Photographie/Personnalités/G/Andreas Gursky

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/10/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Andreas Gursky est un photographe allemand, né le 15 janvier 1955 à Leipzig. Il est aussi professeur à l'Académie publique des Beaux-arts de Düsseldorf.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Petit-fils de photographe, Gursky a d'abord étudié la photographie à Essen ; en 1980, il est entré à l’École des Beaux-arts de Düsseldorf (Kunstakademie Düsseldorf) et est devenu l'élève de Bernd et Hilla Becher. Sa première œuvre exposée est la photo d'une cuisinière à gaz allumée (1980 ; 98 x 71 cm). Il est surtout connu pour ses images en très grand format et d'une impeccable définition. Il est l'un des derniers tenants du réalisme photographique proche des théories de l'école de Düsseldorf mais on peut aussi le rapprocher du pop art et d'Andy Warhol pour le choix de ses thèmes et son goût des séries.

Cet artiste fait des photographies vertigineuses, des photos où l'on peut apercevoir des foules humaines, des fenêtres, des objets à l'infini, au point de ne plus distinguer une silhouette d'une autre. Une photo représentative est ainsi Tokyo, Stock Exchange (1990 ; 205 x 260 cm), où apparaissent plusieurs centaines de personnes. Les photographies d'Andreas Gursky sont habitées par le principe de répétition générale. Elles présentent aussi un intérêt sur le plan architectural : Andreas Gursky photographie le monde « global », post-moderne, de verre et d'acier.

Au début des années 1990, Gursky a commencé à utiliser les ressources de la photographie numérique, qui lui a permis de combiner plusieurs photographies d'un même objet prises d'endroits différents (par exemple, Paris, Montparnasse (1993, 187 x 428 cm ; image au rythme géométrique proche de l'abstraction d'un immeuble dans son entièreté). Le travail de retouche numérique lui permet aussi de réaliser des photos de grand format, souvent prises d'un point de vue élevé voire aérien, avec un foisonnement de détails.

Ses photographies sont parmi les plus chères au monde. En novembre 2006, 99 Cent II Diptychon (2001), a été vendu pour 2,48 M$ chez Phillips à New-York. 99 Cent II Diptych (2001) a été adjugée 1 700 000 £ (3 350 000 $) dans une vente aux enchères chez Sotheby's à Londres. Le 7 février 2007 Rhein II (1999) a atteint 4,3 millions de dollars (3,1 millions d'euros) lors d'une vente aux enchères chez Christie's à New York le 8 novembre 2011. Ces deux dernières photographies étaient les plus chères du monde lors de leur mise en vente.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

  • 1985 : Rhein Oberkassel, Musée municipal de La Roche-sur-Yon
  • 1987 : Seilbahn, Dolomiten, Musée municipal de La Roche-sur-Yon
  • 1989 : Giordano Bruno, Musée national d'art moderne, Paris
  • 1991 : Siemens, Amberg, Musée national d'art moderne
  • 1993 : Mercedes, Ramsttatt, Musée national d'art moderne
  • 1999 :
    • Chicago Board of Trade.
    • 99 cent, Musée national d'art moderne
    • Rhein II, Collection personnelle
  • 2000 : EM Arena, Amsterdam.
  • 2001 ; Madonna 1, Musée national d'art moderne
  • 2003 : PCF, Paris, Musée national d'art moderne
  • 2005 : Bahrain I
  • 2005 : ManuFacturing #17
  • 2006 : May Day V
  • 2008 :
    • Kamiokande.
    • Kuwait Stock Exchange.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • STJERNFELT, Frederik et TOJNER, Poul Erik [textes], GURSKY, Andreas [photos] .- At Louisiana .- Berlin, Hatje Cantz, 2012, 140 p., 45 ill., 24,90 x 29,70 cm. (ISBN 978-3-7757-3297-0)

Expositions personnelles[modifier | modifier le wikicode]

1987

  • Aéroport de Düsseldorf

1988

  • Galerie Johnen & Schöttle, Cologne

1989

  • Centre genevois de Gravure contemporaine, Genève
  • Galerie 303, New York
  • Museum Haus Lange, Krefeld

1991

  • Galerie Rüdiger Schöttle, Munich
  • Galerie Johnen & Schöttle, Cologne
  • Galerie 303, New York
  • Galerie Rüdiger Schöttle, Paris
  • Kunstlerhauss, Stuttgart

1992

  • Kunsthalle, Zurich
  • Galerie Victoria Miro, Londres
  • Galerie Lia Rumma, Naples

1993

  • Galerie Monka Sprüth, Cologne

1994

  • Deichtorhallen, Hamburg, ("Andreas Gursky : Fotografien 1984-1993") ; puis Fondation De Appel, Amsterdam
  • Case d’Arte, Milan]]

1995

  • Galerie 303, New York
  • Lumen Travo, Amsterdam
  • Rooseum-Centre d’Art contemporain, Malmö
  • Tate Gallery, Liverpool, (« Andreas Gursky : Images »)
  • Galerie Mai 36, Zurich
  • Portikus, Francfort-sur-le-Main

1996

  • Galerie Ghislaine Hussenot, Paris
  • Galerie Specta, Copenhague
  • Galerie Victoria Miro, Londres
  • Galerie Monika Sprüth, Cologne

1997

  • Galerie Mai 36, Zurich
  • Galerie Rüdiger Schöttle, Munich
  • Galerie Mattew Marks, New York

1998

  • Milwaukee Art Museum, Milwaukee (« Currents 27 : Andreas Gursky ») ; puis Washington (district de Columbia), Seattle, Houston, Colombus
  • Kunstmuseum, Wolfsburg (« Andreas Gursky : Fotograpfien 1984-1988 ») ; puis Fotomuseum, Winterthur ; Serpentine Gallery, Londres ; Scottish National Gallery of Modern Art, Édimbourg ; Château de Rivoli, Turin ; Centre culturel de Belém, Lisbonne

1999

  • Van Abbe Entracte, Eindhoven
  • Galerie Matthew Marks, New York
  • Galerie Regen Projects, Los Angeles

2001

2002

2007

2009

2014

  • Musée national d'art, Osaka

Filmographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Andreas Gursky - La photo globalise le monde, film documentaire de Jan Schmidt-Garre, Allemagne, 2009, 55 min

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • CHAPUIS, Frédérique .- Un très grand photographe, Andreas Gursky. In : Télérama, n° 2694, 2001, p. 10 et suiv.
  • CHILVERS, Ian et GLAVES-SMITH, John .- A Dictionary of Modern and Contemporary Art .- Oxford, Oxford University Press, 2e édition, 27 août 2009, 794 p., 23,6 x 3,3 x 15,5 cm. (ISBN 0199239657 et 978-0199239658)
  • GROSENICK, Uta et RIEMSCHNEIDER, Burkhard .- 137 Artists at the Rise of the New Millenium. In : Art Now .- Cologne, Taschen, 2002, pp. 188-191.
  • HOLZWARTH, Hans Werner .- A cutting-edge selection of today's most exciting artists. In : Art Now, Vol 3. .- Cologne, Taschen, 2008, pp. 204-207.
  • LENMAN, Robin [Sous la direction de] .- The Oxford Companion to the Photograph .- Oxford, Oxford University Press, Collection Oxford Companions, 13 octobre 2005, 792 p., 27,9 x 5,3 x 23,1 cm. (ISBN 0198662718 et 978-0198662716)

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer