Pathologie moléculaire

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ce wikilivre vient d'être créé !
link={{{link}}}

Merci de suivre les recommandations et de ranger ce livre. Bon courage aux auteurs !

Veuillez laisser ce bandeau posé pendant un mois après son dépôt.

Ce wikilivre est consacré à la pathologie moléculaire, une branche de la pathologie.

Introduction[modifier | modifier le wikicode]

"La vie, c’est de l’énergie informée", a dit le philosophe et biologiste Henri Laborit. Cette information est organisée en flux de notre environnement à nos gènes et de nos gènes à notre environnement. Ces flux sont canalisés par des centaines de milliers d'interactions moléculaires organisées en voies de signalisation.

Cet ouvrage est une introduction à la mise en jeu de ces processus hautement complexes dans les maladies humaines.

Ce wikibooks est dédié à la mémoire de Aaron Swartz (1986-2013), qui donna sa vie pour le partage de la connaissance.

Cette introduction se veut systématique mais simple. Elle a pour ambition d’établir une revue de la mise en jeu de ces processus moléculaires au cœur des phénomènes vitaux dans les maladies humaines.

Cet ouvrage d’introduction suivra donc ce flux d’information moléculaire.

A qui s'adresse ce livre[modifier | modifier le wikicode]

Cet ouvrage est technique, dédié aux étudiants de l'enseignement supérieur, aux biologistes et aux médecins intéressés par les mécanismes moléculaires des maladies humaines. Il nécessite des connaissances préalables en biologie de base.

Construction[modifier | modifier le wikicode]

Dans une première partie, nous verrons tout d’abord les anomalies des différentes biomolécules qui interagissent dans le corps humain et les anomalies de leur métabolisme, puis les anomalies de l’ADN et des structures qui lui sont associées, les anomalies des ARN et des protéines.

Dans une deuxième partie, nous étudierons successivement l’implication en pathologie des différentes structures cellulaires du noyau à la membrane plasmique et à l’environnement extracellulaire.

Table des matières[modifier | modifier le wikicode]

  1. Pathologie moléculaire
    1. Pathologie de l'ADN
    2. Pathologie de l'ARN
    3. Pathologie des protéines
    4. Pathologie des biomolécules (Pathologie métabolique)
  2. Pathologie des structures cellulaires
    1. Pathologie du noyau et de la chromatine
    2. Pathologie des chromosomes
    3. Pathologie de la membrane cellulaire
    4. Pathologie des canaux membranaires
    5. Pathologie des récepteurs membranaires
    6. Pathologie du cytosquelette
    7. Pathologie du cil primaire et du centrosome
    8. Pathologie du compartiment endosomal
    9. Pathologie des lysosomes
    10. Pathologie des mitochondries
    11. Pathologie des peroxysomes
    12. Pathologie de l'environnement cellulaire
  3. Pathologie des fonctions cellulaires
    1. Pathologie de la croissance cellulaire et tissulaire
      1. Pathologie du cycle cellulaire
      2. Pathologie de la division cellulaire et de la mitose
      3. Pathologie de la méiose
    2. Pathologie de la sécrétion cellulaire
    3. Pathologie des interactions cellulaires
    4. Pathologie de la communication cellulaire
    5. Pathologie de la signalisation cellulaire
    6. Pathologie de l'autophagie
    7. Pathologie de la mobilité cellulaire
    8. Pathologie de la sénescence
    9. Pathologie de la mort cellulaire

Voir également :[modifier | modifier le wikicode]

Dans les Wikilivres[modifier | modifier le wikicode]

Sur Wikipédia[modifier | modifier le wikicode]

Ce wikilivre porte l'indice CDU suivant :