Photographie/Personnalités/B/Éric Bonzi

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 21/10/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Éric Bonzi est un photographe belge.

  • Fétichisme en studio aux brouillards colorisés, portraits en demi-teinte à l’érotisme à fleur de peau, situations imaginaires et fantasmées, détails vestimentaires de cuir et de métal, mais aussi sensualité vaporeuse des dessous attendrissants et scènes plus explicites, pour un suave panel du genre.
  • interview : [1]



Je ne vous dirai pas quand est né Eric BONZI.

Je vous dirai où est né le photographe : c'était, en bord de Meuse, près de Givet, lors d'un workshop en 1991, avec le superbe modèle Katja. Il était là, discret, presque timide, en retrait, filmant le stage et photographiant à la sauvette, de loin.

Lucky Luke de l'érotisme déjà, il mitrailla plus vite que son ombre !


BONZI était déjà (et nous ne le savions pas encore) un surdoué. Voyez aujourd'hui ses éclairages soigneusement léchés, sa théatralité, sa gourmandise du délire, sa folie de la démesure, du grotesque, son humour, ses prises de vue quasi quotidiennes, ses modèles affluant du monde entier... son Nikon doit être bien couillu !

En effet, c'est un metteur en scène du çà : Eros ? présent ! Thanatos , présent ! Ne le traitez pas de mégalomane : il ne cherche ni trompettes de la renommée, ni Gloria in excelsis Bonzi mal embouché ! Il ne devint pas polisson à Heer-Agimont, quand Mirette dégrafa son corsage, quand Ninette enfila son godemiché de verre, quand Zézette montra sa craquette, non, ce n'est pas un petit libertin que vous surprendriez à lutiner la fille du jardinier (d'après Beaumarchais).

Eric BONZI est un libertin, au sens d'affranchi des dogmes. Libre photographe, il égratigne, écorche, écornette les nonettes (il y en a partout) mais aussi les divins marquis trop arrogants (ils le sont souvent). Car, s'il photographie à profusion les clichés du sado-masochisme, du bondage, des Foires à l'Érotisme (vous avez dit érotisme ?), attention les mateurs, c'est l'Honoré DAUMIER de vos mœurs !

Certains verront en sa prolixité, vacuité du discours, et je les entends déjà ... « les plus prolixes sont ceux qui ont le moins à dire » (GIDE).

Eric BONZI est un prolifique certes : il est d'une espèce qui engendre, produit, se multiplie très vite. Il est capable du meilleur, parfois du pire : il a tant de respect pour ses modèles (leur fragilité, il la couve en père, la transmuant en provocation) qu'il ne jette rien aux orties. Et si vous trouvez qu'il en fait trop, hâtez-vous de l'exposer comme il le mérite, dégottez-lui un éditeur courageux avant que les censeurs ne castrent cet ARAKI belge !

Michel Hanique.