Ville30/Pourquoi adapter les limitations de vitesse ?/Pour une meilleure santé

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Plan Ville30
Modifier ce modèle

L'amélioration globale de la qualité de l'air diminue les risques de maladies respiratoires et cardiovasculaires et des cancers pulmonaires. Les enfants en poussette, à hauteur des pots d'échappements, sont les premiers à bénéficier d'une diminution globale de la pollution. Selon l'OMS, la pollution de l'air est responsable de la mort d'un million d'enfants de moins de 5 ans victimes de pneumonie par an dans le monde (OMS, 2004). Et contrairement aux idées reçues, les automobilistes ont également beaucoup à y gagner. Enfermés dans l'habitacle de leur voiture, ils absorbent, plus que les autres, les gaz émis par les véhicules qui roulent devant eux.

Enfin, le transfert modal vers la marche et le vélo permet à plus de personnes de pratiquer du sport plus régulièrement en réduisant ainsi les risques de diabète, d’obésité et d’hypertension. Le stress, l'un des grands maux du XXIe siècle, est lui aussi diminué. Selon la British Medical Association, pratiquer du vélo durant 30 minutes par jour permettrait de diminuer le stress de moitié.