Ville30/Pourquoi adapter les limitations de vitesse ?/Pour gagner en convivialité

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan Ville30
Modifier ce modèle

L'amélioration de la sécurité routière se traduit par une meilleure qualité de vie. Le sentiment de sécurité renforcée associée à une conduite plus prudente et respectueuse amène à une conduite plus apaisée diminuant les comportements agressifs et nerveux, que l'on constate généralement au volant d'une voiture. Ce sentiment est accentué par une dé-culpabilisation des automobilistes par rapport à l'insécurité qu'ils provoquent, les rendant plus confiants et courtois dans leur conduite.

Les usagers dit « faibles » assument leur présence sur la voirie et la traversent avec plus d'assurance, en fonction de leurs besoins. S'ils sont suffisamment nombreux, piétons et cyclistes s'imposent, forcent les automobilistes à adopter une conduite responsable et redéfinissent la vitesse du trafic à leur rythme1. Ce phénomène se remarque d'autant plus lorsque les passages pour piétons sont supprimés rappelant au conducteur que son attention doit se porter sur l'ensemble de la voirie.

Il arrive que les piétons se plaignent des cyclistes roulant sur les trottoirs. Ces derniers ne le font pas par provocation ou manque de respect mais parce qu'ils ne se sentent pas en sécurité sur la route. Dans un quartier apaisé, ce phénomène n'existe plus et le respect mutuel vient naturellement.

La limitation de vitesse est un outil facilitant la cohabitation entre piétons, vélos et véhicules motorisés. Il ne s'agit pas d'exclure l'automobile mais de rééquilibrer sa place dans le paysage urbain, pour trouver un équilibre entre accessibilité et qualité de vie. La vision de la ville sera grâce à cela différente, on la percevra désormais comme une aire de vie plutôt que comme une succession de routes.

« Les automobilistes sont heureux lorsqu'il n'y a pas d'autre voiture autour d'eux. Les gens sont heureux lorsqu'il y a d'autres personnes autour d'eux. », BORDEN Dan (Cars are happiest when there are no other cars around. People are happiest when there are other people around.)