GNU Health/Différentes Manières de Tester GNU Health

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

A propos de cette page [modifier | modifier le wikicode]

Êtes-vous un médecin, une infirmière, un administrateur d'hôpital ou d'un représentant d'un ministère de la santé? Voulez-vous essayer GNU Health par vous-même? Alors, vous avez plusieurs options décrites sur cette page. Chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Certaines d'entre elles sont plus simples que d'autres, mais vous n’avez pas besoin d’être  un administrateur système ou un programmeur pour les utiliser.

Veuillez noter que le seul but de cette page est de vous donner une vue d'ensemble et de vous permettre de choisir l'option qui vous convient le mieux. Pour obtenir des instructions détaillées  suivez les liens indiqués.

Option 1: Connexion à la Base de Données de Démonstration [modifier | modifier le wikicode]

Que faire[modifier | modifier le wikicode]

  • Téléchargez et installez le logiciel gratuit du client Tryton sur votre ordinateur.
  • Démarrez le client Tryton et connecter-vous  à la base de données  de démonstration de GNU Health (GNU Health demo database) sur Internet.

Veuillez-vous référer à ce chapitre pour plus d'informations    .

Avantages [modifier | modifier le wikicode]

  • Cette option est la façon la plus rapide et la plus simple pour votre première expérience pratique avec GNU Health.
  • Le client Tryton est disponible sur Windows, Mac OS et Linux.

Inconvénients[modifier | modifier le wikicode]

  • Il faut être connecté à Internet.
  • La base de données de démonstration sera périodiquement réinitialiser, cela ne convient pas pour un test à long terme.
  • Vous partagez la base de données de démonstration avec d'autres utilisateurs, de sorte qu'ils pourraient interférer avec vos données.

Option 2: Exécuter GNU Health à partir d’un CD/DVD ou d’une Clé USB [modifier | modifier le wikicode]

Que faire [modifier | modifier le wikicode]

  • Télécharger l'image de la distribution Live et graver la sur un CD/DVD ou enregistrer la sur une clé USB.
  • Démarrez votre ordinateur à partir de ce CD/DVD ou de cette clé USB. Cela va transformer temporairement votre ordinateur Windows en un ordinateur GNU/Linux (système d'exploitation openSUSE, environnement de bureau KDE) avec le serveur GNU Health et la base de démonstration pré-installés.

Veuillez vous référez à ce chapitre pour plus d’informations.

Avantages[modifier | modifier le wikicode]

  • Après le téléchargement, vous n’aurez plus besoin d'une connexion Internet.
  • Cette option vous donne un accès complet au serveur GNU Health.
  • Vous pouvez installer le système à partir du CD/DVD de la distribution Live en cours d'exécution sur votre ordinateur.
  • Il est possible de configurer votre/vos propre(s) base de données en plus de la base de données de démonstration (fonctionne seulement avec la clé USB)

Inconvénients [modifier | modifier le wikicode]

  • Le démarrage et le fonctionnement d'un ordinateur à partir d'un CD/DVD est lent. (Il est plus rapide de la clé USB, mais toujours lent.)
  • Les CD ne peuvent pas stocker beaucoup de données (jusqu'à 650 Mo / de 4,7 à 09,04 Go pour les DVD). Cela signifie que même si vous utilisez un CD réinscriptible, vous aurez toujours un espace de stockage limité.
  • Vous avez besoin de savoir comment enregistrer une image sur un CD ou sur une clé USB et comment changer la séquence de démarrage dans les paramètres du BIOS de votre ordinateur.
  • Certains ordinateurs ne permettent pas de démarrer à partir d’un CD ou d’une clé USB.
  • Vous ne pouvez pas accéder aux programmes de votre ordinateur lorsque vous utilisez le CD de la distribution Live. Ainsi vous ne pouvez pas tester GNU Health et travailler avec vos applications Windows en même temps.
  • Cette méthode peut ne pas fonctionner sur les ordinateurs de marque Apple.

Option 3: Exécuter GNU Health dans une Machine Virtuelle [modifier | modifier le wikicode]

Que faire [modifier | modifier le wikicode]

  • Téléchargez l'image de la machine virtuelle sur votre disque dur et décompressez la. (L'image de la machine virtuelle peut être trouvé sur la même page web que l'image du CD de la distribution Live - voir option 2.)
  • Téléchargez et installez le logiciel Virtual Box (ou tout autre émulateur) sur votre ordinateur.
  • Démarrez Virtual Box, localisez l'image de la machine virtuelle et démarrer votre machine virtuelle.

Veuillez-vous référer à ce chapitre pour plus d'informations.

Avantages [modifier | modifier le wikicode]

  • Cette option vous offre tous les avantages du CD de la distribution Live  (option 2) sans ses inconvénients.
  • La machine virtuelle peut servir plus tard, de base pour une utilisation en production.

Inconvénients [modifier | modifier le wikicode]

  • La machine virtuelle est stockée sur votre disque dur. Par conséquent, comparé à l’installation avec le CD de la distribution Live, il faut fournir un peu plus d’ effort pour passer l'installation de test à quelqu'un d'autre.
  • La performance sera plus lente car la machine virtuelle partage également les ressources matérielles de votre ordinateur.

Option 4: Exécuter GNU Health à partir de Docker (Conteneurs Légers) [modifier | modifier le wikicode]

Que faire [modifier | modifier le wikicode]

  • Suivez les instructions d'installation sur Démonstration de GNU Health sur Docker
  • Démarrez le client Tryton et connectez-vous au serveur de démonstration de GNU Health sur votre propre machine.

Avantages [modifier | modifier le wikicode]

Cette option vous donne tous les avantages du CD de la distribution Live  (option 2) sans ses inconvénients.

Cette configuration peut servir plus tard, de base pour une utilisation en production, où les conteneurs peuvent être délibérément combinés ou déplacés, situés sur des serveurs dédiés ou dans le cloud.

L'utilisation de conteneurs séparés par application (micro services) assure une grande flexibilité et le respect des normes de sécurité.

Les conteneurs Docker sont des conteneurs légers fonctionnant dans l'espace du noyau, ce qui les rend beaucoup plus performants qu'une machine virtuelle comparable.

La configuration de démonstration peut être réinitialisée à tout moment pour recommencer depuis le début.

Il est possible de configurer votre/vos propre(s) base (s) de données en plus de la base de données de démonstration.

Inconvénients [modifier | modifier le wikicode]

Vous devez effectuer 8 commandes à partir de la ligne de commande pour démarrer et mettre en service le serveur;)