Système politique du Royaume-Uni/Les Normands

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
< Sommaire Les Plantagenêt >


Les Normands (1066-1154)

Guillaume Ier (1027 - 1066- 1087)[modifier | modifier le wikicode]

Le cours de l'histoire politique, juridique et culturelle de l'Angleterre changea en 1066, lorsque Guillaume, duc de Normandie (aussi appelé Guillaume le Conquérant), envahit avec succès le pays et déposa le roi saxon Harold II.

En 1066, le roi Edward III, aussi appelé Saint Edward le Confesseur, mourut sans enfant. Son petit-cousin, le duc de Normandie, prétendit que le roi l'avait nommé son héritier (probablement en 1052) et que l'autre prétendant au trône, Harold Godwinson, beau-frère d'Edward III, avait juré, lors de son naufrage en Normandie, de soutenir Guillaume. La véracité de cette histoire est cependant douteuse, et Harold prit la couronne à la mort du roi Edward. Guillaume envahit alors l'Angleterre en septembre, et défit Harold à la célèbre bataille de Hastings d'octobre 1066.

Guillaume II (1056/1060 - 1087 - 1100)[modifier | modifier le wikicode]

En 1087, le roi Guillaume Ier mourut et divisa ses terres et ses richesses entre ses trois fils. L'aîné, Robert Courteheuse, devint duc de Normandie (sous le nom de Robert II) ; le cadet, Guillaume, devint roi d'Angleterre (sous le nom de Guillaume II) et le benjamin, Henri, reçut 5 000 livres d'argent. Guillaume II mourut en 1100 sans enfant : son frère Henri prit vite le pouvoir, avant d'envahir la Normandie (bataille de Tinchebray), d'emprisonner son frère et de récupérer le duché de Normandie.

Henri Ier (1068 - 1100 - 1135), Étienne (1096 - 1135 - 1154) et Mathilde (1102 - 1167)[modifier | modifier le wikicode]

Henri, dont les fils l'avaient précédé dans la mort, prit une mesure sans précédent : nommer une femme comme son héritière. Il déclara que sa fille Mathilde serait la prochaine reine. Cependant, la prétention au trône de Mathilde fut contestée par Étienne de Blois, un petit-fils de Guillaume Ier par sa mère. Après la mort de Henri Ier en 1135, Étienne usurpa le trône, mais il fut défait et emprisonné par Mathilde en 1141. Plus tard, ce fut au tour de Mathilde d'être vaincue et Étienne repris le trône.

Mathilde abandonna la lutte en 1148 et retourna en France. Néanmoins, son fils, Henri Plantagenêt, mena une campagne militaire contre Étienne. Ce dernier fut forcé de reconnaître Henri comme son héritier. À la mort d'Étienne en 1154, Henri monta au trône, inaugurant la dynastie Plantagenêt.


Système politique du Royaume-Uni
Sommaire
Histoire politique Les Normands - Les Plantagenêt - Les maisons de Lancastre et d'York - La maison Tudor - La maison de Stuart et le Commonwealth - La maison de Hanovre - Les maisons de Saxe-Cobourg-Gotha et de Windsor
Système actuel La constitution - Le monarque - Le parlement - Le gouvernement - Le système judiciaire - Les entités décentralisées - Les élections
Annexes Liste des monarques britanniques - Liste des principaux textes législatifs - Liste des nations citées - Bibliographie - Glossaire