Photographie/Personnalités/G/Henri Gaden

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 23/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus



Henri Gaden était un militaire, administrateur colonial, ethnologue et photographe français, né le 24 janvier 1867 à Bordeaux et décédé le 12 décembre 1939 à Saint-Louis du Sénégal.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Issu d'une famille de négociants bordelais d'origine allemande, il est sorti de l'école militaire de Saint-Cyr en 1890 et fut affecté, à sa demande, au Soudan colonial (l'actuel Mali) où il servit comme adjoint au résident de Bandiagara, chez les Dogons. Il participa à la capture de Samory Touré, fondateur de l'éphémère empire Wassoulou et principal résistant à la colonisation française en Afrique de l'Ouest en 1898.

Bon connaisseur de la langue peule, il fut affecté en 1900 à Zinder, au Niger, puis au Tchad où il devint gouverneur intérimaire. Il quitta l'armée en 1911 pour entrer dans l'administration coloniale puis reprit du service pendant la Première guerre mondiale, combattant au Maroc sous les ordres de Lyautey. Blessé en 1915, il fut démobilisé et revint en Mauritanie, dont il devint gouverneur en 1919 et jusqu'à sa retraite en 1926.

À sa retraite, Henri Gaden choisit de ne pas rentrer en France et s'installa à Saint-Louis, au Sénégal. Là, il se consacra à des travaux d'ethnographie et de philologie sur les langues arabes et peules. Partisan d'une administration coloniale d'association et non d'assimilation, il travailla avec des collaborateurs locaux et ne souhaita pas détruire les structures sociales locales, mais plutôt les comprendre. Il effectua pendant les quarante années de sa vie en Afrique de nombreuses photographies qui sont reconnues comme d'une grande qualité ethnographique et artistique : « Qu’il s’agisse de scènes militaires ou civiles, Henri Gaden, avec un souci esthétique constant, grâce à la modernité de ses sujets et à l’originalité des angles de prises de vue, apparaît comme un photographe novateur pour son époque ». Son fonds photographique est conservé aux archives de la Ville de Bordeaux. Il mourut en 1939.

Œuvres[modifier | modifier le wikicode]

Ses œuvres principales sont :

  • Proverbes et maximes peuls et toucouleurs, traduits, expliqués et annotés, Travaux et Mémoires de l'Institut d'Ethnologie, Paris, 1931, 368 p.
  • Muhammadu Aliou Thiam (d. 1911). La vie d'El Hadj Omar, qacida en Poular, transcription, traduction, notes et glossaire, 1931

Ces deux publications ont une importance dans la connaissance des langues et cultures peules et arabes. Elles ont contribué à fixer l'histoire et la mémoire des peuples Peuls et Toucouleurs, ainsi que la geste du Jihad d'El Hadj Omar, et à encourager les études ethnographiques africaines.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]

  • DILLEY, Roy .- Henri Gaden à travers l’Afrique de l’Ouest (1894-1939) .- Paris, L'Harmattan, 2015.

Liens externes[modifier | modifier le wikicode]


Consultez également ces pages dans d’autres projets Wikimedia :

Ressources multimédia sur Commons.


Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer