Photographie/Personnalités/V/Louis Vignes

Un livre de Wikilivres.
< Photographie‎ | Personnalités‎ | V(Redirigé depuis Transwiki:Louis Vignes)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 19/10/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Louis Vigne

Louis Vignes était un amiral et photographe français, né le 8 juin 1831 à Bordeaux et décédé le 1er juillet 1896 à Paris. Il fut l'un des premiers photographes du Monyen-Orient.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Le marin[modifier | modifier le wikicode]

Louis Vignes est entré à l'École navale en 1846 et en est sorti aspirant le 1er août 1848. Il devint enseigne de vaisseau en 1852 et lieutenant de vaisseau en 1860. En 1863, il accompagna sur l'Asmodée le duc de Luynes pendant un voyage scientifique en Syrie et au Liban. En 1865, sur le cuirassé Magenta, il devint aide de camp de l'amiral baron Camille Clément de La Roncière-Le Noury, commandant l'escadre cuirassée du Nord. En 1868, il commanda la Décidée au Brésil et se distingua dans diverses missions pendant le conflit entre l'Uruguay, le Paraguay et l'Argentine.

Nommé capitaine de frégate en 1870, il fut de nouveau aide de camp de l'amiral de La Roncière-Le Noury pendant le siège de Paris et se distingua le 21 décembre à la deuxième bataille du Bourget (1870). Capitaine de vaisseau en 1876, il commanda sur le Fleurus la Marine de Cochinchine puis il fut nommé chef d'état-major de l'amiral gouverneur Victor-Auguste Duperré, directeur de l'arsenal de Saïgon et commandant du Tilsitt en Indochine.

En 1878, Louis Vignes commanda en Méditerranée le Colbert, comme chef d'état-major du commandant en chef de l'escadre d'évolution, le vice-amiral Henri Garnault, et il fit la campagne de Tunisie. Nommé contre-amiral en 1883, il dirigea les personnels de la Marine puis, en 1886, la division de l'Atlantique Nord, avec pavillon sur la Minerve. Vice-amiral en 1890, il commanda l'escadre de la Méditerranée, avec pavillon sur le Formidable, et devint préfet maritime à Toulon en 1893 et l'année suivante inspecteur général de la Marine. Il quitta le service actif en 1896 et mourut la même année, à l'âge de 65 ans.

Le photographe[modifier | modifier le wikicode]

Louis Vignes n'était pas un photographe professionnel mais un amateur éclairé, s'intéressant à la photographie depuis ses débuts. De juin 1859 à octobre 1862, il rapporta de ses campagnes en Méditerranée cinquante-deux clichés sur papier qui lui valurent une réputation à la Marine Nationale. Le duc de Luynes, archéologue et collectionneur très connu, organisa un voyage d'exploration de Beyrouth à Palmyre par Djerach. Il s'intéressa lui-même à la photographie et fréquenta la Société Française de Photographie créée en 1854. Il rechercha un photographe qui lui soit de bonne compagnie pendant ce long voyage et choisit sur recommandation le jeune officier de marine. Louis Vignes passa de la technique du calotype à celle du négatif sur verre au collodion. Les photographies faites sur les indications du duc ne sont pas d'une qualité technique exceptionnelle elles mais constituent des documents de grand intérêt, par le choix et l'intérêt des sujets, la qualité des reportages et la mise en scène. On y trouve notamment une étude des pins près de Beyrouth, un salon à Beyrouth avec une partition du Barbier de Séville de Rossini et un album de photographies, des panoramiques de Palmyre, des études des ruines d'Arak el-Emir.

Un album conservé par la Bibliothèque nationale de France comprend cent une photographies de ce voyage. Parmi elles, soixante-quatre, reproduites par le procédé d'héliogravure de Charles Nègre, ont été reprises dans l'ouvrage posthume du duc de Luynes. Il semble que d'autres photographies existent dans d'autres albums.

Décorations[modifier | modifier le wikicode]

  • Grand officier de la Légion d'honneur
  • Officier de l'Instruction publique.

Collections[modifier | modifier le wikicode]

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Sources[modifier | modifier le wikicode]

  • ALBERT, Honoré d', duc de Luynes .- Voyage d'exploration à la mer Morte, à Pétra et sur la rive gauche du Jourdain [ouvrage posthume publié par ses petits-fils sous la direction du comte de Vogüé, avec soixante-quatre héliogravures de Louis Vignes] .- Paris, Arthus Bertrand, 1875.
  • Louis Vignes [en ligne] .- In : Espace tradition de l'École navale Consulté le 1er juillet 2016 .- Disponible sur l'internet : http://ecole.nav.traditions.free.fr/officiers_vignes.htm
  • Dossier de la Grande chancellerie de la Légion d'honneur

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]