Photographie/Fabricants/Kodak

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 24/09/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 360 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta






Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




Histoire de la société[modifier | modifier le wikicode]

Elle est indissociable du nom de son fondateur, George Eastman.


C'est un chercheur de la société Kodak, Steve Sasson, qui a réalisé en 1975 et fait breveter en 1978 le premier prototype d'appareil photographique numérique.

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : Histoire de la photographie numérique

Surfaces sensibles et procédés[modifier | modifier le wikicode]

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : Les surfaces sensibles et procédés Kodak

Appareils pour la photographie argentique[modifier | modifier le wikicode]

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : Les appareils argentiques Kodak

Appareils numériques non reflex[modifier | modifier le wikicode]

année 1996[modifier | modifier le wikicode]

année 1998[modifier | modifier le wikicode]

année 1999[modifier | modifier le wikicode]

année 2000[modifier | modifier le wikicode]

année 2001[modifier | modifier le wikicode]

année 2002[modifier | modifier le wikicode]

année 2003[modifier | modifier le wikicode]

année 2004[modifier | modifier le wikicode]

année 2005[modifier | modifier le wikicode]

année 2006[modifier | modifier le wikicode]

année 2007[modifier | modifier le wikicode]

année 2008[modifier | modifier le wikicode]

année 2009[modifier | modifier le wikicode]

année 2010[modifier | modifier le wikicode]

année 2011[modifier | modifier le wikicode]

À classer

Appareils numériques reflex et dos numériques[modifier | modifier le wikicode]

avec monture Nikon AF

  • Kodak DCS 660 / DCS 660M (réalisé à partir d'un Nikon F5)


  • Kodak DCS 720x (réalisé à partir d'un Nikon F5)
  • Kodak DCS Pro 14n
  • Kodak DCS Pro SLR/n

avec monture Canon EF

  • Kodak EOS-DCS 1 (dos fixé sur un Canon EOS-1N)
  • Kodak EOS-DCS 3 (dos fixé sur un Canon EOS-1N) (juillet 1995, versions c, m, ir)
  • Kodak EOS-DCS 5 (dos fixé sur un Canon EOS-1N)
  • Kodak DCS 520 (réalisé à partir d'un EOS-1N et aussi vendu sous le nom de Canon D2000)
  • Kodak DCS Pro SLR/c

avec monture Nikon Pronea

  • Kodak DCS 315 (réalisé à partir d'un Nikon Pronea 600i)
  • Kodak DCS 330 (réalisé à partir d'un Nikon Pronea 600i)


Capteurs pour appareils numériques[modifier | modifier le wikicode]

Fin octobre 2005, Kodak a annoncé la sortie de deux capteurs CCD destinés à la photographie professionnelle en moyen format, avec une résolution record. Les capteurs d'images Kodak KAF-31600 et KAF-39000 affiche en effet, respectivement 31,6 et 39 millions de pixels. Ces capteurs permettent aux appareils et aux dos professionnels d'atteindre une finesse de restitution des détails inimaginable quelques mois auparavant, avec évidemment des applications dans les domaines du portrait, de la mode, du mariage, du paysage, de la photographie industrielle ... Ces capteurs sont déjà utilisés par la société Phase One pour ses dos numériques P 45 et P30. Les dimensions du KAF-39000 sont de 36 x 48 mm et celles du KAF-31600, plus petit mais offrant le même niveau de performances, de 33 x 44 mm.

Parallèlement, en pionnière des sciences de l'image, la société Kodak développe et fournit simultanément des capteurs CCD et des capteurs CMOS dans le cadre de sa collaboration avec les sociétés IBM (capteurs KAC-5000 et KAC-3100) et Taiwan Semiconductor Manufacturing Company Ltd.

D'autres capteurs CCD plus petits, les KAF-16802, KAF-22000 et KAF-18000, offrent des résolutions atteignant respectivement 16,8, 22 et 18 millions de pixels. Cette gamme est largement utilisée dans les appareils de moyen format Phase One et Hasselblad.

Le capteur KAF-50100, dont la sortie est prévue fin 2008, est destiné à des appareils très haut de gamme. Il doit équiper le nouvel Hasselblad H3D-II 50 dont les fichiers de 8.176 x 6.132 pixels « pèsent » ainsi 300 Mo. Le format 4/3, hérité du 6 x 4,5 en argentique, mesure 36 x 48 m, soit une surface double de celle du format 24 x 36 mm et 5 fois plus grande que celle des capteurs APS-C qui équipent la plupart des appareils reflex destinés aux amateurs. La cadence de prise de vue peut atteindre 1 image par seconde et les couleurs sont codées sur 16 bits.

Flashes[modifier | modifier le wikicode]

Projecteurs de diapositives[modifier | modifier le wikicode]

Écrans de projection[modifier | modifier le wikicode]

Écrans Ektalite (1969)[modifier | modifier le wikicode]

Ces écrans très lumineux permettent de projeter des diapositives dans une pièce normalement éclairée. La surface réfléchissante est carrée (1 m x 1m), elle est constituée d'une feuille d'aluminium spécialement traitée et incurvée supportée par un support en polyester. L'ensemble est placé dans une coquille de polystyrène expansé. On peut le comparer à un écran lenticulaire qui comporterait non pas 5 à 20 lentilles par cm, mais entre 600 et 1.200. Cet écran est spécialement destiné à l'enseignement et à la formation continue.

Accessoires pour le laboratoire[modifier | modifier le wikicode]

Filtres d'examen[modifier | modifier le wikicode]

Le Color Print Viewing Filter Set (1977, 60 F) contient six cartons munis de filtres colorés et destinés à l'examen des épreuves couleur. Le jeu consiste à trouver le filtre qui fait disparaître les dominantes colorées, ce qui donne directement les corrections à effectuer pour tirer correctement un négatif couleurs ou une diapositive.

Systèmes de reproduction de documents[modifier | modifier le wikicode]

  • Dispositif Ektagraphic Visualmaker : banc de reproduction simplifié permettant les prises de vues en gros plans à l'aide d'un appareil Instamatic.
  • le système Kodak Ektagraphic EF comporte un appareil Instamatic X 35 F, un flash électronique Ektron modèle A, deux statifs pour les petits et les grands documents, une poignée-revolver, le tout tenant dans une valise de transport (1 096 F TTC en 1978).
  • Kodak Verifax

Fourre-tout et sacs[modifier | modifier le wikicode]

Kodak propose des étuis pour ses appareils et quelques sacs photo de faible volume.

Matériels divers[modifier | modifier le wikicode]

Télémètres[modifier | modifier le wikicode]

Cartouches d'encre pour imprimantes[modifier | modifier le wikicode]

Publications[modifier | modifier le wikicode]

L'édition 1921 est consultable ici : https://archive.org/details/kodaksalesman192122canauoft

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • Le dispositif Kodak Ektagraphic Visualmaker. In Photo-Ciné-Revue, septembre 1968, p. 383.
  • L'écran de projection Kodak Ektalite. In : Photo-Ciné-Revue, Septembre 1969, p. 382.
  • Photo instantanée : la nouvelle bombe Kodak. In : Chasseur d'Images, n° 1, juin-août 1976, p. 49.


Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta