Mécanique vélo/Vérifier la selle

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La selle doit être choisie en fonction de la morphologie du cycliste et de l'usage qu'il fait de son vélo. Il ne faut pas hésiter à remplacer une selle inadéquate ou usagée.

Le réglage de la selle est primordial pour le confort et le rendement du cycliste.

Mécanique vélo
Mécanique vélo
Entretien
Réparation
En plus
Remplacement
Voir aussi
Modifier ce modèle

Des réglages inadaptés peuvent être sources d'inconfort et de douleurs.

Régler la hauteur de la selle[modifier | modifier le wikicode]

Pourquoi régler sa selle[modifier | modifier le wikicode]

La selle doit être réglée à la bonne hauteur pour optimiser le rendement et le confort.

Une selle trop basse crée une contrainte exagérée sur les articulations, pouvant être source de douleurs et de tendinites, en particulier au genou. De plus, un réglage trop bas limite les capacités des muscles de la cuisse. A l'inverse, une selle trop haute provoque un mouvement anormal du bassin pour permettre aux jambes de pédaler.

Technique[modifier | modifier le wikicode]

Le cycliste doit être équipé des chaussures et du vêtement (cuissard, short...) qu'il porte pour faire du vélo. Il peut procéder en s'appuyant contre un mur ou à l'aide d'une autre personne.

- Sur le vélo à l'arrêt, placer une des pédales dans sa position la plus basse, au plus près du sol.

- Poser le talon sur la pédale. La jambe doit être complètement tendue.

- La hauteur de la selle doit être ajustée jusqu’à obtenir cette position.

- Ainsi, lorsqu'on replace l'avant du pied sur la pédale, c'est-à-dire en position de pédalage, on constate une très légère flexion du genou.

C'est à l'usage que le réglage optimal de la selle se vérifie. Le réglage peut être peaufiné au cours d'une sortie, ce qui permet d'ajuster la hauteur de quelques millimètres en tenant compte des sensations constatées en roulant.

Dès que le réglage idéal est trouvé, on peut faire une marque sur la tige de selle ou y coller un repère pour la remonter à la même hauteur.

Régler l'inclinaison et le recul de la selle[modifier | modifier le wikicode]

La selle est fixée sur sa tige au moyen d'une pièce de jonction, le chariot de selle. Une partie du chariot de selle est solidaire de la tige de selle et l'autre partie est mobile. L'ensemble est maintenu par un ou plusieurs boulons. En général, il se desserre avec une clé Allen.

En desserrant le boulon de fixation, la selle devient mobile sur le chariot.

On peut ainsi modifier son recul, en l'approchant ou en l’éloignant du guidon. On peut aussi incliner ou relever la selle.

Le recul de la selle[modifier | modifier le wikicode]

Le recul optimal de la selle permet un équilibre entre confort et rendement. Il préserve l’articulation du genou, limite les contraintes dorsales et optimise le travail des muscles.

- Sur le vélo à l'arrêt, placer les manivelles du pédalier à l'horizontal. Dans cette position, les pédales sont à la même hauteur, une à l'avant et l'autre à l'arrière.

- Repérer la position du genou qui se trouve à l'avant : l'axe du genou doit être à l'aplomb de l'axe de la pédale. On peut utiliser un fil à plomb pour un résultat précis.

- Déplacer la selle sur son chariot jusqu'à obtenir la bonne position. Si le genou dépasse l'axe de la pédale, reculer la selle. Si le genou se trouve derrière l'axe de la pédale, rapprocher la selle du guidon.

L'inclinaison[modifier | modifier le wikicode]

Une inclinaison correcte aide à stabiliser la position du cycliste sur le vélo. Une mauvaise inclinaison de la selle peut provoquer divers désagréments : frottements, douleurs (notamment par compression du périnée), instabilité...

En principe, la selle doit être positionnée horizontalement. Si des douleurs apparaissent, une modification de l'inclinaison peut aider à les supprimer. Certains cyclistes préfèrent incliner légèrement la selle vers l'avant afin d'atténuer le point d'appui au niveau du bec de selle.

Pour vérifier ou modifier le réglage de l'inclinaison :

- Le vélo doit être placé sur un sol horizontal.

- Procéder à une vérification visuelle ou utiliser un niveau à bulle.

- Redresser ou ajuster la position de la selle.

Entretien de la tige de selle[modifier | modifier le wikicode]

La tige de selle est emboîtée dans le tube de selle, élément du cadre. Elle y est fixée, en général par un collier serré par un écrou et un boulon, ou par une pièce appelée blocage rapide.

La tige de selle peut rouiller ou se gripper. Cette corrosion peut rendre difficile voire impossible le retrait de la tige.

Pour prévenir ces problèmes, le tube de selle doit être graissé régulièrement :

- Démonter la tige de selle du vélo

- Nettoyer la saleté et les traces d'ancienne graisse avec un chiffon propre

- Appliquer une graisse adaptée tout autour de la tige, sur la partie qui s’insère dans le cadre

- Remonter la tige et la serrer correctement, en s'assurant que la selle soit bien alignée avec le tube supérieur

- Essuyer le surplus de graisse

En cas de changement de la tige de selle, il faut s'assurer que le diamètre de la nouvelle pièce correspond à celui du cadre.