Photographie/Fabricants/JVC

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 16/10/2018, le Wikilivre de photographie comporte 6 789 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. ADOX (24 août)
  2. Hippolyte Bayard (22 août)
  3. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  4. Ronald Kroon (8 août)
  5. Frank Jay Haynes (22 juillet)
  6. Oliver Wendell Holmes Sr. (6 juin)
  7. Paul Rudolph (26 mai)

  1. Giorgio Sommer (27 juillet)
  2. Sabine Weiss (1er juillet)
  3. Frédéric Boissonnas (10 février)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



JVC ou Victor Company of Japan était un fabricant de matériel électronique domestique fondé en 1927 et installé à Yokohama, au Japon. L'entreprise était connue pour avoir fabriqué les premiers postes de télévision japonaises et pour avoir inventé le format vodéo VHS.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

JVC était au départ une filiale de la société états-unienne Victor Talking Machine Company qui menait des recherches sur le phonographe et le gramophone, appareils qu'elle commercialisa dans les années 1930. En 1932, elle commença à produire des postes de radio en en 1939, le premier poste de télévision japonais. De 1953 à 2008, elle fut une filiale de Panasonic Corporation (ex-Matsushita).

Connue sous la marque NIVICO dans les années 1968/1970, JVC fabriquait des chaînes haute fidélité stéréophoniques et quadriphoniques, des magnétoscopes, des caméras vidéo pour studio en noir et blanc ainsi qu'en couleur.

Caméscope JVC (2008)

JVC a inventé le format vidéo VHS et produisit les premiers lecteurs pour le marché grand public en 1976, au prix de 885 $. Un an plus tôt, Sony avait dévoilé la cassette vidéo Betamax, devenant dans les années 1980 le principal concurrent du VHS de JVC, provoquant ce que l'on a appelé la guerre des formats vidéo. En Europe principalement, le groupe Philips répliqua avec son format v2000 qui se caractérisait par une cassette réversible ( à deux faces ) etde qualité au moins équivalente au Betamax. Cette guerre des formats fit rage principalement en France, marché très porteur alors.

La cassette Betamax était plus petite que la cassette VHS et ce format produisait une image plus nette, bien que la différence ne soit pas toujours sensible pour le consommateur final. En 1984, quarante entreprises utilisaient le format VHS alors que douze préféraient le Betamax. Sony reconnut finalement sa défaite en 1988, lorsqu'elle commença aussi à produire des enregistreurs de VHS pour le grand public. Le format Betamax]] est toutefois resté la norme pour les caméras vidéo professionnelles et la plupart des chaînes de télévision continuent à utiliser ces caméras « d'épaule ». Au début des années 2000, JVC a été revendu au groupe d'électronique grand public Kenwood Corporation.

Productions[modifier | modifier le wikicode]

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :