Ajouter aux marque-pages. Appuyez sur entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  4. Votre curseur se trouve dans une zone de saisie vous permettant de donner un nom au marque-page. Writer vous suggère celui de la rubrique que vous êtes en train de lire. Pour cet exercice, conservez le nom proposé et appuyez sur entrée.

Ouvrir un marque-page[modifier | modifier le wikicode]

Maintenant que vous avez ajouté un article à vos marque-pages, vous pouvez l’ouvrir. Pour ce faire, activez la fiche Marque-pages à l’aide du raccourci clavier ctrl-tab.

Maintenant, appuyez sur la touche tab. Vous retrouvez alors votre marque-page. Pour l’afficher, appuyez sur la touche entrée. Les flèches haut et bas vous permettent de parcourir la liste de vos marque-pages.

Enfin, appuyez deux fois sur la touche f6 pour lire l’article correspondant au marque-page que vous avez sélectionné.

Gérer les marque-pages[modifier | modifier le wikicode]

À partir de la liste des marque-pages vue supra, vous pouvez gérer vos marque-pages. Voici comment procéder. Assurez-vous, avant cet exercice, d’être dans la liste des marque-pages.

  1. Appuyez sur la touche Menu contextuel ou maj-f10 pour afficher le menu associé au marque-pages.
  2. Sélectionnez la commande Renommer à l’aide de la flèche bas et appuyez sur entrée.
  3. Une boîte de dialogue vous permet de saisir un nouveau nom pour le marque-page. Dans le cadre de cet exercice, inscrivez, Exercice. Appuyez sur entrée pour confirmer.
  4. Enfin, appuyez sur la touche Supprimer. Ceci supprimera le marque-page que vous avez créé.

Pour refermer l’aide, appuyez sur alt-f4. La prochaine leçon vous présentera l’usage de l’aide à partir du site Internet de LibreOffice.

Utiliser l'aide en ligne de LibreOffice[modifier | modifier le wikicode]

L’aide en ligne de LibreOffice vous donne accès à la documentation via votre logiciel de navigation Internet. Nous vous déconseillons de l’utiliser si vous ne maîtrisez pas les outils pour accéder à Internet et les aides techniques associées.

Cette aide est collaborative. Cela signifie que vous pouvez y créer un compte et aider à l’amélioration de l’aide en suggérant des modifications, des ajouts, etc. C’est pourquoi la page vous permet de vous créer un compte, de vous connecter, voire de créer des rubriques d’aide. Ces éléments ne vous concernent que si vous avez l’intention de contribuer à la documentation de Writer.

Dans cette leçon, vous verrez comment parcourir le contenu, effectuer une recherche.

Parcourir le contenu de l’aide en ligne de Writer[modifier | modifier le wikicode]

La page d’accueil de l’aide de Writer vous propose directement quelques rubriques utiles ; elles sont situées sous la barre permettant de changer de langue ou d’accéder à d’autres modes de recherche.

Étant spécifique à Writer, cette page comporte moins de rubriques. Elles sont réparties dans des titres et présentées sous forme de liens hypertextes.[1] Il vous suffit de faire entrée sur un lien pour ouvrir la rubrique correspondante et d’utiliser la fonction Précédent de votre logiciel pour revenir au sommaire. La lecture de chaque article se fait par la méthode habituelle de votre logiciel de navigation.

Chaque article est divisé en une introduction et un développement présenté sous forme de titres structurés.[2]

Pour vous exercer, nous vous suggérons d’ouvrir la rubrique Raccourcis clavier, qui présente tous les raccourcis clavier disponibles pour LibreOffice Writer.

Effectuer une recherche dans l’aide de Writer[modifier | modifier le wikicode]

La page d’aide de Writer vous permet également de rechercher un article à partir de mots-clés. A tout moment, vous pouvez atteindre une zone de saisie située au bas de chaque page de l’aide.[3]

Dans cette zone, vous inscrivez des mots clés et vous appuyez sur la touche entrée pour lancer la recherche. Les résultats apparaissent alors de la même manière que lorsque vous cherchez du contenu sur Internet. Un lien pointe vers la page associée à une rubrique et dessous, se trouve un extrait de cette page vous permettant de savoir si le résultat a une bonne probabilité d’être pertinent ou pas. Pour lire une page de résultats, vous appuyez sur la touche entrée. Pour revenir aux résultats, vous utilisez la fonction Précédent de votre logiciel de navigation.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Quel est le raccourci clavier qui permet d'accéder à l'aide interne de Writer ?
    1. f1
    2. maj-f1
    3. ctrl-f1
    4. f2
  2. Quelle touche vous permet de naviguer entre le sommaire de l'aide et l'article proprement dit ?
    1. ctrl-tab
    2. tab
    3. f6
    4. flèche droite
  3. Laquelle de ces affirmations est vraie ?
    1. La recherche dans l'index recherche des mots-clés dans les articles
    2. La navigation dans le contenu permet de parcourir le contenu de l'index
    3. La recherche par index recherche les termes indexés correspondant à des articles
    4. Il n'est pas possible de marquer un article si on y accède par la recherche dans l'index
  4. Où se trouvent les commandes pour gérer les marque-pages ?
    1. Sur la barr de menus
    2. Dans le menu contextuel des marque-pages
    3. Dans l'onglet des marque-pages
    4. Au bas de l'article qu'on a marqué
  5. Par quel moyen revenez-vous au sommaire de l'aide en ligne de Writer ?
    1. Par le bouton Précédent disponible sur l'article
    2. Par la fonction retour de votre logiciel de navigation Web
    3. Par le raccourci ctrl-origine
    4. Par le raccourci Origine

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. f1 permet d'accéder à l'aide interne de LibreOffice, les autres raccourcis n'ayant aucun effet. Référez-vous au pour revoir ces notions. Maj-f1 et ctrl-f1 ne correspondent à aucune fonction et f2 active la barre de formule.
  2. La touche tab n'a aucun effet, tandis que le raccourci ctrl-tab permet de changer d'onglet et d'activer un autre mode de consultation de l'aide. La flèche droite permet, quant à elle, d'afficher le sous-niveau de l'arborscence quand il existe. Pour passer du sommaire à l'article d'aide proprement dit, c'est la touche f6 que vous devez utiliser. Référez-vous à la leçon 3 pour revoir ces points si besoin.
  3. La recherche de mots-clés dans les articles s'effectue à partir de l'onglet recherche et non celui Index. La navigation dans le contenu permet de lire les articles comme sur un livre électronique et non comme dans un index. Enfin, il est toujours possible de poser un marque-page sur un article. Il est par contre exact que la recherche par index recherche les termes indexés correspondant à des articles.
  4. Il n'existe pas de barre de menus dans l'aide de Writer. L'onglet de marque-pages ne comporte aucune autre option que la liste des marque-pages, et les articles ne comprennent des options que pour naviguer dans le contenu de l'aide. Pour gérer les marque-pages, vous utilisez le menu contextuel du marque-page. Référez-vous à la leçon 6 pour revoir les notions si nécessaire.
  5. ctrl-origine vous permet de revenir au début d'un article, tandis qu'Origine vous ramène au début de la ligne de texte que vous êtes en train de lire. Il n'y a pas de bouton Précédent dans les articles, ou ils permettent de revenir à l'article que vous lisiez. La fonction Retour de votre logiciel de navigation Web vous ramène au sommaire.

Vous avez terminé ce module.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. alt-maj-k : affiche la liste des liens. Disponible dans votre logiciel de navigation, ce raccourci regroupe tous les liens présents sur la page Web dans une liste que vous pouvez parcourir à l’aide des flèches haut et bas. La touche entrée vous permet d’atteindre un lien et vous l’activez en appuyant de nouveau sur entrée.
  2. h : va au titre suivant. Cette touche, utilisée en mode navigation sur le navigateur Internet, permet de vous déplacer au titre suivant de la page et d’en parcourir ainsi le sommaire. Le raccourci alt-maj-h regroupe tous les titres dans une boîte de dialogue, comme le fait alt-maj-k pour les liens.
  3. e : zone de saisie suivante. Sur votre logiciel de navigation, cette touche amène votre curseur sur la prochaine zone de saisie disponible. Vous devez alors passer en mode focus pour écrire quelque chose dedans. Le raccourci alt-maj-e regroupe tous les zones de saisie dans une boîte de dialogue, comme le fait alt-maj-k pour les liens.


Utiliser les outils de Writer

Utiliser et créer un tableau

Writer est doté de fonctionnalités visant à vous assister et à accélérer votre travail dans un texte. Par exemple, au lieu de rechercher ligne à ligne un mot mal écrit, vous pouvez utiliser l'outil Rechercher & remplacer, afin d'en localiser rapidement toutes les occurrences et éventuellement, les remplacer d'un bloc ou individuellement.

Vous pouvez également, si vous avez un texte avec un nombre de mots à respecter, obtenir des statistiques instantanées à partir de la commande Statistiques.

Le correcteur orthographique identifie les erreurs qui vous auraient échappé. Vous avez également la possibilité de créer du publipostage en quelques secondes.

Enfin, dans le cas de documents confidentiels, vous avez la possibilité d'insérer un mot de passe. Nous étudierons d'ailleurs également comment signer votre document électroniquement.

Rechercher, remplacer et utiliser le navigateur[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez apprendre comment rechercher un ou plusieurs mots, comment remplacer un ou plusieurs mots, comment naviguer rapidement dans un document.

Rechercher un ou plusieurs mots[modifier | modifier le wikicode]

En utilisant la commande Rechercher du menu Edition, vous ouvrirez la boîte de dialogue Rechercher. Si vous souhaitez trouver dans votre texte l'endroit où vous traitez un sujet particulier, Writer fera la recherche d'un mot ou d'une phrase et identifiera toutes les occurrences dans votre document.

Pour ce faire, ouvrez le document Lettre.odt situé dans le dossier Exercices et placez votre curseur au début de ce document.

  1. Assurez-vous que votre curseur est placé à l'endroit précis où vous souhaitez débuter la recherche. Maintenant, faites afficher la boîte de dialogue Rechercher en utilisant le raccourci clavier ctrl-f. Vous pouvez également utiliser le menu Rechercher à partir du menu Edition.
  2. Le curseur se trouve par défaut dans la zone de saisie Rechercher de la boîte de dialogue Rechercher. Inscrivez le mot ou la phrase qui fera l'objet de la recherche. Dans le cadre de cet exercice, recherchez le mot « signature » dans le document ouvert à l'écran et appuyez sur la touche Entrée.
  3. Lorsque le mot ou la phrase a été retrouvé dans le document, la boîte de dialogue Rechercher demeure à l'écran. Le curseur de votre fenêtre de document se place au début de la première occurrence du mot recherché. Appuyez sur la touche échappe pour retourner à votre document et vous éclairer sur le contexte de l'occurrence. Pour passer à l'occurrence suivante, vous devez recommencer les étapes 1 et 2.!ref name="orca37"/> Si le mot ou la phrase n'a pas été retrouvé, une boîte de dialogue s'affichera pour vous indiquer que la recherche du document est terminée et que Writer souhaite recommencer la recherche depuis le début du document. Appuyez alors sur la touche échappe deux fois pour fermer cette boîte de message.

La boîte de dialogue Rechercher & remplacer permet également de faire le même type de recherche que celui pratiqué au précédent exercice. Mais elle permet également de remplacer des mots, comme nous le verrons par la suite, et d'affiner vos critères de recherche. Pour l'ouvrir, appuyez sur le raccourci clavier ctrl-h ou activez la commande Rechercher & remplacer du menu Edition.

Une case à cocher Plus d'options vous permet d'opter pour des critères spécifiques. Par exemple, vous avez la possibilité de définir des critères de recherche basés sur le style, le formatage des caractères. Si vous cochez la case Plus d'options, puis la case Styles de paragraphe, la zone de saisie contiendra tous les styles que contient le document. Vous pourrez alors en choisir un en spécifiant ou non du texte. Si aucun texte n'est spécifié, la recherche ne se fera que sur le style choisi.

De même, si vous faites une recherche sur un mot tel que « découverte » en tapant « verte », une case à cocher appelée Mots entiers uniquement ne sélectionnera pas le mot comportant les mêmes lettres comme le mot « verte ».

La case à cocher Plus d'options vous donne également accès au bouton Format. Avec le bouton Format, vous pouvez rechercher dans votre document des polices spécifiques, des mots en gras ou en italique, ou du texte surligné. Par exemple, vous pourriez décider de chercher les mots en style gras à partir de la boîte de dialogue Format. Writer rechercherait alors toutes les expressions en gras. Gardez le document ouvert pour effectuer le prochain exercice.

Remplacer un ou plusieurs mots[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez certainement noté que dans le document Lettre.odt, l'appel sous forme « monsieur, Madame » comporte une erreur. Effectivement, la première lettre du mot « Monsieur » devrait être en majuscule. La fonction Remplacer est prévue pour faire la recherche de chacune des occurrences du terme erroné dans votre document et pour la remplacer par le terme correct.

Dans cet exercice, le terme à rechercher sera « monsieur » que vous remplacerez par « Monsieur ». Voici comment procéder en utilisant la fonction Rechercher & remplacer :

  1. Positionnez votre curseur au début du document à modifier. Appuyez sur les touches de raccourci ctrl-h pour ouvrir la boîte de dialogue Rechercher & remplacer. Vous pourriez également passer cette commande par la commande du même nom du menu Edition.
  2. Dans la boîte de dialogue Rechercher & remplacer, inscrivez le terme à remplacer dans la zone de saisie intitulée Rechercher où se trouve le curseur par défaut. Dans le cadre de cet exercice, inscrivez le mot « monsieur ».
  3. Déplacez maintenant le curseur dans la zone de saisie Remplacer par en appuyant autant de fois que nécessaire sur la touche tab. Inscrivez à cet endroit le terme correct, soit « Monsieur ».
  4. Appuyez sur la touche tab pour déplacer le curseur jusqu'au bouton Remplacer et appuyez sur Entrée. Votre terme à remplacer sera sélectionné et remplacé dans votre document. Puis, votre curseur se positionnera sur l'occurrence suivante.
  5. Dans le cadre de cet exercice, vous avez trois termes à remplacer. Vous pouvez donc utiliser le bouton Tout remplacer pour remplacer toutes les occurrences du mot erroné par le mot correct. Nous vous conseillons cependant d'être prudent avec cette commande. En effet, le remplacement s'effectuerait dans tous les cas même si certains mots ne devraient pas être remplacés. Par exemple, si vous décidiez de remplacer la première lettre d'un mot, ici en majuscule, ce mot commencerait toujours par une majuscule dans votre document. Il est possible cependant que ce changement ne soit pas nécessaire (en milieu de phrase par exemple). Une fois le remplacement de tous les termes effectué, une boîte de message s'affiche vous indiquant le nombre de remplacements effectués. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer cette boîte de message, puis la touche échappe pour fermer la boîte de dialogue Rechercher & remplacer.

N'oubliez pas d'enregistrer ces modifications à votre document en appuyant sur les touches ctrl-s.

Utiliser le navigateur[modifier | modifier le wikicode]

Le navigateur est un outil vous permettant d'accélérer votre déplacement dans votre document. Il a un intérêt surtout pour des documents assez longs, où vous n'avez pas forcément envie d'atteindre un endroit précis avec les touches pgdn, pgup, ou la recherche d'un mot.

Vous avez deux façons de naviguer dans votre document : par « élément remarquable » ou par page.

Le premier mode de navigation s'appuie notamment sur les styles et le plan de votre document. Vous y accédez à l'aide de la touche f5. Votre curseur se positionne dans une liste où vous pouvez choisir les éléments à parcourir. Elle se présente sous la forme d'une arborescence. Par exemple, pour suivre la hiérarchie du document et le parcourir ainsi comme une table des matières, choisissez de naviguer de titre en titre. Attention, cela ne fonctionne que si vous avez hiérarchisé votre document à l'aide des styles comme expliqué au module 3.

D'autres éléments permettent le même type de navigation. Par exemple, vous pouvez demander à afficher la liste des tableaux, des images, des repères, des liens hypertextes, des index, des commentaires.

Une fois que vous avez choisi les types d'éléments dans lesquels vous souhaitez naviguer, appuyez sur la touche flèche droite pour entrer dans la catégorie et vous accédez à la liste des éléments correspondants, par exemple, des images. Les images, les tableaux ou les cadres apparaissent avec le titre que vous leur avez donné.

Si vous choisissez de naviguer de titre en titre, vous accédez immédiatement au titre principal du document. Puis, apparaît la hiérarchie que vous avez définie sous la forme d'arborescence. Pour entrer dans un niveau de titre, appuyez sur la touche flèche droite.

Si vous estimez que l'arborescence n'est pas cohérente, c'est que vous avez mal hiérarchisé votre document. Le navigateur de Writer vous permet dans ce cas de la redéfinir tout en parcourant l'arborescence. C'est un moyen très simple de redéfinir une hiérarchie qui ne vous convient pas. Pour effectuer cette modification, appuyez sur maj-tab pour atteindre la barre située sur la gauche de l'arborescence et déplacez-vous parmi les commandes qu'elle offre avec les touches flèche droite et flèche gauche. Vous trouverez ainsi le bouton Abaisser d'un niveau et Réhausser d'un niveau. Dans le premier cas, vous abaisserez le titre courant d'un niveau, en faisant ainsi un titre de niveau inférieur, comme un sous-titre. Dans le second cas, vous effectuerez le mouvement inverse.

Une fois que vous avez atteint le titre, éventuellement après avoir réaménagé les titres de votre document, l'image, le tableau ou l'élément sur lequel vous souhaitez vous rendre, appuyez sur la touche Entrée. Votre curseur se positionne sur le premier caractère ou au tout début de l'élément. C'est une façon de parcourir rapidement le document par ses éléments remarquables.

Notez que la boîte de dialogue ne se referme pas mais disparaît derrière la fenêtre de document. Vous pouvez donc y réaccéder à tous moments à l'aide de la touche f6 pressée autant de fois que nécessaire, qui vous amènera dans la zone du navigateur. Pour faire disparaître la boîte de dialogue, appuyez de nouveau sur la touche f5.

Ceci illustre de nouveau l'importance de travailler avec des styles quand on veut utiliser toute la puissance d'un outil de traitement de texte.

Le second mode de navigation mis à votre disposition par le navigateur de Writer est la navigation par page. Voici comment procéder pour atteindre une page :

  1. Appuyez sur les touches ctrl-maj-f5 pour ouvrir le navigateur en mode Page.
  2. Dans la zone de saisie intitulée Numéro de page, inscrivez le numéro de la page à atteindre. Dans le cadre de cet exercice, inscrivez le chiffre 2.
  3. Appuyez sur la touche Entrée pour atteindre la page 2 du document Lettre.odt. Cette fois, la fenêtre du navigateur s'est automatiquement refermée.[1]

Dans la leçon suivante, vous allez apprendre à utiliser l'outil Statistiques.

Utiliser l'outil statistique[modifier | modifier le wikicode]

Writer peut examiner votre document à partir de la commande Statistique. Vous disposez de trois façons pour obtenir ce type d'information. Vous pourrez ainsi compter les pages, les mots, les paragraphes, les lignes, les objets et les caractères de votre document. Vous pourrez même compter le nombre de mots et de caractères contenus dans un bloc de texte que vous avez sélectionné et le comparer avec le nombre total d'éléments du document.

Dans cette leçon, vous verrez comment lire les statistiques de base de votre document, comment lire les statistiques de base de votre bloc de texte sélectionné et comment lire les statistiques détaillées de votre document.

Lire les statistiques de base du document[modifier | modifier le wikicode]

Il est possible que vous ayez besoin de connaître exactement le nombre de mots d'un devoir ou le nombre de pages d'un document. À tout moment, Writer vous permet de lire le nombre total de pages du document, le nombre de mots et le nombre de caractères. Pour ce faire, il vous suffit de lire la barre d'état.[2]

Elle présente les informations toujours dans le même ordre : tout d'abord, elle affiche le numéro de la page sur laquelle vous vous trouvez. Puis, après une barre oblique, le nombre total de pages. Ensuite, elle indique le nombre de mots. Enfin, après une virgule, elle vous donne le nombre de caractères.

Lire les statistiques de base de votre sélection[modifier | modifier le wikicode]

Les informations contenues dans la barre d'état restent globales. Vous pouvez donc les affiner à votre sélection. Voici comment procéder :

  1. Sélectionnez le bloc de texte que vous souhaitez analyser. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez la ligne Monsieur, Madame.
  2. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Statistique. Appuyez alors sur la touche Entrée pour afficher la boîte de message.
  3. Consultez la boîte de message.[3] Elle se présente en deux colonnes : à gauche, les statistiques relatives au bloc de texte sélectionné, à droite, celles globales du document. Vous verrez ainsi que 2 mots sont sélectionnés, comprenant 17 caractères en incluant les espaces et 16 caractères en les excluant. Pour comparer ces valeurs à celles du document, observez la colonne de droite.
  4. Appuyez sur Entrée pour activer le bouton Fermer et refermer la boîte de dialogue.

Lire les statistiques détaillées de votre document[modifier | modifier le wikicode]

Dans le cadre de cet exercice, assurez-vous que le document Lettre.odt est affiché à l'écran. Si ce n'était pas le cas, ouvrez-le à partir du dossier Exercices.

  1. Assurez-vous d'être dans le document à comptabiliser. Writer ne tiendra compte que du document courant au cas où le document serait ouvert. Appuyez sur les touches alt-f pour ouvrir le menu Fichier.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Propriétés. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés.
  3. Dans la boîte de dialogue Propriétés, choisissez l'onglet Statistiques.
  4. Consultez l'onglet Statistiques de la boîte de dialogue Propriétés.[3]
  5. Appuyez sur la touche Entrée pour fermer la boîte de dialogue Propriétés.

Vous allez, dans la leçon suivante, utiliser le correcteur d'orthographe.

Utiliser le correcteur d'orthographe[modifier | modifier le wikicode]

Le correcteur d'orthographe repère les mots mal orthographiés ou ne figurant pas dans le dictionnaire de Writer et propose des suggestions.

Dans cette leçon, vous allez comprendre le correcteur d'orthographe, utiliser le correcteur d'orthographe et vérifier l'orthographe au cours de la frappe.

Comprendre le correcteur d'orthographe[modifier | modifier le wikicode]

La vérification de l'orthographe débute là où vous avez placé le curseur dans le document. Lorsque vous démarrez une vérification d'orthographe en passant par le menu Outils ou en appuyant sur la touche de fonction f7, la boîte de dialogue Orthographe s'affiche. Voici à quoi ressemble cette boîte de dialogue (reportez-vous à la page 13 du guide tactile ou branchez votre module tactile si vous êtes non voyant).

la boîte de dialogue du vérificateur d'orthographe

Dans cette boîte de dialogue, vous trouverez une première section contenant une zone de saisie intitulée « Absent du dictionnaire » dans laquelle vous pourrez corriger directement l'erreur. Votre curseur sera placé sur le premier caractère du mot contenant l'erreur. À côté de cette zone de saisie, il y a une zone de liste dans laquelle vous sont éventuellement fournies plusieurs suggestions de réponses aux erreurs repérées. Dans le cas contraire, la mention « Pas de suggestion » sera indiquée dans cette zone.

Pour accepter une suggestion, appuyez sur la touche tab pour vous rendre dans la zone de liste et sélectionnez dans la liste des suggestions le mot de votre choix. Lorsque vous sélectionnez une suggestion, le curseur se placera par défaut sur le bouton Corriger. Il suffit maintenant d'appuyer sur la touche Entrée pour apporter la modification souhaitée. Si le changement que vous souhaitez n'apparaît pas dans la liste des suggestions, vous avez la possibilité de le corriger dans la zone de saisie « Absent du dictionnaire ». Rendez-vous ensuite au bouton Corriger avec la touche tab et appuyez sur la touche Entrée.

Si vous souhaitez ajouter un mot au dictionnaire personnalisé, rendez-vous sur le bouton Ajouter au dictionnaire et appuyez sur la touche Entrée. Votre ajout sera enregistré dans le dictionnaire personnel.

Si vous souhaitez ne pas tenir compte des suggestions du vérificateur d'orthographe, appuyez sur la touche tab pour vous rendre au bouton Ignorer. Si vous souhaitez que ce mot ou cette phrase soient systématiquement ignorés au cours de la session de vérification, utilisez le bouton Tout ignorer. Enfin, le bouton Tout corriger corrige toutes les mêmes occurrences d'un mot ou d'une phrase.

Utiliser le vérificateur d'orthographe[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'exercice suivant, vous allez appliquer le correcteur d'orthographe au document Lettre.odt. Assurez-vous que le document est ouvert à l'écran. Si ce n'était pas le cas, ouvrez-le à partir du dossier Exercices. Positionnez le curseur au début du document.

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. Appuyez sur la touche Entrée pour lancer le correcteur d'orthographe, le curseur étant par défaut sur la commande Orthographe. Notez que vous pouvez également appuyer sur la touche de fonction f7.
  2. Votre curseur est situé sur le bouton Corriger. Pour identifier la première erreur rencontrée, allez dans la zone de saisie Absent du dictionnaire avec la touche tab.
  3. Votre curseur se place sur la première lettre du mot erroné : « letre ». si ce n'est pas le cas, il est probable que le correcteur ait rencontré d'autres erreurs que celle dans le mot qui nous intéresse. Dans ce cas, sélectionnez avec tab le bouton Ignorer et appuyez sur Entrée pour l'activer. Refaites cette étape jusqu'à atteindre le mot « letre ».
  4. À l'aide de la touche tab, rendez-vous dans la zone Suggestions et choisissez la bonne orthographe, soit « lettre ».
  5. Après avoir sélectionné le mot bien orthographié, appuyez sur tab pour placer le curseur sur le bouton Corriger. Il suffit maintenant d'appuyer sur la touche Entrée pour modifier l'orthographe du mauvais mot.
  6. Appuyez sur échappe pour fermer la boîte de dialogue Orthographe.

Vous pourriez continuer ainsi jusqu'à ce qu'une boîte de message apparaisse vous indiquant que vous avez corrigé votre document complet. Si vous aviez commencé la vérification quelques lignes après le début du document, Writer vous aurait proposé de recommencer la vérification depuis le début.

Vérifier l'orthographe au cours de la frappe[modifier | modifier le wikicode]

Il existe une autre méthode pour vérifier votre texte, à partir du menu contextuel.[4]

Si votre lecteur d'écran est configuré pour vous indiquer les erreurs d'orthographe pendant la lecture du texte, vous pourriez rapidement rencontrer une faute d'orthographe. Le lecteur d'écran base son annonce sur l'affichage par Writer d'un soulignement rouge sous les mots erronés.

Lorsque vous en rencontrez un au cours de votre lecture mot à mot, vous pouvez le corriger sans ouvrir le correcteur d'orthographe. Pour ce faire, positionnez votre curseur sur le mot erroné et ouvrez le menu contextuel avec maj-f10 ou la touche Application de votre clavier. Les premiers éléments sont les suggestions de Writer, suivies des commandes Ignorer et ajouter. Choisissez la solution qui vous convient.

Voici un exercice pour tester cette technique, rapide si vous souhaitez corriger un texte tout en le saisissant.

  1. Lisez le document jusqu'au mot « initials ». Positionnez ensuite le curseur sur une des lettres de ce mot.
  2. Ouvrez le menu contextuel à l'aide des touches maj-f10 ou de la touche Application de votre clavier.
  3. Corrigez l'erreur avec la suggestion « initiales » proposée par Writer. Pour choisir cette suggestion, utilisez la touche Flèche bas et, une fois sur le mot, appuyez sur Entrée.

Fermez le document Lettre.odt en enregistrant les modifications.

Vous pourriez choisir de ne pas avoir de correction orthographique. En passant par le menu Outils, ouvrez le menu Langue. Puis, à l'aide de la flèche droite, ouvrez le sous-menu intitulé Pour tout le texte. Appuyez alors sur la flèche droite une nouvelle fois puis, dans la liste des langues, choisissez Aucune (pas de vérification) avec la flèche bas et appuyez sur Entrée pour confirmer votre choix. Notez que le choix vaut seulement pour le document sur lequel vous travaillez. Il vous permet aussi de changer la langue du correcteur si votre document n'est pas en français.

Nous allons dans la leçon suivante découvrir les outils d'aide à la rédaction.

Utiliser des outils d'aide à la rédaction[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous saisissez de longues portions de texte dans votre document, vous vous apercevrez peut-être que vous commettez des fautes de frappe dont certaines ont pourtant été corrigées. Cela vient du fait que la fonctionnalité Autocorrection est activée. Cette caractéristique de Writer corrige les fautes les plus fréquentes. Par exemple, si vous saisissez « acalmie » à la place de « accalmie », Writer va reconnaître la faute et va la corriger automatiquement dès que vous ajoutez un espace ou un nouveau paragraphe. Vous pouvez personnaliser l'autocorrection afin qu'elle reconnaisse les fautes d'orthographe les plus fréquentes. Vous pouvez également supprimer toutes les entrées que vous ne souhaitez pas que la fonction Autocorrection modifie. Vous pouvez en outre la personnaliser afin qu'elle reconnaisse des abréviations ou des codes que vous créez pour automatiser la frappe de certains mots comme votre nom de famille.

Vous avez également la possibilité, dans Writer, de rechercher un synonyme à partir d'un mot sélectionné.

Avant de commencer la leçon, assurez-vous que Writer est lancé et qu'un document est ouvert. Dans le cas contraire, lancez Writer et créez un nouveau document.

Dans cette leçon, vous verrez comment configurer l'autocorrection et utiliser le dictionnaire des synonymes.

Configurer l'autocorrection[modifier | modifier le wikicode]

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils.
  2. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez la commande Options d'Autocorrection et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  3. Avec maj-tab puis les flèches droite ou gauche, rendez-vous dans l'onglet « Remplacer ». Puis faites tab pour entrer dans cet onglet.
  4. Votre curseur se trouve dans la zone de saisie Remplacer. C'est dans cette zone que vous taperez le mot qui devra être reconnu comme mot à changer. Dans le cadre de cet exercice, tapez le mot « vuos ».
  5. Appuyez sur tab pour amener maintenant le curseur dans la zone de saisie Remplacer par. Dans cette zone, vous saisirez le ou les mots qui remplaceront celui précédemment indiqué. Dans le cadre de cet exercice, tapez « vous ».
  6. Maintenant, appuyez sur tab jusqu'au bouton « Nouveau » et activez-le avec la touche entrée.
  7. Appuyez sur la touche tab pour vous rendre au bouton OK et appuyez sur la touche Entrée pour ajouter votre autocorrection et fermer la boîte de dialogue.

Afin de mettre en pratique l'exercice précédent, créez d'abord un nouveau document en appuyant sur les touches ctrl-n puis tapez le mot « vuos » suivi d'un espace. Remarquez que le mot s'est transformé en « vous ».

Utiliser le dictionnaire des synonymes[modifier | modifier le wikicode]

Afin de rechercher le synonyme d'un mot, vous allez ouvrir le document Fable.odt dans le dossier Exercices. Ensuite, placez votre curseur sur une des lettres du mot « commère » dans la deuxième ligne de la fable et voici comment procéder pour en obtenir un synonyme :

Assurez-vous que votre curseur se trouve sous une des lettres du mot dont vous devez trouver le synonyme. Appuyez sur les touches maj-f10 pour ouvrir le menu contextuel. Appuyez sur la touche flèche bas pour sélectionner la commande Synonymes. Puis, appuyez sur la touche flèche droite pour ouvrir son sous-menu. La liste des synonymes constitue ce sous-menu. La liste inclut les synonymes du mot selon les sens du mot. Par exemple vous aurez le synonyme du mot employé au sens figuré, celui du mot employé familièrement et celui du verbe conjugué.

Si votre mot n'est pas dans le dictionnaire, le sous-menu ne contiendra que la commande pour ouvrir la boîte de dialogue Dictionnaire des synonymes, mais rien d'autres.

Si vous appuyez sur Entrée, votre mot sera remplacé par son synonyme choisi.

Afin de mettre en pratique les explications de cette leçon, vous allez remplacer le mot « commère » par un de ses synonymes. Voici comment procéder.

  1. Appuyez sur les touches maj-f10 pour ouvrir le menu contextuel.
  2. Appuyez sur la flèche bas pour sélectionner la commande Synonymes. Appuyez sur flèche droite pour ouvrir le sous-menu correspondant.
  3. Appuyez sur flèche bas pour sélectionner le mot « bavarde ». Appuyez sur Entrée pour remplacer « commère » par ce synonyme.

Fermez le document Fable.odt sans enregistrer les modifications. Dans la prochaine leçon, vous allez utiliser un outil vous aidant à publiposter une lettre.

Préparer un publipostage[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon est sans doute la plus complexe de ce cours et nous vous invitons à la sauter si vous ne pratiquez jamais cet usage.

Le publipostage consiste, à partir d'une lettre, à remplacer une de ses parties par des éléments, qui se trouvent dans un autre fichier. Par exemple, sur un document où est inscrit « Monsieur », vous pouvez demander que soient créées autant de copies que de destinataires et qu'à chaque copie, après « Monsieur », figure le nom du destinataire. Plus encore, vous pouvez décider d'écrire le texte d'une lettre et souhaiter y inscrire les coordonnées de votre correspondant de manière automatique.

Vous allez pratiquer le premier cas d'utilisation, parce qu'il est plus accessible que l'autre et conduit, en fin de compte, à un résultat identique et accessible.

Pour une telle opération, nous allons utiliser le fichier Publipostage.odt, qui est la lettre-type, et le fichier Répertoire.ods. Il s'agit d'un tableau contenant les coordonnées de cinq destinataires du courrier type.

Dans cette leçon, vous apprendrez comment préparer le document type, préparer la base de données, appliquer le publipostage.

Préparer le document type[modifier | modifier le wikicode]

Votre document type contient ce que vous souhaitez envoyer à vos destinataires. Rédigez-le intégralement en appliquant la mise en forme que vous souhaitez.

Préparer la base de données[modifier | modifier le wikicode]

La base de données peut être de plusieurs types. Le plus facile à mettre en place reste cependant un tableau, créé avec un outil de tableur. Pour notre exercice, le fichier créé a été fait dans Calc, le tableur fourni avec LibreOffice.

Ouvrez le document Répertoire.ods et examinez sa structure pour voir comment les informations sont réparties. Le titre des colonnes est indispensable sur la première ligne et leur organisation vous sera fort utile, même si certaines restent vides. Refermez-le ensuite avec ctrl-f4.

Appliquer le publipostage[modifier | modifier le wikicode]

Votre document Publipostage.odt devrait être affiché à l'écran. Nous allons générer maintenant autant de documents que nécessaire, contenant chacun le nom du destinataire. Voici comment procéder.

  1. Dans le document Publipostage.odt, positionnez le curseur après le mot Madame et avant la virgule. Inscrivez un espace.
  2. Appuyez sur les touches alt-i pour dérouler le menu Insertion. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Champs. Dans le sous-menu, choisissez Autres.
  3. Dans la boîte de dialogue, sélectionnez l'onglet Bases de données. Vous retrouvez alors une boîte de dialogue similaire à celle de renvoi.
  4. Dans la liste déroulante Type, sélectionnez le type Champ de mailing.
  5. À l'aide de la touche tab, sélectionnez le bouton Parcourir et activez-le. Choisissez alors le fichier Répertoire.ods.
  6. Dans la liste déroulante Sélection, un nouvel élément apparaît intitulé Répertoire. Ouvrez-le à l'aide de la flèche droite.
  7. Appuyez de nouveau sur la flèche bas puis la flèche droite, afin de faire apparaître le titre des colonnes contenues dans le fichier créé avec le tableur.
  8. Dans cette liste, choisissez la ligne intitulée « Nom » et appuyez sur Entrée pour l'insérer. Si vous aviez souhaité insérer les adresses, les codes postaux et les villes, vous auriez appuyé sur la touche Entrée sur chacune des lignes contenant les titres des colonnes correspondant à l'adresse, au code postal et à la ville. Vous êtes en effet libre d'insérer autant d'éléments que vous le souhaitez.
  9. Appuyez sur tab jusqu'au bouton Fermer et activez-le à l'aide de la touche Entrée.
  10. De retour dans votre document Publipostage.odt, vous pouvez maintenant lire, après le mot « Madame », <Nom>. Quand votre curseur passe dessus avec les flèches gauche et droite, vous ne pouvez pas le parcourir caractère par caractère, car c'est un mot spécial. Seule votre aide technique vous permettra d'épeler le mot contenu dans ce champ. Par contre, vous pouvez le déplacer comme n'importe quel mot et insérer du texte avant ou après. Si vous avez inséré pluesieurs champs, pour une adresse par exemple, vous pouvez les disposer comme bon vous semble (sur plusieurs lignes, etc).[3]
  11. Appuyez sur les touches alt-o pour dérouler le menu Outils et sélectionnez la commande Assistant Mailing. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  12. Le premier écran de cet outil vous demande de sélectionner le document de base. Comme vous êtes déjà dans le fichier Publipostage.odt, et le bouton radio Utiliser le document actif étant sélectionné, appuyez sur Entrée.
  13. L'écran suivant vous propose de créer une liste de diffusion de messages électroniques ou de courriers papier. Dans le cadre de cet exercice, choisissez le bouton radio Lettre, sélectionné par défaut, et appuyez sur Entrée.
  14. L'écran suivant permet de rajouter des adresses. Il ne vous est pas utile car vous avez déjà inséré les champs qui vous intéressent. Il constitue la seconde méthode de publipostage, mais sa stabilité reste faible et son accessibilité également. Sélectionnez le bouton Suivant et appuyez sur Entrée.
  15. L'écran suivant vous permet d'insérer des formules de salutation automatiques. Comme votre document est déjà totalement rédigé, passez-le en appuyant sur la touche Entrée.
  16. L'écran suivant permet d'indiquer le nombre de destinataires voire de les filtrer. Dans le cadre de cet exercice, inscrivez 5 dans la zone de saisie du destinataire. Appuyez ensuite sur Entrée.
  17. Passez également l'écran suivant qui ne vous apportera rien, l'essentiel du formatage ayant été fait par vous préalablement.
  18. Le dernier écran vous permet de décider de la forme que prendra le publipostage. Vous pouvez décider d'imprimer tous les documents générés, de les envoyer en pièces jointes d'un message électronique, ou simplement de les enregistrer. Dans le cadre de cet exercice, vous allez enregistrer les documents finaux sur votre ordinateur. Sélectionnez donc Enregister les documents fusionnés et appuyez sur la touche tab.
  19. Le bouton radio où se positionne votre curseur vous permet de décider d'enregistrer votre résultat dans plusieurs fichiers ou de les regrouper dans un seul. Il peut être plus facile pour gérer l'impression que vous créiez plusieurs fichiers, un par lettre. Si vous créez un courrier pour des centaines de personnes, cela sera également plus efficace à l'enregistrement et plus souple en cas de problème ou de besoin d'intervention de votre part pendant l'impression. D'un autre côté, en sauvegardant toutes vos lettres dans un fichier, il vous suffira d'imprimer le fichier pour imprimer toutes vos lettres, parcequ'elles sont organisées correctement par le traitement de texte. L'autre méthode vous obligera à sélectionner vos fichiers et à lancer l'impressioin à partir du gestionnaire de fichiers. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez le bouton radio Enregistrer comme document unique. À l'aide de la touche tab, sélectionnez ensuite le bouton Enregistrer les documents et appuyez sur Entrée.
  20. Vous voici dans une boîte de dialogue similaire à celle Enregistrer sous. Nommez votre fichier Lettres imprimables et enregistrez-le dans le dossier Exercices. Appuyez sur Entrée pour fermer la boîte de dialogue.
  21. Après quelques secondes, la boîte de dialogue du dernier écran de l'assistant mailing réapparaît. Sélectionnez le bouton terminer à l'aide de la touche tab et appuyez sur Entrée.
  22. Ouvrez maintenant le document Lettres imprimables.odt du dossier Exercices. En parcourant le fichier, vous constaterez qu'il contient autant de pages que de destinataires, en l'occurrence cinq, et que chacune contient le nom adéquat après monsieur, Madame.

Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à protéger votre document. Fermez le document Lettres imprimables.odt à l'aide des touches ctrl-f4.

Protéger un document[modifier | modifier le wikicode]

Vous pouvez, si vous le souhaitez, limiter l'accès à un document. Voici comment procéder

  1. Dans Writer, appuyez sur les touches ctrl-n pour créer un nouveau document.
  2. Dans le document à protéger, appuyez sur les touches alt-f pour dérouler le menu Fichier de la barre de menus. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Propriétés. Appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés.
  3. La boîte de dialogue Propriétés comporte plusieurs onglets. Rendez-vous sur celui intitulé Sécurité.
  4. L'onglet Sécurité comporte deux cases à cocher et un bouton pour soumettre ou non l'accès du document à un mot de passe. La première case à cocher, appelée « Ouvrir en lecture seule » empêche toute personne de modifier le document en n'autorisant que sa lecture. La deuxième case à cocher, appelée Enregistrer les modifications, permet aux de relecteurs de modifier le document mais affiche tous les changements en surbrillance de manière à ce que l'auteur puisse les repérer facilement. Si un document est protégé par les révisions, vous ne pouvez pas désactiver le suivi des modifications, ni accepter ou rejeter une modification. Enfin, le bouton Protéger ouvre une boîte de dialogue vous demandant le mot de passe que vous souhaitez utiliser pour protéger le document. Entrez le mot de passe de votre choix et confirmez-le, puis appuyez sur Entrée.
  5. De retour à la boîte de dialogue Propriétés, appuyez sur le bouton OK pour valider vos changements.

Enregistrez votre document dans le dossier Exercices sous le nom de secret.odt et fermez-le.

Dans la prochaine leçon, vous allez apprendre comment signer électroniquement votre document.

Signer votre document[modifier | modifier le wikicode]

Quand vous transmettez ou diffusez un document électroniquement, vous êtes un acteur de l'information. Il est donc essentiel que ce que vous transmettez puisse être authentifié par vos destinataires. C'est particulièrement le cas quand vous effectuez des démarches administratives importantes.

Pour ce faire, vous devez disposer d'une signature électronique, ou d'un certificat. Celui-ci indique à vos destinataires que vous êtes l'auteur authentique d'un document. Créer un tel outil est une tâche complexe, nous vous recommandons de vous rapprocher d'une personne ressource pour obtenir de l'aide. Sous GNU/Linux, vous utiliserez l'outil GPG et pouvez trouver un grand nombre de tutoriels sur Internet pour vous aider à le faire.

Pour commencer, il vous faut une signature électronique, appelée aussi clé ou certificat. Nous vous suggérons de faire appel à une personne ressource pour mettre en place un tel certificat. Vous pouvez mettre en place le vôtre, mais il vaut mieux en demander un à une institution reconnue pour les délivrer, qu'on appelle autorité de certification. Cela donne une authenticité plus rapide et immédiate à votre signature électronique. Dans un deuxième temps, vous allez indiquer à Writer où se trouve votre signature électronique. Enfin, vous allez l'appliquer.

Indiquer à Writer sa signature électronique[modifier | modifier le wikicode]

Avant de signer des documents, vous devez définir une signature, c'est-à-dire un fichier d'extension .pub, contenant votre clé publique. C'est cette clé publique avec laquelle vous signez. Dans le cadre du prochain exercice, nous supposons que votre clé se situe à la racine de votre dossier personnel dans un document cle.pub. Voici comment ajouter cette signature à vos clés dans Writer.

  1. Appuyez sur les touches alt-o pour ouvrir le menu Outils. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Options et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue.
  2. Dans l'arborescence des onglets, choisissez avec la flèche bas celui intitulé LibreOffice. Ouvrez-le avec la touche flèche droite.
  3. Sélectionnez l'onglet Sécurité à l'aide de la touche flèche bas. Dans cet onglet, avec la touche tab, sélectionnez le bouton Certificat et appuyez sur Entrée. Une nouvelle boîte de dialogue s'ouvre. Elle contient la liste de vos clés, qui est pour l'instant vide. En effet, vous pouvez signer différemment selon votre document et son importance.
  4. À l'aide de la touche tab, sélectionnez le bouton Ajouter et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue correspondante.
  5. Votre curseur se trouve dans une zone de saisie où vous pouvez taper le chemin vers le fichier contenant votre clé. Dans le cadre de cet exercice, tapez ~/
  6. Enfin, validez les boîtes de dialogue en appuyant sur le bouton OK autan de fois que nécessaire.

Signer un document[modifier | modifier le wikicode]

Voici les étapes à suivre pour aposer votre signature électronique et certifier que vous êtes l'auteur d'un document.

  1. Appuyez sur les touches alt-f pour dérouler le menu Fichier.
  2. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Signatures numériques et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue. Si votre document n'a pas été enregistré, Writer vous demandera de le faire avant de poursuivre.
  3. La boîte de dialogue présente les signatures du document. Pour ajouter la vôtre, choisissez Signer le document avec la touche tab.
  4. À l'aide de la flèche bas, choisissez la signature qui vous convient. Appuyez sur Entrée pour la sélectionner.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section #Réponses. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. À quoi sert la commande Rechercher de Writer ?
    1. à rechercher un document ou un dossier
    2. à rechercher les erreurs orthographiques dans un document
    3. à rechercher une page ou une section
    4. à rechercher un mot, un caractère ou une mise en forme
  2. Quelle commande permet de lancer l'assistant de création d'un publipostage ?
    1. La commande Champs du menu Insertion
    2. La commande Nouveau du menu Fichier
    3. La commande Ouvrir du menu Fichier
    4. La commande Renvoi du menu Insertion
  3. Quelle touche doit être utilisée pour lancer le correcteur orthographique ?
    1. La touche f7
    2. La touche maj
    3. La touche f2
    4. La touche f12
  4. À quoi sert la signature électronique d'un document ?
    1. à y apposer votre nom
    2. à lui donner un style personnalisé
    3. à l'authentifier comme étant de vous
    4. à le protéger contre les modifications externes
  5. Quel type d'information n'affiche pas la fonction statistique du menu outils de Writer ?
    1. Le nombre de tableaux
    2. Le nombre de mots
    3. Le nombre de pages
    4. Le nombre de caractères

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. La commande Rechercher de Writer ne sert pas à rechercher un fichier ou un dossier, ni à rechercher les erreurs orthographiques d'un document, ni à rechercher une page ou une section. Elle sert plutôt à rechercher un mot, un caractère ou une mise en forme d'un document. Référez-vous à la leçon 1 pour réviser les différentes possibilités de cette fonction de Writer.
  2. La commande Champ du menu Insertion permet effecitvement de lancer, grâce à la commande Autre champ du sous-menu, l'assistant de publipostage. La commande Nouveau du menu Fichier sert plutôt à créer un nouveau document. Ouvrir sert à en ouvrir un. La commande Renvoi affiche une boîte de dialogue similaire mais dans un autre onglet, et sert à insérer un renvoi vers un autre élément du document. Référez-vous à la leçon 5 pour réviser les notions sur le publipostage.
  3. La touche f2 sert à saisir une nouvelle formule. En appuyant sur la touche f7, vous lancez le correcteur d'orthographe. La touche f2 sert à ouvrir la barre de formule. La touche f12 bascule l'activation de la numérotation automatique. Référez-vous à la leçon 3 pour revoir les notions sur le vérificateur d'orthographe.
  4. La signature électronique ne permet pas d'indiquer votre nom, ou du moins tel n'est pas son usage décisif, ni à empêcher toute modification externe du document. Elle ne permet pas de personnaliser le style d'un document. Elle sert plutôt à garantir que vous êtes bien l'auteur d'un document. Référez-vous à la leçon 7 pour réviser les notions sur la signature électronique.
  5. La fonction statistique du menu Outils de Writer n'affiche pas le nombre de tableaux. Cette information se trouve dans la boîte de dialogue Propriétés, onglet Statistiques. Par contre, elle affiche le nombre de mots, de pages et de caractères. Référez-vous à la leçon 2 pour revoir les caractéristiques de cette fonction.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Insertion-entrée deux fois du pavé numérique : permet d'obtenir l'information présentée sur la dernière ligne d'une fenêtre. Par exemple, cette commande permet de lire l'information présentée sur la barre d'état d'une fenêtre d'application lorsque celle-ci est affichée.
  2. Insertion-entrée deux fois du pavé numérique : permet d'obtenir l'information présentée sur la dernière ligne d'une fenêtre. Par exemple, cette commande permet de lire l'information présentée sur la barre d'état d'une fenêtre d'application lorsque celle-ci est affichée.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 7 8 9 4 5 6 1 2 3 : déplace le curseur de balayage. Ces commandes permettent de déplacer le curseur de balayage d'Orca et le pointeur à travers, notamment, une boîte de dialogue. Elle vous permet donc de l'explorer librement sans vous soucier du curseur.
  4. Voir l'attribut Erreurs d'orthographe des préférences.
Erreur de référence : La balise <ref> nommée « orca37 » définie dans <references> n’est pas utilisée dans le texte précédent.


Utiliser et créer un tableau

Utiliser et créer un tableau

Un tableau se divise en lignes et en colonnes. La première ligne et la première colonne sont souvent des éléments de titres horizontaux et verticaux. Vous pouvez insérer un tableau dans un document en passant par le menu Tableau de la barre de menus.

Vous pouvez utiliser les différentes mises en forme à l'intérieur d'un tableau, insérer ou supprimer des colonnes ou des lignes, ainsi que modifier la dimension de votre tableau.

Lorsque vous insérez un tableau dans un document, ses lignes et ses colonnes sont également divisées entre les marges de gauche et de droite. Vous pouvez redimensionner chaque colonne pour que le texte saisi à l'intérieur s'y ajuste.

Enfin, sans utiliser de tableur, vous pouvez effectuer quelques calculs de base dans les tableaux créés à partir de Writer.

Se déplacer dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez apprendre comment se déplacer dans un tableau et comment y entrer des données.

Avant de commencer cette leçon, assurez-vous que Writer est lancé.

Se déplacer dans un tableau à l'aide des commandes clavier[modifier | modifier le wikicode]

Voici un exemple de tableau (reportez-vous à la page 14 du guide tactile ou branchez votre module tactile si vous êtes non-voyant).

exemple de tableau

Comment se déplacer dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Ouvrez le fichier TableauPratiques.odt, dans le dossier Exercices, pour l'explorer avec les commandes que voici :

  • Accédez à la première cellule du tableau en appuyant sur ctrl-origine une à deux fois selon que la cellule est vide ou non [1]
  • Passez à la cellule suivante en appuyant sur la touche tab : cette commande peut se passer n'importe où dans le tableau à l'exception de la fin de la dernière ligne.[2]
  • Passez à la cellule précédente en appuyant sur les touches maj-tab [3]
  • Passez à la ligne précédente ou suivante en appuyant sur les touches flèche haut ou flèche bas [4] et [5]

Entrer des données dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'exercice précédent, vous avez pris connaissance des touches à utiliser pour vous déplacer dans un tableau. Vous allez maintenant y entrer des données. Assurez-vous que le curseur se trouve au début du document en appuyant sur les touches ctrl-origine. Placez ensuite votre curseur dans la première cellule du tableau du document TableauPratiques.odt en appuyant sur les touches ctrl-origine.

Le moyen le plus simple pour entrer des données dans un tableau est d'utiliser la touche tab.

Dans le cadre de l'exercice, à l'aide de la touche tab, allez vous placer sur la deuxième colonne de la quatrième ligne pour y écrire : « Quatrième ligne, deuxième colonne ».

Fermez le document TableauPratiques.odt en enregistrant les modifications. Dans la prochaine leçon, vous apprendrez à faire de la sélection dans un tableau.

Faire une sélection dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez apprendre comment faire une sélection dans un tableau. Writer n’offre pas de raccourcis clavier pour ces opérations, qui pourraient tout à fait faire l’objet d’un ajout manuel tel que présenté au module 4.

Le seul raccourci utilisable est ctrl-a. Il fonctionne en trois niveaux. La première fois que vous l’utilisez, il sélectionne tout le contenu de la cellule où se trouve votre curseur. La seconde fois, il sélectionne tout le tableau où vous vous trouvez. La troisième fois, il sélectionne tout le document, donc bien au-delà du tableau.

Notez enfin que les manipulations que vous ferez ne concerneront que les informations contenues dans les cellules. Ainsi, si vous supprimez, la cellule ou le tableau restera présente, mais sera vide.[6]

De manière plus générale, vous devriez plutôt utiliser les commandes adéquates du menu Tableau. C'est la démarche que nous vous proposons dans le prochain exercice.

Ouvrez maintenant le document Tableau.odt dans le dossier Exercices. Dans le cadre de cet exercice, vous allez sélectionner la deuxième colonne du tableau, et plus précisément les chiffres correspondant à la population féminine. Voici comment procéder :

  1. Appuyez sur les touches ctrl-origine pour vous positionner sur la première cellule du tableau.
  2. Appuyez sur tab plusieurs fois pour vous rendre dans la cellule contenant le chiffre 67.
  3. Appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu tableau. Puis à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Sélectionner et ouvrez le sous-menu avec la touche flèche droite.
  4. À l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Colonnes et appuyez sur Entrée pour sélectionner la colonne courante.
  5. Pour désélectionner la première ligne, appuyez sur maj-flèche bas une fois. Fermez le document Tableau.odt sans enregistrer les modifications.

Créer un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez apprendre comment créer un tableau.

Pour créer un tableau, vous allez utiliser le menu tableau de la barre de menus. Pour cet exercice, créez d'abord un nouveau document en appuyant sur les touches ctrl-n. Voici maintenant comment procéder pour créer un tableau dans votre document.

  1. Placez le curseur à l'endroit où vous souhaitez insérer le tableau. Appuyez ensuite sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. Appuyez sur flèche bas pour sélectionner la commande Insérer puis sur la touche flèche droite pour ouvrir le sous-menu de la commande Insérer. Le curseur se trouve par défaut sur la commande Tableau. Appuyez donc sur entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Insérer un tableau.
  3. Dans cette boîte de dialogue, il y a deux sections. La première, intitulée Général, contient trois zones de saisie. La première vous permet de donner un nom à votre tableau. Vous devriez y donner le titre afin de le retrouver plus tard facilement via votre navigateur et, si vous convertissez votre document en HTML ou PDF, d'améliorer son accessibilité pour les lecteurs déficients visuels ne disposant pas du fichier Opendocument. Les deux autres zones de saisie sont reliées à des listes déroulantes vous permettant d'augmenter ou de diminuer le chiffre inscrit. Ces deux zones de saisie permettent de choisir le nombre de colonnes et le nombre de lignes. Quand vous ouvrez la boîte de dialogue, votre curseur se trouve par défaut dans la zone de saisie Nom. Le nombre de colonnes par défaut est de 2. Choisissez le nombre de colonnes souhaité et le nombre de lignes. Le nombre de lignes par défaut est également de 2. Dans le cadre de cet exercice, votre tableau aura trois colonnes et six lignes. Pour vous déplacer entre les champs, utilisez la touche tab.
  4. La deuxième section accessible avec la touche tab s'appelle Options. Elle contient trois cases à cocher et un bouton. Le bouton vous permet d'ouvrir une boîte de dialogue Format pour définir l'apparence des cases du tableau et de leur contenu. Les cases à cocher permettent de définir si les contours des cases apparaissent ou non sur la page imprimée et si, dans les grands tableaux, la présentation est sous forme de plusieurs tableaux (un tableau par page) ou d'un tableau unique, sans fin sur la page. Notez que l'option par défaut est plus agréable visuellement.
  5. Appuyez sur la touche Entrée pour insérer le tableau dans votre nouveau document.

Appuyez de nouveau sur Entrée pour insérer une ligne blanche avant le tableau et enregistrez le document en lui donnant le nom MonTableau.odt en utilisant les touches de raccourci ctrl-s.

Entrer du texte et mettre en forme un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans la leçon précédente, vous avez créé un tableau. Dans cette leçon, vous allez apprendre comment entrer du texte et comment mettre en forme un tableau.

Entrer du texte dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Vous avez créé, dans la leçon précédente, le document Montableau.odt. Ce tableau devrait comporter trois colonnes et six lignes. Assurez-vous d'avoir ce document avec ce format à l'écran. Si ce n'est pas le cas, veuillez refaire la leçon 3 du présent module.

Pour insérer du texte dans un tableau, vous pouvez utiliser les touches de déplacement apprises à la première leçon de ce module. Dans cet exercice, vous allez recréer le document existant appelé Tableau.odt.

Voici comment procéder pour entrer du texte :

  1. Appuyez sur les touches ctrl-origine pour vous rendre à la première cellule du tableau de votre document MonTableau.odt.
  2. Dans la première cellule, entrez le mot Recensement. Appuyez sur la touche tab pour vous rendre à la cellule suivante.
  3. Dans cette cellule, entrez le mot « population ». Dans la suivante, entrez « active ».
  4. Appuyez sur la touche tab encore pour vous rende sur la deuxième ligne. Dans la première cellule, entrez « 2012 ».
  5. Dans la deuxième cellule, entrez « femmes » et dans la troisième « hommes ».
  6. Sur la troisième ligne, entrez d'abord « 50-65 ans ». Puis, dans la cellule suivante, 92, et enfin 102 dans la dernière cellule.
  7. Sur la quatrième ligne, entrez d'abord « 35-49 ans », puis à la cellule suivante « 85 » et enfin, « 95 » dans la dernière cellule.
  8. Sur la cinquième ligne, entrez d'abord « 18-34 ans », puis à la cellule suivante, « 67 », et enfin « 49 » dans la dernière cellule.
  9. Sur la sixième et dernière ligne, entrez dans la première cellule le mot « total ».

Enregistrez votre document avec les touches ctrl-s avant de passer à l'exercice suivant.

Mettre en forme un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans cet exercice, vous allez apprendre à centrer le tableau du document Montableau.odt au milieu de la page et à modifier la mise en forme de certaines cellules.

Si vous avez effectué l'exercice précédent, votre document Montableau.odt devrait être à l'écran et le tableau devrait comporter du texte. Si ce n'est pas le cas, veuillez recommencer l'exercice précédent.

  1. Assurez-vous que le document MonTableau.odt est bien à l'écran. Appuyez plusieurs fois sur les touches ctrl-origine pour amener le curseur sur la ligne blanche avant votre tableau. Ca raccourci, comme ctrl-a, répond à la même logique en trois niveaux (origine de la cellule, du tableau, du document).
  2. Appuyez sur flèche bas pour amener votre curseur dans la première cellule du tableau.
  3. Appuyez sur les touches alt-b pour dérouler le menu tableau de la barre de menus. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Propriétés du tableau. Appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés du tableau.
  4. Dans l'onglet Tableau, appuyez sur la touche tab pour vous rendre dans la section Alignement.
  5. Avec les touches flèche haut et flèche bas, sélectionnez l'alignement Centré pour que votre tableau soit centré par rapport aux marges de gauche et de droite. Appuyez sur Entrée pour centrer le tableau et fermer la boîte de dialogue Propriétés du tableau.
  6. Amenez votre curseur sur la première cellule du tableau, sous la lettre r. Appuyez sur les touches maj-flèche bas pour sélectionner les deux premières cellules de la première colonne.
  7. Appuyez sur maj-flèche droite deux fois pour étendre la sélection aux deux premières cellules des trois colonnes.Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte : noms incorrects, par exemple trop nombreux
  8. Appuyez sur les touches de raccourci ctrl-e pour appliquer la mise en forme Centré aux cellules sélectionnées. Les titres de votre tableau sont maintenant centrés par rapport aux colonnes.

Enregistrez les modifications en appuyant sur les touches ctrl-s.

Modifier un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Dans la leçon précédente, vous avez saisi et commencé à mettre en forme du texte dans le document MonTableau.odt. À partir du même document, vous allez apprendre, dans cette leçon, comment ajouter une ligne ou une colonne, comment supprimer une ligne et une colonne, comment uniformiser la hauteur des lignes et la largeur des colonnes, comment fusionner des cellules, comment fractionner des cellules et comment fractionner un tableau.

Ajouter une ligne ou une colonne[modifier | modifier le wikicode]

Assurez-vous, avant de commencer l'exercice, que votre document MonTableau.odt est affiché à l'écran. Placez votre curseur sur la quatrième ligne. Voici comment ajouter une ligne :

  1. Votre curseur étant à l'endroit où vous souhaitez insérer une ligne ou une colonne, appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. À l'aide de la touche Flèche bas, sélectionnez la commande Insérer. Appuyez sur la touche flèche droite pour dérouler le sous-menu de la commande Insérer.
  3. Si vous souhaitez insérer des lignes, sélectionnez Lignes. Si vous souhaitez insérer des colonnes, sélectionnez Colonnes. Dans les deux cas une boîte de dialogue s'ouvrira. Dans le cadre de cet exercice, choisissez Lignes.
  4. La boîte de dialogue d'insertion comprend deux éléments. Le premier vous permet de définir le nombre de lignes ou de colonnes à insérer. Comme déjà vu pour insérer un tableau, il s'agit là encore d'une zone de saisie reliée à une liste déroulante. Dans le cadre de cet exercice, laissez la valeur par défaut, c'est-à-dire 1.
  5. Le deuxième élément vous permet de définir l'endroit où insérer les lignes et les colonnes par rapport à votre curseur. Pour les lignes, comme pour les colonnes, le bouton radio vous offre le choix entre Avant ou Après. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez Après à l'aide de la flèche bas et appuyez sur la touche Entrée. Ceci refermera la boîte de dialogue et insèrera une ligne dans votre tableau.

Notez que vous pouvez également ajouter une ligne au bas d'un tableau en appuyant sur tab quand votre curseur se trouve sur la dernière cellule.

Supprimer une ligne ou une colonne[modifier | modifier le wikicode]

Dans l'exercice précédent, vous avez inséré une ligne entre la quatrième et la cinquième. Dans l'exercice suivant, vous allez la supprimer. Voici comment procéder :

  1. Assurez-vous que votre curseur est dans la ligne ou la colonne à supprimer. Appuyez ensuite sur les touches alt-b pour dérouler le menu Tableau.
  2. À l'aide de la touche flèche bas, sélectionnez la commande Supprimer. Appuyez sur la touche flèche droite pour dérouler le sous-menu Supprimer. Sélectionnez l'élément à supprimer avec la flèche bas ou la flèche haut. Dans le cadre de cet exercice, sélectionnez la commande Lignes et appuyez sur la touche Entrée pour supprimer les lignes sélectionnées.

Uniformiser la hauteur des lignes et la largeur des colonnes[modifier | modifier le wikicode]

Dans cet exercice, vous allez transformer votre document MonTableau.odt pour que toutes ses colonnes soient de la même largeur. Assurez-vous d'avoir le bon document puis sélectionnez les trois colonnes du tableau avec les touches maj-flèche droite.[6]

Voici comment procéder pour uniformiser vos dimensions :

  1. Assurez-vous d'avoir sélectionné les éléments à uniformiser. Puis, appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu tableau. Puis, à l'aide de la flèche bas, sélectionnez la commande Adapter. Appuyez sur la touche flèche droite pour dérouler le sous-menu de la commande Adapter.
  2. Vous avez le choix entre plusieurs options. Les commandes Largeur de la colonne et Hauteur de la ligne ouvrent chacune une boîte de dialogue comportant deux zones de saisie : l'une où vous inscrivez le numéro de la colonne ou de la ligne, l'autre où vous spécifiez la largeur ou la hauteur. C'est une façon également de voir la taille d'une colonne ou d'une ligne. Une autre commande permet de demander à Writer de calculer lui-même la largeur la plus adaptée des colonnes. Enfin, puisque trois colonnes sont sélectionnées, vous avez une commande intitulée Répartir les colonnes régulièrement.
  3. Dans le cadre de cet exercice, vous sélectionnerez la commande Répartir les colonnes régulièrement. Appuyez sur Entrée pour fermer le sous-menu et donner une taille unique à toutes les colonnes du tableau.

Enregistrez votre document avant de passer à l'exercice suivant.

Fusionner des cellules[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez dans cet exercice fusionner les cellules pour rendre le tableau plus esthétique. Des cellules non fusionnées sont séparées par un trait. Des cellules fusionnées se retrouvent dans la même case sans trait. Assurez-vous avant de commencer l'exercice que votre document MonTableau.odt est affiché à l'écran.

Placez votre curseur sur la première cellule puis, à l'aide des touches maj-flèche bas, sélectionnez les deux premières cellules de la première colonne.

  1. Les cellules que vous souhaitez fusionner étant sélectionnées, appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. Sélectionnez la commande Fusionner les cellules et appuyez sur Entrée pour fusionner les cellules sélectionnées.
  3. Placez maintenant votre curseur sur la première cellule de la deuxième colonne et appuyez sur les touches maj-flèche droite pour sélectionner les deux dernières cellules de la première ligne contenant les mots « population » et « active ».
  4. Appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau. Sélectionnez la commande Fusionner les cellules et appuyez sur Entrée pour fusionner les cellules sélectionnées.

Enregistrez votre document avant de passer à l'exercice suivant.

Fractionner les cellules[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant fractionner la cellule contenant le titre Total pour la diviser en deux cellules. Assurez-vous avant de commencer l'exercice que le document MonTableau.odt est ouvert à l'écran.

À l'aide des flèches de direction, placez votre curseur sur la première cellule de la dernière ligne, soit celle contenant le mot « Total ».

  1. Votre curseur doit être placé dans la cellule que vous souhaitez fractionner, puis appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. Sélectionnez la commande Scinder les cellules et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Scinder les cellules.
  3. Cette boîte de dialogue comporte une zone de saisie et un bouton radio. La zone de saisie vous permet d'indiquer en combien de morceaux votre cellule doit être fractionnée. Le bouton radio vous permet de choisir de fractionner votre cellule en lignes ou en colonnes, soit horizontalement ou verticalement. Dans le cadre de cet exercice, coupez la cellule en deux colonnes.
  4. Avec la touche tab, allez jusqu'au bouton Ok et appuyez sur entrée. Il y a désormais quatre cellules dans la dernière ligne de votre tableau.

Fractionner un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Vous allez maintenant fractionner le tableau en deux parties distinctes. Assurez-vous avant de commencer l'exercice que votre document MonTableau.odt est affiché à l'écran.

Placez votre curseur sur la première cellule de la troisième ligne. Cette cellule contient : « 50-65 ans ».

  1. Votre curseur doit être placé dans la ligne au-dessus de laquelle le tableau sera scindé. Appuyez ensuite sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. Sélectionnez la commande Scinder le tableau et appuyez sur Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Scinder le tableau.
  3. La boîte de dialogue vous permet de décider si, dans les deux tableaux résultant du découpage, doivent figurer les titres des colonnes de celui actuel, une autre modalité d'en-tête, ou aucune. Dans le cadre de cet exercice, laissez le réglage par défaut et appuyez sur la touche Entrée. Votre tableau est désormais coupé en deux petits tableaux aux titres similaires et séparés par une ligne blanche.

Fermez le document MonTableau.odt sans enregistrer les modifications avant de passer à la leçon suivante.

Trier un tableau et utiliser une fonction arithmétique[modifier | modifier le wikicode]

Dans cette leçon, vous allez terminer la construction du document MonTableau.odt. Vous allez apprendre comment faire un tri dans un tableau et comment utiliser une fonction arithmétique.

Faire un tri dans un tableau[modifier | modifier le wikicode]

Pour faire cet exercice, vous avez besoin du document MonTableau.odt. Ouvrez-le si ce n'est pas déjà fait et placez votre curseur dans la cellule contenant le texte « 50-65 ans ».

Sélectionnez les trois lignes et les trois colonnes de données en appuyant sur la touche maj, puis en la maintenant, en appuyant deux fois sur la touche flèche bas et deux fois sur la touche flèche droite.

Voici comment faire un tri dans un tableau :

  1. Assurez-vous que les cellules à trier sont sélectionnées. Appuyez sur les touches alt-b puis sélectionnez la commande Trier et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Trier du menu Tableau.
  2. Dans cette boîte de dialogue, il y a quatre sections. Les trois premières se constituent de quatre éléments : le premier est une case à cocher pour activer ou non le critère ; le second est une zone de saisie liée à une liste déroulante vous permettant d'indiquer la colonne concernée par le tri ; le troisième est une liste vous permettant d'indiquer à Writer si les données à trier sont numériques ou incluent des lettres ; le quatrième est un bouton radio vous permettant de définir le sens du tri. La quatrième section permet de définir si le tri s'opère dans le sens vertical ou horizontal, selon votre sélection. Cette section de paramétrage inclut une case à cocher relative à la distinction des majuscules et des minuscules si vous optez pour un tri de données alphanumériques, ainsi qu'un bouton radio pour choisir la langue des données à trier.
  3. Dans le cadre de cet exercice, choisissez comme premier et seul critère la colonne 1.
  4. Choisissez la clé alphanumérique et l'ordre croissant. Appuyez sur la touche Entrée pour effectuer le tri et fermer la boîte de dialogue.

Enregistrez le document et gardez-le à l'écran pour l'exercice suivant.

Utiliser une fonction arithmétique[modifier | modifier le wikicode]

Une fonction arithmétique est utilisée pour remplir une cellule avec un chiffre issu d’un calcul fait par l’ordinateur. Un des avantages est que si une cellule faisant partie du calcul est modifiée, le résultat est automatiquement mis à jour.

Writer offre cette possibilité. Plusieurs choses sont à connaître pour comprendre comment rédiger une formule. Tout d’abord, toute formule commence par le signe égal (=). Ensuite, vous inscrivez un mot-clé représentant le calcul que vous désirez appliquer. Vous apprendrez à insérer le mot-clé à partir du calcul souhaité sans préalablement connaître le mot-clé. De plus, la lettre faisant partie des coordonnées d’une cellule doit être inscrite en majuscule. Enfin, la cellule ou le groupe de cellules faisant l’objet du calcul doivent être encadrés par le signe inférieur (<) et le signe supérieur (>). Si vous appliquez une formule à un groupe de cellules, vous séparerez deux cellules qui se suivent par le signe deux-points. Si votre calcul concerne plus de deux cellules, vous inscrirez les coordonnées de la première cellule, puis un tiret, puis celles de la dernière cellule de la plage à prendre en compte.

Vous allez dans cet exercice calculer le total de femmes et d'hommes dans le tableau du document MonTableau.odt à partir d'une fonction arithmétique. Placez le curseur dans la dernière ligne du tableau, dans la deuxième colonne. Voici comment procéder :

  1. Placez le curseur dans la cellule qui doit contenir le résultat de votre calcul. Appuyez sur les touches alt-b pour ouvrir le menu Tableau.
  2. Sélectionnez la commande Formule et appuyez sur la touche Entrée pour ouvrir la barre de formule. Dans la barre, vous trouvez une zone de saisie de la formule, un bouton pour afficher les formules disponibles et un bouton pour l'appliquer. La zone de saisie contient déjà un signe =.
  3. Appuyez deux fois sur tab pour accéder au bouton Formule et activez-le avec la touche entrée. Une liste de formules s’ouvrira. Dans le cadre de cet exercice, choisissez Somme. Validez avec la touche entrée.
  4. Maintenant, utilisez tab pour ramener le curseur à la barre de formules puis appuyez deux fois sur la flèche gauche pour revenir à la zone de saisie. Appuyez sur la touche entrée pour la rouvrir.
  5. La zone de saisie de votre formule contient maintenant =sum . Vous n’avez qu’à inscrire les cellules faisant l’objet du calcul. Dans le cadre de cet exercice, entrez : <B3:B5> puis appuyez sur Entrée pour revenir dans votre tableau.
  6. Appuyez sur la touche tab pour placer votre curseur dans la dernière cellule du tableau et répétez l'exercice précédent pour y insérer son total.

Dans la prochaine leçon, vous allez expérimenter quelques fonctions plus avancées pour sécuriser votre tableau.

Protéger vos formules[modifier | modifier le wikicode]

L'utilisation de formules révèle souvent le besoin de tâches complexes. Or, en arithmétique, les formules sont particUlièrement sensibles aux modifications qu'on peut leur apporter, voire à celles que vous effectuez aux données qu'elles incluent dans leur calcul. C'est pourquoi vous pourriez souhaiter vous protéger contre le risque d'une modification involontaire d'une ou plusieurs cellules. Dans le cadre de cet exercice, nous allons protéger le premier total contre toute modification involontaire.

Assurez-vous avant de commencer que votre curseur se trouve dans le document MonTableau.odt dans la dernière ligne et sur la deuxième colonne.

  1. Appuyez sur alt-b pour ouvrir le menu Tableau. Sélectionnez la commande Protéger et appuyez sur Entrée pour protéger la cellule. Désormais, si vous essayez de l'éditer, Writer vous en empêchera en vous affichant une boîte de message indiquant que la cellule est en lecture seule.
  2. Pour lever la protection, positionnez votre curseur dans la cellule protégée et appuyez sur maj-f10 pour ouvrir le menu contextuel.
  3. Sélectionnez la commande correspondant à ce que vous avez protégé : un tableau, une ligne, une colonne, une cellule. Dans le cadre de cet exercice, choisissez la commande Cellule. Appuyez sur flèche droite pour ouvrir le sous-menu.
  4. Sélectionnez la commande Annuler la protection et appuyez sur Entrée pour lever la protection de la cellule.

Ceci terminera ce dernier module du cours. Fermez le document en enregistrant les modifications. Vous pouvez compléter ce module en répondant à un quiz de cinq questions sur les notions abordées.

Questions et réponses[modifier | modifier le wikicode]

Cette leçon vous présente une liste de cinq questions à choix multiples. La bonne réponse se trouve dans la section Réponses au quiz. Pour plus d'interaction, se trouve dans cette zone la raison pour laquelle les autres réponses ne sont pas correctes.

Questions à choix multiples[modifier | modifier le wikicode]

  1. Quelle est la touche utilisée le plus fréquemment pour se déplacer rapidement dans un tableau rempli ?
    1. La touche flèche droite
    2. La touche tab
    3. La touche f3
    4. La touche flèche bas
  2. Comment dérouler le menu Tableau de la barre de menus ?
    1. En appuyant sur les touches alt-t
    2. En appuyant sur les touches ctrl-b
    3. En appuyant sur les touches alt-i
    4. En appuyant sur les touches alt-b
  3. Laquelle de ces affirmations est fausse concernant les options de modification d'un tableau ?
    1. Pour supprimer une ligne, il faut la sélectionner.
    2. On peut insérer une ligne au-dessus de celle où est le curseur.
    3. On peut uniformiser la hauteur des lignes.
    4. Un tableau peut être fractionné à partir du menu Tableau.
  4. À quoi sert la commande Fusionner les cellules ?
    1. à adapter les cellules à la même dimension
    2. à centrer un tableau dans une page
    3. à regrouper plusieurs cellules en une seule
    4. à additionner le contenu de plusieurs cellules
  5. Quelle commande clavier sert à positionner le curseur dans la première cellule d'un tableau ?
    1. La commande clavier alt-flèche bas
    2. La commande clavier alt-origine
    3. La commande clavier alt-b
    4. La commande clavier ctrl-origine

Réponses au quiz[modifier | modifier le wikicode]

  1. Les touches f3 et flèche bas ne permettent pas de se déplacer rapidement dans un tableau. Vous pouvez utiliser la touche flèche droite mais vous n'avancerez que d'un caractère à la fois. Tab vous permet de passer d'une cellule à l'autre. Référez-vous à la leçon 1 pour revoir les touches de déplacement dans un tableau.
  2. Les touches ctrl-b ne permettent pas de dérouler le menu Tableau mais de passer le format de vos caractères en italique. Avec les touches alt-t, vous ouvrez le menu Format. Avec les touches alt-i, vous ouvrez le menu Insertion. Pour dérouler le menu Tableau, vous devez utiliser les touches alt-b. Référez-vous à la leçon 2 pour réviser cette notion.
  3. Il n'est pas nécessaire de sélectionner la ligne que l'on veut supprimer dans un tableau. Par contre, votre curseur doit être situé sur cette ligne. Ensuite, vous devez dérouler le menu Tableau et le sous-menu Supprimer pour choisir l'option Lignes. Référez-vous à la leçon 5 pour réviser cette leçon.
  4. La commande Fusionner les cellules ne sert ni à ajuster la taille des cellules, ni à centrer le tableau sur une page, ni à additionner le contenu de plusieurs cellules, mais regroupe plusieurs cellules en une seule. Référez-vous à la leçon 5 pour revoir les notions concernant les modifications dans un tableau.
  5. Les raccourcis alt-flèche bas et origine ne correspondent à aucune fonction de Writer. Alt-b ouvre le menu Tableau. Pour positionner le curseur dans la première cellule d'un tableau, vous devez appuyer sur ctrl-origine. Référez-vous à la leçon 1 si besoin.

Cette leçon est la dernière de l'ouvrage.

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]

  1. alt-maj-origine : permet de lire la première cellule d'un tableau. Cette cellule est située dans le coin supérieur gauche du tableau.
  2. alt-maj-flèche droite : permet de lire la cellule suivante d'un tableau.
  3. alt-maj-flèche gauche : permet de lire la cellule précédente d'un tableau.
  4. alt-maj-flèche haut : permet de lire la cellule située au-dessus de la cellule courante d'un tableau.
  5. alt-maj-flèche bas : permet de lire la cellule située en-dessous de la cellule courante d'un tableau.
  6. 6,0 et 6,1 Entrée deux fois du pavé numérique : permet de lire le texte sélectionné. Cette commande permet de lire la portion de texte que vous aurez préalablement sélectionnée.


Liste des raccourcis

Liste des raccourcis

Cette partie du manuel est une référence. Les raccourcis clavier énumérés ci-dessous sont regroupés par thème.

Lorsque nous faisons référence à un raccourci clavier composé de deux touches ou plus, comme alt-f4, vous devez appuyer sur alt en premier et maintenir la touche enfoncée tout en appuyant sur f4. Vous relâchez ensuite les deux touches simultanément.

Les raccourcis clavier concernant LibreOffice Writer[modifier | modifier le wikicode]

Fichier[modifier | modifier le wikicode]

  • ctrl-o pour ouvrir un document existant
  • ctrl-n pour créer un nouveau document
  • ctrl-s pour enregistrer le document ou le modèle actif
  • maj-ctrl-s pour enregistrer le document sous un nouveau nom
  • maj-ctrl-o pour afficher les pages entières comme elles apparaîtront à l’impression
  • ctrl-p pour imprimer le document actif
  • alt-f4 pour quitter une seule fenêtre de LibreOffice Writer en invitant l’utilisateur à enregistrer les documents
  • ctrl-q pour quitter toutes les fenêtres de LibreOffice Writer en même temps en invitant l’utilisateur à enregistrer les documents

Édition[modifier | modifier le wikicode]

  • ctrl-z pour annuler la dernière action
  • ctrl-y pour répéter la dernière action
  • f5 pour aller directement à un emplacement spécifié dans le document actif
  • ctrl-v pour insérer le contenu du Presse-papiers au point d’insertion
  • ctrl-c pour copier la sélection et la placer dans le Presse-papiers 
  • ctrl-x pour supprimer la sélection et la placer dans le Presse-papiers 
  • Supprimer pour effacer la sélection sans la placer dans le Presse-papiers
  • ctrl-a pour sélectionner le document en entier 
  • ctrl-f pour rechercher le texte ou la mise en forme spécifiés
  • ctrl-h pour rechercher le texte ou la mise en forme et les remplacer
  • ctrl-supprimer pour supprimer le mot courant
  • ctrl-majuscule-supprimer pour supprimer de la position actuelle à la fin de la phrase

Affichage[modifier | modifier le wikicode]

  • f6 pour basculer entre le document et les barres d'outils et la barre de menus
  • ctrl-maj-j pour basculer entre le mode plein écran et normal

Insertion[modifier | modifier le wikicode]

  • ctrl-f2 pour ouvrir la boîte de dialogue Champ
  • ctrl-maj-moins du pavé numérique pour insérer un tiret insécable
  • ctrl-maj-espace pour insérer un espace insécable
  • maj-entrée pour forcer un retour à la ligne
  • ctrl-entrée pour forcer un saut de page
  • ctrl-maj-entrée pour sauter une colonne dans un document à plusieurs colonnes
  • ctrl-page précédente pour déplacer le curseur dans l'en-tête de la page
  • ctrl-page suivante pour déplacer le curseur dans le pied de la page

Format[modifier | modifier le wikicode]

  • f11 pour ouvrir la boîte de dialogue Style et formatage
  • ctrl-f11 pour lancer le gestionnaire de styles
  • maj-f11 pour créer un style à partir d'une sélection
  • f12 pour désactiver la numérotation
  • ctrl-d pour effectuer ou supprimer le double soulignement d'une sélection
  • ctrl-m pour appliquer le style normal
  • ctrl-[ pour réduire la taille de la police de la sélection
  • ctrl-] pour augmenter la taille de la police de la sélection
  • ctrl-maj-b pour effectuer ou supprimer la mise en indice de la sélection
  • ctrl-maj-p pour effectuer ou supprimer la mise en exposant de la sélection
  • ctrl-e pour centrer le paragraphe
  • ctrl-r pour aligner le paragraphe sur le retrait droit
  • ctrl-l pour aligner le paragraphe sur le retrait gauche
  • ctrl-j pour aligner le paragraphe en fonction des retraits droit et gauche
  • ctrl-i pour effectuer ou supprimer la mise en italique de la sélection
  • ctrl-g pour appliquer ou annuler le format gras de la sélection
  • ctrl-u pour effectuer ou supprimer le soulignement en continu pour la sélection
  • ctrl-0 pour appliquer au texte le style corps de texte
  • ctrl-1 pour appliquer au texte le style Titre 1
  • ctrl-2 à 5 pour appliquer au texte le style Titre 2 à 5
  • Tabulation pour abaisser d'un niveau de titre une ligne de titre ; maj-tab élève d'un niveau

Outils[modifier | modifier le wikicode]

  • ctrl-multiplié (pavé numérique) pour exécuter une partie d'une macro
  • maj-ctrl-q pour arrêter une macro en cours d'exécution
  • f7 pour lancer le vérificateur d'orthographe
  • ctrl-f9 pour afficher ou masquer le nom des champs dans le document

Tableau[modifier | modifier le wikicode]

  • ctrl-f12 pour insérer un tableau
  • maj-f9 pour calculer le tableau
  • alt-flèches pour augmenter la taille d'une colonne ou d'une ligne
  • ctrl-insertion puis flèche insérera une colonne.
  • ctrl-insertion puis contrôle flèche insérera une cellule
  • ctrl-supprimer puis flèche pour supprimer une colonne
  • ctrl-supprimer puis contrôle flèche pour supprimer une cellule
  • alt-flèches pour augmenter la taille d'une colonne ou d'une ligne
  • ctrl-insère puis flèche pour insérer une colonne.

Fenêtre et aide[modifier | modifier le wikicode]

  • f1 pour accéder à l’aide de Writer
  • f6 pour activer l’autre volet de la fenêtre de l’Aide
  • ctrl-alt-flèche haut pour agrandir la fenêtre de l’application à sa taille maximale
  • ctrl-alt-flèche bas pour restaurer la fenêtre de l’application à sa taille par défaut
  • alt-f7 pour déplacer la fenêtre active
  • alt-f8 pour choisir la dimension de la fenêtre active
  • ctrl-f4 pour fermer le document actif et revenir à l'accueil de libreOfice.

Les raccourcis clavier généraux d'un bureau MATE[modifier | modifier le wikicode]

  • f1 pour accéder à l’aide de l’application active
  • maj-f10 pour ouvrir le menu contextuel de l’élément sélectionné
  • alt-f1 pour ouvrir le menu principal
  • échappe pour fermer le menu principal
  • ctrl-alt-d pour minimiser toutes les applications ouvertes et déplacer le curseur sur le Bureau
  • alt-f2 pour accéder au lanceur de commandes
  • flèches haut et bas pour sélectionner les icônes du menu principal
  • alt-tab pour passer d’une application ouverte à une autre. Maintenir la touche alt enfoncée et appuyer plusieurs fois sur tabulation pour choisir parmi la liste des applications actives
  • alt-entrée pour ouvrir la boîte de dialogue Propriétés de l’élément sélectionné

Les raccourcis clavier concernant les fenêtres d’application[modifier | modifier le wikicode]

  • f10 pour déplacer le curseur sur la barre de menu
  • alt-barre d’espacement pour ouvrir le menu système
  • échappe pour fermer un menu ou quitter la barre de menu
  • alt-f4 pour fermer l’application courante

Les raccourcis clavier concernant les boîtes de dialogue[modifier | modifier le wikicode]

  • tab pour déplacer le curseur d’un élément à un autre
  • maj-tab pour déplacer le curseur d’un élément à un autre en sens inverse
  • ctrl-tab pour déplacer le curseur d’un onglet à l’autre
  • ctrl-maj-tab pour déplacer le curseur d’un onglet à l’autre en sens inverse
  • barre d’espacement pour marquer ou non une case à cocher
  • flèches de direction pour sélectionner un bouton radio d’un groupe, sélectionner un élément d’une liste ou déplacer le curseur entre les groupes d’éléments
  • alt-flèche bas pour ouvrir la liste déroulante.
  • origine pour déplacer le curseur au début de la liste
  • fin pour déplacer le curseur à la fin de la liste
  • entrée pour activer le bouton courant (si le curseur n’est pas sur un bouton, cela active le bouton par défaut)
  • échappe pour activer le bouton Annuler

Les raccourcis d’Orca[modifier | modifier le wikicode]

Ce tableau présente, pour chaque fonction, le raccourci clavier Orca par défaut. Il ne détaille pas la description des fonctions, faite au fil du tutoriel dans les notes de bas de page. Pour un guide plus détaillé sur l’utilisation de votre ordinateur avec un lecteur d’écran, reportez-vous à l'ouvrage Formation à Debian GNU/Linux avec Orca.

Notez que pour aider les personnes qui connaissent déjà les lecteurs d'écran Jaws ou NVDA, une correspondance est établie entre les raccourcis d'Orca et ceux de ces logiciels. Cette correspondance vous aidera également à prendre en main les PCs Hypra, puisque par défaut, ce sont les raccourcis de type Jaws portable qui sont mis en place, quoiqu'il soit possible de revenir à ceux par défaut d'Orca ou de basculer vers des raccourcis de type Jaws pour ordinateur fixe, NVDA pour portables ou NVDA pour ordinateurs fixes.


Liste des raccourcis clavier
Fonction Par défaut (Orca) Jaws portable Jaws fixe NVDA portable NVDA fixe
Lire le titre de la fenêtre ins-+ du pavé numérique verrmaj-t ins-t verrmaj-t ins-t
Lire la dernière ligne de la fenêtre Ins-+ deux fois du pavé numérique verrmaj-pgdn 0-3 du pavé numérique verrmaj-maj-fin ins-fin
Déplacer le curseur de balayage Comme nvda fixe et jaws portable verrmaj-u i o (ligne précédente, courante, suivante), verrmaj-j k l (mot précédent, actuel, suivant), verrmaj-, ; : (caractère précédent, actuel, suivant) Pavé numérique verrmaj-flèches 7 8 9 (ligne précédente, courante, suivante), 4 5 6 (mot précédent, actuel, suivant), 1 2 3 (caractère précédent, actuel, suivant)
Fonction « Où suis-je » Entrée du pavé numérique Verrmaj-tab ins-tab verrmaj-tab ins-tab
Lire la sélection ins-maj-flèche haut verrmaj-flèche haut ins-maj-flèche haut verrmaj-maj-flèche haut ins-maj-flèche haut
Lire l’heure ins-t verrmaj-f12 ins-f12 verrmaj-f12 ins-f12
Lire le formatage d’un caractère ins-f verrmaj-f ins-f verrmaj-f ins-f
Titre suivant d’une page Web h h t h t
Zone de saisie suivante d’une page Web e e e e e
Lister les liens d'une page Web alt-maj-k verrmaj-f7 ins-f7 verrmaj-f7 ins-f7
Effectuer un clic gauche / verrmaj-_ / verrmaj-ù /
Passer en mode focus ins-a verrmaj-entrée entrée du pavé numérique verrmaj-entrée entrée du pavé numérique
Ignorer la prochaine commande Ins-effacement verrmaj-effacement Ins-effacement verrmaj-f2 ins-f2
Aller au début d’un tableau d’une page Web alt-home-début alt-ctrl-début alt-ctrl-début alt-ctrl-début alt-ctrl-début
Aller à la fin d’un tableau d’une page Web alt-maj-fin alt-ctrl-fin alt-ctrl-fin alt-ctrl-fin alt-ctrl-fin
Lire la ligne précédente d’un tableau sur le Web alt-maj-flèche haut alt-ctrl-flèche haut alt-ctrl-flèche haut alt-ctrl-flèche haut alt-ctrl-flèche haut
Lire la ligne suivante d’un tableau sur le Web alt-maj-flèche bas alt-ctrl-flèche bas alt-ctrl-flèche bas alt-ctrl-flèche bas alt-ctrl-flèche bas
Lire la colonne précédente d’un tableau sur le Web alt-maj-flèche gauche alt-ctrl-flèche gauche alt-ctrl-flèche gauche alt-ctrl-flèche gauche alt-ctrl-flèche gauche
Lire la colonne suivante d’un tableau sur le Web alt-maj-flèche droite alt-ctrl-flèche droite alt-ctrl-flèche droite alt-ctrl-flèche droite alt-ctrl-flèche droite


Index

Index

A[modifier | modifier le wikicode]

B[modifier | modifier le wikicode]

C[modifier | modifier le wikicode]

D[modifier | modifier le wikicode]

E[modifier | modifier le wikicode]

F[modifier | modifier le wikicode]

G[modifier | modifier le wikicode]

I[modifier | modifier le wikicode]

L[modifier | modifier le wikicode]

M[modifier | modifier le wikicode]

N[modifier | modifier le wikicode]

O[modifier | modifier le wikicode]

P[modifier | modifier le wikicode]

R[modifier | modifier le wikicode]

S[modifier | modifier le wikicode]

T[modifier | modifier le wikicode]

U[modifier | modifier le wikicode]

Z[modifier | modifier le wikicode]

GFDL GFDL Vous avez la permission de copier, distribuer et/ou modifier ce document selon les termes de la licence de documentation libre GNU, version 1.2 ou plus récente publiée par la Free Software Foundation ; sans sections inaltérables, sans texte de première page de couverture et sans texte de dernière page de couverture.