Photographie/Finition et présentation des photographies/Diaporama

Un livre de Wikilivres.
Aller à : navigation, rechercher

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 26/06/2017, le Wikilivre de photographie comporte 6 263 articles
plan du chapitre en cours

Finition et présentation des photographies


Niveau

A - débutant
B - lecteur averti
C - compléments

Avancement

Ébauche Projet
En cours Ébauche

des articles

Fait à environ 50 % En cours
En cours de finition Avancé
Une version complète existe Terminé


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Frédéric Boissonnas (10 février)
  2. Ariel Varges (8 février)
  3. Andreas Gursky (9 janvier)
  4. Antonio Esplugas Puig (8 janvier)
  5. Cosina CS-3 (7 janvier)
  6. Cosina CS-2 (7 janvier)
  7. Cosina CS-1 (7 janvier)
  8. Cosina CT-1 (7 janvier)
  9. Vivitar XV-3 (7 janvier)
  10. Vivitar XV-2 (7 janvier)
navigation rapide


FabricantsPersonnalitésThèmes

Éditeurs de cartes postalesFormulaires

BibliographieGlossaireModèles pour le livre




Généralités[modifier | modifier le wikicode]

Lorsque l'on possède une série de diapositives ou de fichiers numériques destinés à la projection, on peut avoir envie de la présenter à des spectateurs, accompagnée ou non d'un commentaire, d'un bruitage ou d'un accompagnement musical. Une telle projection, qui doit être minutieusement préparée pour intéresser véritablement son public, porte habituellement le nom de « diaporama ».

Le « quadridia », selon la formule retenue par la Fédération Photographique de France, consiste à projeter simultanément quatre diapositives sur quatre écrans juxtaposés. On peut considérer qu'il s'agit d'une formule voisine du diaporama. Il va sans dire que les quatre diapositives doivent dans ce cas également, former une série cohérente.

Même si la technique a passablement changé lors du passage de l'argentique au numérique, les principes de base de ce spectacle n'ont pas changé. Il s'agit bien entendu, dans les deux cas, d'intéresser le public auquel on s'adresse, indépendamment des aspects techniques et des procédés utilisés.

Un diaporama peut être très long ou très court. En tablant sur une durée moyenne de 5 s par vue, on pourrait projeter 720 diapositives par heure, mais peu de spectateurs résisteraient à une telle épreuve, surtout si tout n'est pas parfaitement au point. En réalité, la durée de passage de chaque vue dépend du commentaire que l'on souhaite lui associer ; il faut aussi donner un rythme à la projection, en évitant la monotonie que pourrait engendrer une durée de passage uniforme.

Il est possible de projeter manuellement les diapositives ou les fichiers numériques, avec un commentaire appris par cœur et le cas échéant un fond musical, mais il s'agit là d'un exercice des plus difficiles, surtout dans le cas où la projection doit être minutée. Dans le cas des diapositives, l'usage d'un magnétophone est pratiquement indispensable pour bien synchroniser les images et le son. Avec les fichiers numériques les choses sont en principe plus simples, grâce à l'utilisation de logiciels appropriés.

link={{{link}}}
En travaux

Cette page est en travaux. Tant que cet avis n'aura pas disparu, veuillez en considérer le plan et le contenu encore incomplets, temporaires et sujets à caution. Si vous souhaitez participer, il vous est recommandé de consulter sa page de discussion au préalable, où des informations peuvent être données sur l'avancement des travaux.

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • COGNÉ, Guy-Michel .- Projection photo, le fondu-enchaîné... ou la fin du trou noir. In : Chasseur d'Images, n° 7, octobre-novembre 1977, pp. 51-55.
  • LAFON-DELPIT, Jean-Marie .- Connaissance d'un auteur [ Corentin Le Gall]. In : France-Photographie, n° 210, avril 2008, pp. 8-9.
  • PRISSETTE, Jean .- Le montage photographique sonorisé, musique pour vos images, Coupe de France 1968. In : Photo-Ciné-Revue, mars 1968, pp. 136-139.
  • PRISSETTE, Jean .- Le montage photographique sonorisé : musique pour vos images - Les vrais et les faux diaporamas - Fondu enchaîné électrique. In : Photo-Ciné-Revue, avril 1968, pp. 194-197.