Photographie/Fabricants/Orwo

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 13/11/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Ébauche

Cette page est considérée comme une ébauche à compléter. Si vous possédez quelques connaissances sur le sujet, vous pouvez les partager en éditant dès à présent cette page (en cliquant sur le lien « modifier »).

Ressources suggérées : Aucune (vous pouvez indiquer les ressources que vous suggérez qui pourraient aider d'autres personnes à compléter cette page dans le paramètre « ressources » du modèle? engendrant ce cadre)

Présentation de la société Orwo[modifier | modifier le wikicode]

La firme s'est présentée ainsi dans un communiqué paru dans le numéro de Photo-Ciné-Revue de juillet-août 1968 :

À 40 km au nord de Leipzig, vieille métropole commerciale et ville de foire mondialement connue, se trouve Wolfen, la « ville du film Orwo ». L'usine, l'une des plus vastes et des plus anciennes d'Europe, a, par ses produits photochimiques de réputation mondiale, fait connaître le nom de la localité bien au-delà des frontières. Orwo, marque des produits de la Filmfabrik Wolfen, a depuis son lancement au printemps 1964 et par conséquent en un temps très court atteint une valeur internationale.
Devant l'entrée de l'usine, rien que de très banal. Mais dès qu'on se promène un peu à travers le territoire de l'usine, on va d'étonnement en étonnement. Ce n'est en fait plus une usine, c'est une ville, tout entière au service de la photographie. Près de 15 000 personnes apportent ici tout leur zèle et leur orgueil à ce que chaque produit soit à la hauteur des plus grandes exigences. L'usine possède même sa propre centrale de distribution d'eau, car l'eau requise par les ateliers de fabrication et par les laboratoires doit avoir une composition, un pH et une pureté constants. Une centrale électrique fait également partie de l'usine de Wolfen. Ainsi élimine-t-on toute possibilité de défaut qui pourrait venir de l'extérieur.
Plus de 60 pays connaissent et apprécient les produits photochimiques vendus sous la marque Orwo. La Filmfabrik Wolfen fabrique environ 240 produits photochimiques différents : surfaces sensibles pour la photographie en noir et blanc et Orwocolor pour la photographie en couleurs, films cinéma substandard, films pour la prise de vues et le tirage des films professionnels Orwo et Orwocolor, films rayons X pour l'industrie, surfaces sensibles pour la reprographie, la science et la technique, filtres, produits chimiques photographiques, bandes et films magnétiques.
Derrière ces produits on trouve une longue tradition de travail scientifique approfondi. Des découvertes qui ont fait date et ont apporté une contribution essentielle au développement de la chimie photographique moderne jalonnent l'histoire de l'usine de Wolfen. C'est à Wolfen que fut mis au point, avant la dernière guerre, un procédé soustractif en couleurs qui représentait un progrès considérable par rapport au procédé additif habituel. C'est aussi à Wolfen qu'on découvrit les propriétés photosensibles de l'or qui permettaient de tripler ou de quadrupler la sensibilité des films sans augmenter le grain et c'est encore à Wolfen que fut créée la base de la cinématographie en couleurs par le procédé négatif-positif.
Depuis la fin de la guerre, on n'a cessé de perfectionner les films fabriqués à Wolfen, et en particulier les films en couleurs, tant au point de vue de la sensibilité que du rendu des couleurs. A la gamme des produits classiques vinrent s'ajouter des produits nouveaux quant à leur utilisation spéciale dans le domaine de la science et de la technique, tels l'infrarouge, les plaques pour l'astronomie, la photographie nucléaire etc.
Dans le domaine du noir et blanc, les films photographiques à haute définition NP 15 et NP 20, le film NP 27, à haute sensibilité et excellente définition, maintenant disponibles en France, ainsi que les films ultra-grain fin NP 35 et NP 55 pour le cinéma professionnel ont attiré l'attention dans le monde entier. Ces films possèdent une couche anti-halo de conception nouvelle et permettent d'obtenir ainsi une extrême netteté de l'image. La mise au point de ces films noir et blanc de grande valeur technique a démontré à nouveau la position importante qu'occupe la Filmfabrik Wolfen dans l'échelle mondiale.
Le vaste programme, tant en noir et blanc qu'en couleurs, dans le domaine du film et de la télévision représente à lui seul environ 70 % de l'ensemble de la production photochimique. Aujourd'hui, l'usine doit faire face à de nouvelles exigences quant à sa capacité de production. La Filmfabrik Wolfen montre son dynamisme en résolvant ces problèmes par l'augmentation systématique de sa production, l'utilisation de tout son potentiel de recherches et des mesures spéciales pour développer la qualité des produits.
Orwo est maintenant distribué en France par la société Techni-Ciné-Phot qui pourra donner tous renseignements sur les émulsions disponibles.


Films négatifs noir et blanc[modifier | modifier le wikicode]

  • NP 15 : film à grain ultra-fin, 15° DIN, 25 ISO, vendu en 1968.

Films inversibles pour diapositives[modifier | modifier le wikicode]

  • UT 16 (1968)
  • UT 18 : film lumière du jour, 18° DIN, 50 ISO, vendu en 1968, traitement réservé aux laboratoires autorisés.
  • UK 18 : film lumière artificielle, 1968, traitement réservé aux laboratoires autorisés.
  • UT 21 (1980)


Films négatifs couleurs[modifier | modifier le wikicode]

  • NC 17 Mask : filmp négatif abandonné en 1968.
  • NC 16 : film équilibré pour 4.200 K, 16° DIN, 32 ISO, en vente en 1968. Ce film est considéré comme excellent et facile à traiter.


  • NC 19

Papiers noir et blanc[modifier | modifier le wikicode]

Papiers couleurs[modifier | modifier le wikicode]

  • Les papiers couleur CP 3 pour négatifs non masqués et CP 6 pour négatifs masqués sont fabriqués en fait par Fotochema (1968).


Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :