Monétique/Introduction

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monétique
Sommaire


Les systèmes de paiement[modifier | modifier le wikicode]

La monnaie fiduciaire[modifier | modifier le wikicode]

Il s'agit de l'ensemble des billets et des pièces, ces dernières sont aussi appelées monnaie divisionnaire. La monnaie fiduciaire est émise par une Banque Centrale. Elle possède un cours légal, total et immédiat dans un territoire donné. elle est le moyen d'echange admis par tous dans les limites d'un territoire donné.

La monnaie scripturale[modifier | modifier le wikicode]

Par opposition à la monnaie fiduciaire, il s'agit de la monnaie créée par les banques ou les établissements de crédit. Cela se traduira par l'ensemble des moyens de paiement comme les chèques ou les cartes mises à la disposition des agents non financiers.

Un commerçant est tenu d'accepter la monnaie fiduciaire, il peut par contre refuser la monnaie scripturale. Autre point la monnaie scripturale est le plus souvent traçable, ce qui n'est pas le cas de la monnaie fiduciaire.

Les moyens de paiement[modifier | modifier le wikicode]

  • les espèces
  • les chèques
  • les virements
  • les avis de prélèvement
  • les titres interbancaires de paiement
  • les effets de commerces
  • les cartes de paiement (débit ou crédit)

Chiffres et statistiques[modifier | modifier le wikicode]

Notons que les références suivantes sont facilement accessibles et très complètes, sauf les chiffres les plus récents. Il faut en effet attendre la sortie des chiffres officiels des organismes, comme les banques centrales.

Ce livre prend volontairement une position "euro-centrée". Pour avoir une vision plus complète, il est possible de mettre en parallèle les statistiques européennes avec celles du Japon et des États-Unis d'Amérique.

Pour voir l'importance des différents moyens de paiement plusieurs chiffres sont possibles. L'importance en volume (nombre de paiements effectués) et l'importance en valeur. Ceci est important car souvent il coexiste deux types de système de règlements interbancaires. Les premiers sont des systèmes de gros montants en temps réel qui sont plus du domaine financier. Les seconds sont des systèmes de masse plus de la banque de détail.

Ainsi en France, il existe le système CRI (Centrale des Règlements Interbancaires) pour le système des gros montants en temps réel. Il existe également le SIT (Système Interbancaire de Télécompensation). En Belgique, coexistent Ellips (gros montants) et CEC (système de masse). Au niveau européen, le réseau de gros montants est le système TARGET (Trans-european Automated Real time Gross Exchange Transfer System).


Au niveau national[modifier | modifier le wikicode]

Au niveau national, les chiffres concernant la monnaie fiduciaire, et la monnaie scripturale sont édités par les banques centrales.

En France, une page assez complète est maintenue par la Banque de France.

Au niveau Européen[modifier | modifier le wikicode]

Il existe au niveau européen d'un Blue Book édité par la banque centrale européenne qui est en 2007 à sa quatrième édition. Il comporte des statistiques concernant l'organisation de la monétique dans chaque pays de l'Union Européenne.

Au niveau mondial[modifier | modifier le wikicode]

Le "Red Book" du BIS (Bank for International Settlements) est un résumé comparatif de la monétique au niveau des pays économiquement importants. Il existe également des "Red books" détaillant la situation dans chaque pays.

L'interbancarité[modifier | modifier le wikicode]

Organisme de normalisation[modifier | modifier le wikicode]

Au niveau national[modifier | modifier le wikicode]

CFONB Comité Français d'organisation et de Normalisation Bancaire est un organisme professionnel qui rassemble tous les acteurs financiers de la place de Paris en vue d'organiser l'interbancarité. Cet organisme a été créé en 1930, cependant l'appellation a varié au cours du temps.

Cette organisme a trois missions principales

  • Il s'agit d'une instance de définition des règles techniques et des standards tant pour les relations entre banques qu'avec leurs clients.
  • Il est également un bureau de normalisation AFNOR (Association Française de NORmalisation).
  • Il est enfin un bureau de concertation, de définition et de défense des positions dans les structures européennes et internationales de normalisation.

Il existe des organismes similaires dans les autres pays européens. Par exemple en Allemagne, il s'agit de KA (Zentraler Kreditausschuss). Au Royaume-Unis, il s'agit de l'APACS (Association for Payment Clearing Services).

Il faut admettre que les travaux de normalisation au niveau national deviennent négligeable par rapport au niveau européen. Au niveau de l'AFNOR en 2006, 2638 documents ont été produits dont 13% d'origine internationale, 47% d'origine européenne, 30% d'origine européenne repris de l'international et seulement 10% d'origine nationale.

Au niveau international[modifier | modifier le wikicode]

Le CENB (Comité Européen de Normalisation Bancaire) ou ECBS (European Committee for Banking Standards). Cet équivalent européen du CFONB français est en lien avec le CEN (Comité Européen de Normalisation) équivalent européen de l'AFNOR (en anglais ECS European Committee for Standardization).

Livres sur le sujet[modifier | modifier le wikicode]

L'univers de la Monétique, Didier Hallépée, Carrefour du Net, 2009

Le Sepa, Didier Hallépée, Carrefour du Net, 2009

En français[modifier | modifier le wikicode]

La monnaie électronique (Systèmes de paiement sécurisé) de Mostafa Hashem Sherif et Ahmed Serhrouchni chez eyrolles. Attention cet ouvrage est un peu ancien (1999) le site d'Eyrolles propose cependant des mises à jour datant de 2000.

Une nouvelle édition est sortie en 2007 chez les presses polytechniques et universitaires romandes Paiements électroniques sécurisés de Mostafa Hashem Sherif (cette fois-ci seul).

En Anglais[modifier | modifier le wikicode]

Advances in Security and Payment Methods for Mobile Commerce (en anglais)

lien sur google book

Liens sites web[modifier | modifier le wikicode]

Blogs[modifier | modifier le wikicode]

Documents divers[modifier | modifier le wikicode]

Fiche EMV en français http://www.guideinformatique.com/lettrefiche-emv_la_nouvelle_carte_bancaire-336.html

Présentation du système bancaire allemand http://www.pamina-business.com/files/systeme_bancaire.pdf