Photographie/Fabricants/Eumig

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 9/12/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 896 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



EUMIG était un fabricant autrichien de matériel cinématographique de renommée mondiale. La société a fabriqué également des appareils photographiques et d'autres objets.

Historique[modifier | modifier le wikicode]

Le nom « EUMIG » est composé des initiales de Elektrizitäts und Metalwaren Industrie Gesellschaft. Au début de 1919, la société produisait principalement des briquets et des composants électriques. De 1924 à 1962, elle fabriqua des postes de radio et des enregistreurs puis, à partir des années 1930, du matériel de cinéma pour amateurs aux formats successifs de 9,5 mm, 8 mm, 16 mm et enfin Super 8 mm. Au fil des années, elle parvint à offrir une gamme complète de caméras, projecteurs et accessoires. La société s'était distinguée par de nombreuses innovations. Ainsi, en 1935, elle proposait déjà la C2 première caméra au monde « semi-automatique », c'est-à-dire comportant un posemètre intégré couplé au diaphragme. En 1937, la C4, première caméra au monde à moteur électrique n'était pas moins remarquable. Finalement, Eumig a su bénéficier de ses expériences complémentaires dans les techniques du son et de l'image cinématographique pour sortir le film d'amateur du mutisme et pour produire pendant plus de vingt années des caméras et des projecteurs sonores. En 1970, EUMIG acheta la division BOLEX de la prestigieuse marque suisse Paillard.

EUMIG a dû cesser ses activités en 1982, suite à l'échec de la Polavision, dans laquelle la société avait suivi Polaroid. Bolex possède de nombreuses pièces de rechange des appareils Eumig et assure encore l'entretien et la réparation des appareils de cette marque disparue.

Appareils photographiques[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Article sur la Wikipédia allemande : Eumig

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :