Système politique du Royaume-Uni/Les maisons de Lancastre et d'York

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
< Les Plantagenêt La maison Tudor >


Les maisons de Lancastre et d'York (1399-1485)

Henry IV (1367 - 1399 - 1413)[modifier | modifier le wikicode]

Henry de Bolingbroke déposa son faible cousin, Richard II, en 1399. Le règne d'Henry IV fut marqué par une rébellion généralisée. Elle fut réprimée grâce au grant talent militaire du fils d'Henry IV, le futur roi Henry V. Henry IV mourut en 1413 : il souffrait alors d'une grave maladie de la peau (peut-être la lèpre).

Henry V (1387 - 1413 - 1422)[modifier | modifier le wikicode]

Le règne d'Henry V fut sensiblement différent de celui de son père en ceci qu'il fut troublé par quelque agitation intérieure. À l'étranger, les armées d'Henry V remportèrent plusieurs victoires importantes en France. En 1415, les Anglais vainquirent d'une façon décisive le roi français Charles VI lors de la Bataille d'Agincourt : une centaine de soldats anglais y périrent, contre cinq milliers de Français.

Pendant les deux années qui suivirent, Henry V mena une politique diplomatique délicate pour améliorer les chances anglaises de conquérir la France. Il négocia avec Sigismond Ier du Saint Empire romain germanique, qui accepta de mettre un terme à l'alliance franco-allemande. En 1417, la guerre reprit ; jusqu'en 1419, les troupes anglaises étaient sur le point de prendre Paris. Les belligérants parvinrent à un traité par lequel Henry V fut nommé héritier de France. Cependant, il mourut avant de pouvoir accéder au trône français, qui resta par conséquent aux mains des Français

Henry VI (1421 - 1422 - 1471) et Edward IV (1442 - 1461 - 1483)[modifier | modifier le wikicode]

Henry VI accéda au trône lorsqu'il était encore bébé. Ses oncles, les Ducs de Bedford et de Gloucester, font tous deux fonction de régents. Durant le règne d'Henry VI, de nombreux territoires français conquis lors de la Guerre de Cent Ans furent perdus.

Le règne d'Henry VI fut interrompu par celui d'Edward IV suite à la Guerre des Deux-Roses. Henry VI était un membre de la maison de Lancastre, alors qu'Edward IV était de la maison d'York. La première descendait d'Henry de Bolingbroke, quatrième fis du roi Edward III, la seconde, d'Edmund de Langley, cinquième fils d'Edward III.

En 1461, les Lancastriens perdirent la Bataille de Towton qui les opposait aux Yorkistes. Le prétendant de ceux-ci, Edward IV, monta sur le trône, avec le soutien du puissant noble Richard Neville, 16e Comte de Warwick, connu pour son surnom Warwick le faiseur de rois (Warwick the Kingmaker). En 1464, les révoltes lancastriennes furent réprimées. Cependant, en 1469, Warwick le faiseur de roi retourna son allégeance et, en 1470, Henry VI fut restauré sur le trône. Edward exilé revint toutefois rapidement et défit les forces d'Henry VI. À la Bataille de Tewkesbury, les Lancastriens restants furent battus et Henry VI fut assassiné.

Edward V (1470 - 1483) et Richard III (1452 - 1483 - 1485)[modifier | modifier le wikicode]

En 1483, Edward IV fut remplacé par son fils alors agé de douze ans. Le frère d'Edward IV, Richard, fut nommé tuteur d'Edward V et de son frère, également appelé Richard. L'oncle du jeune roi usurpa le trône et fit déclarer au Parlement les deux frères illégitimes. Les deux princes furent alors emprisonnés à la Tour de Londres, où ils pourraient avoir été tués (leur sort est toutefois incertain) : leur oncle accède alors au trône sous le nom de Richard III.

En 1485, Richard III fit face à Henry Tudor, le prétendant lancastrien, lors de la Bataille de Bosworth, durant laquelle Richard III devint le dernier monarque anglais à être tué au combat. Henry arriva au pouvoir en tant qu'Henry VII, établissant ainsi la Dynastie Tudor.


Système politique du Royaume-Uni
Sommaire
Histoire politique Les Normands - Les Plantagenêt - Les maisons de Lancastre et d'York - La maison Tudor - La maison de Stuart et le Commonwealth - La maison de Hanovre - Les maisons de Saxe-Cobourg-Gotha et de Windsor
Système actuel La constitution - Le monarque - Le parlement - Le gouvernement - Le système judiciaire - Les entités décentralisées - Les élections
Annexes Liste des monarques britanniques - Liste des principaux textes législatifs - Liste des nations citées - Bibliographie - Glossaire