Photographie/Fabricants/Som-Berthiot

Un livre de Wikilivres.
< Photographie‎ | Fabricants(Redirigé depuis SOM-Berthiot)
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 21/05/2018, le Wikilivre de photographie comporte 6 363 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta






Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




C'était, dans les années 1950, le plus grand fabricant français d'optique instrumentale. Les premiers objectifs photographiques Berthiot datent de 1857. Entreprise familiale Lacour-Berthiot jusqu'au début du 20e siècle, elle est devenue société anonyme en 1908 et a pris le nom de S.O.M. (Société d'Optique et de Mécanique de Haute Précision) à la veille de la Première Guerre mondiale. Depuis lors, une partie de son activité était tournée vers des applications militaires. Ses deux usines principales étaient à Paris (125, boulevard Davout, dans le XXe et 164, rue Croix-Nivert, dans le XVe). Elle s’est agrandie de deux autres usines à Dijon (45, avenue Stalingrad et rue Nicolas-Berthot) en absorbant la société Fleury-Hemargis en 1934. L'effectif total dépassait le millier d’employés. Parmi les ingénieurs qui ont compté dans l'histoire de la société, on peut citer Charles Florian, créateur des objectifs Flor, et Roger Cuvillier, concepteur du Pan Cinor.

Il y a certainement un lien historique entre les sociétés SOM-Berthiot et Benoist-Berthiot (lequel ?).

SOM-Berthiot a fusionné en 1965 avec la société OPL pour donner la SOPELEM.

Objectifs pour appareils photographiques[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs pour boîtiers 24 x 36 mm à obturateur focal[modifier | modifier le wikicode]

Monture Pontiac (vers 1950)

  • 35 mm 1:3,5 Flor
  • 50 mm 1:3,5 Flor à 4 lentilles
  • 50 mm 1:2,8 Flor à 6 lentilles
  • 50 mm 1:1,5 Flor à 7 lentilles
  • 75 mm 1:2,8 Flor
  • 90 mm 1:3,5 Flor

Monture Exakta

  • 38 mm 1:5,7 Olor
  • 40 mm 1:3,5 Flor
  • 50 mm 1:2,8 Flor à 6 lentilles
  • 50 mm 1:1,5 Flor à 7 lentilles
  • 55 mm 1:1,5 Flor
  • 59 mm 1:5,7 Olor
  • 65 mm 1:5,7 Olor
  • 75 mm 1:2,8 Flor
  • 75 mm 1:2,8 Flor
  • 77 mm 1:3,5
  • 90 mm 1:2,8 Flor
  • 100 mm 1:3,5 Flor
  • 105 mm 1:2,8
  • 105 mm 1:2,8 Flor
  • 145 mm 1:4,5
  • 145 mm 1:4,5
  • 145 mm 1:4,5 Cinor B
  • 145 mm 1:4,5 Flor
  • 150 mm 1:5,5
  • 150 mm 1:5,5
  • 150 mm 1:5,5 Télé

Le Flor 1:3,5 f = 40 mm était standard sur l'Alsaflex (format 24 x 24 mm), concurremment à un Saphir de Boyer équivalent. On le trouve aussi sur le Vérascope F40 (appareil stéréoscopique Richard).

Objectifs pour appareils 24 x 36 mm à obturateur central[modifier | modifier le wikicode]

  • 50 mm 1:3,5 à 3 lentilles
  • 50 mm 1:2,8 à 3 lentilles
  • 45 mm 1:2,8 à 3 lentilles

Ces objectifs plus simples ont été produits en relativement grande série pour des appareils populaires de marques Alsaphot (Maine), Pontiac (Baby Lynx), Royer (Savoy) et SEM (Babysem, Babyjoy) des années 1950-1960.


Compléments optiques pour appareils 24 x 36 mm[modifier | modifier le wikicode]

  • Hyperflex « 1:2,8 f = 35 mm »
  • Ampliflex « 1:4,0 f = 80 mm »
  • Macroflex « 1:2,8 f = 50 mm »

Ces systèmes optiques se vissent à l’avant de l’objectif fixe 1:2,8 f = 50 mm du Savoyflex pour en modifier la focale (Hyperflex et Ampliflex) ou permettre la photo rapprochée (Macroflex, jusqu’à 9 cm).


Objectifs pour appareils de moyen format[modifier | modifier le wikicode]

  • 75 mm 1:6,0 Flor
  • 75 mm 1:4,5 Flor
  • 75 mm 1:3,5 Flor à 4 lentilles
  • 75 mm 1:2,8 Flor à 4 lentilles

Ces objectifs sont fréquents sur les 6 x 6 reflex bi-objectifs fabriqués en France dans les années 1940-1950-1960: Atoms (Aiglon, Atoflex), Mécaoptic (Celtaflex), Kinax (Kinaflex), Rex (Rex Reflex), Royer (Royflex), SEM (Semflex), concurrement à des objectifs similaires Angénieux (le plus souvent) ou Boyer.

  • 105 mm 1:4,5 Flor
  • 105 mm 1:3,5 Flor

On les trouve sur des appareils de format 6 x 9 cm (généralement pliables à soufflet) des années 1930-1940-1950.

Objectifs pour chambres photographiques[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs spéciaux[modifier | modifier le wikicode]

  • Hyperflor : réducteur de focale ?
  • Périgraphe : objectif très grand angulaire pour chambres à plaque ?
  • Aquilor 125 mm 1:6,2 : objectif grand angulaire pour chambres à plaque ?

Objectifs pour agrandisseurs[modifier | modifier le wikicode]

  • 50 mm 1:3,5 Flor
  • 75 mm 1:3,5 Flor
  • 105 mm 1:4,5 Flor
  • 135 mm 1:4,5 Flor

Les prix s'échelonnaient de 136,72 FF à 159,75 FF en 1960.

Objectifs pour caméras 8 mm[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs simples[modifier | modifier le wikicode]

  • Cinor 1:1,9 f = 6 mm
  • Cinor 1:1,9 f = 12,5 mm
  • Cinor 1:1,9 f = 35 mm
  • Cinor 1:2,3 f = 23 mm
  • Cinor 1:2,8 f = 50 mm

Les prix étaient compris entre 114,24 et 244,38 FF en 1960.

Compléments optiques[modifier | modifier le wikicode]

  • Hyper Cinor (réducteur de focale)

Objectifs à focale variable[modifier | modifier le wikicode]

  • Pan Cinor Reflex 1:1,9 f = 8-40 mm avec visée réflex télémétrique

Il coûtait 992,31 FF en 1960.


Objectifs à diaphragme automatique[modifier | modifier le wikicode]

Som-Berthiot Servo-Cinor
  • Servo-Cinor 1:1,8 f = 12,5 mm

Objectif pour caméra à 5 lentilles, à mise au point fixe, donnant au soleil des images nettes de 1 m à l'infini. Il est doté d'une cellule incorporée qui règle en continu le diaphragme. Il coûtait 370,18 FF en 1960.

Objectifs pour caméras 16 mm[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs simples[modifier | modifier le wikicode]

  • Cinor 1:1,9 f = 10 mm
  • Cinor 1:1,9 f = 20 mm
  • Cinor 1:1,5 f = 20 mm
  • Cinor 1:1,8 f = 25 mm
  • Cinor 1:1,4 f = 25 mm
  • Cinor 1:2,8 f = 50 mm
  • Cinor 1:3,5 f = 75 mm
  • Cinor 1:2,5 f = 75 mm
  • Cinor 1:3,5 f = 100 mm
  • Cinor 1:4,5 f = 145 mm

Les prix allaient de 155,70 FF à 387,88 FF en 1960.

Compléments optiques[modifier | modifier le wikicode]

  • Hyper Cinor pour Cinor 1:1,9 f = 20 mm (ramenant la focale à 10 mm)
  • Hyper Cinor pour Cinor 1:1,5 f = 20 mm (ramenant la focale à 10 mm)

Ils coûtaient 125,87 et 137,28 FF en 1960.


Objectifs à focale variable[modifier | modifier le wikicode]

  • Pan-Cinor sans viseur 1:2,4 f = 17,5-70 mm
  • Pan-Cinor sans viseur 1:3,4 f = 25-100 mm
  • Pan-Cinor sans viseur 1:2,0 f = 17-85 mm
  • Pan-Cinor avec viseur 1:2,4 f = 15-70 mm
  • Pan-Cinor avec viseur 1:3,4 f = 25-100 mm
  • Pan-Cinor avec viseur 1:2,0 f = 17-85 mm

Les prix s’échelonnaient de 1.019,20 FF à 1.638,00 FF en 1960.

Objectifs pour caméras 35 mm[modifier | modifier le wikicode]

Objectifs simples[modifier | modifier le wikicode]

  • Cinor

Objectifs à focale variable[modifier | modifier le wikicode]

  • Pan Cinor

Objectifs de projection[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta