Photographie/Fabricants/DxO Labs

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 22/01/2018, le Wikilivre de photographie comporte 6 361 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta






Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
  4. Ariel Varges (8 février)
  5. Andreas Gursky (9 janvier)
  6. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  7. Cosina CS-3 (7 janvier)
  8. Cosina CS-2 (7 janvier)
  9. Cosina CS-1 (7 janvier)
  10. Cosina CT-1 (7 janvier)




DxO Labs est une société française spécialisée dans les logiciels dédiés à la photographie et, plus récemment, dans la conception d'appareils aux caractéristiques originales.

en proposant des . DxO Optics Pro est désormais un logiciel de traitement d'image à part entière, permettant le traitement complet de fichiers RAW, de manière similaire à ses concurrents Adobe Photoshop et Adobe Photoshop Lightroom.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Le premier produit de DxO Labs était un logiciel d'analyse de performances de système optiques nommé DxO Analyser et destiné aux fabricants d'appareils photographiques numériques.

En 2004, DxO Labs annonça la sortie d'un logiciel de traitement d'images, DxO Optics Pro, incluant une correction des défauts introduits par les objectifs. Cette fonctionnalité inédite à l'époque s'appuyait sur des modules de correction spécifiques à chaque combinaison boîtier-objectif. Les mesures d'Analyser donnèrent également lieu à la publication sur l'internet du DxOMark, système de notation et de classement des couples objectifs-boîtiers numériques. A ce jour, plusieurs centaines d'objectifs ont été testés par l'entreprise. Le logiciel fut sacré « meilleur logiciel de photo » par le TIPA en 2006 et par l'EISA en 2007.

Principales fonctionnalités du logiciel DxO Optics Pro[modifier | modifier le wikicode]

Le logiciel de DxO labs est devenu au fil des années un logiciel de traitement d'images à part entière.

Correction des défauts optiques[modifier | modifier le wikicode]

La société commercialise deux versions du logiciel, nommées Standart et Elite, lesquelles proposent différents modules de correction. Initialement, chaque module de correction était payant et vendu séparément du logiciel. De plus, le prix variait en fonction du module, la différence s'expliquant principalement par la catégorie du système testé (amateur ou professionnel). Ces modules sont désormais téléchargeables gratuitement avec la version Elite. Ils intègrent des matrices de correction optique numérique produisant les déformations inverses de celles des objectifs : vignettage, distorsion, aberration chromatique et de la coma, entre autres. L'entreprise se charge, pour chaque objectif, de mesurer la fonction de transfert de modulation et d'en calculer la matrice inverse au sens de la méthode des moindres carrés. Une fois installé chez le client, le module contient simplement la matrice à appliquer à chaque cliché pour éliminer les défauts produits par l'objectif. Ceci suppose bien sûr que les défauts optiques soient répétables sur tous les objectifs d'une même série. Par ailleurs, le traitement s'effectue par lots car la zone EXIF de chaque image contient les informations nécessaires au logiciel pour choisir la bonne matrice à appliquer.

DxO Prime : le débruiteur[modifier | modifier le wikicode]

Le logiciel se place aujourd'hui comme un des meilleurs pour la réduction des différents types de bruits qui entachent les images fournies par les capteurs. Pour compléter le débruiteur « classique », la version 9 introduit un algorithme de débruitage appelé PRIME (Probabilistic Raw IMage Enhancement) qui fournit de meilleurs résultats pour les hautes sensibilités mais au prix de temps de calcul plus importants. Cette fonctionnalité n'est disponible que pour le traitement de fichiers RAW.

DxO FilmPack : effets de films argentiques[modifier | modifier le wikicode]

L'éditeur propose également un autre produit, DxO FilmPack, utilisable en version autonome ou en plugin directement dans DxO Optics Pro afin de simuler le plus fidèlement possible le rendu et le « grain » de nombreux films argentiques couleurs ou monochromes. De manière analogue au travail d'Analyser sur les objectifs, les caractéristiques de centaines de pellicules ont été mesurées par les laboratoires de l'entreprise afin réaliser des filtres fidèles. DxO FilmPack propose notamment des rendus pour les films Velvia (Fujifilm) ou Ektachrome et Kodachrome (Kodak).

DxO Lighting : récupération des détails dans les ombres[modifier | modifier le wikicode]

Le logiciel inclut un module d'éclaircissement des zones sombres, ce qui permet d'en récupérer les détails. Cette fonctionnalité est surtout adaptée au traitement des formats RAW, mais elle peut également être appliquée aux formats compressés tels que le JPEG<.

Appareils photographiques[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta