Photographie/Fabricants/Royer/Savoy 2C

Un livre de Wikilivres.
Aller à la navigation Aller à la recherche

PHOTOGRAPHIE


Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 19/09/2021, le Wikilivre de photographie comporte 7 128 articles
plan du chapitre en cours

Fabricants et marques

N'hésitez pas à compléter les fiches des appareils !

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Ca.a CZ Ep Fu Ko.a.f Le Mi Ni.a Ol Pa Pe Ri Sa Si So Ta




Quelques sites de référence :


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Southworth & Hawes (2 mars)
  2. Showa Optical Works (29 février)
  3. Bradley & Rulofson (4 janvier, MàJ)

- - - - - - - - - -

  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus


Savoy 2C (ou IIC)[modifier | modifier le wikicode]


IMG.svg


Caractéristiques[modifier | modifier le wikicode]

Général
Type d'appareil 24x36 à obturateur central
Pays de fabrication France
Disponibilité 1957 --> 1961
Prix 41.000 FF en 1958 [1]; 310 NF en 1961[2] chez Photo-Plait.
Format de film 135
Construction du boîtier métal ; corps en alliage d’aluminium moulé sous pression (fonderies Thecla)
Avance du film couplée à l’armement par levier (à main droite) ; débrayage par petit bouton sur le dessus (même côté) ; rembobinage par bouton moleté (à main gauche) portant un disque indicateur d’émulsion
Compteur de vues dégressif (collerette graduée sous le bouton d’armement) ; remise à zéro manuelle
Particularités posemètre Chauvin-Arnoux ou Micro Réalt selon la série
Optique
Objectif SOM Berthiot 50 mm f/2,8 (triplet) traité antireflets
Marque ou fabricant SOM Berthiot
Diaphragme iris pentagonal, bague tournante portant les graduations 2,8-4-5,6-8-11-16 ; le chiffre 8 est marqué d’un point rouge
Filetage pour filtres (mm) fixation par emboîtement (diamètre 36 mm)
Visée
Viseur type Galilée, de grandes dimensions (objectif 12x18 mm, oculaire 4x7 mm)
Informations dans le viseur aucune
Mise au point
Manuelle par déplacement de la lentille frontale, couronne graduée tournant devant un index et une échelle de profondeur de champ ; la distance 3 m est marquée en rouge
Autofocus non
Stabilisation non
Distance minimale en mode normal (cm) 80
Distance minimale en mode macro (cm) -
Touche de profondeur de champ -
Obturateur
Fabricant ou marque S.I.T.O.
Vitesse minimale (s) 1
Vitesse maximale (s) 1/300
Pose B ou T B
Prise de vue en rafales non
Retardement (s) non
Déclencheur levier de déclenchement sur le bloc optique à main gauche ; prise pour déclencheur souple protégée par un bouchon
Expositions multiples possibilité de découpler armement et entraînement du film en appuyant sur le bouton de débrayage
Exposition
Modes photo (M A S P) -
Modes scènes et autres -
Modes de mesure cellule photo-électrique au sélénium non couplée
Sensibilité du film (ISO) 3-800 (Chauvin-Arnoux) ou 6-3200 (Micro Réalt)
Correction d'exposition -
Mémorisation de la mesure -
Particularités posemètre Chauvin-Arnoux ou Micro Réalt selon la série
Flash
Flash intégré non
Synchronisation oui, magnésique au 1/25 s, électronique à toutes les vitesses
Modes -
Nombre-guide et portée -
Prise pour flash externe coaxial, sur le bloc optique
Autres caractéristiques
Écrou de pied filetage au pas Kodak
Alimentation fonctionne sans pile
Contrôle des piles fonctionne sans pile
Dimensions L x h x p (mm) 130 x 85 x 70; épaisseur du boîtier : 40
Poids (g) 630
Accessoires fournis non
Accessoires en option sac tout prêt en cuir armé (3.715 FF en 1958[3]); filtres, bonnettes et parasoleil, flash-mètre (faisant aussi office de parasoleil, 2.240 FF en 1958[4])
Divers se distingue du Savoy 2 par l’ajout d’un posemètre


Commentaires[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • PONT, Patrice-Hervé. Maxifiche 24x36 Royer. In : Les Fondamentaux du club Niépce-Lumière n° 15, décembre 2005.


Liens[modifier | modifier le wikicode]

  • Site de Sylvain Halgand, présentation :

version avec cellule Chauvin-Arnoux http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-11687-Royer_Savoy%20IIC.html ; version avec cellule Micro Réalt http://www.collection-appareils.fr/x/html/appareil-1264.html

  • Site de Sylvain Halgand, fiche technique :

version avec cellule Chauvin-Arnoux http://www.collection-appareils.fr/x/html/affich_FT.php?id_appareil=11687 ; version avec cellule Micro Réalt http://www.collection-appareils.fr/x/html/affich_FT.php?id_appareil=1264

Notes et références[modifier | modifier le wikicode]