Adobe Photoshop/Gestion des couleurs/Espaces colorimétriques

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche


La notion d'espace colorimétrique est capitale quand on sait qu'une même image peut apparaitre complètement différemment selon l'écran ou l'encre qui la constitue.

Les trois espaces couramment employés sont l'espace RVB, l'espace CMJN et l'espace Lab.

Espace RVB[modifier | modifier le wikicode]

Le sigle RVB correspond à Rouge – Vert – Bleu, soit les couleurs primaires de la synthèse additive. Les écrans, les scanners et les capteurs de photoscopes travaillent en RVB. Dans le cas d'un écran, chaque pixel est composé de trois points lumineux superposés dont l'intensité varie de 0 (éteint) à 256 (allumé). L'addition des trois couleurs donne du blanc pur. En combinant les 256 teintes disponibles pour chaque composante rouge, vert ou bleu, on obtient un maximum d'environ 16,7 millions de nuances.

Espace CMJN[modifier | modifier le wikicode]

L'espace CMJN, pour Cyan – Magenta – Jaune – Noir, est employé pour les images imprimées. La synthèse des couleurs est ici soustractive : les encres appliquées sur le papier reflètent la lumière en absorbant leur couleur complémentaire. En théorie, on devrait donc obtenir du noir grâce à l'addition des trois couleurs cyan, magenta et jaune. En pratique, le résultat tend plutôt sur le marron foncé en raison des reflets sur la dernière couche d'encre déposée. Pour remédier à cela, on ajoute une encre noire.

Couleurs Lab[modifier | modifier le wikicode]

Développé par la CIE (Commission Internationale de l'Éclairage), l'espace Lab est lié à la perception des couleurs par un œil «standard» et correspond à l'ensemble des couleurs visibles par l'œil et englobe ainsi les espaces RVB et CMJN.

Les courbes de valeurs de l'espace Lab s'articulent sur trois axes:

  • axe L (luminosité, de 0 à 100): information de luminosité, du blanc au noir;
  • axe a (de -100 à +100): axe vert – rouge ;
  • axe b (de -100 à +100): axe bleu – jaune.