Ville30/Pourquoi adapter les limitations de vitesse ?/Pour un trafic plus fluide

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan Ville30
Modifier ce modèle

Pour un trafic plus fluide[modifier | modifier le wikicode]

La capacité d'écoulement du trafic semble optimale, sur une voie urbaine, à 50km/h puisque le débit est d'environ 2000 véhicules par heure. À 30km/h, pourtant, ce débit n'est diminué que de 10 % (CERTU, 2006).

À vitesse réduite, les distances de sécurité entre deux véhicules sont raccourcies. Le nombre de véhicule y transitant sur le même laps de temps peut donc être équivalent, voire supérieur. Des comptages effectués à Bruxelles prouvent qu'il n'y a pas de problème de congestion supplémentaire entre 30 et 50km/h.

Pour un impact faible sur le temps de parcours[modifier | modifier le wikicode]

Il est important de différencier la vitesse de pointe de la moyenne effective. En milieu urbain, les causes de ralentissements sont nombreuses : densité de trafic, carrefours, arrêts de bus, traversées de piétons, livraisons, etc. Limiter la vitesse maximale ne signifie donc pas forcément diminuer le temps de parcours, qui sera rarement supérieur. Il s'agit surtout de limiter les accélérations et freinages brusques.