Photographie/Personnalités/C/Harry Callahan

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 14/11/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Harry Callahan était un photographe états-unien né à Détroit le 22 octobre 1912 et décédé à Atlanta le 15 mars 1999. Il est conu pour ses capacités d'innovation.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Harry Callahan a fait des études commerciales, sortant diplômé en 1935 du Michigan State College. En 1936, il épousa Eleanor Knapp. En 1938 in acheta son premier appareil et devint membre du club de photographie de la société Chrysler Motors, où il travaillait. En 1941 il assista à un atelier dirigé par le célèbre photographe Ansel Adams qui l'influença beaucoup ; il fit l'acquisition d'un appareil 8 × 10" (20 x 25 cm). En 1946, László Moholy-Nagy lui offrit un poste d'enseignant à l'Institute of Design de Chicago, il accèda à la tête de son département photographie en 1949.

En 1962, Callahan partit enseigner à la Rhode Island School of Design, dans la ville de Providence, (capitale de l'État de Rhode Island). Il dirigea son département photographie jusqu'à son départ en retraite en 1977. En 1983, il déménagea à Atlanta, en Géorgie, où il vécut jusqu'à la fin de sa vie.

Callahan n'a laissé pratiquement aucune trace écrite de sa carrière photographique. Il avait pour habitude de se promener tous les matins dans la ville où il vivait et de prendre de nombreuses photographies. L'après-midi, il faisait des essais de tirage des meilleurs clichés, mais il ne conservait finalement qu'une dizaine de clichés par an. Outre les scènes de rue, il a beaucoup photographié sa femme Eleanor et sa fille Barbara, les photographiant seules ou ensemble, nues ou habillées, de près ou de loin. Ces deux personnes ont constitué pour lui une source essentielle d'inspiration.

Callahan nous a laissé laissé quelques 100 000 négatifs et plus de 10 000 tirages. Le Center for Creative Photography de l'Université d'Arizona rassemble, préserve et expose tout ce qui est essentiel à la compréhension de la photographie et à son histoire ; c'est là que l'on trouve le plus d'archives et de travaux individuels de photographes américains du XXe siècle, dont les archives d'Harry Callahan.

Eleanor Callahan est décédée le 28 février 2012 à Atlanta, à l'âge de 95 ans.

Expositions[modifier | modifier le wikicode]

  • 2010 : Paris, Fondation Henri Cartier-Bresson, 2 impasse Lebouis, Harry Callahan, Variations du 7 septembre au 19 décembre.
  • 2013 : Paris, Galerie Camera Obscura, 268 boulevard Raspail, du 22 Mars au 11 Mai.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • SALVESEN, Britt .- Harry Callahan : The Photographer at Work [introduction de John Szarkowski] .- New Haven (Connecticut), Yale University Press, 15 décembre 2005, (ISBN 0300113323 et 978-0300113327)

Lien externe[modifier | modifier le wikicode]