Photographie/Personnalités/J/Charles Ellis Johnson

Un livre de Wikilivres.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

PHOTOGRAPHIE

Un wikilivre pour ceux qui veulent apprendre la photographie de façon méthodique et approfondie.

Enrichissez-le en mettant votre propre savoir à la disposition de tous.

Si vous ne savez pas où intervenir, utilisez cette page.

Voyez aussi le « livre d'or ».


Aujourd'hui 17/09/2019, le Wikilivre de photographie comporte 6 877 articles
plan du chapitre en cours

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer


Crystal Clear action find.png
Quoi de neuf
Docteur ?


ajouter une rubrique

les 10 dernières mises à jour notables
  1. Lucien Lorelle (10 décembre, MàJ)
  2. Groupe des XV (10 décembre)
  3. MàJ de la liste des APN Sony (10 décembre)
  4. Alfred Stieglitz (17 novembre)
  5. Classement et archivage (12 novembre)
  6. ADOX (24 août)
  7. Hippolyte Bayard (22 août)
  8. Famille Chevalier (opticiens) (22 août)
  9. Ronald Kroon (8 août)
  10. Giorgio Sommer (27 juillet)
cliquez sur les titres ci-dessous pour dérouler les menus




Charles Ellis « Charlie » Johnson (21 mars 1857 – 21 février 1926) était un photographe états-unien et mormon connu pour son travail dans l'Utah et autour du Monde. Il fut élevé à Saint-George, dans l'Utah, et s'intéressa à la botanique et au théâtre.

En exploitant une pharmacie à Salt Lake City, il a commencé à prendre su plaisir avec la photographie et a ouvert un studio photo. Il a photographié des acteurs et des actrices au Salt Lake Theatre, y compris des nus artistiques. Il a photographié des attractions de l'Utah et, en 1903, il a parcouru l'Empire ottoman pour prendre des photos pour l'Exposition mondiale de Saint-Louis en 1904. En 1917, Johnson s'installa à San Jose, Californie, où il continua à exploiter un studio photo.

Biographie[modifier | modifier le wikicode]

Les jeunes années[modifier | modifier le wikicode]

Le père de Charles Ellis Johnson, Joseph Ellis Johnson, a commencé à pratiquer la polygamie dans les années 1850 et a épousé sa troisième femme, Eliza Saunders, en 1856. Eliza a donné naissance à Charles le 21 mars 1857 à St. Louis, Missouri, après quoi ils ont vécu dans de petites colonies mormones au Nebraska. Charles et sa famille étaient membres de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. En 1860 Charles, sa mère et quatre de ses cousins ​​orphelins ont traversé les plaines pour s'établir à Salt Lake City. L'année suivante, Joseph et ses deux autres femmes se sont joints à eux. Joseph a déclaré qu'il « n'a pas souhaité vivre en ville » et a acheté des terres près de Payson, Utah et Santaquin, Utah, et s'est installé là-bas. En 1865, la famille Johnson déménagea à St. George, Utah. Charles a appris à écrire et à utiliser des presses d'imprimerie. Il a travaillé avec le botaniste C. C. Parry pour faire l'inventaire des plantes du sud de l'Utah. Il a également travaillé pour le botaniste et l'archéologue Edward Palmer en l'aidant à creuser des tumulus indiens et à collecter divers spécimens. Charles a appris plusieurs langues amérindiennes pour parler aux membres de la tribu locale. Il s'est également intéressé au théâtre pendant cette période. Charles n'a pas eu d'éducation formelle.

Brigham Young avait une résidence d'hiver à St. George, adjacente à la maison de Johnson. En grandissant, Charles connut la famille Young. Une des filles de Brigham, Susa Amelia Young, était membre de la troupe théâtrale de Charles. Susa a fait en sorte que Charles puisse sortir avec sa demi-soeur, Ruth Young. Charles et Ruth ont été mariés au temple de St. George le 28 janvier 1878. Ils eurent trois enfants, deux garçons et une fille. En 1882, Charles Johnson, son épouse et son enfant se sont installés dans une petite maison au centre de Salt Lake City. Ruth a finalement quitté Charles, qui a ensuite demandé le divorce en 1887.

La carrière[modifier | modifier le wikicode]

À Salt Lake City, Johnson a travaillé comme pharmacien pour le ZCMI. En 1889, il s'est associé avec Parley P. Prat pour exploiter la Johnson-Pratt Drug Company. Johnson a breveté, fabriqué et vendu divers médicaments familiaux brevet, y compris ses Valley Tan Remedies. Pendant les années 1890, il s'est engagé avec enthousiasme dans l'American Star Bicycle en vendant des bicyclettes et en devenant le vice-président du club de vélo de la ville de Salt Lake.


Une femme aux épaules nues repose son menton sur ses mains, vue stéréophotographique représentant l'écrivain Ella Wheeler Wilcox , vers 1903


Après s'être essayé aux divers domaines de la photographie, Johnson a rejoint Hyrum Sainsbury pour ouvrir un studio photographique. Il est rapidement devenu le « photographe officiel » du théâtre de Salt Lake Lake City. Il était le correspondant officiel de l'Utah pour le New York Dramatic Mirror. Il a commencé à prendre des photographies « risquées », probablement à cause de son travail avec le théâtre burlesque, en incorporant souvent des éléments d'orientalisme. Il a pris des photographies « glamour » d'actrices, des nus et des photos stéréoscopiques. Il fut le seul photographe mormon de son époque à vendre des photographies osées.

Dans les années 1890, Johnson devint le photographe non officiel de l'Église, photographiant la dédicace du temple de Salt Lake et ses dirigeants. Il a voyagé avec Mormon Tabernacle Choir à l'Exposition universelle de Chicago en 1893 et visité San Francisco en 1896. Johnson a présenté son studio comme le « Bureau d'information pour tout ce qui a trait à l'Utah et aux Mormons ». Il est devenu un Mormon non pratiquant en gardant l'apparence du mormonisme tout en se dissociant de l'Église. Bien que Johnson ait passé la majeure partie de son temps dans l'Utah, il a également beaucoup voyagé, en prenant des photographies à New York, à Paris et à Londres. Sa réclame était « Vous voyez Johnson dans le monde entier ».


Madame Mountford (au centre) tient un appareil photo ; un homme est debout à côté d'elle et un autre agenouillé de l'autre côté. La photographie a été prise dans les rues de Palestine pendant le voyage de Johnson en 1903


En 1897, Johnson a photographié l'actrice Lydia Mary Olive Von Finkelstein Mamreov Mountford au théâtre de Salt Lake City et s'est lié d'amitié avec elle. Mountford est retourné en Utah en 1903 et a embauché Johnson en tant que photographe pour son exposition de Jérusalem à la foire de Saint John. Ils ont parcouru la Palestine et Jérusalem, alors dans l'Empire ottoman, en prenant des photos de paysages. Lors de l'Exposition universelle de 1904, Johnson et Mountford ont constaté que la direction de l'exposition avait rompu le contrat de Mountford. Johnson a essayé sans grand succès de commercialiser ses photos à St. Louis.

Après son retour, Johnson a établi une « relation non conventionnelle » avec la femme d'affaires Minnie B. Ridley et l'a engagée pour l'aider dans la gestion de son studio à Salt Lake City. En 1917, il a liquidé ses biens et déménagé à San Jose, en Californie, pour vivre avec la famille Ridley, exploitant un autre studio photographique. Il est mort d'une crise cardiaque le 21 février 1926 et a été enterré dans Oak Hill Memorial Park.

Galerie de photographies[modifier | modifier le wikicode]

Index des noms de personnes

Biographies, portfolios, publications, etc.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Voir aussi les éditeurs de cartes postales

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Articles à créer