Photographie/Personnalités/A/Ernest Charles Eugène Appert

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 17/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 874 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Ernest Charles Eugène Appert était un photographe français, né à Châteauroux en 1830 et décédé en 1891. Il est surtout connu pour ses clichés de la Commune de Paris en 1871.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Eugène Appert exerça le métier de photographe à Paris dès 1862 au 24 rue Taitbout jusqu'en 1877, puis au 21 rue Louis-le-Grand. Il s'associa d'abord avec Émile Defond en 1860 puis avec Alphonse Joseph Bousseton de 1861 à 1868.

Eugène Appert se spécialisa comme portraitiste de personnalités politiques de tous bords (souverains, nobles, députés, sénateurs, magistrats).

Pendant la guerre de 1870, il prit des clichés d'officiers français et prussiens. Il travailla pour le Ministère de la Justice comme expert auprès du tribunal de la Seine, comme photographe judiciaire. Il put ainsi prendre de nombreux clichés de prisonniers politiques.

Durant la Commune de Paris, il prit fait et cause pour les Versaillais contre les Communards. Il effectua, pour le compte d'Adolphe Thiers et du régime versaillais, un grand nombre de clichés de la répression versaillaise, aussi bien sur le théâtre des opérations que dans les prisons de Versailles. Il photographia également les nombreuses exécutions commises à l'intérieur de la prison de La Roquette et sur la plaine de Satory. Le musée d'art et d'histoire de Saint-Denis présente des photo-montages d'Eugène Appert.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Crystal 128 forward.png pour en savoir plus : voir d'autres photographies d'Ernest Charles Eugène Appert sur Wikimedia Commons

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • La Commune photographiée [ouvrage publié à l’occasion de l’exposition « La Commune photographiée » présentée au musée d’Orsay du 14 mars au 11 juin 2000] .- Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 2000.
  • PHÉLINE, Christian .- L’image accusatrice. In : Les Cahiers de la photographie, n° 17, Paris, 1985.


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer