Photographie/Personnalités/G/LeRoy Grannis

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 17/08/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 874 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus




LeRoy « Granny » Grannis (Hermosa Beach, Californie, 12 août 1917 - 3 février 2011) était un photographe états-unien qui s'est fait connaître dans les années 1960 pour ses photos de surf. Il fut surnommé par le New York Tomes « the godfather of surfphotography », autrement dit « le parrain de la photographie de surf ».

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

LeRoy Grannis avait passé son enfance au bord de la mer, apprenant à nager et à surfer avec son père dès l'âge de 5 ans, sur une planche improvisée. C'est en 1931, à l'âge de 14 ans, qu'il reçut en cadeau une vraie planche. Il adhéra plus tard au Palos Verdes Surf Club.

Ayant quitté tôt l'école en raison de la dépression, il travailla comme charpentier, puis passa plusieurs années au sein de la Standard Oil. Pendant la 2e guerre mondiale, il s'engagea dans l'armée de l'air comme pilote chargé du ravitaillement des troupes combattantes et il resta militaire de réserve jusqu'à sa retraite en 1977.

Il avait déjà entrepris de se lancer dans la photographie en même temps que dans les compétitions de surf, mais victime d'un ulcère en 1959 il se consacra plus sérieusement à la photographie. Ses images ne tardèrent pas à paraître dans les revues spécialisées comme Surfer, Reef and Surfing Illustrated. Il devint vite un des reporters sportifs les plus en vue dans son domaine. Alors que les autres photographes qui effectuaient des prises de vues depuis l'eau étaient forcés de revenir au sec pour changer de pellicule, Grannis inventa une boîte équipée de feuilles de caoutchouc qui ui permettait d'effectuer le changement sur place. Il passa la décennie en Californie et à Hawaï pour photographier les meilleurs surfeurs en action dans les meilleurs endroits. Il devint éditeur des revues Surfing Illustrated et International Surfing, dont il fut le co-fondateur.

La carrière de Grannis en tant que photographe de surf ne dura qu'une douzaine d'année, il cessa cette activité en 1971 à la suite, entre autres, de plusieurs blessures, pour se consacrer à d'autres activités sportives jusqu'à la fin des années 1980. En 1977, il déménagea avec sa famille pour Carlsbad (Californie).

Grannis s'était marié en 1939 avec Katie LaVergne Tracy, dont il eut 4 enfants. Leur mariage dura 69 ans, jusqu'à la mort de Katie, à l'âge de 89 ans, le 3 décembre 2008

Récompenses et expositions[modifier | modifier le wikicode]

En 1966 Grannis fut élu meilleur photographe par l'International Surfing Hall of Fame et il obtint beaucoup d'autres récompenses jusque dans le début des années 2000. C'est en 2005 qu'une galerie de Los Angeles lui offrit de réaliser sa première exposition personnelle, qui fut suivie de beaucoup d'autres dans de nombreuses galeries et musées, à New-York, Los Angeles, Paris, Londres et Anvers.

Publications[modifier | modifier le wikicode]

  • GRANNIS, LeRoy et BARILOTTI, Steve .- Leroy Grannis, birth of a culture .- Cologne, Taschen, avril 2006, 40 x 33 cm, 290 p. (ISBN 3822850691)

Bibliographie[modifier | modifier le wikicode]