Mécanique vélo/Entretenir des freins à disque

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mécanique vélo
Mécanique vélo
Entretien
Réparation
En plus
Remplacement
Voir aussi
Modifier ce modèle

De plus en plus de vélos sont équipés de freins à disque, à l'instar des véhicules automobiles. Il peut s'agir de freins à disque mécaniques (à câble) ou de freins à disques hydrauliques.

Les modèles à câble nécessitent le même entretien que les freins classiques en ce qui concerne le câble, ainsi qu'un entretien des plaquettes de frein. Les modèles hydrauliques, en plus de l'entretien des plaquettes, doivent faire l'objet d'un contrôle du niveau de liquide de frein et il faut veiller à son remplacement régulier.

Ces opérations sont délicates à réaliser. Il est préférable de disposer de la notice d'utilisation afin de se conformer aux recommandations du fabricant.

Entretien des plaquettes de frein[modifier | modifier le wikicode]

Tous les modèles de freins à disque sont équipés de plaquettes. Un freinage moins efficace ou un bruit métallique doivent alerter sur leur niveau d'usure.

Vérifier l'état des plaquettes[modifier | modifier le wikicode]

Souvent, un témoin visuel ou un sillon indiquent le niveau d'usure à ne pas dépasser. S'il n'y a pas de témoin, il faut considérer qu'il doit rester au moins 1 à 2 mm de garniture. Cette vérification est parfois possible sans démonter les plaquettes de leur support (l'étrier). Sinon, il faut les démonter ou simplement démonter la roue pour plus de visibilité.

Si la garniture est trop entamée ou que l'usure est irrégulière, il faut changer les plaquettes. Si elles sont sales, d'aspect glacé ou huileuses, on peut les nettoyer.

Nettoyage et remplacement[modifier | modifier le wikicode]

Sans démontage, on peut les nettoyer régulièrement en pulvérisant un produit aérosol sur le disque et les plaquettes.

Pour un nettoyage plus fin des plaquettes :

  1. Retourner le vélo et enlever la roue.
  2. Démonter les plaquettes de l'étrier : à l'aide d'une pince, retirer la goupille maintenant les plaquettes sur l'étrier.
  3. Les faire bouillir dans de l'eau avec un peu de détergent pour supprimer toute trace de graisse.
  4. Lorsque l'usure est trop prononcée ou que le nettoyage n'est pas efficace, utiliser de nouvelles plaquettes, correspondant au modèle et à la marque du frein.
  5. Positionner les plaquettes dans l'étrier et les replacer la goupille.
  6. Après avoir remonté la roue, vérifier le bon fonctionnement du frein. S'il y a un frottement, vérifier l'alignement entre l'étrier et le disque, qui doivent être parallèles.

Contrôle et remplacement du liquide de frein[modifier | modifier le wikicode]

Le liquide de frein étant un produit corrosif, il convient de s'équiper de gants de protection adaptés et de protéger les parties de la bicyclette pouvant recevoir des projections pendant l'opération de maintenance.

Le liquide de frein utilisé doit être conforme aux recommandations du fabricant. Le type de liquide est en général indiqué sur le maître-cylindre.

Le maître-cylindre contient la réserve de liquide de frein. En appuyant sur la poignée de frein, on transmet une pression à travers un tube en caoutchouc (ou durit) vers les pistons, actionnant ainsi les plaquettes de frein.

Contrôler le niveau du liquide de frein[modifier | modifier le wikicode]

Cette opération peut être utile, en particulier afin de réduire la garde (distance entre le levier de frein et le cintre).

Le vélo doit être bien droit.

  1. Avec un petit tournevis cruciforme, dévisser les deux vis du capot du vase d'expansion du maître-cylindre. Il se trouve fixé au guidon.
  2. Retirer le joint en caoutchouc.
  3. Le liquide de frein ne doit pas dépasser le niveau indiqué par un trait à l'intérieur du vase d'expansion.
  4. Au besoin, ajouter un peu de liquide de frein en prélevant celui-ci dans son flacon à l'aide d'une seringue qu'on videra dans le vase.
  5. Repositionner délicatement le joint en caoutchouc.
  6. Revisser le capot en prenant soin de ne pas pincer le joint.

Un niveau anormalement bas doit alerter sur un probable dysfonctionnement (fuite ou usure des plaquettes). Si le liquide est sale, il faut procéder à son remplacement complet.

Remplacer le liquide de frein[modifier | modifier le wikicode]

Une purge complète est recommandée au moins une fois par an et plus souvent en cas d'utilisation intensive. Pendant l'opération, démonter la roue concernée et les plaquettes pour éviter des projections de liquide. Le vélo doit rester droit.

  1. Comme pour le contrôle du niveau, il faut d'abord accéder au contenu du vase d'expansion.
  2. Enlever l'ancien liquide, en utilisant une seringue ou en absorbant son contenu avec un chiffon. Il faut laisser un fond de liquide dans le vase afin que l'air ne s'immisce pas dans le circuit de freinage.
  3. Muni d'une bouteille vide et d'un tuyau transparent, desserrer la vis de purge et connecter le tuyau transparent pour laisser le liquide se vider dans la bouteille. L'aspect transparent du tuyau permet de vérifier s'il y a des bulles d'air dans le circuit.
  4. Pendant la purge, le vase d'expansion se vide progressivement du liquide restant. Resserrer alors la vis de purge et ajouter du liquide de frein neuf dans le vase.
  5. Répéter jusqu'à renouvellement complet du liquide et qu'il n'apparaisse plus aucune bulle d'air.

L'ancien liquide de frein ne doit pas être jeté dans une poubelle ordinaire. Son élimination est réglementée.

Contrôle du disque[modifier | modifier le wikicode]

Le disque est sujet à usure ou peut se voiler.

Pour le dévoiler, insérer un gros tournevis dans les trous du disque et exercer une pression jusqu'à son redressement.

L'usure du disque se vérifie visuellement, à l'endroit le plus fin. Si l'usure excède les recommandations du constructeur, le disque doit être changé.