Histoire de France/Localisation géographique

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sommaire
Ce livre est actuellement en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution.
Un livre de Wikibooks

Avant-proposLes périodes de l'HistoireLocalisation géographiqueLes armes de la France dans l'HistoireAvant l'arrivée des CeltesLes Gaulois – les RomainsLes MérovingiensLes CarolingiensLes Capétiens directsGuerre de Cent ansTriomphe de la royauté — guerres d'ItalieLutte contre l'AutricheGuerres de religionAffermissement du pouvoir royalLa monarchie absolueAffaiblissement de la monarchieLa RévolutionLe Consulat et l'EmpireLa Restauration et la Monarchie de JuilletLa République et l'EmpireDe 1875 à la première guerre mondialeLa première guerre mondialeL'entre-deux guerresLa seconde guerre mondialeL'après-guerreLa guerre froideL'Europe et l'union européenneLa France contemporaineTableau chronologiqueLexiqueVoir aussi
Outils : Cette page en PDF Télécharger cette page au format PDFProjet Entrer en contact avec le projetCommander un exemplaire imprimé Commander un exemplaire imprimée de ce livreCe livre en PDF Télécharger ce livre au format PDFListe alphabétique des pages Liste alphabétique des pagesLivre d'or Livre d'or
Localisation géographique
Localisation de la France sur le globe terrestre.
La France et l'Europe.
   France
   Union Européenne
   Europe
   Autres pays
Carte physique de la France.

L'Histoire de France étudie l'histoire d'un peuple, d'une société, d'une culture... mais aussi d'un territoire. Bien que l'objectif ne soit pas de l'étudier pleinement géographiquement, nous pouvons en donner les caractéristiques.

Localisation géographique[modifier | modifier le wikicode]

La France métropolitaine est située à l’une des extrémités occidentales de l’Europe. Elle est bordée par la mer du Nord au nord, la Manche au nord-ouest, l’océan Atlantique à l’ouest et la mer Méditerranée au sud-est. Elle est frontalière de la Belgique et du Luxembourg au nord-est, de l’Allemagne et de la Suisse à l’est, de l’Italie et de Monaco au sud-est, de l’Espagne et d’Andorre au sud-ouest. Si les frontières du sud du pays correspondent à des massifs montagneux, les frontières du nord-est ne correspondent à aucune limite géographique ni linguistique. La France métropolitaine comprend plusieurs îles, notamment la Corse et des îles côtières. La métropole est comprise entre les latitudes 42°19'46" N et 51°5'47" N, ainsi que les longitudes 4°46' O et 8°14'42" E.

La France est composée de nombreux territoires situés en-dehors du continent européen, couramment appelés territoires d’outre-mer, naguère DOM-TOM, qui lui permettent d’être présente dans tous les océans. Ces territoires aux statuts variés sont :

  • sur le continent sud-américain : la Guyane ;
  • dans l’océan Atlantique (Antilles) : la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Pierre-et-Miquelon, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ;
  • dans l’océan Pacifique : la Polynésie française, la Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna et Clipperton ;
  • dans l’océan Indien : La Réunion, Mayotte, les Îles Éparses, les Îles Crozet, les Îles Kerguelen et Saint-Paul-et-Amsterdam ;
  • en Antarctique : la Terre Adélie.

La superficie de la France est de 670 922 km² soit environ un hectare par habitant. Elle est le 41e plus grand État du monde par sa surface terrestre et le deuxième par sa zone économique exclusive[1].

Géographie physique[2][modifier | modifier le wikicode]

Le territoire métropolitain de la France offre une grande variété d’ensembles topographiques et de paysages naturels. De larges parties du territoire actuel de la France ont été soulevées lors de plusieurs épisodes tectoniques, notamment la surrection hercynienne à l’ère paléozoïque qui est à l’origine des massifs armoricain, central, morvandeau, vosgien, ardennais et corse. Les massifs alpin, pyrénéen et jurassien sont eux beaucoup plus jeunes, et possèdent des formes moins érodées ; les Alpes culminent à 4 810 mètres d’altitude au Mont Blanc. Bien que 60 % des communes soient classées comme présentant des risques sismiques, ces risques restent modérés.

Le réseau hydrographique[3] de la France est principalement organisé autour de quatre grands fleuves, la Loire, la Seine, la Garonne et le Rhône, auxquels on peut ajouter la Meuse et le Rhin, moins importants en France mais majeurs à l’échelle européenne.

Organisation du territoire[modifier | modifier le wikicode]

La France métropolitaine est divisée en de multiples collectivités territoriales, de trois niveaux : la commune, le département et la région. Les communes, au nombre de 36 570 en métropole, correspondent généralement au territoire d’une ville ou d’un village ; elles sont dirigées par un conseil municipal, qui élit un maire. Les départements, créés pendant la Révolution française, sont aujourd’hui au nombre de 96 en métropole où ils sont dirigés par un conseil général ; l’État y étant représenté par un préfet. Quant aux 22 régions de métropole, dont l’existence est plus récente (XXe siècle), elles sont dirigées par un conseil régional, et l’État y est représenté par un préfet de région.

Les territoires français situés hors d’Europe, qui correspondent à d’anciennes colonies restées françaises, sont quant à eux soumis à des régimes administratifs et juridiques très différents les uns des autres.

Notes[modifier | modifier le wikicode]

  1. Zone économique exclusive (ZEE) : espace maritime sur lequel un État côtier exerce des droits souverains en matière d'exploration et d'usage des ressources
  2. Géographie physique : branche de la géographie qui décrit la surface de la Terre et qui ne s'intéresse pas directement aux activités humaines.
  3. Réseau hydrographique : ensemble des cours d'eau.